ArcelorMittal n'en démord pas : le site de Florange n'est pas rentable

La publication de "documents internes" du groupe ArcelorMittal met une nouvelle fois à mal les affirmations du groupe sidérurgique sur le coût de l'acier sur le site de Florange.

1 mn

Copyright Reuters
Copyright Reuters

ArcelorMittal est encore sur la défensive quant à la rentabilité du site Florange.
Dans son édition de mardi, le quotidien Le Monde, qui s'est procuré des documents "internes" du groupe Mittal, explique que "fabriquer de l'acier en Lorraine revient à peine plus cher que dans le Nord." Le journal est arrivé à cette conclusion en consultant des notes de l'ensemble des coûts de fabrication, variables et fixes des sites de Florange et de Dunkerque pour le mois de mai 2011. "La différence ne serait que de 4,2 euros par tonne alors que le groupe a toujours avancé le chiffre de 40 euros". Le groupe ArcelorMittal a critiqué l'interprétation "erronée" de ces notes. "Florange est le site le plus cher de la business division Nord", a affirmé à l'AFP Henri Blaffart, vice-président d'ArcelorMittal Aciers plats Europe. Selon M. Blaffart, le document "ne montre pas l'aspect global de la situation et la réalité du coût de production des bobines à chaud de la Lorraine". La semaine dernière déjà, la CFDT avait affirmé que Florange était l'un "des plus rentables" des sites du nord de l'Europe, en s'appuyant sur un document interne. La direction avait alors répondu que ce "document d'étude" était "partiel" et ne prenait "pas en compte les coûts complets". Qui croire ? (Source : AFP)
 

1 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 9
à écrit le 09/01/2013 à 14:23
Signaler
La demande d'acier dans le monde est en hausse continue;d'où la réaction de Mittal de prou ver ses velléités,surtout si les sites de Dunkerque-qui sont de véritables bijoux avec les équi pes qui y ont travaillé et qui s'y formeront- + de Florange son...

à écrit le 18/12/2012 à 10:10
Signaler
On parle de la rentabilité du site en entier, ou le site sans ses haut fourneaux au "repos" tant que pas arrêtés une fois le gaz coupé ni le personnel associé ? Nuançons...

à écrit le 18/12/2012 à 9:42
Signaler
Le droit de propriété incorpore systématiquement le droit de gestion. Nous ne pouvons pas gérer à la place des propriétaires ou actionnaires (même au nom de l'état). Si par curiosité vous regardez les cours des actions de ArcelorMittal elles chutent ...

le 18/12/2012 à 10:13
Signaler
Autre façon de voir les choses : le management de cette entreprise est incompétent, auquel cas, au nom de ceux qui courent le plus grand risque dans cette affaire (qui sont les salariés bien évidemment, et non les actionnaires qui ont déjà perdu, com...

à écrit le 18/12/2012 à 9:40
Signaler
Nous sommes dans le contexte d'une économie libérale, capitaliste, mondialisée. Monsieur Mittal peut dire et faire ce qu'il veut. Il a le droit pour lui. La seule façon de changer les choses c'est de sortir de l'économie libérale, capitaliste, mondia...

le 24/12/2012 à 10:17
Signaler
Vous avez raison d'ailleurs la Chine qui doit être le premier producteur d'acier au monde est un pays communiste.On voit très bien que leur compétitivité est nettement supérieure a la nôtre.Cela peut-être un bon modèle pour nous.

à écrit le 17/12/2012 à 23:40
Signaler
comment aurait-on réagi si, pour pouvoir racheter Dacia, le gouvernement roumain avait imposé de continuer la production des DACIA 1310 (ex-Renault 12) ??? Pour Florange, c'est la même chose : comment peut-on dire à Mittal qu'avec les bénéfices réali...

le 18/12/2012 à 9:01
Signaler
Renault avait surtout affirmé que Dacia ne vendrait jamais en France. On a vu ensuite. Les directions d'entreprise manipulent les chiffres toujours dans le même sens : c'est la crise, pas assez de profits, etc. Jamais positifs. Sauf que les principau...

à écrit le 17/12/2012 à 23:24
Signaler
Moi j'avais compris que le site au global était rentable, mais pas les haut fourneaux....

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.