La part des CDD dans les embauches n'a jamais été aussi forte depuis 1999

 |   |  249  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2013. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Quatre embauches sur cinq se sont traduites par un contrat à durée déterminée en France au troisième trimestre. Un niveau record depuis que cette statistique existe.

De plus en plus d'emplois précaires sur le marché du travail. C'est ce que traduit la très forte part des embauches en contrat à durée déterminée. Celle-ci n'a jamais été aussi haute depuis que ce taux est mesuré (1999). Elle a atteint 81,7% au 3e trimestre 2012 dans les entreprises de plus de 10 salariés selon une étude du ministère du Travail parue le 15 mars. Ce niveau a grimpé de 0,7 point en un trimestre et de 3,3 points en un an.

Les démissions au plus bas

Dans le même temps, le nombre de départs après la fin d'un CDD était également au plus haut depuis 10 ans parmi les motifs de départ des entreprises, à 9,7%. En revanche, les démissions sont bien plus rares et ne représentent que 1,3% des départs, un niveau proche de celui de 2009 et l'un des plus bas de la décennie selon la direction statistique du ministère (Dares). Une situation qui traduit les difficultés sur le marché du travail. Pour rappel, le chômage touche 10,2% de la population active. 

83,7% de CDD dans le tertiaire

Par ailleurs, certains secteurs sont davantage concernés que d'autres par la hausse des CDD. Le secteur tertiaire connaît la plus forte part de CDD dans les embauches: 83,7%, soit une hausse de 3,2 points en un an. Dans l'industrie, un peu moins de 7 embauches sur 10 se traduisent par un contrat à durée déterminée. Dans la construction cette part baisse de 2,4 points à 49,9%.

 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 18/03/2013 à 19:29 :
@ john galt, n'ayant pas vôtre niveau d'intelligence que vous avez, quand à vos commentaires parlez français et là on se comprendra.
a écrit le 18/03/2013 à 12:17 :
@ john galt : TOUT FAUX lisez le commentaire d'antoine
Réponse de le 18/03/2013 à 15:17 :
@ pathinder : aucun rapport entre le commentaire d'antoine et le mien ???
a écrit le 18/03/2013 à 11:12 :
A titre personnel, je travaille en CDD depuis plus de 20 ans. Le problème ne réside pas dans ce mode d'embauche qui se gère moyennant un positivisme personnel et familial. Ce qui gâche la vision est que TOUS les organismes par lesquels on doit un jour passer (banque, immobilier, consommation, services publics...) ne considèrent en rien ce statut professionnel comme valable. Il conviendrait d'apporter une contrainte forte quant à la prise en compte "normale" de ce type de contrat professionnel, quitte à légiférer.
Réponse de le 19/03/2013 à 13:38 :
Il existe des corps de métier et des filières ou c'est la règle (spectacle, tourisme, ?). Il serait bon de le préciser, car la règle générale qu'est le Code du Travail encadre précisément les CDD.
a écrit le 18/03/2013 à 9:47 :
A noter quand même que l'employeur qui a le plus recours aux CDD, c'est l'état, et de très loin (16 % des effectifs contre 12 % en moyenne dans le privé ...)
a écrit le 17/03/2013 à 22:08 :
Quand un salarie fait l'unanimité contre lui (70%), ne faut-il pasmettre fin a son contrat, une période d'essai de 9 mois est largement suffisante pour évaluer l'impetrant
a écrit le 17/03/2013 à 18:23 :
hey petit patron, passe ton chemin j'ai été à la cgt 12 ans de ma vie, j'ai créer une boite o il y à eue par malheur un délégué syndicale de la CGT mais tant que cette gangrène sera lois dans nôtre société qu'un syndicat ou un autre s'inscruste dans vôtre société quelque soit l'importance du syndicat est une gangrène pour les nouvelles société et ancienne société qui pourrise la société, je me préparais à un commentaire d'un telle niveau je suis loin d'être intelligent mais toi tu ne vaux pas mieux que ceux qui sont de ta catégorie, malgré cela tu est un fan de X FILES et je m'aperçois que tu connais tes classiques de la télévision, on voit le résultat c'est que de créer une société n'est pas à la porté de tous, quand à moi malgré ce que tu penses j'ai voulu créer une société et j'ai vu les inconvénients avant de voir les résultats mais ce n'est pas donnée à voir comment créer une société, tout ce que je te souhaite c'est que de me faire une réponse à mon commentaire c'est que par la force des choses que tu arrives à fermer ta société et que tu arrive dans la familles des chômeurs, car dans un jeu de carte quand on demande un roi tu a toute les chances qu'on tire ta cartes, sur ce bon fin de journée.
a écrit le 17/03/2013 à 17:49 :
s'il n'y a plus de cdi, ca devient mecanique... vu la visibilite...
Réponse de le 17/03/2013 à 23:26 :
@ churchill vous connaissez pas la phrase "au royaume des aveugles le borgne est roi" et vous êtes surement plus intelligent que moi, mais quand je lis vôtre commentaire je doute de cette qualité que vous avez, car malgré tout vos commentaires tiennent la route mais là c'est glauque.
a écrit le 17/03/2013 à 13:22 :
@ petit patron, vous avez bien choisis vôtre patronîme comme il est plus facile d'embaucher des cdd ou des mi-temps car vous aurez si embauche d'un cui d'un contrat d'avenir ou apprentis ou un travailleur handicapé car malgré que ce genre de mot il peut être aussi performante qu'un autre employé, ou un intérimaire, que d'embaucher une employé à temps complet qui ne vas pas admettre qu'il soit licencié une idée tiens " fermer vôtre société et mettez tout vos employés à la porte, et rejoignez la grande famille des chômeurs et des employés" vôtre commentaire est digne du droit du patron et des avantages et de ces inconvénients mais là vous êtes dans le cas de figure de l'inconvénient d'un patron alors soyez responsable et faite face aux avantages et aux inconvénient de vôtre statut de patron et par pitié ne le claironnez pas aux commentaires des gens qui achètent ce journal.
Réponse de le 17/03/2013 à 17:51 :
la verite est ailleurs... cree ta boite et embauche des gens ( le jour ou t'auras a faire a un delegue cgt, on en reparlera)
Réponse de le 19/03/2013 à 18:25 :
@ hey petit patron c'est l'hôpital qui se fout de la charité, j'ai eue l'occasion de monter ma boite de recyclage de palettes pour saint gobain, j'ai eue à faire des délégués syndicale FO et de la CGT, hey nien vois tu les syndicalistes sont de la nuisance que j'ai sus mettre à la porte car ils harcelaient mes gars je ne sais pas dans quelle merdier ou tu t'est mis mais tu as faire à délégué syndicale, balaie devant ta porte avant de critiquer.
a écrit le 17/03/2013 à 9:48 :
J'ai arrete d'embaucher en CDI le jour ou un employe a conteste son licenciement et ou j'ai vu le genre de complications juridiques que cela me creait. J'ai pas le temps de me prendre la tete avec des pleurnicheries de salarie, la priorite c'est trouver des clients. Je prefere payer 10% de plus un CDD pour ne pas avoir les complications d'un CDI.
Réponse de le 17/03/2013 à 18:17 :
Je ne suis pas certain que vous soyez patron, car vos propos démontrent que vous méconnaissez le Code du Travail.
Il serait bon aussi que certains commentateurs s?en imprègnent avant de dire des inexactitudes.
"
Article L1242-2
Sous réserve des dispositions de l'article L. 1242-3, un contrat de travail à durée déterminée ne peut être conclu que pour l'exécution d'une tâche précise et temporaire, et seulement dans les cas suivants :
1° Remplacement d'un salarié en cas :
a) D'absence ;
b) De passage provisoire à temps partiel, conclu par avenant à son contrat de travail ou par échange écrit entre ce salarié et son employeur ;
c) De suspension de son contrat de travail ;
d) De départ définitif précédant la suppression de son poste de travail après consultation du comité d'entreprise ou, à défaut, des délégués du personnel, s'il en existe ;
e) D'attente de l'entrée en service effectif du salarié recruté par contrat à durée indéterminée appelé à le remplacer ;
2° Accroissement temporaire de l'activité de l'entreprise ;
3° Emplois à caractère saisonnier ou pour lesquels, dans certains secteurs d'activité définis par décret ou par convention ou accord collectif de travail étendu, il est d'usage constant de ne pas recourir au contrat de travail à durée indéterminée en raison de la nature de l'activité exercée et du caractère par nature temporaire de ces emplois ;
4° Remplacement d'un chef d'entreprise artisanale, industrielle ou commerciale, d'une personne exerçant une profession libérale, de son conjoint participant effectivement à l'activité de l'entreprise à titre professionnel et habituel ou d'un associé non-salarié d'une société civile professionnelle, d'une société civile de moyens ou d'une société d'exercice libéral ;
5° Remplacement du chef d'une exploitation agricole ou d'une entreprise mentionnée aux 1° à 4° de l'article L. 722-1 du code rural et de la pêche maritime, d'un aide familial, d'un associé d'exploitation, ou de leur conjoint mentionné à l'article L. 722-10 du même code dès lors qu'il participe effectivement à l'activité de l'exploitation agricole ou de l'entreprise.
Article L1242-3
Outre les cas prévus à l'article L. 1242-2, un contrat de travail à durée déterminée peut être conclu :
1° Au titre de dispositions légales destinées à favoriser le recrutement de certaines catégories de personnes sans emploi ;
2° lorsque l'employeur s'engage, pour une durée et dans des conditions déterminées par décret, à assurer un complément de formation professionnelle au salarié.
"
Réponse de le 17/03/2013 à 23:08 :
Ca c'est sur le papier. Dans la réalité certains comme l'Etat ne se privent pas de faire 10 ans de CDD...
Réponse de le 18/03/2013 à 8:04 :
@ LAURENT :
L'État comme les collectivités territoriales ne sont pas soumis au Code du Travail. Ils en profitent allègrement CDD de 3 ou 5 ans, CDD à répartition, suspension de contrat durant les congés?
Il est temps que cela change, mais les avantages sont tels par ailleurs pour ceux qui sont titulaires que les syndicats ne font rien, et surtout ne réclament pas le passage au Code du Travail.
a écrit le 17/03/2013 à 9:18 :
Les textes en préparation vont favoriser les emplois intérimaires plutôt que les CDD. Cet accord entre syndicats de salariés et syndicats d?employés est en évidence une victoire des boites d?intérim qui considèrent que les CDD leur font ombrage et des syndicats de salariés qui ne considèrent les CDD qu?à l?aune des abus.
Les boites d?intérim vont pouvoir se gaver!
Mais pour nombre de petites entreprises et associations, remplacer un salarié absent sans perdre d?activité passe par un CDD de courte durée, pas par de l?intérim.
Les boites d?intérim n?ont pas la réactivité nécessaire, et dans nombre de métiers, elles n?ont pas le personnel qualifié disponible.
Beaucoup de personnes acceptent des CDD courts, par commodité personnelle, comme pour compléter un CDI temps partiel.
Quantifier les CDD par le nombre de contrats est totalement absurde. Combien d?heures derrière un CDD? Quelle est la part des heures travaillées en CDD par rapport au CDI? Cela est un chiffre qui a du sens!
Quand il faut remplacer une infirmière pour une nuit, le CDD est de 12 heures.
Il ne faut pas voir le problème au regard des seules entreprises qui abusent des CDD. En règle très générale, une entreprise n?embauche en CDD que pour remplacer un salarié absent.
a écrit le 17/03/2013 à 4:56 :
" No fire, no hire !" C'est pourtant simple à comprendre.
a écrit le 16/03/2013 à 21:35 :
Comment est déterminée la population active ? Car si on y intègre les personnes qui bénéficient d'un emploi à vie, le pourcentage de gens sans emplois est nettement supérieur à 10%.
Réponse de le 16/03/2013 à 23:12 :
+ 100 ;-)
Réponse de le 17/03/2013 à 9:01 :
selon l'INSEE
"La population active regroupe la population active occupée (appelée aussi « population active ayant un emploi ») et les chômeurs.
La mesure de la population active diffère selon l'observation statistique qui en est faite. On peut actuellement distinguer trois approches principales : au sens du BIT, au sens du recensement de la population, au sens de la Comptabilité nationale."
Cela exclut donc par définition ceux qui poursuivent (!) des études. Donc lorsque l'on dit que X% des moins de 25 ans sont sans emploi, il faut lire X% des moins de 25 ans qui ne font pas d'étude. La différence est énorme, car plus de la moitié des 16-25 poursuivent des études.
a écrit le 16/03/2013 à 20:21 :
Sur la photo de l'article cela doit être un jeune qui est entrain de lire les offres d'emploi, bon on peut s'habiller simplement là n'est pas le problème mais dans tout les pôle emploi de France de tout temps il fait chaud pour ne pas que son personnel aient froid, mais delà car c'est bizarre on met toujours la même photo quand on veut faire un article sur le chômage, que s'il se présente chez un employeur qu'il ôte son bonnet, qu'on mette à la place une personne tête nu.
a écrit le 16/03/2013 à 17:51 :
Les syndicats ouvriers ont eu leur role a jouer pour corriger certains abus de la revolution industrielle. Maintenant, depuis 3 decennies en France, ils sont surtout politises, anarcho-communistes, butes et refusant l'objectivite. Leurs actions sont clairement contre-productives; ils font plus de mal que de bien. Le fameux "progres social" suit la loi normale et naturelle de la vie telle la courbe de Gauss. Les actions syndicales (voir meme leur raison d'etre) sont en phase de declin. Tout comme le progres social devenu tellement extreme, nous assistons desormais a une decadence complete de la societe.... Sur le plan emploi, la France et ses citoyens seraient desormais mieux servis par la separation de la politique et des syndicats. Les syndicats devraient etre composes de gens non politises dont la mission serait objectivement la bonne sante (literalement et figurativement) des employes et de l'entreprise. Il nous faut donc dissoudre la cgt et autres manipulateurs et les remplacer par des syndicats honnetes et plus representatifs des employes. De meme pour les employeurs; Un syndicat dominant est trop confrontationel.
Réponse de le 16/03/2013 à 18:42 :
Et on pourrait ajouter bien d'autres qualificatifs a manipulateurs. Che rchez. Vous trouverez sans difficulte
Réponse de le 16/03/2013 à 20:27 :
Copié-collé !
Réponse de le 17/03/2013 à 1:11 :
@foietliberté: soit t'as pas beaucoup d'expérience de la vie, soit t'es super naïf. La nature humaine reprend toujours le dessus, surtout quand il n'y a personne pour s'y oppser comme c'est la cas actuellement. Chaque génération a ses propres défis, mais la génération Z (comme zéro) va ramener les générations suivantes à l'Ancien Régime, voire pire :-)
Réponse de le 17/03/2013 à 5:02 :
Comme l'homme se réagit pas comme la théorie marxiste le prévoie, il faut faire émerger l'Homme Nouveau. Et c'est le début de camps de concentration.
Mao a ainsi tuå
Réponse de le 17/03/2013 à 5:02 :
Comme l'homme se réagit pas comme la théorie marxiste le prévoie, il faut faire émerger l'Homme Nouveau. Et c'est le début de camps de concentration.
Mao a ainsi tué plus de 70 millions de chinois soit plus que le total des morts de la 2eme guerre mondiale....dans tous les pays .
Réponse de le 17/03/2013 à 13:59 :
A Patrickb: tout d'abord bonne fete! ;) aux Patricks! Ensuite, je suis bien d'accord avec votre commentaire sur la nature humaine. Il est bien plus responsable de travailler de facon pragmatique en toute connaissance de la nature humaine plutot que de vouloir utopiquement vouloir changer la nature humaine. Ainsi, pour en revenir au sujet de l'emploi et des contrats, il est bien plus efficace pour la creation d'emplois de comprendre la necessite, de par la nature humaine, de la flexibilite de l'embauche et desembauche. Toute relation n'est durable que si les deux parties y trouvent leur compte. Ainsi un employe doit pouvoir partir librement pour travailler chez un competiteur (ou monter sa propre boite) pour ameliorer sa situation economique et sociale. Aussi un employeur doit pouvoir offrir les meilleures conditions possibles a ses meilleurs employes de facon a les garder (et eviter qu'ils partent travailler pour la concurence). Evidemment on est tres loin de cette demarche en France ou le secteur travail est schlerose et confrontanionel. Peu osent batir leur propre entreprise... Laissant peu de place aux autres... Le systeme est donc clos... Puisque vous me faites une attaque personnelle concernant ma naivete ou mon manque d'experience, je tiens humblement et objectivement a vous informer que je suis un Francais expatrie qui, apres avoir ete employe pendant 12 ans, a bati avec son epouse, une entreprise de 10 employes de differents profils culturels et dont le chiffre d'affaire annuel est d'environ 10M d'euros. Nos employes sont en contrat indetermine. Chacun a sa place et ses talents; d'un cote, cela me ferait de la peine de les voir partir mais d'un autre cote je serai ravi pour eux qu'ils/elles puissent a leur tour (si ils/elles le souhaitent) monter leur propre affaire. Nous vivons heureux et sans les syndicats politises! Quelque soit le systeme, la nature humaine est la meme. Seule la volonte individuelle permet aux courageux de se surpasser et la est la grandeur humaine! Les tyranies collectivistes tuent les efforts personnels et entretiennent la paresse et la est la petitesse humaine...
a écrit le 16/03/2013 à 17:43 :
Pour ceux qui croient que Marinne Le Pen est la nouvelle légende de Jeanne D' ARC, il va falloir qu'ils rouvrent leurs livres d'histoire car je pense sans savoir l'histoire française qu'elle arrêter les arabes à moitier, je m'excuse pour ce fait historique elle n'a pas stopper les arabes à moitier mais à Poitier étant inculte en histoire je pense qu'elle à été brûlé en place publique sur un brûler en place publique, pour moi c'est pas donner le bon exemple dans vos commentaires.
Réponse de le 16/03/2013 à 21:13 :
Mon com plus bas était dans l'humour...........
Réponse de le 17/03/2013 à 8:22 :
Non pour Pathinder le meilleur exemple doit être Sarkozy ou Hollande.mdr..!!
allez encore un petit effort vous allez réussir a ouvrir les paupières..!!!
30 ans de séances de Kyné sérieusement vous ne faites pas d'effort..!!!
Réponse de le 19/03/2013 à 18:35 :
@ fred ne t'inquiète pas dès le jour ou j'ai travaillé j'ai ouvert les yeux pour les élus qui tour son passé à l'élysée, je pensais à gagner mes dépenses mensuel et essayer d'avoir des loisirs, tu sais le résultat c'est que je suis épileptique et trépané, je ne désespère pas de reprendre un job, et je vais te dire que j'échangerais bien ma vie contre la tienne, et toi tu en a fait combien de kiné pour ouvrir les paupières.
a écrit le 16/03/2013 à 17:20 :
un patron embauche si il a des commandes à exécuter : quand elles sont terminées et qu'il n'a plus de quoi donner du travail à cette personne , qu'est ce qu'il en fait ? avec un interimaire ! pas de probleme ! avec un CDD , c'est deja pas evident de ne pas le renouveler ! les gens en fin de CDD ,vont aux prudhommes parce qu'on leur a pas proposé un reclassement ! avec un CDI impossible de s'en séparer ! procedure de licenciement ! recherche de reclassement prud homme indemnités et ça dure 6 mois ! donc plus question de prendre en CDI ou meme si il n'y a pas embauche définitive a la fi de la periode d'essai , on retombe devant une procedure comme pour un licenciement ! alors le patron depose le bilan et c'est l'administrateur judiciaire qui fait le licenciement ou qui ferme la boite ; la solution pour les patrons faire sous traiter dans des pays à pas cher ( c'est tres facile ) ou embaucher des polonais , des espagnols au black
a écrit le 16/03/2013 à 16:27 :
Oui, supprimons les syndicats, le smic, la durée du travail, les CDI, enfin un monde meilleur... !
Marine, où es-tu ?...
Réponse de le 16/03/2013 à 17:22 :
ELLE est là! ELLE est là!! vive Marine !!!
Réponse de le 16/03/2013 à 21:15 :
Dommage que tu n'aimes pas compris tout l'humour dans mon com...
Réponse de le 17/03/2013 à 8:19 :
c vrai que les Français sont tellement heureux dans ce système UMP PS ça donne envie d'y rester..!!!
eh bien c'est évident qu'a devoir voter aux prochaines élections je lui donnerais ma voix...de toute façon au point où nous en sommes elle ne pourra pas faire pire que les autres CQFD..!!!
a écrit le 16/03/2013 à 15:47 :
Cinq ans pour un CDD c'est beaucoup trop long, hein Francois
Réponse de le 16/03/2013 à 18:39 :
T'as raison Fritz, dans ma boite il aurait pas termine sa période d'essai tellement il est...
Réponse de le 16/03/2013 à 21:02 :
Je te connais pas mais ton commentaire me fait penser a quelqu'un. J'ai pas raison Hans? Un gros joufflu?
a écrit le 16/03/2013 à 15:40 :
Bravo flamby, chaque jour un peu plus dans la mouise, merci pour le changement
Réponse de le 16/03/2013 à 23:14 :
Plus qu'hier et moins que demain
a écrit le 16/03/2013 à 15:30 :
Alors que la situation se dégrade de plus en plus, le parti socialiste vient de supprimer l'apprentissage à partir de 14 ans . La doctrine prime de plus en plus le pragmatisme et le bon sens économique . Ce n'est pas comme ça qu'on en sortira . Et des CDD's , c'est un peu mieux que rien tout de même , même si cela n'est pas idéal , tant s'en faut . Pour l'instant il serait probablement sage de faire avec ...
a écrit le 16/03/2013 à 13:56 :
Quoi de surprenant : qui ne connait pas un employeur potentiel qui refuse d'embaucher car ensuite, l'employeur à trop de mal à se séparer en cas de nécessité ! ainsi, dans mon entourage : mon carrossier, mon garagiste, ma coiffeuse, mon boulanger ... et moi-même !!!
Réponse de le 16/03/2013 à 15:15 :
donc en gros vous voulez des emplyés cleenex?
Réponse de le 16/03/2013 à 15:40 :
Dans un de vos commentaires ci-dessous, vous précisez "moi j'ai une boite de moins de 10 salariés". Depuis le temps que vous vous vantez d'être un "entrepreneur", vous n'avez pas encore réussi à mener votre entreprise plus loin que le stade de moins de 10 salariés? C'est incroyable! Peterisation, incompétence ou manque total d'ambition? Êtes-vous certain de posséder les qualités nécessaires pour diriger une entreprise? Ne serait-il pas judicieux, honnête envers vous et les autres d'admettre que l'emploi pour lequel vous avez le plus de compétences est le salariat et non la fonction managériale? Rares sont les "vrais" chefs d'entreprises, ceux qui ont la fibre commerciale, le sens relationnel et le charisme indispensable pour diriger et motiver une équipe. Dans votre entreprise, j'ai l'impression que vous êtes en guerre permanente contre vos salariés : c'est totalement improductif. Faites-vous assister par un conseiller de votre branche professionnelle pour faire le point sur vous et votre entreprise car la crise va aggraver vos problèmes.
Réponse de le 16/03/2013 à 15:42 :
Quand y a du boulot, y a de l emploi,
Réponse de le 16/03/2013 à 15:43 :
Avec la politique du gouvernement les entreprises n'osent plus embaucher en CDI,quant aux syndicats,ils ont aussi une grande responsabilité dans la frilosité des entreprises.
Réponse de le 16/03/2013 à 16:22 :
@hades , pour les employeurs le salarie n est jamais du kleenex, c une des ressources , on ne s en separe qu en cas de necessite.
Si cette separation est rendu tres difficile et couteux cela rend aussi difficile l embauche en cdi, vous creez un sous proletariat en cdd. En resume vous considerez que nous traitons les salaries comme des cleenex ok occupez vous des chomeurs chewingum.
Réponse de le 16/03/2013 à 16:29 :
On sen sépare qu en cas de nécessité, cest à dire, tout le temps, nimporte quand.
Réponse de le 16/03/2013 à 17:10 :
Oui je sais , les patrons sont des voyous sadiques et les employes sont des saints, vive la lutte des classes !!! Et viva cgt!
Réponse de le 16/03/2013 à 17:31 :
@ hadès, suite à la réponse à lyon 69, c'est quand on à un klennec c'est que si on l'utilise souvent on peut le jeter (donc le licencier pour en prendre un autre) elle est belle la mentalité française que depuis Sarkoy et Hollande ont pour résoudre le problème du chômage.
Réponse de le 16/03/2013 à 23:24 :
"Êtes-vous certain de posséder les qualités nécessaires pour diriger une entreprise ?"
La sienne est encore en vie, et vous, en seriez-vous capable ? En être-vous, pour reprendre vos propres termes, "certain" ?
Merci de nous communiquer la liste des entreprises que vous créer ou reprise, et des emplois que vous avez crée ou pérennisé.
Un simple petit lien sur info-greffe, qu'on puisse les évaluer, vos "qualités"...

J'ai repris une entreprise de 15 salariés que je dirige depuis 10 ans.
Et ce n'est pas avec des commentaires d'une imbécilité incommensurable
comme le vôtre que je vais plus avoir envie de la développer.
Les français ont le même rapport avec l'argent (des autres) que les américains avec le sexe, c'est dire le niveau de névrose dans lequel ils gravitent vis à vis des patrons.
Et bien, qu'ils les crée, ces entreprises si dynamiques, qui embauchent, etc...on les attends. Parce que quand il s'agit de leur en vendre une, d'entreprise, que font-ils, nos beaux parleurs ? ils regardent le bout de leurs chaussures, tout simplement. Les français ont une grande bouche, pour le reste, au niveau taille, c'est beaucoup plus limité.
a écrit le 16/03/2013 à 12:57 :
Le problème est que la protection du travail se retourne contre le salarié. Beaucoup de sécurité, mais en contre-partie un salaire de plus en plus misérable. Contrairement à ce que pense nos brillants syndicats de fonctionnaires, on profite de la non-fluidité du marché du travail pour asservir encore plus le salarié. Dans un marché du travail fluidifié, le pouvoir revient au salarié performant
Réponse de le 16/03/2013 à 13:15 :
@ Gazza 1000 fois raison. Pour ceux qui ont déjà employé des salariés c'est tout à fait logique. Se retrouver avec des CDI dans une PME dans une période aussi instable économiquement et fiscalement, des syndicats en lutte des classes appuyés par les Prud'hommes c'est de la folie pure!!! Alors oui, il faudra bien se rendre compte que la surprotection des emplois en place mène à ce genre de délires qui retombe sur les personnes en dehors de ce système, les jeunes, les seniors etc...
Réponse de le 16/03/2013 à 13:21 :
Cela fais des années que cette situation existe et personne ne veut le comprendre.
Trop de sécurité nuit au salaries et aux salaires.

La situation est la même pour les logements et les loyers...
Réponse de le 16/03/2013 à 17:42 :
Ben voyons, le chômage c'est à cause des CDI. Et le manque de logements, c'est à cause des locataires. On va vous croire, c'est trop génial.
Réponse de le 16/03/2013 à 23:28 :
Que vous y croyiez ou pas, cela n'a aucune importance. Et ne vous donnera pas du travail non plus. Nous continuerons à ne pas embaucher. Bonne chance....
a écrit le 16/03/2013 à 12:35 :
des kleenex, quoi...!
a écrit le 16/03/2013 à 12:22 :
Je souhaite juste un monde où l'économie est au service de l'homme, où l'entreprise est au service de l'homme.
et non l'inverse de l'homme corvéable à merci. Malheureusement, il sera difficile de sortir de ce monde formaté à l'argent roi...!
Réponse de le 16/03/2013 à 12:38 :
mais, est ce que vraiment on a compris que cela est "étudié pour"??pour justement rendre les hommes corvéable à merci, et ce n'est pas prêt de changer!! rien n'est fait pour que ça change d'un iota! au contraire!!on va vers un monde à la "Mad Max".....!
a écrit le 16/03/2013 à 11:29 :
Difficile de licencier donc intérim et CDD (Coup de pied Dans le Derrière) Nos gouvernants brillamment soutenus par les aveuglés du Troskisme qui donne les résultats que tout le monde a pu constater ne font que riper avec les réalités en nous poussant vers le gouffre. Ils font n'importe quoi depuis 40 ans. Voir l'automobile allemande et françaises la différence de rentabilité.
Réponse de le 16/03/2013 à 13:17 :
Ben voyons. Si on suit votre raisonement modifions le CDI et ses clauses sur le licenciement....pour arriver à un CDD.
On peut facilement licencier en france. Suffit de connaitre les procedures des ruptures conventionnelles (un succès d'ailleurs) des licenciement pour fautes, des demission "volontaires"Si vous voulez je vous transmettrai le mode d'emploi utilise dans ma boite.
..Les 0.00001% de Trotkyste ne pesent pas lourd en face des ultra liberaux qui revent justement de supprimer le CDI. Du reste le CDD est encore trop contraignant pour eux.
Rendre responsable les seuls politiques c'est un peu facile ,cette situation nous en sommes Tous responsables, vous comme moi..
La question est que faites vous de votre cote "pour que cela aille mieux".
Réponse de le 16/03/2013 à 13:42 :
@boss. M. si il est si facile de licencier pourquoi le CDD et l'intérim pourquoi les chefs d'entreprises réclament-il justement la liberté de licencier ? Concernant le trotskisme 0,000001 peut être, mais les francs maçons ne sont pas majoritaires non plus pourtant ils pèsent lourd depuis 500 ans, de même que nos syndicats socialos communistes écolos qui fichent le bazar non ? Au fait vous fabriquez quoi dans votre entreprise, combien d'employés ? Quand à ce que je fais pour que ça change je vote Le Pen. Et vous Hollande ?
Réponse de le 16/03/2013 à 13:54 :
@Boss : moi j'ai une boite de moins de 10 salariés, et pas les moyens de me barder de DRH, Avocats, conseillers juridiques et autres , et là, le licenciement est loin d'être si facile : j'ai eu le cas d'une démission pour partir à Dubai, dénoncée par la salariée qui a contesté au prudhommes la réalité de la démission ... alors même que la conciliation a été reportée...parce qu'elle était à Dubai et ne pouvait se déplacer !!! J'en ai eu une autre qui a dénoncé sa démission: sa justificatio était : "je voulait juste frauder aux assedic !!" (cqfd)..
Réponse de le 16/03/2013 à 14:06 :
+ UN ! pour que cela change , je fais de même, et beaucoup devraient faire pareil au lieu de geindre ! Marine n'a pas de "programme", parait-il......parce que le nouveau président, en a???! de mesurettes en petits ajustements, celui ci se promène bien zen, contrairement à nous, qui allons dans le mur, et nous, ne pouvons pas nous permettre de rester zen !alors, d'emblée ce sera Marine, ainsi que pas mal dans mon entourage qui ont voté Hollande, hélas !...
Réponse de le 16/03/2013 à 17:02 :
@Lyon69
Les abus des salariés sont tout aussi condamnable, il ne s'agit pas de le nier Concernant la rupture conventionnelle ses formalites sont assez simples et sont accessibles meme aux TPE. Mais faut etre objectif si les syndicats notamment dans la fonction publique ont agi avec exces ces dernières decennies, et on en paye les consequences, le rapport de force s'est inverse.Avec un chomage de masse ce n'est pas etonnant. Vous citez des exemples. En voici un. Recemment j'ai du m'occuper d'un salarié du commerce, qui s'est retrouve un lundi matin devant son magasin porte close. Le patron etait parti. Impossible pour lui de percevoir des Assedic puisque aucun document (solde de tout compte, lettre de licenciement...)
@ca bosse dur,
Pour qui tu votes je m'en fous. Il me semble que Marine Le Pen a un discours social (par opportunisme ou par conviction ?) qui ne doit pas te convenir. Normal. La plupart de sympathisants du F.N. c'est plutot tendance bovin racistes prets à "casser du pd". Alors les attaques de Lepen sur le liberalisme, sur la mondialisation c'est un sujet trop difficile pour des decerebres. A la question "pourquoi les patrons veulent la liberte de licencier" la reponse c'est pour avoir des salariés plus maleables ,mon pote.
Réponse de le 16/03/2013 à 17:28 :
Rien compris, surtout au sujet de Marine, contrairement à ce que vous me dites: je vote Marine, et vous me répondez "que ça na doit pas me convenir....bref, bonne soirée....mon pote !
a écrit le 16/03/2013 à 11:26 :
J'ai 50 ans, j'espère encore travailler, pour ma retraite, je me demandais qu'avec les contrats d'avenir il y aurais du mieux et les CDD quand ils seront terminé à part une infime partie de ces CDD auront comme effet que le ou la Française retourneras à la case chômage, je ne vois pas l'intéret de cette article d'ou ma conclusion ceux qui font ces recherches à prix d'or, feraient mieux de rien dire et de faire un autre article on prend le français pour des moutons.
a écrit le 16/03/2013 à 10:42 :
Comment crier sur le manque de flexibilité du travail quand on lit de tels chiffres qui s'ajoutent à ceux de départs "volontaires"? Comment exiger un allongement de l'âge de la retraite quand être quinquagénaire est devenu une tare qui éjecte de l'entreprise ? Comment ne pas expurger la bureaucratie quand elle n'est d'aucune utilité, et n'est qu'un obstacle handicapant à franchir ?
Réponse de le 16/03/2013 à 12:31 :
+ 10
Réponse de le 16/03/2013 à 12:46 :
Triste, triste à dire, mais avec des paroles nous n'arriverons A RIEN de RIEN !!combien faudra t-il avant de misères, d'injustices pour que l'homme se lève et dise que ASSEZ! c'est ASSEZ!!il est évident, qu'une fois arrivé là, tout ne se passera pas super" bien...il va y avoir affrontements et beaucoup de faits dont nous nous passerions....mais, m'est avis, qu'il faudra en arriver par une révolte des citoyens, de tous les pays de la sale EU......parce que sinon, ce sera la misère noire, insupportable....sans vouloir être salement pessimiste, sincèrement , c'est pourtant ce que je pense, et j'en suis anéanti..
a écrit le 16/03/2013 à 10:21 :
Je suis etonne que les entreprises embauchent encore! La plus part le regretteront.
Réponse de le 16/03/2013 à 11:13 :
Embaucher en cdd n'est pas un risque. Çe sont des cdd très courts de 1 a quelques mois. C'est beaucoup moins risqué et moins coûteux qu'en cdi. En cas de pépins, vous ne renouvelez pas le cdd, c'est aussi simple que çela.
Réponse de le 16/03/2013 à 11:56 :
Pour moi embaucher une personne en CDD c'est uniquement l'hors d'un accroissement d'activité, quand j'embauche la personne elle sait que ce n'est pas pour la garder ensuite. Quand j'embauche sur du longs terme, je ne me sert pas d'un CDD pour tester la personne, pour tester les personnes il y a ce qu'on appel une période d'essai dans les contrats en CDI. Ce servir d'un CDD comme période d'essai est normalement interdit.
Réponse de le 16/03/2013 à 12:23 :
Se servir d'un CDD comme période d'essai est normalement interdit... Tu travailles vraiment dans le privé? Parce qu'aujourd'hui un CDI pour un employé laisse une période d'essai d'1 mois en moyenne, sachant que même pour rompre un préavis il faut du temps, ça laisse 3 semaines pour prendre une décision. Dès le jour suivant, ça te coutera 6 mois pour un licenciement sans cause réelle ni sérieuse, le fait de mal travailler n'est pas une faute (ce que je peux comprendre car qui va définir ce qu'est mal travailler?). Donc tu prends un CDD ou intérim pendant 3 mois et ensuite tu proposes un CDI. Plutôt que de toucher à la période d'essai des cadres, perso je suis passé de normalement 3 mois de période d'essai renouvelable 1 fois à 4 mois renouvelable pour 2 mois (quel changement), on aurait mieux fait d'aligner tout le monde: 3 mois de période d'essai, renouvelable 1 fois. Mais une simplification du système c'est révolutionnaire. On préfère créer de nouvelles usines à gaz.
Réponse de le 16/03/2013 à 12:34 :
Mon cher Monsieur, il est aussi des entreprises ou la période d'essai ne couvre pas le temps nécessaire à la compréhension des tâches (de plus en plus complexes entre la bureaucratie et l'informatique).
Je recours donc moi même, à contre cœur, à des CDD qui me servent de période d'essai...

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :