Le FMI juge la croissance mondiale trop faible pour créer des emplois

Le monde est engagé dans une reprise économique à trois vitesses, insuffisante pour générer des emplois pour les millions de personnes au chômage, estime Naoyuki Shinohara, ancien ministre des Finances du Japon et directeur général adjoint du FMI.
Le FMI estime à 3,3% la croissance de l'économie mondiale, pour 2013. Une prévision qui masque de grandes disparités géographiques. Copyright Reuters
Le FMI estime à 3,3% la croissance de l'économie mondiale, pour 2013. Une prévision qui masque de grandes disparités géographiques. Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2011. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)

Bien qu'elle se renforce progressivement, l'économie mondiale ne croît pas assez vite pour créer les emplois qu'attendent des dizaines de millions de chômeurs, a estimé mercredi à New Delhi le directeur général adjoint du Fonds monétaire international (FMI), Naoyuki Shinohara. Le monde est engagé dans une reprise "à trois vitesses",sans "assez de croissance pour générer des emplois pour les millions (de personnes) qui sont au chômage depuis les cinq dernières années", a-t-il précisé.

La croissance mondiale devrait progresser de 3,3% en 2013 et de 4% l'an prochain, mais ces chiffres masquent des écarts géographiques, a souligné Naoyuki Shinohara, lors d'une rencontre avec des diplomates et des hommes d'affaires. "Les économies les plus performantes sont dans les pays émergents et en voie de développement, l'Asie devant enregistrer une croissance moyenne de 7,1% cette année et l'Afrique sub-saharienne une croissance de 5,6%", a indiqué M. Shinohara, ancien ministre des Finances japonais.Des pays tels que les Etats-Unis sont sur le chemin de la reprise, avec une croissance attendue de 2% en 2013. D'autres, en particulier dans la zone euro, devraient voir une réduction de leur croissance cette année, a-t-il ajouté.

Or, en mars, le chômage a atteint un nouveau record absolu dans la zone euro à 12,1%. C'est dans trois des pays bénéficiant d'une assistance financière internationale, assortie de plans d'austérité drastiques, qu'il est le plus élevé: en Grèce (27,2% selon les dernières données disponibles datant de janvier), en Espagne (26,7%) et au Portugal (17,5%).

 

 

 

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 11
à écrit le 02/05/2013 à 11:07
Signaler
Quand les productivistes de gauche et de droite comprendront ils que le plein emploi par la croissance est un leurre et conduit l'humanité dans le mur par épuisement des ressources des matières premières. Un autre modèle est à initier mais nous n'en ...

le 02/05/2013 à 16:03
Signaler
Quand on voit Cohn Bendit qui est plus un aristo bobo qu'un vrai écologiste ça fait peur un tel raisonnement. Un vrai écologiste, c'est José Bosé ! Lui au moins il avait du répondant et n'était pas à la solde du PS.

le 02/05/2013 à 17:03
Signaler
Désolé, l'écologie n'appartient pas à l'ultragauche ! Beaucoup d'avancées écologiques sont dues à des maires de tout bord !

à écrit le 02/05/2013 à 10:49
Signaler
La croissance ne peut que venir de grande décision politique et humaine que l'on appelle de "Grand Travaux". Des milliards de Dollars ou/et d'Euro sont parti inutilement en fumée depuis le début de la crise alors que tôt ou tard, il va falloir parti...

le 02/05/2013 à 12:05
Signaler
Ou détruire notre "espace vital" en faisant la guerre. En temps de crise les armes prolifèrent.

à écrit le 02/05/2013 à 10:33
Signaler
A-t-on besoin du FMI pour enfoncer des portes ouvertes?

le 07/05/2013 à 10:56
Signaler
D'autant plus qu'il faut être complètement bouché pour ne pas comprendre qu'il ne peut y avoir de croissance dans les Pays hyper-fiscalisés, supportant des charges hallucinantes et des réglementations débiles, de nature à paralyser tout chef d'entrep...

à écrit le 02/05/2013 à 7:05
Signaler
Et pendant ce temps, en Inde, un million de jeunes arrivent sur le marché du travail tous les mois.Tout juste 10% trouveront un vrai emploi.

à écrit le 01/05/2013 à 22:48
Signaler
pas croissances pas emplois et pas emplois pas croissance non plus c bête non ?

à écrit le 01/05/2013 à 22:34
Signaler
Quel thème hypocrite ! Justement, après les premières reconstructions des ruines de la deuxième guerre mondiale, l'on a très vite atteint dans les pays développés un niveau inquiétant de surproduction par rapport à la demande solvable ; les pays inso...

à écrit le 01/05/2013 à 19:07
Signaler
Tant qu'un pays dans une économie développée vit avec des privilèges,dans l'immobilisme et au dessus de ses moyens,il ne peut y avoir que du chômage.L'austérité,l'absence de croissance, ne sont que des conséquences.Là comme d'habitude on raisonne à l...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.