Marchés financiers : gare au "calme trompeur" (président de la Bundesbank)

Jens Weidmann a mis en garde contre "le calme trompeur" qui règne sur les marchés financiers et a prévenu que la crise pourrait "repartir de plus belle" en 2014.

1 mn

Chacun doit être conscient de sa responsabilité, a poursuivi Jens Weidmann, appelant, comme il le fait régulièrement, les pays européens à ne pas mollir dans leurs efforts de réformes.
"Chacun doit être conscient de sa responsabilité", a poursuivi Jens Weidmann, appelant, comme il le fait régulièrement, les pays européens à ne pas mollir dans leurs efforts de réformes. (Crédits : Reuters)

"Certes en ce moment les marchés financiers se sont apaisés (..) mais cela peut être un calme trompeur (...) La crise peut repartir de plus belle." C'est ce qu'a déclaré Jens Weidmann, le président de la Bundesbank, dans un entretien publié ce samedi par le quotidien Bild.

 "Chacun doit être conscient de sa responsabilité"

"Chacun doit être conscient de sa responsabilité", a poursuivi le banquier central, appelant, comme il le fait régulièrement, les pays européens à ne pas mollir dans leurs efforts de réformes. L'appel vaut aussi pour l'Allemagne, a-t-il précisé, qui doit "continuer à s'équiper pour l'avenir".

Interrogé sur le niveau extrêmement bas des taux d'intérêt en zone euro, Jens Weidmann a estimé qu'il faudrait "faire attention à les relever à temps" et rappelé les "risques et effets secondaires" de taux bas.

A lire aussi :

>> Le patron de la Bundesbank met en garde l'Allemagne sur un sort à l'espagnole

>> Produits dérivés : un remake du cauchemar de 2008 reste possible

1 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 18
à écrit le 30/12/2013 à 19:49
Signaler
Weidmann dit n'importe quoi : la crise est derrière nous.

à écrit le 30/12/2013 à 11:51
Signaler
La crise peut repartir de plus belle .....!Et qu'elles en serraient la ou les causes ? Celle de 2008 à pour seule et unique cause la crise des subprimes aux USA .Elle a couté plus de 1000 milliards de $ et par effet domino à contaminée toute la spher...

le 30/12/2013 à 13:38
Signaler
les principaux éléments déclencheurs sont à la fois la politique monétaire ultra expansionniste avec des taux bas. mais la crise est déjà déclenchée est tout est fait pour qu'elle éclate.

à écrit le 29/12/2013 à 18:36
Signaler
C'est drôle de voir les politococrates allemands donner des leçons de vertus économiques alors qu'ils ont dikté la politique européenne depuis 20 ans aux autres pays. Le résultat de leur politique menée depuis 20 ans est minable: banque et Etat en qu...

le 29/12/2013 à 19:03
Signaler
+1

le 29/12/2013 à 19:12
Signaler
C'est effectivement l'Allemagne qui a été le principal instigateur de cette Europe en échec. On a appliqué les directives imposées par Bruxelles mais écrites par Berlin avec le résultat que l'on connait. La France et les autres ont suivi passivement....

le 30/12/2013 à 1:50
Signaler
C'est totalement faux cette affirmation. Les décisions en Europe se sont fait par des votes, chaque pays ayant un poids équitable dans ces derniers. Toujours la théorie du complot et du bouc émissaire facile.

le 30/12/2013 à 3:46
Signaler
On agite la théorie du complot quand on a aucun argument. Il est vrai que la débâcle est telle, que les européistes ont du mal à en trouver ...

le 30/12/2013 à 4:15
Signaler
C'est comique de voir certains justifier que les résultats de référendum populaires démocratiques soient considérés comme des atteintes a la démocratie privatisée des eurocrates.

le 30/12/2013 à 23:34
Signaler
ce monsieur oublie volontairement le fait que la crise européenne a été amplifiée, en imposant un rigueur abominable à l'ilrande et à l'espagne en particulier, pour protéger.... les banques allemandes du désastre des bulles immobilières dans les dits...

le 03/01/2014 à 13:10
Signaler
@curieux37 : a vous lire on pourrait presque croite que ce sont ces méchants allemands qui ont provoqué les bulles immobiliéres en Espagne et en Irlande. Heureusement que la quasi totalité des allemands, eux, sont clients chez leur Sparkasse loca...

à écrit le 29/12/2013 à 17:21
Signaler
Encore une prevision...ça mange pas de pain, et puis, si on se plante (8 fois sur 10 au demeurant), on expliquera que ce n'était qu'une anticipation...dites donc les banquiers centraux et autres rois de la notation faisandée, faudrait peut être expli...

le 30/12/2013 à 11:58
Signaler
@la bouboule de cristal !Financez l'économie réelle c'est quoi cette connerie !Comme si l'économie réelle n'était pas financée ,comme si les taux n'avaient jamais étés aussi bas pour les particuliers et les entreprises !Vous voulez que les banques fi...

le 30/12/2013 à 23:39
Signaler
l’économie réelle commence à s'organiser...... en dehors du système bancaire classique........ et ce dans un esprit coopératif plus que spéculatif..... les banques commencent d'ailleurs à se poser quelques questions....... même si c'est encore embryo...

à écrit le 29/12/2013 à 16:02
Signaler
l important dans une action c est le p e r ,le reste c est du reve....

le 29/12/2013 à 22:32
Signaler
p e r ? jcomprend pas canari

le 30/12/2013 à 8:52
Signaler
le per c est la valeur d une action divisee par le revenu annuel distribue soit une action qui vaut 100 ,revenu distribue 7€ ,on divise 100 par 7 et on a le per ,quand le per est tres haut ,on paye peut etre l action tres cher surtout si c est une a...

à écrit le 29/12/2013 à 12:05
Signaler
Aujourd'hui, les bulles sur les actifs sont administrées par les banques Centrales, ce qui donne une grande confiance aux investisseurs et leur fait accepter un niveau de risque bien plus important. Pour les investisseurs, cette maîtrise des nouveau...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.