L’élection de Joe Biden, une bonne nouvelle pour Huawei et la Chine ?

 |  | 864 mots
Lecture 5 min.
Ren Zhengfei, le fondateur et chef de file de Huawei.
Ren Zhengfei, le fondateur et chef de file de Huawei. (Crédits : Aly Song / Reuters)
L’arrivée de Joe Biden à la Maison Blanche va-t-elle accoucher d’un changement de la politique de Washington, engagé dans une bataille commerciale et technologique avec la Chine ? Les sanctions américaines à l’égard de Huawei vont-elle s’atténuer ? Rien n’est moins sûr.

Les tensions entre les Etats-Unis et la Chine sont allées crescendo ces derniers temps. Les deux superpuissances sont aujourd'hui engagées dans une bataille commerciale et technologique, visant à asseoir leur leadership dans les années à venir. Aux yeux de Washington et de nombreux pays européens, la volonté de la Chine d'étendre sa sphère d'influence et sa domination économique à travers son programme « Made in China 2025 » et le développement des « nouvelles routes de la soie » constitue une sérieuse menace. Depuis l'arrivée de Donald Trump à la Maison Blanche, le pays de l'Oncle Sam a multiplié les piques à l'égard de l'Empire du Milieu. Huawei, le champion chinois des smartphones et de la 5G, en a particulièrement fait les frais, et a été très durement sanctionné par Washington.

Le groupe de Shenzhen a d'abord été banni du marché américain de la 5G. L'administration américaine a justifié cette éviction en arguant que les équipements du groupe chinois, accusé d'être à la botte du pouvoir...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 12/11/2020 à 4:47 :
Pourquoi ai-je été censuré ? Je remets:

Bernardino a écrit le 11/11/2020 à 15:18:
D'après ce que j'ai lu et entendu sur la chaîne ABCNews, la position de fond de Joe Biden vis à vis de la Chine ne serait pas trop différente de celle de Donald Trump. Seule la forme serait modifiée (ce ne serait plus la diplomatie en tweet). C'est d'ailleurs exprimé dans l'article de Pierre Manière.
Cordialement
a écrit le 11/11/2020 à 15:18 :
D'après ce que j'ai lu et entendu sur la chaîne ABCNews, la position de fond de Joe Biden vis à vis de la Chine ne serait pas trop différente de celle de Donald Trump. Seule la forme serait modifiée (ce ne serait plus la diplomatie en tweet).
C'est d'ailleurs exprimé dans l'article de Pierre Manière.
Cordialement
a écrit le 11/11/2020 à 10:58 :
Pour que les chinois, les russes et les mexicains, principales victimes des politiques de Trump aient encore peur que celui-ci ne parvienne à rester au pouvoir, alors qu'il n'y a que très peu de chances, il faut que ce personnage soit d'une puissance politique considérable, on pourra dire qu'il aura totalement chamboulé l'ordre politique et même économique mondial. Je ne m'attendais absolument pas à une gestion aussi intelligente de sa part vu comme nous l'exposaient les médias de masse.

Un véritable dirigeant politique comme nous n'avons jamais connu nous autres français depuis De Gaulles et les américains depuis Roosvelt balayant ainsi la gangrène financière qui ravage nos politiciens corrompus, de ce fait en un simple revers de main, ou comment constater également que quand nos politiciens veulent réellement gouverner, ils le peuvent, se laissant aller à la corruption par seule facilité au final.
a écrit le 11/11/2020 à 7:57 :
Poser la question est inepte. Non, rien ne changera ce sera a n'en point douter pire.
Il faut resorber le deficit du commerce exterieur, raison bien suffisante pour joe l'endormi qui va suivre les meme directives que laFED lui dictera.
a écrit le 10/11/2020 à 17:35 :
On comprend que le protectionnisme de Trump ne pouvait que "construire" de nouveaux concurrents!

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :