Limitation des rémunérations des patrons : les sociétés françaises concernées

 |   |  259  mots
Découvrez la liste publiée par l'AFP (Agence France Presse), de source parlementaire, des sociétés aidées par l'Etat et concernées par le dispositif sur les rémunérations patronales adopté ce jeudi dans le cadre du collectif budgétaire pour 2009.

L'AFP (Agence France Presse) vient de publier, de source parlementaire, les listes des sociétés aidées par l'Etat et concernées par le dispositif sur les rémunérations patronales adopté ce jeudi dans le cadre du collectif budgétaire pour 2009.

Listes des sociétés aidées par l'Etat et concernées par le dispositif sur les rémunérations patronales adopté jeudi dans le cadre du collectif budgétaire pour 2009 (sources parlementaires):
- au titre de la Société de financement de l'économie française (SFEF), les 13 sociétés conventionnées sont : Société
Générale, BNP Paribas, Crédit Agricole, Caisse d'épargne, Banque Populaire, Crédit Mutuel, Crédit Immobilier de
France, RCI Banque (Renault), BPF (Peugeot), GE Capital, GMAC Banque, S2P - Société des Paiements Pass
(Carrefour), Laser Cofinoga.
- au titre de la Société de prise de participation de l'Etat (SPPE) : Dexia et 6 banques françaises Crédit Agricole, BNP
Paribas, Société Générale, Caisse d'épargne, Banque Populaire, Crédit Mutuel)
- au titre des prêts du compte spécial "Prêts et avances à des particuliers ou à des organismes privés" : PSA, Renault,
Renault Trucks (groupe Volvo) (pour l'instant, la liste des prêts accordés par les commissaires à la réindustrialisation
n'étant pas encore connue)
- au titre des interventions du Fonds stratégique d'investissement (FSI) : Valeo.
- entreprises publiques cotées : EDF, Aéroports de Paris pour les seules participations majoritaires de l'Etat, EADS, GDF
Suez, Safran, Thales.

 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Vous etes sure qu il y a une relation entre le FSI et Thomson??
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Un patron "gavé" peut-il être encore performant ?

Poser la question c'est déjà y répondre.
En effet, il suffit d'un soupçon de bon sens pour légitimement se demander par qu'elle tour de magie un patron pourrait être en état de fédérer autour de lui des milliers de collaborateurs, alors que lui-même est traité comme un ROI ( par le fait du prince ).

S'agissant de l'argutie selon laquelle certains "patron" pourraient proposer ses services à des sociétés étrangères, là encore - sauf erreur de ma part - il n'existe AUCUN "patron" du CAC 40 ou bien du SBF 120, qui auraient été "voguer" vers de meilleurs pâturages.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Très bonne remarque "mecheri". J'ajoute que les procureurs, qui théoriquement sont les avocats du peuple avec pour mission d'agir à sa place quand les victimes ne le peuvent pas (trop nombreuses, ou trop faibles, etc), devraient agir contre ces patrons voyous - ainsi que contre tous les dirigeants politiques qui abusent (de leur pouvoir, de biens de la société, etc).
Versailles, Fri 10 Apr 2009 20:35:10 +0200
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Tiens c'est bizard Thomson a disparu de l'article
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
On va directement à la nationalisation générale ?

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :