Serge Maitre : "en rentrant, épluchez vos relevés de banques"

 |   |  266  mots
Serge MAITRE, Président de l'Association française des usagers des banques (AFUB)

Quelles sont vos recommandations pour payer ses vacances ?

En France comme à l'étranger, il faut réserver une part notable aux espèces et limiter les gros achats à la carte. Dans l'hexagone, ce n'est pas le moyen de paiement le problème : c'est l'argent que vous avez sur votre compte. Si vous dépensez plus que vous n'avez, ne faites pas l'autruche : adressez vous à votre banque et demandez un découvert. A l'étranger, le choix du moyen de paiement est important. Dans la zone euro, c'est comme en France. Mais si vous allez plus loin et si vous avez commandé une carte spécifiquement pour ce voyage, veillez à ce qu'elle ne soit pas "bridée" : renseignez vous sur son plafond. Enfin, le chèque de voyage, type Traveler's Checks, est très commode.
 

Quels sont les problèmes les plus courants ?

Les fraudeurs ! N'utilisez pas votre carte pour payer n'importe quoi : plus vous utilisez votre carte pour de petites dépenses, plus vous multipliez les risques. De plus, il y a des coûts de changes et interbancaires de 4/5%, pouvant aller jusqu'à 9%. A l'étranger, le moins cher reste donc de payer en cash. Pour vous fournir en espèces la carte est intéressante : hors zone euro, le coût est de 2 à 3% de la transaction et gratuit dans les banques partenaires de la votre. Enfin, si vous vous retrouvez à court d'argent : évitez le virement, long hors zone euro, et onéreux. Préférez le transfert d'argent avec Money Gram ou Western Union. Un dernier conseil : en rentrant, épluchez vos relevés de banque.
 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :