Quand la crise ukrainienne profite à l'or

 |   |  197  mots
Les risques géopolitiques en Europe de l'Est, où les tensions entre la Russie et l'Ukraine se sont intensifiées, contribuent sans aucun doute à la hausse du prix de l'or, ont abondé les économistes de Commerzbank.
"Les risques géopolitiques en Europe de l'Est, où les tensions entre la Russie et l'Ukraine se sont intensifiées, contribuent sans aucun doute à la hausse du prix de l'or", ont abondé les économistes de Commerzbank. (Crédits : Reuters)
Considéré comme une valeur refuge, le métal jaune est monté lundi à de nouveaux plus hauts en quatre mois, alors que les investisseurs s'inquiètent d'une escalade du conflit entre Moscou et Kiev.

Une ruée vers l'or? Pas tout-à-fait. Il n'empêche, le métal jaune a atteint 1.354,87 dollars l'once vers 17h15, heure de Paris, son plus haut niveau depuis le 30 octobre dernier, et se maintenait proche de cette valeur niveau vers 18h.

La semaine dernière, l'or avait déjà atteint à plusieurs reprises des plus hauts en quatre mois, suscitant l'intérêt des investisseurs financiers alors que la crise s'approfondissait en Ukraine.

L'or retrouve ses couleurs de "valeur refuge"

"Avec la situation géopolitique en Ukraine qui empire, les investisseurs ont cherché refuge dans l'or" alors qu'ils délaissent les actions, ce qui entraînait lundi une chute des bourses, a expliqué à l'AFP Samuel Fox, analyste chez Spreadex. "Les risques géopolitiques en Europe de l'Est, où les tensions entre la Russie et l'Ukraine se sont intensifiées, contribuent sans aucun doute à la hausse du prix de l'or", ont abondé les économistes de Commerzbank.

Pour l'heure, depuis le début de l'année 2014, le cours de l'or a progressé de plus de 11%, après avoir chuté de 28% en 2013 principalement à cause du désintérêt des investisseurs financiers dans un contexte d'apaisement de la crise économique.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 09/03/2014 à 22:30 :
les reserves physiques d or ukrainien on bel et bien quitte le pays,et pas en direction de la russie...
a écrit le 04/03/2014 à 10:43 :
Accuser encore le Saint Vladimir qui n'a rien avoir avec cette hausse provoquée par les QE américains, britanniques, japonais et de la BCE + les BRIC qui achètent en masse pour différentes raisons. Brésil et Russie pour compenser la baisse de leur monnaie, Inde parce que c'est culturel et en Chine qui prépare LA NOUVELLE MONNAIE DE REFERENCE : le Yuan assis sur un tas d'or.
a écrit le 04/03/2014 à 8:07 :
Lequel de kris ou bardot traficotte avec l'or? ... Un petit louis en echange d'un bout de pain!
N'oublié pas le fil de fer pour parquer le betail et les legumes que vous devrez elever et planter pour manger. Quand vous serez bizn gras ce seront vos voisins qui viendront vous manger...
a écrit le 03/03/2014 à 20:55 :
L or monte depuis 2 mois,bien avant la crise ukrainienne qui n est qu un accelerateur...la demande mondiale en or est la prin ipale raison de sa hausse
Réponse de le 04/03/2014 à 2:20 :
@Kris - Tout à fait vrai. L'or a un véritable boulevard devant lui. Même les Chinois se précipitent sur l'or et il n'y en aura pas pour tout le monde !

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :