Trump nomme un ancien banquier et juriste au Travail

 |   |  675  mots
En passant par l'administration Bush entre 2003 et 2005, Alexander Acosta a prouvé sa fidélité au camp républicain.
En passant par l'administration Bush entre 2003 et 2005, Alexander Acosta a prouvé sa fidélité au camp républicain. (Crédits : REUTERS/Marc Serota)
[Portrait] Donald Trump a désigné Alexander Acosta pour occuper la fonction de secrétaire au Travail. Ce juriste, qui doit encore passer l'épreuve du Sénat pour confirmer son poste, est passé par l'administration Bush. Son expérience et son parcours reconnus par ses pairs devraient être des atouts forts pour gagner la confiance des élus.

Seulement quelques heures après le retrait  d'Andrew Puzder à la candidature pour le poste de secrétaire au Travail, Donald Trump a profité d'une conférence de presse organisée ce jeudi 16 février, pour annoncer son probable successeur d'Alexander Acosta. Donald Trump a ainsi déclaré dans un communiqué de la Maison Blanche :

"Durant toute sa carrière, Alexander Acosta a été un avocat passionné pour le traitement égal de tous les Américains en matière de justice [...] Son importante expérience m'a impressionné ainsi que mon équipe et nous sommes confiants sur le fait qu'il pourrait diriger le département du Travail avec le maximum de compétences et de détermination pour les travailleurs américains."

>> Lire aussi : Accusé d'avoir employé une sans-papier, le futur ministre du Travail américain se retire

Fils d'immigrés cubains

Né en 1969 à Miami, ce fils d'immigrés cubains est le premier hispanique à être nommé dans le gouvernement de Trump. Il a fait le début de sa scolarité dans l'établissement privé Gulliver Preparatory School, puis a été à Harvard College et à l'université de Droit de Harvard avant de commencer sa carrière dans la justice au début des années 90.

Ce juriste possède une expérience importante pour le poste de secrétaire au Travail. Il a été membre du National Labor Relations Board entre 2002 et 2003 pendant le mandat de George Bush fils. Cette agence fédérale a notamment pour mission d'organiser les élections syndicales dans le pays et doit également enquêter sur les pratiques illégales sur le marché du travail.

Le président républicain l'a ensuite nommé comme assistant dans la division des droits civils du département de la Justice, un poste-clé au sein du ministère. En 2006, Alexander Acosta devient procureur fédéral à Miami. Il a participé à l'instruction d'enquêtes contre le célèbre lobbyiste Jack Abramoff. Ce républicain avait été condamné dans une affaire d'achats frauduleux de bateaux casinos. Il avait reconnu avoir fait usage de faux documents pour obtenir un prêt de 60 millions de dollars dans le but de faire ces achats. Son rôle dans les scandales avait amené le président Bush et d'autres élus républicains à rembourser les fonds qu'ils avaient reçus de lui. Alexander Acosta a également traité l'affaire du terroriste Jose Padilla, ancien membre d'un gang hispanique de Chicago.

Un itinéraire entre banques et université

Alexander Acosta est actuellement doyen de la fac de droit du Florida International University College à Miami. Il occupe ce poste depuis 2009. Selon Reuters, il est perçu "par ses pairs comme un homme pondéré et prudent dans ses prises de position."  En parallèle de son poste à l'université, Alexander Acosta  a également été président du conseil d'administration de la Century Bank, basée en Floride. Cet établissement spécialisé dans les prêts aux communautés hispaniques est considéré comme l'une des plus grandes banques s'adressant à ce type de clientèle aux Etats-Unis. Avant d'entamer ses études juridiques, Alexander Acosta est également passé par la banque Lehman Brothers devenue célèbre au moment de la crise des subprime aux Etats-Unis.

Un hispanique influent

L'arrivée de cet homme à la Maison Blanche pourrait être marquée par son autorité et ses réseaux. Il a été nommé deux fois parmi les "50 Hispaniques les plus influents aux Etats-Unis" par la revue Hispanic Business Magazine. Il a également fait  partie de la liste des 100 personnes les plus influentes dans le domaine de l'éthique relative aux activités commerciales par l'institut Ethisphere en 2008 qui définit des normes en matière de responsabilité des entreprises outre-Atlantique.

____________________________

Son parcours en quelques dates

1969 : Naissance en Floride à Miami.

1994 : commence sa carrière dans le droit en tant qu'auxiliaire juridique.

2003-2005 : assistant du procureur général pour les droits civils dans le gouvernement de Bush.

2009 : Doyen de l'université de droit de Floride.

2016 : Alexander Acosta est choisi par Donald Trump pour briguer le poste de secrétaire au Travail.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :