Merkel-Sarkozy, se préparent pour la rencontre à haut risque de ce mardi

2 mn

Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : REUTERS)

La rentrée s'annonce chargée pour le président de la République. Alors qu'il planchera mercredi avec le Premier ministre François Fillon sur les propositions des ministres des Finances, François Baroin, et du Budget, Valérie Pécresse, pour mettre en oeuvre la réduction des déficits promise à ses pairs européens, Nicolas Sarkozy accueillera la veille, mardi après-midi, la chancelière Merkel à l'Hôtel de Marigny. Certes, ce nouveau sommet franco-allemand était prévu dès le dernier sommet européen extraordinaire du 21 juillet, au cours duquel les 17 chefs d'État et de gouvernement de la zone euro s'étaient entendus sur plusieurs mesures pour sauver le projet de monnaie unique, notamment en étendant les attributions du Fonds européen de stabilité financière (FESF) et un nouveau plan d'aide à la Grèce incluant une participation des créanciers privés, c'est-à-dire surtout les banques et les assureurs.

le fameux triple A

Mais cette rencontre prend un tour très différent depuis la crise de confiance de la France et de ses banques mercredi dernier sur les marchés financiers. Pour tous les observateurs, la monnaie unique et la zone euro ne tiennent que grâce au rôle moteur du couple franco-allemand. Si Paris ne devait plus à l'avenir bénéficier de la même meilleure note des agences de notation (le fameux triple A) que Berlin, leur coopération en serait chahutée. Jusqu'ici Berlin s'est bien gardé d'exprimer la moindre critique à la gestion des finances publiques françaises, contrairement à plusieurs remarques à l'emporte-pièce de la chancelière sur les pays du Sud comme l'Espagne, la Grèce ou l'Italie, auxquels elle a pu reprocher publiquement des prestations sociales (âge de départ en retraite par exemple) trop généreuses au regard de leurs dettes. La chancelière sera cependant curieuse de savoir comment le président français entend tenir ses objectifs de réduction du déficit public (5,7 % du PIB prévus cette année, 4,6 % en 2012 et 3 % en 2013). Officiellement, Nicolas Sarkozy et Angela Merkel doivent présenter mardi « des propositions communes concernant la réforme de la gouvernance de la zone euro », destinées au président de l'UE, Herman Van Rompuy. Un semblable sommet à l'automne dernier à Deauville s'était révélé un fiasco, laissant les marchés dans l'incertitude sur leur stratégie. Aussi ce mardi, la chancelière et le président devront éviter un tel écueil tout en étant suffisamment convaincants pour les observateurs. Une fin de vacances plus que périlleuse.

2 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 87
à écrit le 15/08/2011 à 21:14
Signaler
En attendant, la BCE ramasse les obligations souveraines "pourries" des (futurs) pays insolvables (portugal, italie, espagne....).Celà fait penser à une ménagère qui ferait le ménage en " planquant" la poussière "sous le tapis".....

à écrit le 15/08/2011 à 20:21
Signaler
Que les allemands préservent avant tout leur intérêt, après tout c?est normal. Le problème est que je ne suis pas sûr que c?est la même chose pour les Français. L?intérêt est en effet une notion très subjective ici, avec notamment des phantasmes sur ...

le 16/08/2011 à 3:44
Signaler
Bien vu, c'est rare ici! Et pour d'autres pays c'est encore pire que pour la France. L'Italie presque complétement désindustrialisée au profit de l'Allemagne et d'autres pays satellite (géographiquement et économiquement) de celle-ci, comme la Polog...

à écrit le 15/08/2011 à 16:33
Signaler
Contrairement à Gregory, je pense que le nombre d'élus que nous avons est un très gros problème. Chaque élu coûte une fortune, parfois jusqu'à la fin de sa vie, et même s'il n'est plus élu (merci Debré). De plus, les trois quart ne servent qu'à appuy...

le 15/08/2011 à 17:44
Signaler
Bravo, nous sommes bien d'accord, il faut un réréendum pour que le peuple français lui meme prenne la décision de réduire ce train de vie faramineux de l'Etat et ce sera l'occasion de nettoyer le bazar engendré par ces élus inutiles.

le 15/08/2011 à 20:30
Signaler
Oui effectivement : il nous faut reprendre la main. Nos politiques sont trop assoiffés de pouvoir et d'argent et en sus fort incompétents - serions-nous dans cette situation si une once de compétence avait illuminé quelques secondes la cervelle de ce...

à écrit le 15/08/2011 à 16:23
Signaler
C'est à Berlin que tout se décide en dépit des apparences. Merkel fait semblant de consulter Nicolas pour lui permettre de sauver la face.

à écrit le 15/08/2011 à 15:59
Signaler
Et le président de l'UE il sert à quoi???? Il y a des milliards d'euros d'économie à faire en Europe et en France. On peut commencer par virer tous ceux qui ne servent à rien dans les instances européennes et puis après continuer chez nous, dans les ...

à écrit le 15/08/2011 à 13:39
Signaler
'Deutschland über alles'..De toutes façons l'Allemagne défendra d'abord ses intérêts, et l'Europe ensuite si la poursuite de cette utopie est conforme à ses intérêts...Nicolas peut bien mouliner dans l'air avec ses petits bras, il n'influera en rien...

à écrit le 15/08/2011 à 13:01
Signaler
Il y a en France beaucoup trop de communes, avec leur cortège d'élus. On ne devrait avoir un Maire que pour un ensemble de 100000 habitants. Il y a beaucoup trop de conseillers territoriaux. Il suffirait d'un conseil régional pour 5 millions d'habita...

le 15/08/2011 à 14:09
Signaler
vrai!!

le 15/08/2011 à 14:20
Signaler
FAUX, le nombre de maire est important mais le plus grand nombre ne perçoit qu'une minime indemnité et le plus grand nombre de conseillers municipaux sont bénévoles. VRAI : il y a 3 foir trop de Députés à l'Assemblée National, 3 fois trop de Député E...

le 15/08/2011 à 15:31
Signaler
Le nombre de députés n?est pas vraiment le problème. Les décisions à prendre sont de plus en plus complexes et la seule façon de contourner ce problème est d?avoir un maximum de concertation. Il y a toujours un individu qui a une meilleure idée que l...

le 15/08/2011 à 15:53
Signaler
Dans leur actes les Députés sont inféodés à leurs groupuscules qu'ils appèlent "parti politique". En réalité ce ne sont que des groupuscules de meneurs et les pauvres parlementaires sans personalité et sans conviction se font et se laissent marcher s...

à écrit le 15/08/2011 à 12:23
Signaler
réponse à Bastien! D'abord la démocratie n'existe pas vraiment en France! il suffit de regarder l'origine socioprofessionnelle des parlementaires (y' a peu d'ouvriers , beaucoup de médecins et autres enseignants ou bac+4 ) ! _ _ _ enfin , nous av...

le 15/08/2011 à 12:42
Signaler
Parfaitement d'accord avec vous. Vouloir une démocratie, c'est faire preuve d'un minimum de citoyenneté (sans aller jusqu'au patriotisme). Combien de gens votent pour une démocratie sociale sans etre capable de l'assumer au quotidien.

le 15/08/2011 à 12:44
Signaler
euh..... En quoi l'euro-mark est il un avantage pour la France? Cet monnaie a ruiné l'industrie de tous les pays d'Europe du Sud, dont la France, parce qu'elle est totalement surévalué par rapport à leur compétitivité qui est TOTALEMENT DIFFERENTE DE...

le 15/08/2011 à 12:44
Signaler
euh..... En quoi l'euro-mark est il un avantage pour la France? Cet monnaie a ruiné l'industrie de tous les pays d'Europe du Sud, dont la France parce qu'elle est totalement surévalué par rapport à leur compétitivité qui est TOTALEMENT DIFFERENTE DE ...

à écrit le 15/08/2011 à 11:52
Signaler
Prions le ciel que le fous ne valident pas les obligations européennes communes, ce qui reviendrait à appauvrir pour toujours les citoyens européens et leurs enfants pendant que la finance se boursouflerait à s'en faire exploser la panse. Ce serait l...

le 15/08/2011 à 12:30
Signaler
Attention ! Certains vons s'empresser de vous conseiller d'aller voir en Chine.

le 15/08/2011 à 13:14
Signaler
C'est justement parce que je me méfie de la peste que je ne veux pas du choléra. Maintenant, je rappelle simplement que les commissaires européens sont nommés et non élus, à l'instar de feu l'URSS. Juste au cas où ...

à écrit le 15/08/2011 à 11:37
Signaler
bravo pour et article réaliste.Ceci étant la rencontre entre NS etMERKEL VA NOUS APPORTER QUOI,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,??????LA FRANCE HYPER endettée va donner le (la) pour réguler les marchés ridicule salutations

à écrit le 15/08/2011 à 11:36
Signaler
ce dîner va encore nous coûter COMBIEN AUX CONTRIBUABLES ????

à écrit le 15/08/2011 à 9:35
Signaler
ils vont encore nous pondre de nouvelles taxes pourtant il faudrait des économies mais pas à la francaise ex:notre gouvernement demande la suppression d'un fonctionnaire sur deux mais au mois de septembre REGARDEZ BIEN LE NOMBRE DES SENATEURS VAS AU...

le 15/08/2011 à 10:44
Signaler
Ceci est indéniable : L?état et les services publics, qui, pourtant, devraient se montrer exemplaires en matière d'économies de deniers publics ... continuent hélas d'être le lieu de nombreuses gabegies : Il y a le Sénat, c'est vrai, mais encore bie...

le 15/08/2011 à 11:37
Signaler
Pour liquider ces abus de biens publics, les français doivent etre convoqués pour un REFERENDUM qui proposerait les changements inéluctables : a) diviser par 3 le nombre d'élus Sénateurs / Députés nationnaux et Députés Européens --- b) supprilmer 80 ...

le 15/08/2011 à 12:16
Signaler
Hélas !!! vos propositions vont dans le bon sens , mais ne sont pas du gôud de n.Sarkosy .

à écrit le 15/08/2011 à 9:24
Signaler
L'europe sera conféderale ou ne sera pas c'était une évidence dés le départ, mais penser que chaque pays abandonnerait une part de sa souveraineté etait une utopie. conclusion tout le monde est allé vers le plus petit dénominateur commun , l'argent,...

le 15/08/2011 à 10:10
Signaler
L'Europe est déjà confédérale, et c'est ça le problème. L'Union Européenne sera fédérale ou explosera. Avec une monnaie commune, il est impossible de se passer d'un gouvernement fédéral. Ce n'est pas avec un gouvernement confédéral comme le Conseil, ...

le 15/08/2011 à 10:33
Signaler
Oui Voltaire, vous avez absolument raison : Un objectif fixé à 3% du PIB en matière de déficit est une totale ineptie ! Car, d'une part un déficit public doit s?exprimer en fonction des recettes de l'état considéré, et d'autre part, il devrait être ...

le 15/08/2011 à 11:56
Signaler
L'Europe fédérale dont vous rêvez n'est rien d'autre qu'un assemblage de peaux de chagrin que vous vous apprêtez à offrir à la Chine qui n'aura qu'à tendre la main pour que vous la baisiez, trop heureux de livrer vos enfants au joug en versant une la...

le 15/08/2011 à 12:40
Signaler
Les européistes nous disent: "l'euro nous a mis au fonds du gouffre, continuons à creuser". Il n'y a pas et il n'y a jamais eu de peuple européen, il faut être aveugle et sourd pour le croire. Les Etats-Unis d'Europe seraient donc un monstre technocr...

le 15/08/2011 à 12:47
Signaler
La démocratie est indissociable de la souveraineté nationale. L'UE est une dictature.

le 15/08/2011 à 13:16
Signaler
Oui, l'EU n'est en effet rien d'autre qu'une dictature. Créer un monstre de toutes pièces contre l'avis de son propre peuple au seul motif que l'on croit détenir la vérité aurait frappé d'ostracisme n'importe quel athénien. Il ne tient qu'à nous de r...

le 15/08/2011 à 19:00
Signaler
Croyez-vous que les États-Unis, frêle colonie britannique en 1776, seraient devenus la première puissance mondiale, s'il avaient eu autant de monnaies différentes que d'états ... soit 50 au total ? Bien sûr que non ! De plus, raisonner "Français" e...

à écrit le 15/08/2011 à 9:22
Signaler
Un article édifiant concernant l'Entreprise Fleuron de la construction Européenne et que cherche Airbus des sous traitants en dollars et après nos politiques dont le premier d'entre eux sur les plateau de télévision nous expliquent que l'Euro est en ...

à écrit le 15/08/2011 à 9:19
Signaler
L'euro c'est le titanic. Toute la question c'est, quand les canots de sauvetages seront mis à l'eau ?

le 15/08/2011 à 12:09
Signaler
Mais vous savez bien qu'il n'y en avait pas assez de canots et que les passagers des 2ème et 3ème classe ont été sacrifiés. C'est ce que l'on vit actuellement.

le 15/08/2011 à 12:48
Signaler
Le franc, garant de souveraineté monétaire et donc notre indépendance politique sera notre canot de sauvetage. L'euro vit ses dernières heures.

à écrit le 15/08/2011 à 9:01
Signaler
Le "couple franco-allemand" n'existe plus depuis presque deux ans. Maintenant, c'est le "couple germano-français", et ce n'est plus du tout pareil.

à écrit le 15/08/2011 à 8:48
Signaler
Fiasco garanti, autant demander à Sarkozy d'écrire un traité sur les mécanismes financiers internationaux, il n'y connaît rien (témoin cette interdiction des shorts qui fait encore tordre de rire les milieux financiers), Baroin encore moins, quant à ...

le 15/08/2011 à 12:10
Signaler
Jusqu'à ce que vous ayez perdu votre emploi.

à écrit le 15/08/2011 à 8:03
Signaler
le couple franco allemand avait préconise un déficit maxi 3% s'il avait respecte, nous ne serions pas à la veille d'une dégradation de la note.la crise a bon dos mais les promesses électorales genre tva dans la restauration n'ont rien à voir.l'exonér...

à écrit le 15/08/2011 à 7:38
Signaler
L'avenir de l'Euro dans sa configuration actuelle dépendra du bon vouloir de Berlin. Mais il semble quoi qu'il en soit que ses jours sont comptés. Il faut tout reprendre à zéro. mais les Européens le veulent-ils vraiment ? Chacun semble vouloir récup...

à écrit le 15/08/2011 à 7:09
Signaler
les commentaires postes sont dignes des francais : de bas niveau et deprimes ; les allemands ne sont pas deprimes car ils ont fait les efforts necessaires en leur temps......... mais bon le francais il ne veut pas comprendre que la retraite a 35 an...

le 15/08/2011 à 7:47
Signaler
selon vous c'est donc "le peuple qu'il faut changer": non il faut faire comprendre aux citoyens: 1) que l'Europe est une nécessité 2) que l'union monétaire doit être suivie d'union des politiques (budgets, dette unique indispensable pour prévoir et...

le 15/08/2011 à 10:52
Signaler
"non il faut faire comprendre aux citoyens: 1) ... 2) ... 3)...", mais il ne faut surtout pas lui demander son avis. Plus de deux siècles après les grandes aspirations à la démocratie de la fin du 18ème siècle, l'Histoire de la démocratie en Europe, ...

le 15/08/2011 à 12:01
Signaler
Vilain peuple qui n'a rien compris à la grandeur de l'Europe de lait et de miel des tyrans du polit bureau du commissariat... Chômage, délocalisation, misère, abandon de souveraineté... Que nous sommes donc mesquins à vos yeux ! La retraite mais pour...

à écrit le 15/08/2011 à 0:34
Signaler
La bourse éclate, le pétrole baisse, l immobilier baisse, l alimentaire, le textile etc... et on voudrais faire croire au français moyen, qui ne détient aucune action que ce sera une catastrophe international .Oui ce n est pas bon pour les spéculate...

le 15/08/2011 à 8:00
Signaler
Votre courte contribution est pleine de bon sens. N'ayons pas peur de "tirer la nappe", la vaisselle luxueuse cassée sera ramassée par les spéculateurs. Seuls les spéculateurs, fénéants avant tout, paieront un lourd tribut comme conséquences de leurs...

le 15/08/2011 à 10:12
Signaler
Comme c'est simple. Que du phrasé vendu par les médias. Votre culture économique passe juste aprés "Secret story" on dirait. Que faites vous des 3 millions de fonctionnaires en trop ? Des mafias syndicales qui s'arrogent des priviléges incroyables ? ...

le 15/08/2011 à 11:42
Signaler
depuis 2008 les syndicats sont absents, ils se terrent par peur d'agir, ce sont de vrais trouillards qui devraient se faire malmenés par les salariés floués chaque jour un peu plus. MAIS force est de constater que la chianlie vient bie ndu monde de l...

à écrit le 14/08/2011 à 22:35
Signaler
FRANCAIS,NOUS NE SOMMES PAS EN DEMOCRATIE: Un parti politique n est pas un peuple: Le référendum sur la france entrant en constitution européene...

le 15/08/2011 à 12:51
Signaler
Nous vivons dans une démocratie de façade, comme les 26 autres pays de l'UE. Mais le château de carte de l'euro est sur le point de s'effondrer, emportant l'UE dans le désastre.

à écrit le 14/08/2011 à 20:38
Signaler
je croit que long oublie essentiel que je m?explique d'un cote ont trouve des centaines de milliards d'euro pour les banques et le secteur financiers et de l'autre exemple pour les retraite ont demandes au travailleurs de faire des efforts et prendr...

à écrit le 14/08/2011 à 20:02
Signaler
N'oubliez jamais: l'Euro est une exigence Francaise ! Que chacun nettoie devant sa porte ! Nous avons peur en Allemagne. Chaque fois que Frau Merkel rencontre Mr Sarkozy la facture s'allonge. Quel honte pour un pays aussi fort et riche comme la Franc...

le 15/08/2011 à 8:41
Signaler
Deu-FRA2011: je vous suis mais ,les citoyens Français ne voulaient pas d'un élargissement à 27 , 30 ....ni des Anglais .Par contre nos politiques ,eux , malgré nos votes ,nos réactions quotidiennes l'ont fait ce bourbier qui ne favorise que la Haute ...

le 15/08/2011 à 12:03
Signaler
En même temps, c'est vous qui avez élu des dirigeants pro-européens. La prochaine fois, mettez un Nigel Farade à la tête du pays. Je vous bénirais alors.

le 15/08/2011 à 12:53
Signaler
Certes, nous pouvons remercier Mitterrand et Attali de nous avoir mis dans cette situation désastreuse. Mais l'euro est un Deutsche Mark qui profite essentiellement à l'Allemagne, en tout cas qui de détruit pas son industrie comme en France, Espagne,...

à écrit le 14/08/2011 à 19:45
Signaler
Comme toujours la seule décision qui devrait être prise ne le sera pas.... donc dès mercredi 17, la crise continuera de plus belle car si les européens sont incapables de s'entendre sur le type d'europe qu'ils souhaitent, l'euro continuera cahin, cah...

le 14/08/2011 à 20:17
Signaler
Il s'agit avant tout de savoir si nos chefs d'Etat ont un sens de l'Etat ou si ils ne sont que des valets des financiers voyous. Ce n'est pas une question politique d'Europe eurofédérale ou pas, plus, moins, autrement ... La question c'est quand les ...

le 14/08/2011 à 20:37
Signaler
Merkel et Sarkozy sont prêt à jouer avec le feu, a gaspiller des milliards en pure perte pour avoir quelques mois de répit car tous les deux jouent leurs réélections en 2012. Leur clientèle électorale est globalement anti-europe politique (surtout en...

le 15/08/2011 à 8:46
Signaler
Comme d'habitude un commentaire stupéfiant.Ce n'est pas l'Europe qui va disparaître mais cette construction baroque qui a miné beaucoup de pays de la zone euro,un édifice grotesque,une mécanique ubuesque et anti-démocratique qui finira dans les oubli...

le 15/08/2011 à 12:04
Signaler
Sophie, je vous embrasse. Enfin de la clarté dans l'obscurantisme de l'EURSS.

le 15/08/2011 à 13:01
Signaler
A Eurofederal, les peuples européens sont capables de se mettre d'accord sur le type d'Europe qu'ils veulent (comme l'illustrent les référendums sur l'euro au Danemark et en Suède, et sur la "constitution européenne" en France, Irlande et Pays-bas). ...

à écrit le 14/08/2011 à 18:34
Signaler
La dette de la France vient d'une loi de 1973 empêchant les gouvernement de s'autofinancer, c'est là qu'on a donné le pouvoir aux banques. L'Europe de Giscard est une Europe des banques qui a favorisé les importateurs et tuer nos industries à commenc...

le 14/08/2011 à 19:12
Signaler
In finé, Giscard va nous laisser le pire des souvenirs économiques. Mitterand/Aubry vont nous laisser le pire des souvenir sociaux. et Chirac/Sarkozy les pires souvenirs de collusion avec les corrompus financiers voyous.

le 14/08/2011 à 21:13
Signaler
il n'y a pas d'accent en latin

le 15/08/2011 à 8:46
Signaler
pierre 2 : peut etre ,mais soyez indulgent , nous lisons pire dans d'autres journaux !

à écrit le 14/08/2011 à 17:34
Signaler
Un 74 eme soldat francais est mort en Afghanistan ... Mais bon, on en parlera pendant 2 minutes en attendant le prochain .... malheureusement. Vive le regne de Sarkozy

à écrit le 14/08/2011 à 17:32
Signaler
Ainsi donc, il se trouve des millions de citoyens (francais) pour se croire encore seuls au monde. Alors que tous le pays occidentaux vivent à crédit (et oui chaque mois nos diverses administrations versent de généreuses prestations avec l'argent qu...

le 14/08/2011 à 17:57
Signaler
Ce sont les financiers pourris voyous qui se croient seuls au monde. Ils se croient seuls au monde parce que les TRèS FAIBLES Chefs d'Etats sont leurs complices. Les peuples du Magrheb nous ont montré comment faire pour se débarasser des bandits poli...

le 14/08/2011 à 20:12
Signaler
Fred 34, Ce n'est pas l'administration qui coûte chère mais les décision politiques stupides. Exemple : le grand emprunt de 30 milliards de francs sous l'égide d'Oséo et d'un comité d'attribution qui se voudrait impartial dans l'attribution des subve...

le 15/08/2011 à 12:05
Signaler
R421, votre commentaire est un bijou.

à écrit le 14/08/2011 à 17:01
Signaler
Les financiers voyous et les banquiers voyous sont le CANCER de la France. Il faut que les patrons des banques et les traders soient condamnés aux travaux forcés, dans ce cadre ils devront faire le métier de maçon pour construire leur propre prisons ...

à écrit le 14/08/2011 à 16:38
Signaler
On sait très bien que de cette réunion il en sortira un autre rendez-vous, puis une autre réunion etc, etc, ce qui veut dire que Monsieur Sarkozy essaye de gagner du temps, car il n'y a pas de solution miracle à la crise, sinon sortir de l'?uro et re...

à écrit le 14/08/2011 à 16:26
Signaler
@ r421 Tout à fait d'accord !!! je n'aurai pas pu mieux dire ! Sarkozy est les pieds et poings liés par ses propres financiers (de campagne électorale bien sur). Ils se tiennent tous par la barbichette d'où l'immobilisme et l'impuissance à modifier ...

le 15/08/2011 à 15:18
Signaler
Par la barbichette ? J?aurai utilisé un terme beaucoup plus cru. De toute façon, il va devoir copier les Britanniques. La note souveraine de la France est en suspend !

à écrit le 14/08/2011 à 16:08
Signaler
La réduction des déficits? Ce n?est pas compliqué, mais ca risque de déplaire à pas mal de monde. Prenez le cas des lycées et collèges : Beaucoup d?investissements ont été réalisés uniquement pour embellir les bâtiments. Si l?on prend le cas des infr...

le 14/08/2011 à 18:39
Signaler
Pour votre information, les administrations utilisent quasiment toute openoffice (pas de coût de licences). L'entretien est très généralement assuré par les informaticiens maison. Les micro obsolètes sont recyclés par des entreprises d'insertion. N'...

le 15/08/2011 à 15:13
Signaler
Quid du cloud computing et des data centres et quid des licences globales. Open Office est certes gratuit mais, à titre personnel, je préfère utiliser un logiciel payant: MS Word 2007 parce plus fiable. Une licence site pour un produit commercial ra...

à écrit le 14/08/2011 à 15:48
Signaler
Espérons que Mme MERKEL comprenne enfin que l'intérêt bien compris de l'Allemagne soit la création d'un euro Bund..... Ca, j'en doute, d'autant plus que la politique extérieure française est très faible et qu'on ne sait pas dire non à l'Allemagne. No...

le 14/08/2011 à 16:16
Signaler
mais par qui le remplacer?

le 14/08/2011 à 16:30
Signaler
Au nom de quoi les allemands devraient-ils payer pour les français incapables de gérer correctement leurs finances publiques, qui creusent leurs déficits d'années en années, qui refusent toutes les réformes nécessaires pour remettre le pays d'aplomb?

le 14/08/2011 à 17:11
Signaler
@simplon: par qui remplacer Sarko ? par Sarko biensûr , quand on a une marionnette teleguidée par les Bolloré, Bouygues, Dassault, Betencourt et autres , qui a renfloué la finance en creusant la dette, qui pour renflouer la dette va proposer de donne...

le 14/08/2011 à 17:25
Signaler
César, Les allemands ont présidé à une construction européenne calquée sur celle d'un marc fort. C'est à dire une monnaie favorisant les exportations de capitaux. Cela dit, bénéficier d'une monnaie unique dans une zone de marché européen a permis aux...

le 15/08/2011 à 12:08
Signaler
Les E-bonds serait la pire des solutions. La parallèle le plus proche serait une saignée sur un exsangue. Elles doteraient les financiers de pouvoirs ahurissants ad vitam eternam sur l'ensemble des pays européens qui, une fois ruinés, seraient rachet...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.