Orange : des ventes en progression grâce à l'Afrique

 |   |  272  mots
Le groupe a confirmé sa dynamique de croissance au cours du troisième trimestre grâce à nos excellentes performances en Afrique et au Moyen-Orient. Si la pression concurrentielle s'accentue en Espagne, elle tend à s'apaiser en France, a commenté le PDG du groupe, Stéphane Richard, cité dans un communiqué.
"Le groupe a confirmé sa dynamique de croissance au cours du troisième trimestre grâce à nos excellentes performances en Afrique et au Moyen-Orient. Si la pression concurrentielle s'accentue en Espagne, elle tend à s'apaiser en France", a commenté le PDG du groupe, Stéphane Richard, cité dans un communiqué. (Crédits : MOHAMED ABD EL GHANY)
L'opérateur historique voit son chiffre d'affaires progresser au troisième trimestre. Les ventes progressent en Afrique et au Moyen-Orient, mais sont en repli en France et en Espagne.

Orange a publié mardi un chiffre d'affaires en progression de 2,6% sur le troisième trimestre de l'exercice, à 10,58 milliards d'euros, largement porté par l'Afrique et le Moyen-Orient, qui compensent le repli des ventes en France et Espagne, et confirmé ses objectifs pour cette année. Sur les neuf premiers mois de l'année, l'opérateur de télécoms a vu ses ventes augmenter de 1,9%, à 31,15 milliards d'euros, en profitant non seulement de bons résultats en Afrique et au Moyen-Orient mais également sur le marché des entreprises.

"Le groupe a confirmé sa dynamique de croissance au cours du troisième trimestre grâce à nos excellentes performances en Afrique et au Moyen-Orient. Si la pression concurrentielle s'accentue en Espagne, elle tend à s'apaiser en France", a commenté le PDG du groupe, Stéphane Richard, cité dans un communiqué. L'opérateur reste en effet en repli sur ses deux principaux marchés, la France et l'Espagne, respectivement de de 0,5% et 2,2%, avec cependant une tendance différente selon les deux pays, puisque la baisse ralentit en France alors qu'elle s'accentue en Espagne sur les trois derniers mois.

Dans l'Hexagone, si le chiffre d'affaires est en baisse, il est en progression de 0,5% par rapport au deuxième trimestre de l'exercice, et progresserait même de 1,1% si l'on en sortait les offres de lecture numérique. "Nous avons connu un trimestre encore marqué par un marché de promotions importantes mais avec une nette amélioration de la dynamique de prix du marché qui se confirme depuis la rentrée de septembre", a estimé Ramon Fernandez, le directeur financier du groupe, lors d'une conférence de presse téléphonique.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :