ArcelorMittal a expliqué ses projets aux syndicats de Florange

La réunion entre Mittal et les syndicats de Florange clarifie certains points mais des zones d'ombres demeurent....

1 mn

Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : WOLFGANG VON BRAUCHITSCH/BLOOMBERG NEWS)

Lors d'une rencontre avec les syndicats du site de Florange, ArcelorMittal a abordé plusieurs points de l'accord signé avec le gouvernement. Si la réunion a plus ou moins rassuré la CFDT et la CFE-CGC, elle a énervé la CGT et FO. La manière dont l'investissement programmé de 180 millions d'euros va être utilisé pour moderniser le site a été détaillée. Mais le dossier Ulcos constitue encore une zone d'ombre. La filière liquide reste "le point d'achoppement", a souligné Jean-Marc Vécrin, délégué central de la CFDT, qui admis que le projet était "compliqué". 629 postes de la filière liquide vont être supprimé. La CCE, la CGT et FO ont claqué la porte pour manifester leur refus "catégorique" de l'accord, Norbert Cima de FO a qualifié l'accord de tissue de mensonge. "On enterre Ulcos, on nous sort Ulcos II sur lequel on investit deux fois moins et dont on n'est même pas sûrs qu'il sera implanté à Florange". La CGT a elle demandé "la mobilisation de tous les salariés dans l'unité syndicale". (Source : AFP)

1 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 1
à écrit le 14/12/2012 à 6:03
Signaler
et combien ces syndicaliste sont prêt à mettre de leur poche ???

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.