Un actif sur deux épargne environ 5% de son revenu pour sa retraite

 |   |  344  mots
Un peu plus d'un actif sur deux (53%) déclare-t-il épargner pour financer sa retraite et y consacre en moyenne 5,7% de son revenu
Un peu plus d'un actif sur deux (53%) déclare-t-il épargner pour financer sa retraite et y consacre en moyenne 5,7% de son revenu (Crédits : reuters.com)
63% des actifs considèrent ainsi que leur pension future ne suffira pas à couvrir leurs besoins financiers et qu'il leur faudra la compléter par d'autres ressources, selon le baromètre annuel du cabinet d'audit Deloitte réalisé juste après la réforme de 2013 et publié mercredi.

La retraite n'a pas fini de préoccuper les esprits. Certes, la réforme de 2013 était "nécessaire"pour 42% des Français, mais elle reste "insuffisante", selon le baromètre annuel du cabinet d'audit Deloitte publié ce mercredi.

Près d'un actif sur deux n'a aucune idée du montant de sa future retraite

Dans le détail, selon cette enquête sur "les Français et la préparation à la retraite", celle-ci reste une source d'inquiétude pour plus d'un actif sur deux interrogés (54%), de même que la préparation à la retraite (69%) et le montant de leur pension (76%). Sur ce dernier point, 48% des actifs disent même n'avoir aucune idée du montant de leur future retraite, quand 34% n'en ont qu'une "idée vague".

Leur pension ne suffira pas

Malgré cette inquiétude, les actifs sont peu nombreux à avoir entrepris des démarches pour se renseigner. Seuls 13% d'entre eux disent avoir contacté un organisme de retraite obligatoire, et 8% leur employeur.

Le montant de la retraite reste donc l'un des principaux sujets d'inquiétude: 63% des actifs considèrent ainsi que leur pension future ne suffira pas à couvrir leurs besoins financiers et qu'il leur faudra la compléter par d'autres ressources.

Les livrets et l'assurance-vie

Aussi, un peu plus d'un actif sur deux (53%) déclare-t-il épargner pour financer sa retraite et y consacre en moyenne 5,7% de son revenu, selon ce baromètre. Avec, comme premier critère de choix du produit d'épargne, la sécurité du placement (71%) suivie de son rendement (57%) de la disponibilité des fonds (53%) et des avantages fiscaux qui y sont associés (34%).

Au niveau des produits, les comptes sur livrets (76%) et l'assurance vie (50%) sont largement plébiscités par les personnes interrogées, loin devant les produits d'épargne dédiés à la retraite. L'étude souligne également que plus de la moitié des actifs détenteurs d'une assurance-vie (59%) l'utilisent en priorité pour financer leur retraite. Les banques restent les interlocuteurs privilégiés des personnes interrogées pour gérer leur épargne (71%), devant les assureurs et les associations d'épargnants.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 06/04/2014 à 8:38 :
Soyons acteur de nos placements en ne mettant pas tous nos oeufs dans le même panier, c'est à dire les banques. Connaissez vous le placement participatif qui permet aux entreprises que l'on a choisi de se financer à des taux bien meilleurs que ceux proposés par les banques ? J'ai trouvé par hasard ce site : https://www.unilend.fr/la-presse-en-parle qui me semble intéressant pour ceux qui sont intéressés par une placement hors des circuits habituels.
Réponse de le 22/08/2015 à 9:13 :
1000 merci pour l'information et le lien !!!
a écrit le 20/03/2014 à 10:36 :
Jeune on l'est où on l’était. Vieux on l'est ou on le sera. Dans les esprits non éduqués ce qui sera est toujours prioritaire sur ce qui est. Les vieux et ceux qui le seront représentent tout le monde, ils (on) ne vont pas se torturer. Pour que cela change il faut éduquer les esprits, mais cela prendra du temps. Ou désespérer les jeunes pour qu’en n’ayant plus d’avenir ils décident de vivre en consommant tout dans l’instant. On y est presque…
a écrit le 20/03/2014 à 9:22 :
Tous les mois je met de côté 400 euro pour ma retraite depuis 5 ans car j'ai bien compris que j allais me faire avoir de plus je fais comme les ancêtres je le place en or et argent car je n'ai plus confiance au système ...le rendement est de zéro mais c'est à moi comme notre maison d'ici quelques années !!
a écrit le 20/03/2014 à 7:39 :
Quand j'ai commencé ma carrière il était annoncé un taux moyen de retraite pour un cadre de 70%. Après avoir cotisé pendant 40 ans (et avoir payé, ce qui semblait normal, les retraites des anciens n'ayant pas cotisé avant 1945) nous nous retrouvons avec un taux de retraite d'environ 53%. Heureusement que nous avons épargné. Le seul problème c'est que maintenant on nous reproche d'avoir un patrimoine supérieur aux actifs...et que l'on va nous taxer encore un peu plus.

Dites, les jeunes et les irresponsables politiques, un patrimoine se construit par l'épargne et tout au long de sa vie. Il est donc normal qu'il soit plus important à 60 ans qu'à 30, alors arrêtez de nous bassiner.

Réponse de le 22/03/2014 à 17:41 :
Qui est-ce qui va être content de cotiser sur sa retraite pour financer le chômage?
a écrit le 20/03/2014 à 2:35 :
Ah, ces mauvais français! Feraient mieux de dépenser utile pour relancer le commerce mondial! Heureusement que les gros tuyaux de notre belle administration y veille... Ah le Livret... Hahahahahahahaha!
a écrit le 20/03/2014 à 1:15 :
Je ne comprends pas comment ces actifs comptent financer leur retraite avec des comptes sur livret. Meme avec des plafonds illimites, ces comptes ont un rendement trop faible, il faudrait epargner + que 5% de son salaire.
a écrit le 19/03/2014 à 18:45 :
le problème sera le méga-défaut sur toute notre épargne lorsque les états ne rembourseront plus la dette ...
a écrit le 19/03/2014 à 17:18 :
Et combien épargne les inactifs majoritairement constitués de retraités? C'est pour s'acheter le coeur artificiel bugué de Carmat et continuer de creuser la dette de la Sécurité sociale pendant que les actifs se crèvent à la tache?
Réponse de le 28/03/2014 à 8:39 :
Vous êtes peu respectueux de vos ainés . Désolant surtout pour vos parents .
a écrit le 19/03/2014 à 16:39 :
a quoi bon ,quand tu est vieux ,plus de dent,don tu mange du gruau ,pas besoin de chauffer car tu ne sent pas le froid ,ppas de sortie car tu ne drague plus un appart dabs une ville pas chere et tu vis comme un prince avec 450 € ,elle est pas belle la vie !!
a écrit le 19/03/2014 à 16:11 :
Pour votre info, lorsque ce sujet a été évoqué, il y a au moins 20 ans, j'en ai sérieusement pris conscience, et fait le nécessaires, afin de palier au manque à gagner, éminemment évident.
Et je ne le regrette pas.
Réponse de le 19/03/2014 à 17:45 :
Moi j'ai fait mieux ! J'ai épargné pour ma pré-retraite, et j'ai bien fait, car à 50 ans je n'ai plus la possibilité de trouver un job...
Et les jeunes doivent épargner dès maintenant pour leur avant-pré-retraite qui va commencer vers l'age de 40 ans :)

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :