Stéphane Plaza lance son réseau immobilier avec "40 à 50 agences dès 2015"

 |   |  473  mots
Stéphane Plaza prévoit l'ouverture de 40 à 50 agences en 2015, et 500 d'ici à 2020.
Stéphane Plaza prévoit l'ouverture de 40 à 50 agences en 2015, et 500 d'ici à 2020. (Crédits : Article Onze Emergence Publics)
"Mon but, c'est de décomplexer l'immobilier." L'animateur vedette des émissions de M6 "Recherche appartement ou maison" et "Maison à vendre" veut appliquer la "philosophie de ses émissions" au réseau d'agences immobilières qu'il crée dans toute la France. Et il promet que les frais d'agence ne seront pas plus élevés sous-prétexte qu'il est (très) médiatisé. Interview.

La Tribune - Vous lancez officiellement à partir de ce mercredi votre réseau d'agences immobilières "Stéphane Plaza". Qui finance ce projet ?

Stéphane Plaza - C'est un projet personnel auquel je réfléchis depuis deux ans, mais nous sommes trois à nous lancer dans cette aventure puisque je me suis associé aux deux fondateurs historiques de Laforêt, Bernard de Crémiers et Patrick-Michel Khider. Ce n'est donc pas simplement un prête-nom. C'est une licence de marque qui va se transformer en franchise d'ici un ou deux ans. Et, contrairement à ce qui a pu être annoncé par le passé, j'ai investi beaucoup d'argent à titre personnel dans la création de ce réseau qui a nécessité 3 millions d'euros pour voir le jour. De plus, M6 a consenti de gros investissements publicitaires. En revanche, sans vous préciser le montant, il ne s'agit pas des 3,6 millions d'euros que certains médias ont avancé.

Quelle est votre stratégie de développement ?

Pas question d'être exclusivement parisien ! Nous prévoyons une implantation nationale avec l'ouverture de 40 à 50 agences en 2015 spécialisées dans la transaction et la location. 16 viennent tout juste d'ouvrir sur le territoire, avec une agence pilote dans le 11e arrondissement de Paris qui fera dans un premier temps de la gestion, une autre dans le 15e, mais aussi à Toulouse et à Quimper. D'ici à 2020, nous misons sur le déploiement de 500 agences. Chacune devrait compter trois ou quatre employés. En parallèle, nous misons sur le numérique avec la création d'un site internet riche en contenus vidéos, conseils et tendances des prix du marché. Le lancement est prévu la semaine prochaine.

Les acteurs sur le marché sont déjà nombreux... Si Stéphane Plaza est un nom connu pour les spectateurs de M6, que comptez-vous apporter de plus sur le marché?

Nos agences ont un design et une ambiance complètement différents : si vous franchissez la porte de notre enseigne, vous arrivez dans un salon. J'avais à cœur de créer une ambiance dans laquelle les gens se sentent suffisamment à l'aise pour se dévoiler, nous raconter leur projet de vie. Pas question d'avoir de simples bureaux austères. Je me suis beaucoup inspiré de la philosophie d'Airbnb. Le but, c'est de décomplexer l'immobilier. En réalité,  la philosophie de mes émissions va se retrouver dans mes agences.

Théâtre, télévision, votre actualité est chargée. Ces multiples activités vous permettront-elles de suivre personnellement la clientèle de vos agences ?

J'ai commencé l'immobilier à 18 ans, en autodidacte. Après 27 ans de métier, j'ai très envie de transmettre. Et l'immobilier reste mon premier métier. Je serai bien entendu sur le terrain, à Paris, dans mon agence du XIe arrondissement, mais également dans les agences régionales le plus souvent possible.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 22/05/2015 à 11:25 :
comment essayer de vendre de la vacuité? en faisant un salon au lieu d'un bureau! quelle innovation. Mr Plaza, vraiment vous êtes un génie, mais de quoi. Affligeant.
a écrit le 22/05/2015 à 11:21 :
Quel est l'intérêt de ce genre d'article? Honteux pour un journal comme la tribune.
a écrit le 21/05/2015 à 22:09 :
Donc juste une ambiance lounge-bobo dans ses agences, c'est cela son business model ?
a écrit le 21/05/2015 à 19:22 :
Et hop, de la pub gratuite ! A part cela, rien de plus intéressant ?

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :