Le Danemark rentre à son tour en récession

 |   |  237  mots
Copyright AFP - Helle Thorning-Schmidt, le Premier ministre danois
Copyright AFP - Helle Thorning-Schmidt, le Premier ministre danois (Crédits : AFP)
Le Danemark est officiellement entré en récession. Avec un recul du produit intérieur brut (PIB) de 0,1% au quatrième trimestre 2011, pour le deuxième trimestre consécutif, la révision à la baisse des chiffres de croissance place de fait le pays en récession.

Au fur et à mesure que les chiffres du PIB au quatrième trimestre 2011 sont révélés, les mauvaises nouvelles s'enchaînent. Après l'Irlande, le Danemark aussi retrouve la récession en enchaînant son deuxième trimestre consécutif de recul du PIB. En effet, le Produit intérieur brut du Danemark a été révisé en nette baisse, avec un recul de 0,1% au quatrième trimestre 2011, signifiant l'entrée du pays en récession, a annoncé vendredi l'Institut national des statistiques.

En février, l'Institut avait annoncé un PIB en hausse de 0,2% au quatrième trimestre de l'an dernier, après un recul de 0,1% au troisième trimestre. "Nous avons révisé les chiffres car nous avons reçu de nouvelles données concernant la balance des paiements, les exportations et les importations, et nous avons reçu de nouveaux chiffres des centres pour l'emploi et du ministère des Impôts concernant le montant de la TVA" notamment, a expliqué à l'AFP l'économiste de l'Institut national des statistiques Jonas Dan Petersen.

1% de croissance pour l'ensemble de l'année 2011

Pour l'ensemble de l'année 2011, l'Institut a maintenu la hausse de croissance de 1% annoncée en février. Toutes ces données sont corrigées des variations saisonnières. L'Institut national des statistiques a souligné que la marge d'erreur concernant la croissance du PIB est en général estimée à plus ou moins 0,5%.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 01/04/2012 à 9:03 :
Remplaçons récession par décroissance. Ca va déjà beaucoup mieux !

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :