Durée de cotisation : il faut travailler plus de 40 ans

 |   |  198  mots
Copyright: Laurent Taudin
Partir à 60 ans va coûter de plus en plus cher.

La réforme Fillon en avait évoqué la possibilité, le rendez-vous 2008 sur les retraites orchestré par Xavier Bertrand a entériné la mauvaise nouvelle : il faudra travailler plus longtemps pour toucher une retraite sans pénalité (ou retraite à taux plein). Depuis  le 1er janvier, la durée de cotisation, également appelée durée d'assurance, est passée à 161 trimestres (40 ans et un trimestre). Elle augmentera au rythme d'un trimestre par an pour atteindre 41 années en 2012. C'est l'année de naissance qui détermine la durée qu'il faut cotiser, comme le montrent les simulations réalisées par le cabinet de conseil Optimaretraite (voir ci-dessus). Bilan de ces calculs : Partir à 60 ans à tout prix va devenir de plus en plus pénalisant.

Pire, ce passage à 41 ans annonce la mort à court terme du dispositif « longues carrières », mis en place en 2003, qui autorise ceux qui ont commencé à travailler jeunes à partir avant 60 ans. Pour en bénéficier, il faut en effet avoir validé huit trimestres de plus que nécessaire, soit 43 ans en 2012. A cette date, un travailleur né en 1952 et souhaitant partir à 56 ans devra avoir commencé sa carrière à ... 13 ans. Un âge où le travail est illégal !

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :