La course au logement étudiant est lancée

 |   |  455  mots
Quelles solutions d'assurance pour la colocation, plebiscitée par les étudiants ?
Quelles solutions d'assurance pour la colocation, plebiscitée par les étudiants ? (Crédits : dr)
La rentrée approche, et avec elle, la migration des étudiants d'une ville à l'autre. Si les loyers sont souvent chers, il existe quelques astuces pour optimiser son assurance habitation...

Entre les frais immobiliers, le nouveau budget que représente le loyer et celui de l'assurance habitation, les étudiants bientôt locataires vont se lancer dans la course aux logements et participer aux frais qu'elle implique. Voici quelques astuces pour optimiser le poste de dépense assurance.

Comment les étudiants sont-ils protégés ?

Globalement les étudiants n'ont pas à payer très cher en matière d'assurance habitation. A cela deux raisons : les petites superficies qu'ils occupent et le peu de biens de valeur qu'ils possèdent.

De plus, les assureurs proposent souvent des formules adaptées aux besoins des jeunes comme les étudiants.

Comme pour tout contrat d'assurance logement, la responsabilité civile de l'étudiant est assurée au minimum. Les garanties classiques telles que la protection contre les dégâts des eaux, les incendies ou encore le bris de glace sont également souvent incluses dans les contrats étudiants.

D'autres garanties plus spécifiques au mode de vie des jeunes y sont parfois proposées. Les étudiants peuvent ainsi bénéficier d'une assistance voyage pour leurs déplacements pendant leurs études, ou de garanties couvrant le matériel informatique.

La solution de la colocation : quelle assurance ?

Autre mode de vie des étudiants : la colocation. Si ce mode de location offre un niveau de vie supérieur à la vie en solo (superficie supérieure, charges moins élevées), les étudiants qui opteront pour la colocation devront veiller à bien s'assurer.

Les colocataires doivent être tous signataires du bail afin d'être considérés comme habitants du logement. En cas de sinistre, la responsabilité de chaque colocataire est engagée.

Ces derniers doivent au minimum s'assurer pour la responsabilité civile locative, protégeant ainsi les habitants contre les incendies et les dégâts des eaux. Pour compléter le contrat, les colocataires peuvent souscrire une responsabilité civile vie privée, afin de se protéger contre d'éventuels dégâts causés à des tiers ou encore une garantie dommages aux biens pour les meubles du logement.

Il existe plusieurs manières de souscrire :

-         Soit un seul colocataire souscrit une assurance habitation, mais le nom de chacun des colocataires doit apparaître sur le contrat (chaque habitant du logement doit être déclaré à l'assureur). La solution la plus économique.

-         Soit chaque colocataire peut souscrire un contrat à son nom. Libres de choisir chacun leur assureur, il est toutefois plus judicieux de souscrire chez un seul et même assureur afin de faciliter les démarches en cas de sinistre.

Quel que soit le mode de location choisi, il est surtout important de s'assurer en optant pour une formule adaptée à ses besoins.

>> Pour aller plus loin, comparez nos assurances habitation

 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :