Grèce : la récession en 2012 s'annonce pire que prévu, à 4,5% du PIB

 |   |  281  mots
Copyright AFP
Copyright AFP (Crédits : AFP)
La récession en 2012 devrait être pire que prévue avec une chute du PIB, pour la cinquième année consécutive, estimée à 4,5%, a mis en garde la Banque de Grèce dans son rapport annuel publié ce lundi.

La Grèce continue de s'enfoncer dans la récession...  En 2012, pour la cinquième année de récession consécutive, le produit intérieur brut devrait reculer de -4,5% selon la Banque de Grèce. Soit une prévision pire que prévu. "Selon des prévisions provisoires, la baisse moyenne annuelle du PIB en 2012 doit atteindre 4,5%, l'emploi devrait baisser de 3% et le taux de chômage moyen annuel dépasser 19%", indique ce rapport annuel de politique monétaire, rappelant qu'en 2011, le PIB national a reculé de 6,9%.

Pas de retour de la croissance avant 2014

La Commission européenne avait pour sa part indiqué en février tabler pour 2012 sur une récession de 4,4%, le FMI la chiffrant pour sa part à -4,8%, soit bien pire que les pronostics de départ du gouvernement, qui tablaient lors du vote du budget 2012 début décembre sur un recul de 2,8% du Produit intérieur brut.

Dans le meilleur des cas, et si le pays applique à la lettre son programme de redressement mis au point avec ses bailleurs de fonds de l'UE et du FMI, 2013 "peut marquer le début de la relance, même si en moyenne annuelle le PIB doit encore reculer d'environ 0,5%" l'an prochain, ajoute le rapport.

La Grèce renouera avec la croissance "d'ici moins de deux ans", a assuré le Premier ministre grec Lucas Papademos dans un entretien au Financial Times ce lundi. "Je suis convaincu que nous avons fait plus de la moitié du chemin de la reprise économique, même si le processus d'assainissement des finances publiques prendra plus de temps. Des taux de croissance positifs devraient être atteints d'ici moins de deux ans", a-t-il affirmé.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 20/03/2012 à 8:32 :
Monsieur Papademos ne sera évidemment plus ministre en 2.014 il peut donc tirer des plans sur la comète et parler pour ne rien dire . Ce qui est certain c'est que le plan d'austérité imposé aux grecs est immonde . Que la France est participé à cette mauvaise action me fait honte. ! @rouge sang il ne s'agit pas d'incompétence mais de la trahison d'un gouvernement vis à vis de son peuple Merci
Réponse de le 20/03/2012 à 12:38 :
bucy, reconnaissez qu'on ne peut plus finir leurs fins de mois à leur place...
a écrit le 19/03/2012 à 17:32 :
La Grèce va alors être dégradée, un nouveau plan d'austérité sera mis en place et l'économie grecques va encore plonger, il n'y a pas de raison que ça s'arrête...sauf si les Grecs disent STOP.
Réponse de le 19/03/2012 à 18:36 :
Un beau régime communiste pur et dur se profile à l'horizon en Grèce. Tous ces incompétents vont nous mener au chaos !
Réponse de le 19/03/2012 à 22:01 :
Mais non, pas le chaos. Tout du moins pour nous. Il faut que les Grecs fassent ( à leurs frais ) l'expérience de la sortie de l'Euro.
Le résultat fera rapidement taire tous les partisans de cette solution en France.
Vite ! Un vrai programme de gauche en Grèce. Il y en a encore qui n'ont pas compris.
Réponse de le 20/03/2012 à 5:47 :
Il est vrai que la France ne vit pas dans le monde d'aujourd'hui, j?avais oublié....

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :