Ces crises nationales qui minent l'euro. A lire dans La Tribune

 |   |  107  mots
Découvrez nos informations sur les difficultés rencontrées par plusieurs pays de la zone euro. Et encore beaucoup d'autres informations et analyses sur la visite de Nicolas Sarkozy en Chine, sur les projets de l'Oréal dans le luxe, sur les menaces pesant sur Airbus et sur le revers judiciaire de Vivendi.

Pour tous les abonnés à La Tribune et ceux qui veulent le devenir (accessible aussi sur votre iPhone et sur votre Blackberry au http://bb.latribune.fr), CLIQUEZ ICI pour découvrir nos informations exclusives, nos enquêtes, nos analyses, nos éditoriaux...

- L'Europe tente d'éteindre l'incendie financier grec

- L'UMP accélère sa réflexion pour la présidentielle de 2012

- Vers un grand nettoyage à Westminster

- Yahoo offensif sur la recherche Internet

- « Le soin est le nouvel eldorado de L'Oréal »

- Les banques entraînées dans la crise grecque

- La Fed reste préoccupée par le chômage

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 29/04/2010 à 19:24 :
Plutôt que de couper des têtes, on pourrait utiliser l'argent intelligeament. Cela nous changerait. C'est encore plus idiot d'avoir expulsé les vrais riches avec les profits vers l'Etranger. C'est aussi imbécile de faire reposer le budget de l'Etat sur tout sur la consommation de produits importés. Quand enfin on encourage un peu l'épargne, c'est pour la punir de suite. On est loin de l'époque où la France couvrait deux fois son déficit commercial par ses revenus dit invisibles, à l'Etranger, donc une balance des paiements exèdentaire, avec des impôts plus bas.
a écrit le 29/04/2010 à 12:24 :
concombre masqué a raison et il faut faire payer les très riches pour sauver le système ou le changer ? les gouvernants n'ont pas le choix sinon ils s'exposent à une implosion - lisez alternatives économiques de mai : cela est clairement expliqué ! l'argent a été confisqué depuis 10 ans par une minorité.....
la classe moyenne qui paie trop d'impôts sans y échapper- vire vers la basse classe .....
a écrit le 29/04/2010 à 12:16 :
Personne n'est jamais satisfait du niveau de l'euro. Au début de l'année débats télévisés et articles dans la Tribune dissertaient sur le tragiquement haut niveau de l'euro qui mine notre commerce extérieur.
Et bien exportez maintenant !!!!! Quant va-t-on réussir à admettre que le problème du cour de l'euro n'est un problème que parce que nos nations européennes et la France en particulier n' a pas de politique économique forte et adaptée à sa monnaie. On continue à attendre le cour de l'euro parfait comme on continue à attendre la providentielle croissance... C'est tout sauf de l'économie ça.
a écrit le 29/04/2010 à 9:53 :
IL N Y A PAS DE CRISE, le seul problème, c'est que trop d'argent reste concentré dans très peu de mains qui ne sont pas résolus à partager, bien au contraire, si non, reste à la disposition de ces esprits fantasques qui gèrent ces sommes comme des gens à qui elles n'appartiennent pas !!!

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :