Obama veut instaurer une "loi Buffett" pour taxer les riches

Le président américain va annoncer lundi qu'il souhaite aligner le taux d'imposition des Américains qui gagnent plus de 1 million de dollars par an sur celui de la classe moyenne.

1 mn

Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2011. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)

Selon le New York Times, cette mesure est une des propositions que le président Obama va soumettre à la commission bipartisane qui doit aboutir à un accord sur le budget à la fin du mois de novembre. Elle fait monter la pression sur les Républicains à qui il est demandé de céder sur l'imposition des plus riches en échange de concessions sur la baisse prestations sociales (Medicare et Medicaid) de la part des démocrates.

Obama, avec son sens de la communication habituel, a baptisé sa proposition la "Buffett Rule" en référence au milliardaire qui avait réclamé une plus forte taxation des riches et fait des émules dans plusieurs pays. En France, un appel similaires avait été lancé par des personnalités comme Maurice Levy ou Pierre Bergé. Warren Buffet avait calculé qu'il ne payait que 17,4% d'impôts sur le revenu, à comparer à 36% pour bon nombre de ses employés.

La proposition a peu de chance de devenir une loi dans la mesure où les Républicains sont certes favorables à la suppression de niches fiscales, mais sont farouchement opposés à la création de toute taxe supplémentaire. En cette période électorale, cette initiative d'Obama est d'abord un signe pour son camp qui lui reproche de vouloir mettre à mal de système de protection social.

Une telle mesure, selon le gouvernement américain, n'affecterait que 0,3% des contribuables, soit moins de 450 000 personnes.

1 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 12
à écrit le 19/09/2011 à 13:21
Signaler
je suis étonnée des réactions des lecteurs de cet article ! comprenez que comme en France les très riches ! sont moins taxés que la classe moyenne - supérieure ou normale- je m'explique les PMI PME plus taxées en France que les entrep^rises du CAC 4...

à écrit le 18/09/2011 à 15:01
Signaler
Je comprend mal ou bien il veut demander qu'on taxe les riches autant que les pauvres ? Quel toupet !

à écrit le 18/09/2011 à 14:11
Signaler
Bizarre ..il ne veulent pas taxer les échanges financiers , et faire semblant de taxer les riches....Vraiment les USA sont pas fréquentable . Et depuis qu'il ont supprimés l'habeas corpus ..ils sont devenus pire que l'URSS dans ses grandes heures. ...

à écrit le 18/09/2011 à 13:31
Signaler
Obabama parle mais ne fait rien. Grosse déception que ce président.

à écrit le 18/09/2011 à 12:19
Signaler
De l'esbroufe, la même que pour la régulation financière et la chasse aux bandits de la spéculation. Les US sont mal barrés.

à écrit le 18/09/2011 à 11:28
Signaler
Le pauvre! Quelle abnégation! Il fait voter une loi qui va le forcer à payer plus d'impots lui-même! Pourtant avec son revenu annuel de $4M c'est vraiment un ami des petits de la société.

à écrit le 18/09/2011 à 11:19
Signaler
Pourqoi taxer encore les riches ? et pourquoi les états sont pas riches ? j'ai compris...! ils ont peur qu'on les taxes et qu'on jete les mauvais gestionnaires politiciens à la poubelle.

à écrit le 18/09/2011 à 9:58
Signaler
Obama s'appuie sur les meilleurs des riches - il y a toujours eu des privilégiés éclairés chez les riches les prêtres et autres selon les sociétés - tandis que d'autres courtisent les privilégiés égoïstes et jettent en consolation au peuple appauvri ...

à écrit le 18/09/2011 à 9:15
Signaler
On peut etre sur que les ripublicains et leurs amis de l'UMP vont crier a l'injustice ! ces pauvres riches qui sont trop taxés, alors que leurs employés eux peuvent payer plus ! et surtout travailler plus pour leur faire gagner plus ! Picsou doit mou...

à écrit le 18/09/2011 à 9:04
Signaler
les USA favorable pour la taxation des riches mais refusent pour la taxation des banques ou notamment des transactions financières cela démontre la force des lobbyings à Wall street et à la City

à écrit le 18/09/2011 à 8:22
Signaler
C'est Marie-Georges qui doit être contente : Obama vire carrément communiste et donne son nom à une loi !

le 18/09/2011 à 11:54
Signaler
J'ai eclate dr rire en vous liant, Bill. Bravo

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.