Longuet et Copé critiquent la position de Hollande sur l'Afghanistan

 |   |  415  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2011. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Alors que s'ouvre à Chicago un sommet de l'OTAN dont le principal objectif est de dégager une stratégie de sortie du conflit afghan, et que François Hollande a d'ores et déjà réaffirmé au cours du G8 sa décision de retrait anticipé assorti d'un maintien de formateurs de l'armée de Kaboul, l'ancien ministre de la Défense et le secrétaire général de l'UMP s'expriment contre cette mesure.

L'ancien ministre de la Défense Gérard Longuet (UMP) sur RTL et le secrétaire général de l'UMP Jean-François Copé au Grand Rendez vous Europe 1/I Télé/Le Parisien/Aujourd'hui en France jugent "intenable" la position de François Hollande sur un retrait des troupes françaises combattantes d'Afghanistan fin 2012.

"C'est une position intenable parce que nous sommes entrés en 2001 du temps de Chirac et de Jospin dans une coalition en Afghanistan" ce qui voulait dire "que nous rentrons ensemble et que nous partons ensemble", a dit M. Longuet.

Une décision jugée "déloyale pour nos alliés et décevante pour nos soldats"

Selon lui, "l'arrêt des troupes combattantes à la fin 2012 est à la fois techniquement difficile, ressenti par nos alliés comme déloyal et décevant pour nos militaires qui ont fait un formidable travail de formation de l'armée afghane, capable désormais de prendre la relève".

"Ce ne sont pas simplement les troupes américaines" qui restent en Afghanistan, "c'est là que le président Hollande commet une erreur, ce sont les 46 pays de la coalition, dont les 28 membres de l'Otan", a relevé l'ancien ministre.

"Il y a autant d'Allemands ou d'Italiens que de Français, deux fois plus d'Anglais" engagés en Afghanistan, et ainsi "vis à vis de nos partenaires européens, nous nous plaçons dans la situation d'être ressentis par eux comme des gens imprévisibles, dont l'engagement n'est pas d'une solidité absolue", a-t-il souligné.

"Techniquement, c'est de toute façon un casse-tête pour régler le problème dans les délais annoncés par M. Hollande, c'est à dire 6 mois", a estimé M. Longuet. "C'est simplement impossible, sauf à abandonner le matériel ou sauf à demander, ce qui serait assez cocasse, aux autres pays de la coalition de garder notre matériel, le temps qu'on aille le chercher", a-t-il ajouté.

Revenir sur une promesse électorale au nom de l'intérêt supérieur du pays

Quant à Jean-François Copé, "C'est une mauvaise décision" prise au nom "d'une promesse de campagne, a-t-il déclaré. Objectivement, ça ne me choquerait pas que François Hollande revienne sur cette promesse-là au nom de l'intérêt supérieur de notre pays".

Il a déploré que les Français puissent apparaître comme des gens qui se défilent, et s'est interrogé sur les mesures de protection envisagées pour les formateurs français de l'armée afghane.
 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 21/05/2012 à 14:19 :
las des commentaires négatifs ou déplacés de Copé qui déçoit de plus en plus car inélégant ! qu'a t il à apporter pour le pays sinon se retrancher dans des polémiques stériles ?........
Réponse de le 21/05/2012 à 17:49 :
Les commentaires des Coppé, Bertrand et compagnie sont plutot du domaine de la puériculture.
a écrit le 21/05/2012 à 13:06 :

Cope et compagie vous avez ete remercies . gardez vos commentaires par decence
Réponse de le 21/05/2012 à 13:53 :
Parole donnée et socialiste hummmm
a écrit le 21/05/2012 à 11:35 :
Je pense que les evenements vont se derouler ainsi: on va assister effectivement a un retrait, mais qui sera beaucoup plus progressif. Pour montrer que l'objectif est atteint, les soldats restants a partir de decembre resteront simplement a la caserne et n'engageront plus d'operations.

En revanche comme souligné par Longuet et Copé (que je n'aime pas par ailleurs) le dommage sera fait par rapport à nos alliés, qui nous verront encore plus comme un allié en qui on ne peut pas avoir confiance quand il faut faire preuve de leadership et de courage. On avait réussi à inverser la tendance avec la Lybie, c'est désormais ruiné...
a écrit le 21/05/2012 à 10:11 :
M. Copé ne se repose t-il jamais ? Sa mauvaise foi éhontée me stupéfie à chacune de ses (trop nombreuses) interventions récentes ...
Réponse de le 21/05/2012 à 13:56 :
Pedro tu devrai rentrer tu va te faire plumer
a écrit le 21/05/2012 à 9:43 :
La stratégie socialiste dans les zones de conflit, on la connait que trop bien: 'Courage, fuyons!...' Bref, on l'a vu avec les socialistes espagnols il y a 8 ans lorsqu'ils sont arrivés au pouvoir. Même sensation, alliés déçus et pris à dépourvus, soldats frustrés, On baisse son froc pour faire plaisir aux utopistes pacifistes qui pensent encore que le monde dans lequel nous vivons est celui des bisounours...
On va droit dans le mur, et vous pouvez demander à ceux ayant tenté l'expérience Socialo-bisounours ces dernières années de vous en dire un mot (Espagnols, Grecs, Portugais..).
On va s'enfoncer comme jamais.
a écrit le 21/05/2012 à 8:11 :
les mecs je vous rappelle que vous avez le droit de la 'fermée' car vous étes rayés de la carte par votre petit soutien à sarko
a écrit le 21/05/2012 à 7:28 :
Au delà des postures , si nous laissons sur place des troupes non combattantes demanderons nous a nos alliés de risquer la vie de leurs soldats pour garder les nôtres en vie
je félicite ceux qui applaudissent a cette idée
a écrit le 21/05/2012 à 3:43 :
Ils ont du mal à accepter qu'ils ne sont plus rien...Copé qui aura "10 ans" aux prochaines cerises est payé par l'UMP pour contester toutes initiatives...
a écrit le 20/05/2012 à 22:05 :
Longuet et Copé ??? ils vont bien ensemble ... Qu'ils y aillent en Afghanistan , cela nous fera des vacances ....
Réponse de le 21/05/2012 à 9:55 :
Voilà la reconversion possible des cadres de l'UMP désoeuvrés, qu'ils s'engagent dans l'armée Afgane en choisissant une compagnie en Capissa.
a écrit le 20/05/2012 à 17:33 :
Une guerre non gagnée sur le terrain est une guerre perdue.Partant de cette réalité,les Américains discutent à Doha avec la représentation officielle des Talibans.Le tout avec l'appui de l'émir du Qatar dont l'activisme diplomatique et financier n'est plus à démontrer ( financement des opérations militaires en Libye et soutien matériel et financier de l'opposition syrienne).
a écrit le 20/05/2012 à 17:02 :
pendant ce temps nicolas est au maroc,il est tres mal
Réponse de le 21/05/2012 à 8:55 :
Dans sa belle villa marocaine offerte par un emir pour la naissance de sa fille... Qatar ou Dubai selon vous ? Toute la presse internationale en parle (Suisse, Marocaine ...) sauf en France bien sur ...
a écrit le 20/05/2012 à 16:51 :

bon dieu ! ils ne savent que critiquer qu ils jettent un regard sur leur propre bilan a faire des ronds dans l eau ...qu ils se mettent en veilleuse
a écrit le 20/05/2012 à 15:56 :
Je crois que tout le monde se fout de ce que pensent ces 2 arrivistes !
a écrit le 20/05/2012 à 15:34 :
"l'intérêt supérieur de notre pays". Seulement Copé peut sortir ce genre de phrase. Je souhaite bien du bonheur à l'UMP avec un chef de file comme lui.
a écrit le 20/05/2012 à 15:29 :
"Braves" mercenaires, sachez que le patriotisme n'alimentera pas votre compte en banque, sachez que le patriotisme n'a pas d'avenir, que la famille n'est plus un avenir, que vos parents et vos enfants n'ont plus d'avenir, seul compte ce que vous pouvez amasser...!

a écrit le 20/05/2012 à 13:58 :
Copé et Longuet ces deux réacs de l'UMP qui est aujourd'hui il faut le dire un parti de réacs feraient mieux de la mettre en veilleuse, qu'on t ils fait précisément ces deux lascars, rien ou presque, l'un collectionne les timbres et lorgne sur la Présidence du FN en vue de la fusion, l'autre, collectionne les uniformes de la 1ére guerre mondiale dans son musée de Meaux.
Réponse de le 20/05/2012 à 16:04 :
Vous faites probablement parti des visionnaires "avertis".
Réponse de le 20/05/2012 à 16:48 :
la droite ferait bien de faire des alliances avec tte la droite afin d'etre majoritaire a l'Assemblee Nationale -
Réponse de le 20/05/2012 à 22:58 :
Je suis d'accord ça donnerait une Assemblée de réacs avec un gouvernement de réacs, ça serait très chouette. Les mêmes pro européens la veille deviendraient pro Pétain ou un truc du genre, les pov mecs ne sauraient même plus ou ils habitent ni eux ni personne, par contre les rétrocommissions elles sont bien en Suisse ou elles y étaient.
Réponse de le 21/05/2012 à 14:53 :
@d'aquitaine
...deviendraient Pro-Pétain.......terme qui sonne bien...mais il faut savoir de quoi on parle...des "pro-Pétain " en voici :
J. Doriot secrétaire gal des Jeunesses communistes
M. Déat adhère à la SFIO -ancêtre du PS- en 1914 Ministre de Vichy
R. Bousquet Ht Fonctionnaire ,ami de toujours de F. Miterrand, centre gauche républicain
M. Papon sécrétaire d'Etat ds les 2 gouvernements de Léon Blum
C. Chautemps , G. Bonnet , R. Jospin (père de Lionel) proches de Déat
Vous en voulez encore ???? Bonne journée !

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :