Noyer juge possible de ramener le déficit français à 3% en 2013

 |   |  166  mots
(Crédits : © 2009 Thomson Reuters)
Pour le gouverneur de la Banque de France, Christian Noyer, la France peut repasser à un déficit public équivalent à 3% du PIB en 2013.

Le gouverneur de la Banque de France, Christian Noyer, juge possible que la France repasse à un déficit public équivalent à 3% du PIB en 2013. Il faut pour cela des mesures sur les dépenses et les recettes publiques mais aussi des mesures structurelles, a-t-il déclaré lors de l'émission "Internationales" sur RFI et TV5 Monde.

La France prévoit un déficit public de 8,0% en 2010, de 6% en 2011, 4,6% en 2012 et 3% en 2013, sous réserve d'une croissance de 2,5% à partir de 2011. Le Premier ministre, François Fillon a annoncé samedi un plan de réduction des dépenses publiques de 45 milliards d'euros d'ici à 2013 pour ramener son déficit dans les limites fixées par l'Union européenne.

"Moi je suis tout à fait confiant sur le fait qu'il est possible d'y arriver", a dit dimanche Christian Noyer, interrogé sur l'objectif du gouvernement français. "Les mesures sont complexes à décider. Il faut d'ailleurs non seulement des mesures de dépenses et les recettes mais aussi des mesures structurelles", a-t-il ajouté.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :