L'intérim en France termine un peu mieux l'année 2009 qu'il ne l'a commencée

Selon le Prisme, la fédération patronale de l'intérim, le secteur a chuté de 28,9% sur l'ensemble de 2009 par rapport à 2008. Mais les chiffres du seul mois de décembre indiquent également que la fin de l'hémorragie se confirme.
(Crédits : © 2009 Thomson Reuters)

Le nombre de salariés intérimaires a chuté de 28,7% en 2009 par rapport à 2008, a indiqué ce jeudi la fédération patronale de l'intérim (Prisme), qui fédère plus de 600 entreprises représentant 90% de la profession.

Toutefois, sur le seul mois de décembre 2009, le travail intérimaire n'a baissé "que" de 5,7% sur un an, a annoncé le Prisme, confirmant un possible "début de la fin" de l'hémorragie, après un recul de 14% en novembre et un plongeon de 30% de janvier à juillet 2009. Le Prisme rappelle cependant que les chiffres de 2009 comparés à 2008 ne sont pas forcément très significatifs, 2008 ayant marqué un record du nombre d'intérimaires (734.000 salariés en février, selon les chiffres de l'assurance chômage).

La France a recommencé à créer des postes de travail dans l'intérim dès le troisième trimestre 2009, 36.900 au total, soit un rebond de 8,5%, mais qui intervient après les forts reculs de la fin 2008 et du début 2009.

L'année 2010 atone

Si l'on considère l'emploi intérimaire comme un indicateur anticipé de l'évolution du marché du travail, l'absence de "reprise significative" pointée du doigt par le Prisme en ces débuts de 2010 n'est a priori pas rassurante. "Depuis le début 2010, on est sur une tendance totalement plate (...) Cela ne baisse plus, mais cela ne bouge pas. Actuellement, il n'y a pas de reprise significative, seulement des petits sursauts de temps en temps", a déclaré le délégué général du Prisme, François Roux.

 

En direct - Transition Forum 2022

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.