France : léger accès de faiblesse de la croissance dans les services

 |   |  471  mots
(Crédits : © 2009 Thomson Reuters)
L'expansion dans les services en France a légèrement fléchi en août mais elle reste à un niveau soutenu. Et sur le front de l'emploi, les nouvelles sont plutôt bonnes.

L'expansion dans les services a légèrement fléchi en France au mois d'août mais se poursuit à un rythme soutenu tandis que la forte progression des nouvelles affaires augure bien de la croissance de l'économie au troisième trimestre, selon l'enquête PMI publiée vendredi par Markit Economics.

L' indice PMI des services, annoncé à 59,9 en estimation flash le 23 août, est finalement ressorti à 60,4 en août, à un plus bas de quatre mois et après 61,1 en juillet.  Il n'en demeure pas moins bien au-dessus de la barre de 50 à partir de laquelle il rend compte d'une expansion.

L' indice composite - qui intègre services et industrie - s'établit quant à lui à 59,5 en version définitive contre 59,0 en estimation flash et 59,7 en juillet.  "Après les estimations préliminaires de 0,6% publiées par l'Insee pour le deuxième trimestre, les données PMI des mois de juillet et août laissent présager une nouvelle croissance du PIB honorable pour le troisième trimestre 2010", estime Jack Kennedy, économiste à Markit.

Bien que la confiance recule et affiche un plus bas d'un peu plus d'un an, les prestataires de services restent très optimistes en août quant à leurs perspectives d'activité à douze mois.

En hausse pour le treizième mois consécutif, le nombre de nouveaux contrats enregistre en effet sa plus forte expansion depuis janvier 2007. Les entreprises interrogées attribuent cette tendance à l'amélioration de la conjoncture économique ainsi qu'au lancement de nouveaux produits. "Malgré un léger ralentissement de la croissance de l'activité en août, la reprise reste soutenue en France, portée par un renforcement des taux d'expansion du volume des nouvelles affaires, du travail en cours et de l'emploi", relève Jack Kennedy.

Afin de faire face à l'augmentation de leur charge de travail, les prestataires de services ont recruté du personnel supplémentaire en août, portant à quatre mois la période de croissance de l'emploi. La progression des effectifs a atteint son rythme le plus élevé depuis avril 2008. Les entreprises interrogées ont constaté une hausse soutenue du prix de leurs achats en août, l'inflation atteignant son plus haut niveau depuis 22 mois. Elles attribuent cette augmentation de leurs coûts principalement à la hausse des prix du carburant et de certaines matières premières.

Pour la première fois en deux ans, les prestataires de services ont toutefois pu augmenter leurs prix facturés en août, répercutant ainsi partizellement l'inflation de leurs coûts sur leurs clients.

L'enquête mensuelle de Markit et de la Compagnie des dirigeants et acheteurs de France (Cdaf) est effectuée auprès de quelques 750 entreprises du secteur privé, dont environ 300 dans les services. L' indice PMI manufacturier, rendu public mercredi, avait lui rebondi en août à un plus haut de trois mois à 55,1 contre 53,9 en juillet.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :