Galaxy Note 7 : Samsung a changé les batteries et relance les ventes

 |   |  309  mots
Samsung estime que 60% des possesseurs de l'ancien modèle en Corée et aux Etats-Unis ont déjà échangé leur téléphone.
Samsung estime que 60% des possesseurs de l'ancien modèle en Corée et aux Etats-Unis ont déjà échangé leur téléphone. (Crédits : © Kim Hong-Ji / Reuters)
Le fabricant assure que les nouveaux modèles sont exempts de tout risque d'explosion, alors que le rappel des anciens smartphones est toujours en cours.

Samsung - tout comme ses clients - espère en avoir terminé avec les explosions de Galaxy Note 7. Les batteries instables de la première version de cette "phablette" (à mi-chemin entre smartphone et tablette) avaient conduit la marque à lancer un rappel mondial de ses produits, estimés à 2,5 millions d'unités.

>> LIRE AUSSI : Après les explosions de Galaxy Note 7, Samsung veut sauver sa réputation

Le géant sud-coréen a annoncé ce jeudi que les ventes de l'appareil allaient reprendre en Corée du Sud. Équipé de nouvelles batteries présentées comme irréprochables, le "nouveau" smartphone sera progressivement commercialisé sur les autres continents, avec une arrivée en Europe prévue fin octobre.

Un "nouveau modèle" déjà critiqué

Samsung estime que 60% des possesseurs de l'ancien modèle en Corée et aux Etats-Unis ont déjà échangé leur téléphone. Cela suffira-t-il pour rattraper le coup ? D'après la presse locale sud-coréenne, certains utilisateurs du nouveau modèle trouvent que les batteries se déchargent trop vite, ou que leur appareil a tendance à surchauffer...

De son côté, la marque veut jouer l'apaisement. "Nous voudrions rassurer tout le monde, les nouveaux Note 7 fonctionnent correctement et ne posent aucun problème de sécurité" a affirmé un porte-parole. Mais Samsung doit désormais faire face à un autre problème : aux Etats-Unis, une plainte collective a été déposée par...des propriétaires de machines à laver, qui affirment que leur machine a "explosé". Le groupe reconnaît que "dans de rares cas, les machines en cause peuvent vibrer anormalement, ce qui représente un risque de blessures ou de dégâts, lors du lavage de draps, de tissus lourds ou résistants à l'eau". Un rappel des produits, après les smartphones, serait terrible pour l'image de la marque.

(Avec AFP)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :