Xavier Niel se prépare à chambouler le marché italien du mobile

 |   |  231  mots
Xavier Niel, le dirigeant et actionnaire d'Iliad (Free).
Xavier Niel, le dirigeant et actionnaire d'Iliad (Free). (Crédits : REUTERS/Philippe Wojazer)
Iliad, la maison-mère de Free en France, a signé ce mardi un accord avec le russe VimpelCom et le honkongais Hutchinson pour devenir le quatrième opérateur mobile en Italie.

Après avoir chamboulé le marché des télécoms en France, Xavier Niel s'apprête à faire de même en Italie. Son groupe Iliad, la maison mère de l'opérateur Free, a annoncé mardi avoir signé un accord avec le russe VimpelCom et le hongkongais Hutchison pour racheter des fréquences et des antennes qui pourrait lui permettre faire son entrée sur le marché italien en y devenant le 4e opérateur mobile.

Cette opération est aussi destinée à permettre à Hutchison et Vimpelcom d'obtenir le feu vert des autorités européennes de la Concurrence à la fusion de leurs filiales mobiles respectives dans la péninsule, 3 Italia et Wind.

Désengagement de Telecom Italia

Par ailleurs, Iliad a précisé que son principal actionnaire Xavier Niel allait se désengager complètement de Telecom Italia, dont il détient "moins de 25 millions d'euros" à titre personnel.

Côté projet industriel, Iliad affirme dans un communiqué vouloir capitaliser sur "l'expérience acquise en France avec le lancement réussi d'un quatrième opérateur de réseau mobile en 2012". Le groupe affirme vouloir "réaliser des investissements étalés sur une période de 5 à 7 ans [...], totalement financés par les importantes liquidités du groupe". Et ce en "ne remettant pas en cause le positionnement du groupe comme un des opérateurs les moins endettés d'Europe".

(avec AFP)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 06/07/2016 à 11:53 :
Monsieur Niel, fibrez dont deja les grandes metropoles francaises ...
a écrit le 06/07/2016 à 11:28 :
" à base de l'expérience acquise en France"
Laissez moi franchement rigoler :
Position acquise à coup de magouilles gouvernementales et de réglementations bidons donnant des privilèges et des avantages scandaleux à Free au détriment de l'opérateur historique !!
ça ne sera pas le même manège en Italie pour un margoulin.
Free n'est pas un vrai professionnel et se cassera les dents.
Réponse de le 06/07/2016 à 14:45 :
''Free n'est pas un vrai professionnel et se cassera les dents.''

Bigre... c'est à croire que vous le souhaitez.
En plus je parie que vous devez vous considerez comme 1 grand patriote.
Réponse de le 06/07/2016 à 17:32 :
Heureusement que Free,SFR et Bouygues Télécom ont cassé le monopole honteux dont bénéficiait "l'opérateur historique"( France Télécom) en France. Sans Free, nous en serions sans doute encore à payer Internet et nos communications téléphoniques à des prix scandaleusement élevés (et décomptés à la minute près, comme avant). Je suis quasiment certain que cserieux bosse chez Orange. Dommage pour vous, mon vieux. La fête est finie.
Réponse de le 07/07/2016 à 11:29 :
En France à Cause de FREE.
- nous sommes le 27éme sur 28 en Europe sur le développement internet
- nous avons un retard considérable sur la fibre
- la numérisation du Pays est FI NANCE par l'IMPOT
- des milliers d'emplois détruits
- secteur des télécommunications sinistré
- par contre un multi milliardaire de plus qui rachète la presse
et j'en passe

croyez-vous vraiment qu'il n'y avez pas d'autres moyens plus astucieux pour faire baisser raisonnablement les tarifs, sans faire appel à un margoulin issu du téléphone rose.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :