Le CAC40 en baisse plombé par Total

Dans l'attente d'indicateurs économiques, dont le PIB américain du troisième trimestre, les investisseurs restent prudents. Tiré vers le bas par la baisse de Total, sa première pondération, le CAC40 accentue sa baisse. A 13h l'indice parisien perdait 0,43% à 3818,49 points.

Alors que règnent la prudence et l'attentisme, le CAC40 a accentué sa baisse à la mi-journée. L'indice parisien est affecté par la baisse de Total, sa plus forte pondération. A 13h le CAC40 perdait 0,43% à 3818,49 points.

A quelques jours du Comité de politique monétaire de la Réserve fédérale américaine des 2 et 3 novembre prochain, peu d'investisseurs prennent le risque de prendre position en cette dernière séance du mois d'octobre riche en annonces macroéconomiques américaines. A 14h30, le département du commerce américain publiera sa première estimation pour le PIB des Etats-Unis au troisième trimestre. Après une hausse de 1,7%, en rythme annualisé, au deuxième trimestre, les économistes s'attendent à une accélération de la croissance américaine. Le consensus Bloomberg table en effet sur une progression de 2%, en rythme annualisé, pour le troisième trimestre. Second indicateur économique attendu, à 15h45, l'indice PMI de Chicago pour le mois d'Octobre. Celui-ci est attendu en baisse (58 points contre 60 en septembre), mais au dessus de la barre des 50 points, frontière entre l'expansion et la contraction de l'activité selon cet indicateur.

Pour l'heure les investisseurs ont pris connaissance du taux de chômage dans la zone euro et des ventes aux détails en Allemagne. Si le premier est conforme aux prévisions (le chômage a très légèrement augmenté en septembre à 10,1% contre un taux révisé pour août à 10%), le second a déçu. Alors que les spécialistes s'attendaient à un progression de 0,4% des ventes aux détails en Allemagne, c'est une baisse de 2,3% qui a été annoncée.

Valeurs en Baisse

Total (-0,97%) ne profite pas de l'annonce de son bénéfice en hausse de 32% à 2,47 milliards d'euros. S'il est légèrement au dessus du consensus Reuters (2,42 milliards d'euros), ce bénéfice est moindre que celui annoncé par ses principaux concurrents (Exxon bénéfice en hausse 55%, Shell de 88% hors exceptionnels). Après sa hausse de la veille, le titre subit donc des dégagements.

PPR recule de 0,13%. Au troisième trimestre, les ventes ont augmenté de 13% et la croissance organique est ressortie à 7,3% alors que les analystes attendaient 6%. Elle n'avait progressée que de 1,3% au premier trimestre et 2% au second. Jean-François Palus, directeur financier a indiqué, lors d'une conférence téléphonique, "être confiant pour le quatrième trimestre". Evoluant à ses plus hauts niveaux depuis fin 2007, le titre subit quelques prises de bénéfices après une hausse de 15% depuis le premier septembre.

Egalement principaux contributeurs à la baisse de l'indice, les valeurs bancaires. Société Général se replie de 1,79%, Crédit Agricole de 1,76%, BNP PAribas de 0,99% et Natixis de 0,59%.

Valeurs en hausse

Sanofi Aventis (+0,31%) poursuit sa progression après le relèvement de ses perspectives 2010 annoncé lors des résultats du troisième trimestre, publiés hier, et le maintien de son offre à 69 dollars par action sur le groupe de biotechnologies américain Genzyme Corp. Le marché apprécie également l'annonce de l'acquisition de la société chinoise BMP Sunstone pour 520 millions de dollars, permettant au groupe français de se diversifier. BMP est en effet spécialisé dans le traitement de la toux et du rhume.

Hors CAC

PagesJaunes progresse de 2,93%. Malgré un chiffre d'affaires sur 9 mois en baisse de 3,1% à 839,8 millions d'euros. Jean-Pierre Remy a confirmé à l'AFP sa prévision d'une marge brute opérationnelle comprise entre 510 et 530 millions d'euros cette année et d'un chiffre d'affaires en recul de 1 à 3%.

Wendel affiche un gain de 0,19% après avoir annoncé être entré en négociation exclusive avec la société Ares Life Finance pour la vente de sa participation dans Stallergènes. L'offre porte sur les 45,87% de capital détenus par Wendel au prix ferme de 59 euros par actions, soit une décote de 8,5% par rapport au cours de clôture d'hier. Suspendu toute la matinée, le titre affichait un repli de 6,16% à 60,53 euros dès sa reprise de cotation.

Plus forte hausse du SBF250 avec 9,63%, Lectra s'envole après des résultats trimestriels en forte hausse et d'une nouvelle révision de ses perspectives 2010.

Hermès continue son repli après sa forte progression de ce lundi. Le maroquinier perd 4,02%.

Pétrole et Devise

Face au dollar, le billet vert s'échange contre 1,3846.
Le pétrole est à la baisse, le baril de Brent vaut 83,25 (-0.42%), le WTI 81,72 (-0,55%)

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.