Huawei négocie avec les Etats-Unis pour rapatrier Meng Wanzhou

 |  | 375 mots
Lecture 2 min.
La directrice financière de Huawei est accusée par la justice du pays de l’Oncle Sam de complicité de fraude visant à contourner des sanctions américaines contre l’Iran.
La directrice financière de Huawei est accusée par la justice du pays de l’Oncle Sam de complicité de fraude visant à contourner des sanctions américaines contre l’Iran. (Crédits : Stringer .)
Le géant des télécoms et des smartphones tente de décrocher un accord avec l’administration américaine pour faire revenir en Chine sa directrice financière, deux ans après son arrestation au Canada.

Cela fait tout juste deux ans, maintenant, que Meng Wanzhou a été arrêtée au Canada sur demande des Etats-Unis. La directrice financière de Huawei, numéro deux du groupe et fille de Ren Zhengfei, le richissime fondateur du géant chinois des télécoms et des smartphones, est accusée par la justice du pays de l'Oncle Sam de complicité de fraude visant à contourner des sanctions américaines contre l'Iran. L'affaire a fait l'effet d'une bombe...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 05/12/2020 à 13:32 :
Ne manquez pas de précommander "Oxymore" de Jean Tuan chez C.L.C. Edition (sortie mars 2021). L'auteur observateur attentif de la Chine le pays de son père, nous dévoile les desseins secrets de la Chine avec l'installation de la 5G en France. Un néo-polar épicurien et érudit dans lequel la fiction rejoint la réalité.
a écrit le 05/12/2020 à 3:20 :
Pourquoi négocier avec des terroristes qui attaquent systématiquement votre souveraineté à ne plus consommer des produits contrefaits et subventionnés?

Cela fait 4 ans que le PCC prend les américains pour des imbéciles pourquoi cela se dénouerait-il maintenant? Va-t-il respecter la souveraineté de Hong Kong ou prochainement Taïwan? Les sociétés écrans du PCC vont-elles respecter la propriété intellectuelle des autres nations?

La Chine n'a manifestement aucune envie de mettre en application les promesses qu'elle a vendu à l'OMC.
a écrit le 05/12/2020 à 0:31 :
Cela ressemble à l'arestation arbitraire de Carlos Ghosn au Japon !
a écrit le 04/12/2020 à 15:42 :
Mais est-ce qu'elle le veut elle ?

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :