Immobilier : les prix de l'ancien en hausse de 1% en France en novembre

 |   |  248  mots
La Fédération nationale de l'immobilier annonce que les prix des logements anciens en France ont augmenté de 1% en novembre par rapport à octobre. La tendance à la hausse semble donc se confirmer puisqu'en octobre, les prix des logements anciens avaient augmenté de 0,6% par rapport à septembre.

La Fédération nationale de l'immobilier (Fnaim) annonce ce vendredi que les prix des logements anciens en France ont augmenté de 1% en novembre par rapport à octobre.L'augmentation est plus marquée sur le marché des appartements (+1,4%) que sur celui des maisons (+0,5%).

La tendance à la hausse semble donc se confirmer puisqu'en octobre, les prix des logements anciens avaient augmenté de 0,6% par rapport à septembre. Sur trois mois, les prix ont progressé de 0,4% (+0,9% pour les appartements et -0,1% pour les maisons) contre un recul trimestriel de 0,4% à fin octobre.

Mais de nombreux observateurs émettent des doutes sur ces chiffres en soulignant que la forte baisse du nombre de transactions (500.000 prévues cette années, en chute de 30%)  fausse les données, calculées actuellement sur un nombre d'opérations trop réduit pour être significatif.

Selon la Fnaim, la baisse des prix devrait être en 2009, par rapport à 2008, de "-5% pour l'ensemble de l'année; en l'absence de tensions sur les prix en décembre"soit moins que les -10% évoqués en début d'année et les -7% à -8% avancés ces derniers mois. En 2008, les prix avaient baissé de 3,1%.

Le retournement du marché en 2008 était intervenu après une dizaine d'années de hausse des prix ininterrompue. Les prix avaient progressé de 14% en 2003, 15,5% (un record) en 2004, 10,9% en 2005, 7,2% en 2006 et 3,6% en 2007.
Sur un an (12 derniers mois par rapport aux 12 mois précédents), à la fin du mois de novembre 2009, les prix enregistrent un recul de 6,2% contre -7,1% à la fin octobre.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :