Internet : les abonnements à la fibre désormais majoritaires

Dans l'Hexagone, la fibre optique représentent aujourd’hui 51% des abonnements à haut et à très haut débit.
Pierre Manière
Malgré des problèmes de qualité des raccordements, les Français continuent de se convertir à cette technologie, dont les débits sont plus adaptés aux usages d’aujourd’hui, comme le streaming ou le télétravail.
Malgré des problèmes de qualité des raccordements, les Français continuent de se convertir à cette technologie, dont les débits sont plus adaptés aux usages d’aujourd’hui, comme le streaming ou le télétravail. (Crédits : ALESSANDRO BIANCHI)

C'est officiel : la fibre est désormais la technologie de référence pour se connecter à Internet à la maison. C'est ce que révèle l'Arcep, le régulateur des télécoms, ce jeudi. D'après l'institution, le nombre d'abonnements à la fibre a atteint les 16,3 millions à la fin du deuxième trimestre. Ainsi, « 51% des abonnements à Internet à haut et très haut débit sont désormais en fibre optique », souligne l'institution. Ce qui représente une sacrée progression, de 11 points en un an.

Malgré des problèmes de qualité des raccordements, les Français continuent à se convertir à cette technologie, dont les débits sont plus adaptés aux usages d'aujourd'hui, comme le streaming ou le télétravail. Logiquement, les abonnements ADSL à haut débit, eux, déclinent. « La contraction soutenue du nombre d'abonnements à haut débit se poursuit à un rythme plus modéré (-2,6 millions en un an contre -3,1 millions un an auparavant), précise le régulateur. Le nombre de ces abonnements s'élève à 11,8 millions à la fin du premier semestre 2022. »

Baisse du rythme des déploiements

Le déploiement de la fibre, lui, se poursuit. Au cours du deuxième trimestre, les opérateurs ont rendu raccordables 1,2 millions de locaux supplémentaires. C'est 20% de moins qu'il y a un an. Le rythme des déploiements ralentit dans la mesure où le gros du travail, en particulier dans les zones les plus densément peuplées, a déjà été effectué. Les opérateurs mettent les bouchées doubles pour couvrir les campagnes, où 800.000 locaux ont été rendus raccordables au deuxième trimestre.

L'Arcep déplore toutefois que certaines villes et zones très denses ne soient pas totalement couvertes. Sachant que dans ces territoires, les opérateurs ne sont soumis à aucune obligation. « Le rythme insuffisant constaté dans les zones très denses ces derniers trimestres perdure : la production de nouvelles lignes a même baissé de plus d'un quart par rapport à la même période de l'année dernière », fustige l'Arcep. Au total, 32 millions de locaux sont éligibles à des offres de fibre dans l'Hexagone, soit plus de quatre sur cinq.

Pierre Manière
Revivez la 1ère journée du Transition Forum 2022

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 1
à écrit le 09/09/2022 à 13:12
Signaler
Ah parce que le consommateur a le choix ? Dès que la fibre est installée on ne peut plus prendre l'adsl qui est ô quel hasard beaucoup moins cher sachant que l'utilisateur lambda d'internet n'a pas besoin de la fibre. La fibre c'est hors de prix, vou...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.