Orange : le chiffre d'affaires recule légèrement

 |   |  550  mots
En terme d'investissement, Orange annonce une progression de 2,8%, en base comparable, sur les neuf premiers mois de l'année par rapport à la même période en 2016, à 4,87 milliards d'euros avec une hausse qui concerne tant le mobile sur ses différents continents que la fibre en Europe.
En terme d'investissement, Orange annonce une progression de 2,8%, en base comparable, sur les neuf premiers mois de l'année par rapport à la même période en 2016, à 4,87 milliards d'euros avec une hausse qui concerne tant le mobile sur ses différents continents que la fibre en Europe. (Crédits : Eric Gaillard)
Le leader français des télécoms a publié jeudi un chiffre d'affaires en très léger recul sur le troisième trimestre de son exercice, de 0,5% à 10,27 milliards d'euros.

Orange a publié jeudi un chiffre d'affaires en très léger recul sur le troisième trimestre de son exercice, de 0,5% à 10,27 milliards d'euros, et a confirmé ses objectifs pour l'année en cours. Sur les neuf premiers mois de l'année, le groupe a vu ses ventes progresser de 0,5% (+1% en base comparable), à 30,55 milliards d'euros, sous l'effet notamment d'une bonne tenue de ses marchés européens.

"Ce troisième trimestre confirme la très bonne dynamique du groupe, nous avons ainsi gagné près d'un demi-million de clients mobiles forfait et 321.000 clients fibre en France et dans la zone Europe durant les 3 derniers mois", s'est félicité le PDG du groupe, Stéphane Richard, cité par le communiqué.

L'opérateur historique a vu son excédent brut d'exploitation (Ebitda) ajusté progresser de 0,7% entre juillet et septembre (+2,1% en base comparable), à 3,62 milliards d'euros, avec une marge d'Ebitda ajusté en progression de 0,6 point sur la période, pour représenter désormais 35,4% du chiffre d'affaires. Principal marché du groupe, la France a vu son chiffre d'affaires progresser de 0,2% sur le trimestre, à 4,53 milliards d'euros, grâce en particulier à une progression des services fixes. En Europe, la hausse des ventes est de 4,5% sur la période, à 2,79 milliards d'euros, tirée en particulier par l'Espagne, deuxième pays du groupe, avec une progression de 6,5% à 1,37 milliard d'euros, sous l'effet d'une hausse rapide du nombre de clients fibre dans la péninsule.

Bons recrutements dans le mobile

Pour l'Afrique et le Moyen-Orient, où Orange est présent dans un peu moins d'une vingtaine de pays, le chiffre d'affaires est en repli de 3,4%, (+2,2% à base comparable) à 3,76 milliards d'euros, sous l'effet d'un taux de change négatif. Au 30 septembre, le groupe revendique 207,5 millions de clients dans le monde, en progression de 3,2% sur un an, dont 73,2 millions de clients forfait, en hausse de 7,3% sur la même période. En France, l'opérateur revendique 320.000 nouveaux abonnés mobiles sur le trimestre et assure avoir recruté ses clients auprès de ses trois principaux concurrents, ce qui porte le nombre total de clients à 18,6 millions au 30 septembre, en hausse de 3,4% sur un an.

"Il s'agit de notre meilleur trimestre en terme d'acquisition d'abonnés depuis le troisième trimestre 2008", s'est félicité le directeur général délégué du groupe, Ramon Fernandez, lors d'une conférence de presse téléphonique. Sur l'internet fixe, Orange annonce une hausse de 4,8% de sa base clients, à 11,1 millions de clients haut débit, dont 1,8 million de clients fibre, en hausse de 40,3% sur un an. L'opérateur historique compte désormais 24,6 millions de foyers raccordables dans le monde, dont 11,3 millions en Espagne et 8,4 millions en France.

En matière d'investissement, Orange annonce une progression de 2,8%, en base comparable, sur les neuf premiers mois de l'année par rapport à la même période en 2016, à 4,87 milliards d'euros avec une hausse qui concerne tant le mobile sur ses différents continents que la fibre en Europe. Le groupe a par ailleurs confirmé l'ensemble de ses objectifs pour l'année en cours, avec notamment un Ebitda ajusté supérieur à celui réalisé en 2016 et un ratio de dette nette de deux fois l'Ebitda ajusté à moyen terme. Orange confirme également le versement d'un dividende de 0,65 euro par action pour 2017, dont 0,25 euro par action versé début décembre.

(avec AFP)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 30/10/2017 à 18:41 :
Orange perd des places dans tous les classements des opérateurs télécoms, n'est que 3e sur le réseau 4g, dépassée par SFR sur les débits, assurément décisions stratégiques et nominations incompréhensibles ne servent ni l'entreprise ni les clients ni les salariés où la grève du zèle se généralise dans les open Space invivables type Orange Gardens où les salariés sont jetés et brutalisés. C’est « Human outside brutal inside »
a écrit le 30/10/2017 à 11:43 :
Effectivement le CA en données historiques et seules la Tribune et l'AFP l'ont dit.
Macron grâce à ses médias type Les Echos, BFM/Libération (Drahi), Le monde (Niel), TF1/LCI (Bouygues), et Canal+/Etele 5bolloré), pousse à sur valoriser les résultats d'Orange et de SR au T3 (seul La Tribune et l'AFP ont révélé que CA historique était en recul de 0,5%) afin de conforter l'opération de vente des parts de l'Etat à se 4 amis milliardaires Niel, Drahi, Bouygues et Bolloré.
Pour l'instant cela fonctionne, jusqu'à l'annonce de la vente of course.
a écrit le 26/10/2017 à 13:38 :
que vaut l'analyse de la tribune qui est incapable de comprendre des données statistiques.
ou bien le commentaire était écrit avant la communication orange? cela fait peur
qui a intérêt a dénigrer Orange?

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :