Les Français accros à la "pause café"

D'après une enquête Monster, 77% des salariés français considèrent la pause café du matin comme un moment essentiel dans la vie de l'entreprise. Une pause indispensable pour nouer des liens et échanger les dernières "news".

2 mn

(Crédits : Christian Hartmann / Reuters)

Les Français, la vie de bureau et une institution : la pause-café. Qu'elle soit sur le pouce ou à rallonge, pas question d'y renoncer. Selon un sondage mené par Monster, leader mondial de la gestion de carrière et du recrutement en ligne, quasiment quatre salariés français interrogés sur cinq (77%) considèrent la pause café du matin comme un moment essentiel dans la vie de l?entreprise.

"Haut lieu de vie de l?entreprise et d?échange d?information stratégique, l?héroïne de la très populaire série 'Caméra café', la "cafèt?", est désormais un passage obligé pour bien démarrer la journée et un rituel d?échanges professionnels ou informels", note Monster.

Ainsi, 65% des salariés sondés estiment que la pause café permet de tisser de bonnes relations au bureau. "Le moment café est un instant privilégié pour la discussion et pour renforcer la cohésion des équipes". Il représente "une occasion pour apaiser les tensions ou bien encore de repartir plus efficacement."

Mais plus qu'un café, on partage aussi à la "cafet" toutes les informations plus ou moins officielles de l'entreprise. 12% des salariés sondés jugent ainsi que la pause café permet de se tenir au courant des bruits de couloirs. "Si le service de communication interne s?avère quelque peu défaillant, "radio-potins" au format pause café ou clope peut vite prendre le relais", note Monster.

Au-delà de la "cafet", la pause cigarette s'impose aussi comme un moment d'échanges privilégié. Quasiment un Français sur dix (9%)profite de la pause cigarette pour être mieux informé. Depuis la loi du 1er février 2007 interdisant la cigarette dans les bureaux, les fumeurs doivent enfiler un manteau pour se retrouver au pied de l?immeuble "créant des complicités, des clans ou des hiérarchies nouvelles".

Enfin, restent les vrais "bosseurs". 15% des salariés français interrogés préfèrent ne pas prendre un moment le matin pour se retrouver autour d?un café. Considérant cette pause comme une perte de temps, ils ont fait le choix de commencer leur journée de travail au plus vite dans le but de l?optimiser. Au risque de passe à côté des derniers potins de leur société.

Les résultats présentés ci-dessus sont issus des 1.980 votes enregistrés du 18 au 31 janvier 2010 sur le site de Monster France, sachant qu?un internaute ne peut voter qu?une seule fois.

2 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.