Les dépenses de l'Etat ont augmenté plus que l'inflation en 2008

 |   |  196  mots
Le gouvernement n'est pas parvenu à limiter la croissance des dépenses de l'Etat. Ces dernières ont augmenté de 3,4%, plus fortement que l'inflation, la norme que Bercy s'était fixée.

La Cour des Comptes a épinglé ce lundi les dépenses de l'ensemble du budget de l'Etat français. Elles ont augmenté de 3,4% l'an dernier, bien au-delà de la norme fixée par le gouvernement. Celui-ci souhaitait en effet qu'elles ne progressent pas plus que l'inflation, qui s'est élevée à 2,8% en 2008.

Le seul "budget général" (hors versements aux collectivités locales et à l'Union européenne), respecte cette norme. Mais seulement parce que l'inflation réelle a été nettement plus élevée que celle prévue dans le projet de budget (1,6%), explique la Cour dans son rapport sur la gestion budgétaire de l'Etat.

En raison de la contraction de l'activité économique, les ressources nettes de l'Etat ont chuté de 4,6% en 2008, plombées par les recettes fiscales qui ont plongé de 6,7 milliards d'euros. A cause de la chute des marchés financiers et de l'immobilier, l'Etat n'a notamment pas pu compenser une partie du manque à gagner en vendant des participations ou des immeubles.

Du coup, l'Etat affiche un déficit budgétaire de 56,3 milliards d'euros, selon les calculs de la Cour des Comptes. Il a grimpé de 47% par rapport aux 38,4 milliards d'euros enregistrés en 2007.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
La crise..? l'Etat la connait pas !!!, il ne GAGNE pas l'argent qu'il dépense, il le PONCTIONNE !!!!
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Combien pour 2009 ! ca va chauffer! il va bientot falloir laisser la ROLLS (l'etat) au garage...
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
c'est de pire en pire. Il va bien faloir qu'ils finissent par montrer l'exemple: l'exemplarité est une des qualités du manager!
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
La cigale France n'a rien compris aprés on s'étonne que le pouvoir d'achat n'évolue pas, avec un Etat qui poonctionne toujours plus c'est difficile; il va bien falloir que ca s'arrête.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
SARKOZY, WOERTH et LAGARDE prennent vraiment les Français pour des imbéciles. Ils suppriment des milliers d'emploi dans la fonction publique mais dépensent 18 milliards de plus,aggravant le déficit budgétaire de 38.4Mds + 17.9Mlds soit 56.3 Mlds. Vraiment des "Nuls" en math. Ils prévoient en plus 104Milliards d'euros cette année 2009!!! Bravo l'artiste.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
alors le bling bling continu pour notre cour. Ils ne connaissent pas la crise, ils s'en foutent, car c'est nous simple lambda qui payons la note. Et si moi je fais pareil, qu'en dirait mon banquier?? C'est scandaleux, de voir cela, alors que nous devons nous serrer la ceinture. Eux pour faire 200 km ils prennent un jet, pourtant ils ont les TGV gratuits, voitures et chauffeurs à profusions, nourris logés, blanchis et leurs salaires comme argent de poches, puisqu'ils sont invités partout. Même les petits fours sont à nos frais, si on regardait de près leurs notes de frais, je pense que cela est pire qu'en Angleterre, car pour eux il n'existe plus de limites.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
combien çà coute la révision des politiques publiques, il devait y a voir un point tous le six mosi, qui encaisse l'argent de ces études. Menteur, voleurs dehors
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
C'est honteux et lamentable de voir une augmentation des dépenses dans de telles proportions, dans une période ou au contraire, il faudrait que l'état montre l'exemple.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
L'Etat, et plus simplement Nicolas Sarkozy, imité docilement par ses ministres, ne cesse de nous dire que la France ( ou plutôt les français, mais ne nous y trompons pas ... pas ceux de la haute ! ) devra se serrer la ceinture ... Et eux, le font-ils ? Evidemment que non. Où est la transparence proclamée par le candidat et le Président Sarkozy ? Sarkoy, du social ? Laissez-moi rire ! De simples mesures pour tenter de calmer les esprits.

Le peuple ne devrait jamais avoir peur du gouvernement, mais le gouvernement DOIT avoir peur du peuple. Combien sont-ils à gouverner ? Une vingtaine ? Et combien dans les rues ? 3 000 000 !!! Comment se fait-ce que la minorité tente de forcer le passage et passer outre ces 3 milions ?? Le gouvernement est élu par le peuple pour le représenter. Si le peuple s'indigne contre ce que fait le gouvernement, celui-ci DOIT l'écouter et reculer !

Non M. Sarkozy, nous n'avons pas peur. Non, les manifestations ne présentent pas l'inquiétude des français. Elles présentent leur MECONTENTEMENT et leur INDIGNATION ! IL FAUT ARRETER DE PRENDRE LES GENS POUR DES CONS EN JOUANT LA MONTRE EN ESPERANT UN ESSOUFFLEMENT DU MOUVEMENT !!! Ceux qui doivent plier, ce ne sont pas les manifestants. Ce ne sont pas les français. C'est le gouvernement ! Et tant que nous n'aurons pas obtenu satisfaction, NOUS CONTINUERONS LA LUTTE !!!

Non M. Sarkozy, il n'est pas possible de tout faire passer sous prétexte de crise. La réforme de l'Education ne rentre pas dans l'économie ! Quand Total licencie à tour de bras malgré 14 000 000 000 de dollars de bénéfices, ce n'est pas la crise !

C'est le premier gouvernement de l'Histoire de la République Française qui ne recule pas face à une telle mobilisation et une telle censure de la part du peuple. Pourquoi cette volonté de passer en force, si ce n'est casser le système et les acquis sociaux actuels ?

Contre une politique de mensonges, contre une politique de faux-semblants, contre une politique de casse sociale, contre une politique des actionnaires rois, contre une politique des privatisations, contre une politique du chômage et de la précarisation, contre une politique des CRS, contre une politique d'éducation au rabais, contre une politique des riches plus riches et des pauvres plus pauvres, contre une politique des travailleurs SDF, contre une politique des charters, contre une politique de la sourde oreille : TOUS ENSEMBLE, LUTTONS !!!
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Dépenser l'argent des autres impunément, rien de plus facile.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :