Nicolas Sarkozy hospitalisé, victime d'un malaise

Le président de la République Nicolas Sarkozy a passé la nuit de dimanche à lundi à l'hôpital du Val-de-Grâce sous surveillance cardiaque, après avoir été victime dimanche d'un "malaise vagal considéré comme mineur". Le chef de l'Etat devrait quitter l'hôpital dans la journée.
(Crédits : © 2009 Thomson Reuters)

Au lendemain du malaise qui a brutalement interrompu son footing à Versailles dimanche, Nicolas Sarkozy devait quitter l'hôpital du Val-de-Grâce ce lundi, après une nuit en hospitalisation sous surveillance cardiaque.

L'état de santé du président de la République, âgé de 54 ans, ne suscite pas a priori d'inquiétudes. "ll a eu ce que je connais très bien, un malaise vagal, c'est-à-dire une baisse subite de tension", a déclaré le député-maire UMP de Levallois-Perret Patrick Balkany, sur RTL. "J'ai eu des nouvelles directes par son épouse, par [le secrétaire général de l'Elysée] Claude Guéant et par [le ministre de l'Intérieur] Brice Hortefeux", a-t-il précisé. Il va bien" et "parle normalement avec le personnel soignant", a déclaré dimanche à l'AFP (Agence France Presse) Claude Guéant.

Dans un communiqué, l'Elysée indiquait dès dimanche que "ce malaise, qui est survenu après 45 minutes d'exercice physique intense, ne s'est pas accompagné d'une perte de connaissance". "L'examen clinique et les examens complémentaires à visée neurologique sont normaux (bilan sanguin, électroencéphalogramme, IRM). La surveillance cardiologique, systématiquement pratiquée dans de telles circonstances, se poursuit jusqu'à demain matin", précisait la présidence.

Grand sportif, le chef de l'Etat pratique la course à pied et le vélo. Le dernier bilan médical du chef de l'Etat publié le 3 juillet faisait état d'examens cardio-vasculaires et sanguins "normaux".

Retour d'urgence à Paris de François Fillon

Le Premier ministre François Fillon a écourté son week-end dans la Sarthe pour rentrer à Paris dimanche après-midi, après avoir appris l'hospitalisation de Nicolas Sarkozy.

Le président du MoDem, François Bayrou, a déclaré dimanche à l'AFP qu'il "formait des voeux personnels pour que Nicolas Sarkozy retrouve le plus vite possible la meilleure des santés". La première secrétaire du Parti socialiste, Martine Aubry, a également adressé dimanche ses "voeux de prompt rétablissement".

L'ancien président Jacques Chirac - qui avait lui aussi été hospitalisé au Val-de-Grâce - a souhaité un "très rapide rétablissement" à son successeur et a appelé le secrétaire général de l'Elysée Claude Guéant pour prendre de ses nouvelles. A l'étranger, le Premier ministre Gordon Brown a aussi envoyé ses voeux de "prompt rétablissement".

Agenda présidentiel bousculé

Nicolas Sarkozy devait présider, ce lundi à midi, une cérémonie de signature sur le crédit aux entreprises. C'est la ministre de l'Economie, Christine Lagarde, qui le remplacera. Par ailleurs, une décision sera prise dans la journée concernant le déplacement de Nicolas Sarkozy prévu mardi au mont Saint-Michel.

Autre conséquence de l'hospitalisation du chef de l'Etat, la nomination de nouveaux secrétaires d'Etat, qui devait être annoncée en début de semaine, ne pourrait intervenir qu'après les vacances du président Nicolas sarkozy , fin août, a-t-on appris dimanche auprès de l'Elysée. Le président doit partir en vacances à la fin de la semaine, après un dernier Conseil des ministres, mercredi. Il doit passer trois semaines dans la résidence familiale de son épouse, Carla Bruni-Sarkozy , au Cap Nègre (Var).

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 13
à écrit le 09/10/2009 à 13:41
Signaler
à kuugh : demandes à votre dieu qu'il vous apprenne à écrire correctement une langue. A BOB, vous concernant, il s'agirait de désert d'ouverture d'esprit. Cordialement

à écrit le 09/10/2009 à 13:41
Signaler
Il faut savoir déléguer un peu. Francois Fillon peut en prendre une partie et Brice Hortefeux aussi.

à écrit le 09/10/2009 à 13:41
Signaler
que notre président se rétablisse vitre., et qu'on lui fic he la paix pendant ses vancances bien méritées.

à écrit le 09/10/2009 à 13:41
Signaler
Bonjour Mr le Presidentn, je vous souhaite un bon et prompt rétablissement; Jje vous embrasse cordialement, lisa

à écrit le 09/10/2009 à 13:41
Signaler
Mr Le Président nous avons besoin de vous pour de longues années encore faites du Yoga plutôt que du footing et à bientôt sur les écrans

à écrit le 09/10/2009 à 13:41
Signaler
Grand sportif? ce n'est parce qu'on court devant les camèras que l'on est grand sportif, me semble t il?

à écrit le 09/10/2009 à 13:41
Signaler
Pas de quoi pleurer;on ne va pas le plaindre des fois ?

à écrit le 09/10/2009 à 13:41
Signaler
Du pipeau....Un petit malaise qui revient CHER, malgré sa sortie à pied. Hélicoptère, examens médicaux NON nécessaires et réclamés par SARKO en ordonnant lui même au corps médical de les effectuer; l'effectif de policiers devant l'Hôpital, etc....Et ...

à écrit le 09/10/2009 à 13:41
Signaler
je souhaite vous garrison vite au nom de Dieu.il faut prièreet et demande pardon pour tous tes pencheur.jesue est te garde et protiger.bonne santé,Amen.

à écrit le 09/10/2009 à 13:41
Signaler
Quand on prend sa retraite de postier à 55 ans, on évite de parler des coûts à la collectivité. cordialement

à écrit le 09/10/2009 à 13:41
Signaler
C'est facile de cibler les léches cul!!!!

à écrit le 09/10/2009 à 13:41
Signaler
Au regard du désert d'incompétence qui vous entoure,nous avons vraiment besoin de vous Mr le Président.Bon rétablissement.

à écrit le 09/10/2009 à 13:41
Signaler
ses quelques mot pour vous souhaiter un bon retablissement .cordialement

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.