Comment financer au mieux ses obsèques

 |   |  645  mots
Si vous voulez une belle tombe, autant économiser le plus tôt possible.
Si vous voulez une belle tombe, autant économiser le plus tôt possible. (Crédits : Reuters)
La Toussaint, jour de commémoration, peut aussi être l’occasion de prévoir l’après. Et vous avez peut-être envie de mettre de l’argent de côté afin que le coût de vos obsèques ne repose pas sur les finances de vos proches. Voici les solutions qui s’offrent à vous.

On ne meurt qu'une fois. Il est donc important de réussir sa sortie. Mais de belles obsèques ne sont pas à la portée de tout le monde. Fort heureusement, il existe plusieurs moyens de mettre de l'argent pour cet instant fatidique. Sachez qu'en l'absence de précautions de votre part, le coût des obsèques sera prélevé sur votre succession.

Attention, se diriger immédiatement vers un contrat d'assurance obsèques n'est pas forcément la meilleure chose à faire, ces derniers ayant été épinglés par 60 millions de consommateurs dans une enquête publiée le 13 octobre 2016. Le constat était sans appel : les bénéficiaires de contrats d'assurance obsèques touchent en moyenne 80% des sommes placées par le défunt... Voici donc les différentes solutions pour financer vos obsèques.

Votre compte bancaire

C'est encore la solution la plus simple : vous avez laissé suffisamment d'argent sur votre compte bancaire ou votre livret d'épargne, et à votre décès, jusqu'à 5.000 euros pourront y être puisés afin de financer vos obsèques. Si vous aviez en tête un dispositif plus coûteux, il faudra donc envisager une autre solution.

L'assurance vie

Si vous souhaitez un cercueil plus cossu pour votre repos éternel, il est donc préférable d'envisager une solution d'épargne dédiée au financement de vos obsèques. Ainsi, vous pouvez par exemple souscrire un contrat d'assurance vie en ce sens, en désignant comme bénéficiaire la personne en qui vous placez votre confiance pour s'occuper des démarches nécessaires à votre décès. De plus, l'assurance vie bénéficie d'une fiscalité avantageuse en cas de succession : le bénéficiaire ne paye que 20% de droits de succession jusqu'à 700.000 euros transmis, le tout après un abattement de 152.500 euros. Cet abattement important exonère donc de fait beaucoup de contrats d'assurance vie de droits de succession.

Un contrat obsèques

Si l'enquête de 60 millions de consommateurs ne vous a pas dissuadé de vous tourner vers un contrat d'assurance obsèques, vous pouvez opter pour cette solution, qui a le mérite de vous proposer deux solutions : la sortie en capital ou en prestations. En capital, la somme que vous mettez de côté est versée directement auprès de la ou des personne(s) de votre choix afin de lui permettre de payer vos obsèques. Vous pouvez décider de financer également l'aide d'un expert pour l'organisation de vos funérailles.

Si vous optez pour le contrat obsèques en prestations, vous avez la possibilité d'organiser vos funérailles à l'avance. Vous pouvez choisir le professionnel qui s'en chargera ; le lieu où elles se dérouleront, le cercueil en cas d'inhumation, etc. Les sommes que vous placerez sur votre contrat obsèques seront donc directement versés au professionnel à votre décès, épargnant à vos proches de débourser le moindre centime de leur poche.

Le financement participatif

Après s'être porté sur quasiment toutes les étapes de la vie, il n'y avait pas de raison pour que le crowdfunding échappe à la mort. C'est désormais chose faite grâce à la mairie de Paris, qui a lancé le 1er novembre 2016 son site de financement participatif des obsèques, appelé Tontine 2.0. S'inspirant d'avantage de sites de cagnotte comme Leetchi ou le Pot Commun, la plateforme numérique municipale permet de faire participer les proches du défunt au financement des obsèques. Les personnes en charge des obsèques fixent un montant et chaque personne peut contribuer à la cagnotte par un don d'un montant restant à sa discrétion. Pour rappel, la ville de Paris vous permet également d'organiser des funérailles à moindre coût grâce au site Révolution Obsèques, mis en place en 2009, qui propose un forfait obsèques au tarif unique de 789 euros.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 02/11/2016 à 9:47 :
"pour que le coût de vos obsèques ne repose pas sur les finances de vos proches" ??? je crois savoir que l'on se sert d'abord sur les avoirs du défunt ou que, si le défunt est indigent, il finit à la fosse commune. Dans de nombreuses familles, on se bat pour récupérer l'argent, plutôt qu'on se bat pour en donner. C'est triste, mais c'est la réalité. A ce sujet, certains pourront lire ou relire "La terre" de Zola qui situe bien l'esprit familial :-)
a écrit le 02/11/2016 à 7:04 :
Dans notre famille de bourges bien decadente et tres a l'aise, les tombes des divers departements de France ne sont plus fleuries depuis un bail. Toutes sont des concessions a perpet. Resultat, certaines "tombent" en ruines. Tout un chacun s'en fout. A quoi bon mettre des fleurs sur un tas d'os ? Vaut mieux aller se faire une bonne bouffe en souvenir d'un tel ....
Avoir une belle tombe, vanitas, vanitatum, meme mort le bourgeois veut continuer a frimer.
Vive les nx process, le tres froid, le chaud, l'urne et les cendres balancees dans les eaux.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :