Une pétition dénonce une Sécu "à deux vitesses"

 |   |  341  mots
(Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2013. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Plus de 140 personnalités politiques ainsi que de célèbres médecins ont signé une pétition dévoilée dimanche par Le Parisien pour réclamer "un débat public sur la santé", s'inquiétant de la montée en charge des complémentaires dans le remboursement des soins.

"Nous demandons que s'ouvre un large débat citoyen, suivi d'un vote solennel de la représentation nationale sur le choix entre le financement des dépenses de santé par la Sécurité sociale ou par un assureur privé dit +complémentaire+", écrivent les signataires de cette pétition intitulée "Pour un débat public sur la santé".

Selon eux, "le choix a été fait de transférer progressivement la prise en charge des soins courants (c'est-à-dire hors hospitalisation et hors affections de longue durée) vers les assurances dites +complémentaires+ (mutuelles, institutions de prévoyance et assureurs privés)".

"Aujourd'hui, la Sécurité sociale ne rembourse plus qu'environ 50 % des soins courants et bien moins encore pour les soins d'optique, dentaires et d'audio-prothèses. Si l'on poursuit dans cette voie, la protection sociale ne prendra bientôt plus en charge que les patients les plus démunis et les malades les plus gravement atteints", souligne le texte.

Selon les signataires, qui entendent se mobiliser "pour arrêter cette dérive", "nous sommes en train de passer, sans débat démocratique, d'une logique de prise en charge solidaire pour tous à une logique d'assistance pour les plus pauvres et d'assurance pour les plus riches".

Le diabétologue André Grimaldi, à l'origine du texte, a été rejoint par d'autres médecins célèbres comme Alain Fisher spécialiste de la thérapie génique à l'hôpital Necker ou la pneumologue Irène Frachon qui a dénoncé le scandale du Mediator.

Des hommes politiques de droite comme de gauche, dont le député souverainiste Nicolas Dupont-Aignan, le député Bernard Debré (UMP), l'ancien Premier ministre socialiste Michel Rocard, le député vert Noël Mamère ou le député communiste André Chassaigne sont également au nombre des signataires.

Enfin, on compte aussi l'expert en économie de la santé Didier Tabuteau, ainsi que la présidente du Collectif inter-associatif de la santé (CISS) Claude Rambaud et même l'ancien entraîneur de l'équipe de France de handball Daniel Constantini.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 17/09/2013 à 16:58 :
La Sécurité sociale, c'est l' affaire des Travailleurs et des Employeurs. L' état devrait seulement participer en tant qu' employeur. S' il veut faire bénéficier de la SS des non travailleurs , il doit apporter pour eux sa contribution, via des impôts spécifiques et définis. Tous le reste n'est que baliverne. Le seul problème c'est qu' employés et employeurs ont délégué à l' état la mission de gestion de la SS, et remis de ce fait cette gestion entre les mains des politiques qui s' en servent pour se faire élire.Il a beau jeu de créer toutes sortes de pratiques pour "combler le trou", taxe sur cigarettes, alcool....jusqu' à la CSG qui taxe et le travail et la capital. Bientôt, il va inventer une taxation sur les locaux occupés par leurs propriétaires. Rendons le pouvoir aux deux parties Salariés et employeurs, avec un seul régime pour tous , plus d' exeption , de régimes spéciaux...
a écrit le 26/08/2013 à 22:06 :
Encore de l'argent ponctionné pour un service dont on ne bénéficiera plus....
a écrit le 26/08/2013 à 17:02 :
C'est une excellente initiative, la sécu est devenu un outil des politiques de tous bords avant d'être un service public. Il est temps de redéfinir les bases de cette institution.
a écrit le 26/08/2013 à 13:04 :
Juste deux questions avant de conclure : qui a créé la CMU et l 'AME? Qui se gave sur le compte de la sécu?
Conclusion : 1° question les politiques qui justement réagissent
2° question les médecins qui se gavent et les politiques qui bénéficient d'un régime particulier de remboursement.
Ces catégories se moquent du monde.
Réponse de le 26/08/2013 à 17:00 :
Très juste, et ils ne sont pas les seuls ! Mais le peuple a l'air d'aimer cela, alors pourquoi l'en priver ?
a écrit le 26/08/2013 à 11:50 :
le problème en France c'est que tout le monde pense que l'Etat doit être la mère nourricière ! On est dans une sorte de collectivisme larvé qui ne dit pas son nom. Le problème c'est que ça tue l'initiative et débouche sur le nivellement par le bas.
Réponse de le 26/08/2013 à 22:03 :
Entre parenthèses... L'état n'est pas la mère nourricière!!! Qui fait vivre la sécurité sociale?? Je te le rappelle, ce sont les travailleurs!!!!
Réponse de le 29/08/2013 à 20:28 :
Solstice, tes réflexions à deux balles sorties tout droit du cerveau dérangé d'hommes tels que Friedman, tu peux te les garder.
Sache d'une part que c'est le travail qui finance la sécurité sociale et la retraite par répartition, par les cotisations sociales salariales et patronales. Ces cotisations représentent toutes deux une forme de salaire socialisé, en fait elles sont du salaire. Donc rien à voir avec une quelconque ponction fiscale. Ces cotisations ont été crées pour assurer qu'il n'y ait pas de citoyens abandonnés par la nation. Elles ont été crées, comme dirait le ministre communiste Ambroise Croizat (qui a créé la sécurité sociale) pour "libérer le Peuple des angoisses du lendemain". Je ne vois pas où est l'étouffement de l'initiative, ni le nivellement par le bas. Il s'agit juste de solidarité.
a écrit le 26/08/2013 à 11:37 :
Comme dans tous les domaines économiquement sensibles, cette Sécu a été énormément complexifiée, avec plusieurs, > de 2, vitesses. O l'a fait peu à peu pendant des années, comme sans rien voir, et on se met à le découvrir ! Rien que la technique de rémunération à l'acte, accélère, raccourcit et multiplie des actes segmentés cloisonnés, sans même de coordination ; le résultat est un diagnostic souvent bâclé, de surcroit pouvant être anti-économique quand le patient est ballotté pendant des mois éprouvants et nuls, avant l'examen attentif d'un médecin-interniste mû par son "apostolat", pour conduire à l'intervention salvatrice à côté de laquelle était passée toute une cohorte de spécialistes des actes en rafale.
a écrit le 26/08/2013 à 11:14 :
seule solution demander à la Roumanie la nationalité roumaine et un passport et faire une demande de COUVERTURE MALADIE UNIVERSELLE (C.M.U.) qui me donne accès aux soins GRATIS, et ainsi économiser une mutuelle qui me coûte 2 500?/an!
Réponse de le 26/08/2013 à 13:08 :
soit 13,27 % d'impôts , pour la CMU soit 331,75 d'impôts, je paie plus de taxe sur ma
mutuelle que d'I.R Comme j'ai pu le dire si les mutuelles se basent sur la sécu, seulement
faire du chantage, comme la solidarité, qu'est ce que vous en faites ? Je risque d'aller
dans le privé.
a écrit le 26/08/2013 à 11:07 :
Rien d'étonnant !

J'avoue que j'ai pas lu l?article mais je sais de quoi il s'agit, sauf surprise., car ce n'est pas la première fois qu'ils protestent. Le souci de défendre l'accès au soins et le service public est tout simplement un prétexte. Les professionnelles de la santé ont besoins des clients comme toutes les professions à la condition qu'ils soient solvables.
Ces individus manifestent pour défendre leur revenu. Car si la Sécurité sociale rembourse de moins en moins, ils auront de moins en moins de clients solvables . Il en résultera une baisse inéluctable de revenus.
a écrit le 26/08/2013 à 10:02 :
tout n est pas si noir: la secu rembourse encore les cures (ie vacances au frais de la secu pour les retraites) et les implants mamaire (si si, on l a vu avec le scandale PIP. on se damnde en quoi avoir des petits seins est une maladie ...)
Réponse de le 26/08/2013 à 15:15 :
Tout à fait! Les journalistes ont atténués le scandale PIP par un glissement sémantique en parlant de prothèses alors qu'il s'agissait d'implants mammaires qui relèvent de la chirurgie esthétique de CONFORT.
Réponse de le 27/08/2013 à 16:51 :
c'est vrai, quelle chance que l'on vous enlève un sein lorsqu'il y a un cancer et qu'après on vous dit qu'il faut que l'on reconstruise et qu'on doit vous mettre une prothèse. Avez vous déjà vu une femme avec un sein en moins ? Ne seriez vous pas choqué si une femme qui a perdu un sein, faisait du sein nu sur la plage, avec une superbe cicatrice à la place du sein manquant. A ma connaissance la sécu ne rembourse que les prothèses pour les personnes qui ont eu un cancer, pas la chirurgie esthétique où alors il y a magoulle. Quand au cure la sécu ne rembourse que les soins pas les frais de locations qui sont parois très élevées, très peu le transport. Beaucoups de retraités font des cures parce qu'ils en ont les moyens et n'ont plus de charges, cela coûte moin
cher à la sécu de payer une cure que des médicaments et des arrêts de travails. Il 'n'y a pas que les retraités qui font des cures. Les cures thermales rapportent plus qu'elles ne coûtent quand on sait le nombre de personnes que cela fait vivre
a écrit le 25/08/2013 à 20:40 :
il y a meme 3 vitesses, vu que tous les clandestins qui arrivent en france et n't ont jamais cotise sont rembourses a 100% sur tout grace a la cmu
Réponse de le 26/08/2013 à 9:14 :
L'ame reste le pire.... pour la cmu les personnes ont un minimum de revenus... pour l'ame il faut juste etre "clandestins"!! Et te donne plus de droits et de remboursements que la cmu!
a écrit le 25/08/2013 à 20:03 :
Des hommes politiques de droite comme de gauche, dont le député souverainiste Nicolas Dupont-Aignan, le député Bernard Debré (UMP), l'ancien Premier ministre socialiste Michel Rocard, le député vert Noël Mamère ou le député communiste André Chassaigne sont également au nombre des signataires.

quand on voit les noms des politiciens qui ont signés , ce ne sont que des viandards , des tocard , ils veulent encore c'en mettrent plein la poche , la solution pour la sécu , supprimons toutes les aides aux etrangers , assités et on retrouvera un équilibre
Réponse de le 26/08/2013 à 8:30 :
Bien d'accord et j'ajoute une couche: on relate dans les medias une pétition de personnalités moins de 200 personnes mais lorsqu'il s'agit de plus de 2000 personnes avaaz.org par exemple les medias se taisent donc peut on dire qu'il y a un canal d'information a 2 vitesses ou est passé l'information la vraie
a écrit le 25/08/2013 à 19:42 :
Même demande que Selma svp...pas moyen de la trouver sur le web
a écrit le 25/08/2013 à 19:41 :
Conséquence logique de la ratification du TSCG.
a écrit le 25/08/2013 à 19:01 :
Quand un secteur public est incapable de gérer les deniers des français, il est relativement normal de le confier au privé. A quoi pourront bien servir alors les cotisations à la sécurité sociale? A boucher la dette évidemment! Ce qui menace le compte en banque des médecins, la chasse au gaspillage pratiqué par les complémentaires.
Réponse de le 26/08/2013 à 9:25 :
le problème est que le privé va transférer ces deniers sur sa marge, et ça de plus en plus avec le temps, le résultat sera le même pour le consommateur.
Réponse de le 26/08/2013 à 14:44 :
"incapable de gérer les deniers" sans doute fait exprès pour basculer doucement, étape par étape vers le vertueux "privé" (qui va brasser des sommes gigantesques, miam), on dérive, dérive puis constate qu'on ne peut plus, et on glisse vers les complémentaires qui finiront par être seules : 100% Sécu 0% Complément -> 0% Sécu 100% Complément.
Il parait que certains auraient pour but de faire détricoter (maille par maille) tout ce qui a été acquis après la guerre.
La sécu a 5% de frais de fonctionnement, je crois, les mutuelles et autres 15% car il faut "capter" les clients, faire de la pub, ça coûte et fait travailler des gens en quantité ...
Réponse de le 26/08/2013 à 15:10 :
Le véritable problème c'est le MONOPOLE de la sécurité sociale où tout le monde est invité à se faire tondre par la loi. Même si le privé profite pour gonfler ses profits, les assurés pourront CHOISIR à quelle sauce se faire manger et cela ne coûtera pas plus cher que le GASPILLAGE public!
a écrit le 25/08/2013 à 18:27 :
la Sécu. souhaite se désengager des remboursements pour financer la construction d'aires d'accueil pour les "gens du voyage"qui ne seraient plus à la charge des communes et départements...
Réponse de le 25/08/2013 à 23:09 :
Marche sur la tete avec ce gouvernement
a écrit le 25/08/2013 à 18:14 :
Ce sera ainsi, la santé à 2 vitesses, malheureusement, on le sent venir depuis pas mal de temps,les pauvres n'ont qu'à crever !!
a écrit le 25/08/2013 à 17:22 :
Pourquoi COTISER a la securite sociale pour je pas être reimburse qu a la marge?
a écrit le 25/08/2013 à 16:11 :
Ils ont entièrement raison et les mutuelles sont en train d'abuser de ce système qui devient trop déséquilibré avec des impacts négatifs sur la santé. Il est nécessaire que la sécurité sociale garde un rôle important même si des économies sont à faire notamment de la part des laboratoires pharmaceutiques et dans certains cas de médecins, d'hôpitaux et de laboratoires qui multiplient les analyses souvent inutiles.
Réponse de le 25/08/2013 à 20:36 :
+ UN ! je rejoins Selma, com 14 59, quelqu'un pourrait nous donner le lien de la pétition svp, il est introuvable......merci !
Réponse de le 26/08/2013 à 9:28 :
les personnalités célèbres sont en grande majorité des médecins à qui les mutuelles disent qu'il ne s'en mettrons plus plein les fouilles avec eu comme au tant de la sécu, c'est surtout ça qui leur pose problème, pour le reste ils n'en ont rien à foutre. Le golf ça coûte cher.
a écrit le 25/08/2013 à 16:10 :
J'ai l'impression que beaucoup oublient qu'on en est arrivés la car il y a eu enormement d'abus des medecins (prescriptions et arret à tout va et non justifiés), des ambulances et taxis qui font payer la secu, des infirmiers qui profitent pour faire payer la sécurité sociale des heures non travailées ou autres magouilles en tout genre.
A force de tirer sur la cible, il n'en reste rien. Et maintenant tout le monde va pleurer parce qu'on va passer a un systeme a deux vitesses cad le meme qu'aux USA. Il fallait reflechir aux consequences !!!! (c'est comme ceux qui travaillent au noir et qui pleurent car ils ont une petite retraite)...
a écrit le 25/08/2013 à 15:52 :
J'aimerais l'avoir aussi. On doit faire quelque chose pour notre Sécu. Merci
a écrit le 25/08/2013 à 14:59 :
Pourriez-vous donner le lien de la pétition, s'il vous plait ?
Réponse de le 25/08/2013 à 19:30 :
Bien vu, Selma. Je réclame aussi, même et SURTOUT car tout est fait pour tuer la sécu.
Réponse de le 25/08/2013 à 20:07 :
je vous le donne Selma , au fond à droite , très à droite , regardez bien , sur la porte est inscrit FN , frappé vous êtes arriver , bonne lecture
Réponse de le 08/09/2013 à 15:22 :
allez y continuez ainsi les français ne paient pas assez d impots

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :