La hausse des prix se poursuit dans l'immobilier ancien en Ile-de-France

 |   |  157  mots
Les prix des logements anciens ont continué de progresser en Ile-de-France entre mars et mai 2010. Cette hausse devrait continuer jusqu'à la fin de l'année.

Les prix des logements anciens poursuivent leur hausse en Ile-de-France. Ils devraient même se rapprocher, à Paris, de leur niveau record de septembre 2008 (6.620 euros par mètre carré) d'ici la fin de l'année.

"La hausse actuelle des prix des logements anciens devrait se perpétuer, sans exploser, jusqu'à la fin de l'année 2010", a précisé à l'AFP Christian Lefebvre, président de la Chambre des Notaires d'Ile-de-France.

Sur les trois derniers mois observés (de mars à mai), le prix moyen des logements anciens ont progressé de 5,1% par rapport à la même période un an plus tôt. Le prix des appartements anciens a grimpé de 6% et celui des maisons de 3,4%.

"La raison principale de la hausse des prix est la pénurie de logements dans la région et la solvabilité des acquéreurs en raison de la baisse des taux d'intérêts des prêts immobiliers qui devrait se poursuivre", explique Christian Lefebvre.
 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :