Renault va-t-il subir le même sort que PSA en Bourse ?

 |   |  143  mots
Copyright Reuters
Après la sortie de PSA du CAC 40 annoncée hier, les regards se tournent vers Renault, l'autre constructeur automobile au sein de l'indice phare de la Bourse de Paris.

La sortie de PSA du CAC 40 est l'une des conséquences des grandes difficultés que traverse le constructeur, confronté à un marché qui patine. Confronté lui aussi à la frilosité des consommateurs, Renault va-t-il connaître la même sanction boursière que son concurrent?

Historiquement, la Bourse n'a, de toute façon, jamais voulu valoriser généreusement les groupes automobiles, très dépendants des cycles économiques et très gourmands en capitaux. De la sorte, ce secteur a toujours présenté les ratios de capitalisation (cherté du titre par rapport aux perspectives de résultats) les plus faibles, Renault étant exactement dans le même cas de figure. Ce qui n'est d'ailleurs pas de bon augure pour la permanence de ce dernier au sein du CAC 40. A la différence près que cette entreprise vaut encore 11 milliards d'euros en Bourse.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 08/09/2012 à 12:45 :
Dite donc La Tribune. C'est quoi ce gros titre digne de la presse à scandale ? Les déboires de PSA vous réjouissent ? Ne confondez pas la santé de Renault/Nissan avec celle de PSA... Ce serait précipité et absurbe
a écrit le 08/09/2012 à 7:48 :
RENAULT est la valeur du CAC qui a le plus progressé depuis le 01/01/12... alors je ne comprend vraiment pas votre question... j?espère que La Tribune n'est pas en train de devenir comme certains site internet qui font pleins d'articles sans contenu, de préférences provocateur, pour augmenter le nombre de clics et donc les recettes liées à la Pub...!!! $$$$$$$$$$$
a écrit le 07/09/2012 à 13:39 :
Nota : Aucun métier arrivé à maturité n'est "rentable" en Bourse sauf à y organiser un corner, ce qui est possible lorsque les acteurs sont très peu nombreux, et encore... La question est donc générale : Quels sont les métiers permettant un effet de levier important suceptibles d'une belle réussite en Bourse ? On pourra en retirer tous les constructeurs automobiles, ceux de l'aéronautique, etc. La sortie de PSA est un acte technique certes, mais sur le fond l'analyse doit être faite plus précisément car elle profite fortement aux actionnaires majoritaires à moyen terme. On retrouve dans cette démarche comme une imitation du coup joué sur VW il y a peu.
Réponse de le 07/09/2012 à 14:12 :
La différence, c'est que VW a abosrbé les fleurons européens de l'excellence et continue de les développer, Benthley, Lamborghini, Bugatti, Porsche, Scania, Man, DUCATI, Audi, Skoda, Seat, et détient 20% de SUZUKI... C'est TRèS TRèS DIFFéRENT mais il faut connaître, avant d'écrire n'importe quoi.
Réponse de le 07/09/2012 à 14:54 :
La volonté hégémonique est une chose; l'harmonie entre actionnaires en est une autre. De ce point de vue SUZUKI n'est pas loin de reprendre ses billes.
Réponse de le 07/09/2012 à 16:16 :
S'agissant de Suzuki, il est probable que VW a un coup d'avance ... Suzuki ne peut reprendre ses billes qu'à condition que le vendeur vende !!!
Réponse de le 07/09/2012 à 21:23 :
Les fleurons européens de l'excellence: Skoda, Seat, et... SUZUKI, si ça c'est pas écrire n'importe quoi...
a écrit le 07/09/2012 à 13:00 :
Il est clair que la stratégie brouillonne approximative de Renault et les très faibles marges de Renault ne peuvent qu'éloigner les investisseurs. La rentabilité de Renault est ridicule a côté de celle de VW et HIUNDAY. Avant que le CAC 40 éjecte Renault, il devient urgent d'éjecter les administrateurs et les dirigeantsde Renault ... LES EQUIPES foutraques de Ghosn, Pelatta tavarez ne sont pas à la haute de l'enjeu... leurs compétences sont inadaptées, ils devraient se recycler chez les comédiens puisqu'ils execellent dans les jeux de rôles
Réponse de le 07/09/2012 à 13:31 :
Si l'on excepte Hyundai qui survole ce classement pour d'autres raisons, Renault Alliance a un chiffre par salarié supérieur à celui de VW. Le constructeur Allemand par ailleurs ne gagne pas d'argent à la fabrication de ses voitures comme pour exemple sur la Golf. Les gains de VW, qui vient d'être repris par les actionnaires de Porsche, correspondent à une certaine et particulière pratique comptable du constructeur. L'Alliance Renault-Nissan est par ailleurs le 3ème constructeur mondial.
Réponse de le 07/09/2012 à 14:09 :
LE groupe VW 12 marques fait 10 Milliards de profits, LE groupe VW construi de nouvelles usines et n'en ferme aucune, Renaul a deja fermé Vilvord en Belgique t vide les usines françaises de leurs substances. LE groupe VW rachète des constructeurs dernier en date DUCATI, après SCANIA, MAN, Ital Design, Karman .. bref Corso vous êtes très mal informé, vous ne connaissez que un très petit périmètre de l'automobile, le périmètre franchouillard Renault peau de chagrin. L'alliance Renault Nissan est en cycle descendant, en perte de crédibilité après avoir saigné les fournisseurs, et en exploitant l'esclavage dans les pays pauvres comme le Maroc.
Réponse de le 07/09/2012 à 15:06 :
@ 10 Miiliards de profits :
Depuis 1999, Renault a rachete Nissan (44%), Samsung Motors, Dacia, et bientot Lada (avec Nissan). Cela ne me parait pas si mal. Et si on parle de groupe, le groupe Renault - Nissan - Dacia - Samsung construit des usines. . Quand au perimetre franchouillard, Volkswagen ne construit pas plus d'usines en Allemagne que Renault en France, je ne comprends pas votre remarque. Concernant votre connaissance de l'automobile, j'ai quelques doutes. Bref, encore un francais qui soutient ses entreprises !
Réponse de le 07/09/2012 à 15:54 :
C'est incroyable, le nombre de personnes qui s'expriment et ne connaissent rien a l'automobile. Le plus gros défaut de RENAULT c'est l?État Français, incompétent, inculte et totalement hors de la réalité. Un gouvernement qui augmente les taxes et les impôts sur les constructeurs français et qui ensuite se plein que le voitures sont trop chères et salaires pas assez hauts. Renault est tellement mauvais, qu'il a aussi signé une alliance avec MERCEDES, il fabrique un utilitaire Mercedes sur une base de kangoo, il vent son moteur 1.6 dci à Mercedes pour sa classe A. Il y a certaines personnes qui dénigrent les entreprises françaises sans aucun fondement. c'est incroyable, comment on aime scier la banche sur laquelle on est assis.
Réponse de le 07/09/2012 à 16:20 :
Renault n'a que 44ù de Nissan, et Lada n'est pas un fleuron mais plutot un boulet. Dacia n'est qu'un constructeur de voitures sans valeurs ajoutées, et si le cours de bourse de Renault a perdu plus de 50%, c'est que l'avenir de Renault est très incertain, comme conséquence d'un manque de stratégie industrielle. FAIBLE VALEURS AJOUTEES rime avec TRES FAIBLES RESULTAS et cela fini par de très faibles investisements d'avenir ... le déclin ca commence par cela.
Réponse de le 07/09/2012 à 17:30 :
Dacia 6% de marge par voiture, pas mal le boulet! renseignez vous avant de dire n'importe quoi. Quant à Lada, AvtoVaz, renseignez vous aussi sur le nombre de véhicule vendus à l'est et sur les parts de marché... Mais bon, je suppose que vous ne voyez pas plus loin que votre Golf dont la 7e génération de clone va sortir (connaissez vous le détail des plans sociaux de VW de la dernière décennie????? Si nos constructeurs avaient eu le droit d'en faire autant...). Vive la France...
Réponse de le 07/09/2012 à 18:06 :
La marge de Dacia c'est une illusion portée par les comédiens de la communication, il s'agit d'une marge biaisée sur fond d'exploitation de l'esclavage des peuples et par ailleurs si Dacia payait au juste prix à Renault les études, les lignes process, les formations des esclaves et les outillages, la marge réelle serait négative... C'est un peu facile pour Renault de profiter du Crédit d'Impôts Recherche sur le dos des contribuables français pour payer les R&D destinées aux usines Dacia, Lada, etc ... pour Lada, AvtoVaz, les Russes se guassent de voir le "manège" ou "tourniquet" du CIR.
Réponse de le 07/09/2012 à 21:56 :
Ne vous embêtez pas pour renault ( je ne parle pas de ceux qui bavent)...........Dans le secteur il y a pire situation.

a écrit le 07/09/2012 à 11:30 :
Chez Aixam on n a peur de la crise tant qu il y a des alcoolo de la route en France,on vendra nos voiturettes!
a écrit le 07/09/2012 à 10:40 :
Euh... "à ceci près qu'elle vaut 11 milliard"... Oui, et donc ? C'est un article, ça, ou juste une réflexion personnelle sans fond réel ?
Quelle est la réponse à la question posée dans le titre ? Où est l'analyse des différents cas de figure qui pourrait se poser, et qui permettrait de comprendre un peu le sujet ?
Réponse de le 07/09/2012 à 10:49 :
Je suis 100% d'accord avec vous...
Réponse de le 07/09/2012 à 11:41 :
Le journaliste a du pondre cet article ce matin pendant sont petit déjeuner, pour montrer a son patron qu'il a bossé. ohh p.... mais ou sont passés les journalistes d'investigation avec des vrais articles de presse. Depuis quand la tribune fait du 20minutes.
Réponse de le 07/09/2012 à 13:47 :
c'est vrai que l'article est très léger, peugeot n'est pas renault

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :