La participation estimée entre 57,1% et 60%

 |   |  224  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2011. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Le taux de participation se situerait entre 57% et 60%, soit en léger recul par rapport à 2007. Ce faible taux devrait limiter le nombre des triangulaires au second tour.

Le taux de participation au premier tour des élections législatives pour la France entière devrait s'élever entre 57,1% et 60% à la clôture des derniers bureaux de vote à 20H00, une fourchette voisine de la participation réelle du 1er tour 2007 (60,98%), selon les estimations de trois instituts de sondages.
Les estimations Ifop-Europe 1 et CSA pour BFMTV, RMC, 20 Minutes et i-TELE évaluent la participation à 60% pour la France entière.
TNS-Sofres évalue, lui, l'abstention pour la France entière à 42,9%, soit un taux de participation de 57,1%, à partir d'une étude portant sur 221 bureaux de vote constituant un échantillon représentatif.
Enfin, OpinionWay évalue la participation à 59% pour la seule métropole.


Le nombre des trangulaires devrait être limité

Du fait de cette abstention élevée, souligne l'Ifop, le seuil pour pouvoir se maintenir au second tour sera, en moyenne, de 21,5% des suffrages exprimés, afin d'atteindre 12,5% des inscrits comme l'exige la loi.
La participation est donc, comme pronostiqué par les sondages, en recul sensible par rapport au 1er tour de l'élection présidentielle (79,48%).
Aux législatives de 2007, l'affluence dans les bureaux de vote avait chuté dans des proportions très semblables.
Selon le ministère de l'Intérieur, le taux de participation au 1er tour en métropole atteignait 48,31% dimanche à 17H00, en baisse d'un point par rapport au premier tour des législatives de 2007 à la même heure (49,28%).

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :