Où sont passés les partisans de Nicolas Sarkozy ?

 |   |  569  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : Reuters)
A un an de l'élection présidentielle, le chef de l'Etat ne conserverait que 54% des électeurs qui ont fait son succès en 2007 selon une enquête de l'Ifop pour Paris-Match et Europe 1.

Nicolas Sarkozy a-t-il du souci à se faire à douze mois de l'élection présidentielle ? Oui, répond l'ancien porte-parole de l'UMP. Selon Dominique Paillé, le chef de l'Etat "doit regarder la situation qui est la sienne avec une certaine inquiétude". Ce commentaire intervient à la suite de la publication par l'Ifop avec Paris Match et Europe 1 d'une étude sur les "rapports de force électoraux à un an du scrutin".

Selon cette enquête, Nicolas Sarkozy parviendrait à se qualifier pour le second tour dans tous les cas de figures retenus par les sondeurs mais il serait battu par n'importe lequel des candidats socialistes. C'est face au à Dominique Strauss-Kahn - dont on ne connait pas encore les intentions - que la déroute du président de la République serait la plus large. Face au patron du FMI, Nicolas Sarkozy serait largement distancé au premier tour, avec 20% des voix, contre 27% à son adversaire. Au second tour, Nicolas Sarkozy serait largement battu par DSK (39% des voix contre 61%).

Le chef de l'Etat, la présidente du FN et le candidat socialiste dans un mouchoir de poche

Avec Martine Aubry, François Hollande ou Ségolène Royal, la qualification pour le second tour se jouerait dans un mouchoir de poche entre le candidat socialiste, Nicolas Sarkozy et Marine Le Pen, mais le président sortant parviendrait à franchir l'obstacle. Ceci étant, en tenant compte de la marge d'erreur des sondages, et la faiblesse des écarts, il est impossible à ce stade d'écarter la possibilité que Marine Le Pen parvienne au second tour comme son père en 2002...

Pour Manuel Valls, candidat socialiste à la primaire mais non testé dans le cadre de ce sondage, "le risque d'un 21 avril bis ou à l'envers existe dans tous les cas de figure car la déception de 2007, la crise et ce qui se passe ailleurs sont passés par là". Ce proche de DSK, qui a d'ores et déjà déclaré qu'il se retirerait de la course si le directeur général du FMI entrait dans le jeu, souligne le phénomène de retour au bercail des électeurs du Front national.

15% des Français qui ont voté Sarkozy en 2007 préfèrent aujourd'hui Marine Le Pen

Un chiffre du sondage de l'Ifop souligne ce mouvement. "Sarkozy 2012 ne garderait que 54% des électeurs qui ont voté pour lui en 2007" relève Frédéric Dabi, directeur du département Opinion de l'institut, qui note que 15% de ces électeurs perdus reporteraient leurs voix sur Marine Le Pen. Une sorte de siphonage à l'envers par rapport à ce qui avait été observé en 2007. Plus préoccupant peut-être pour le chef de l'Etat aujourd'hui, son impopularité. A un an du scrutin, le président de la République compte deux fois moins de satisfaits que ses deux prédécesseurs à la même époque de leurs mandats.

Mais Valérie Pécresse refuse de céder au défaitisme. Pour la ministre de la recherche, "rien n'est joué, les candidats sont dans un mouchoir de poche au premier tour". Elle a estimé par ailleurs que Dominique Strauss-Kahn était "dans une bulle", alors que l'on ne sait pas s'il défendra le projet socialiste ou s'engagera dans une politique de rigueur comme celles qu'il fait appliquer à la tête du FMI. Une ambigüité dont il ne sortirait qu'à ses dépens juge Valérie Pécresse, paraphrasant une formule de François Mitterrand.
 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 09/05/2011 à 11:47 :
Conrairement aux idées reçues, les Français auront à coeur de se souvenir de toutes les atteintes de la gauche à l'égard du Président; Ils ont voulu le salir, se moquer de lui, attaquer sa femme, pour le déstabiliser. En menant cette politique du dénigrement, la gauche s'est dévalorisée aux yeux des électeurs. Il y aura un effet boomerang à toutes ces attaques, et Les socialistes pourront dire merci à Hamon, l'homme orchestre de cette politique de calomnie. QUant aux chances du président pour un deuxiéme mandat, nous verrons ce que pensent les français de l'utopie des projets socialistes, et des aneries poposées par le FN.
a écrit le 28/04/2011 à 8:50 :
Dans la perspective de l'élection présidentielle. Il serait intéressant que les médias invitent les différents candidats à se prononcer sur le plan international. Quelle politique entendent-ils mener face au groupement des pays de la méditérranée. Mais également de l'entrée de la Turquie dans l'europe. Ce sont là des questions qui vont orienter grandement l'avenir de la construction européenne.
a écrit le 27/04/2011 à 21:34 :
Je serait partisane de Nicolas, tant qu'il sera Président. Sinon, j'ai déjà deux chanteurs, trois acteurs et quatre autres hommes politiques dans la ligne de mire. On n'a qu'une vie, zut alors !
a écrit le 27/04/2011 à 21:26 :
La France et la République ont été anéantis par ce baratineur inconséquent.S'il n'a pas pris conscience de son échec total, c'est très grave. Manifestement son seul et unique objectif était de remplir les poches de ses sponsors milliardaires du Bristol.
a écrit le 27/04/2011 à 17:47 :
Les grands patrons et la haute finance sont en rangs serrés derrière DSK, la droite nationaliste émigre au FN, il ne reste que des soldats perdus à Sarko ...
Sic transit gloria mundi !
a écrit le 27/04/2011 à 15:41 :
la séance d'hypnose est terminée, les fançais se réveillent enfin.
une fois le tour de passe passe connu, le spectateur ne s'intéresse plus au prestidigitateur!
Réponse de le 27/04/2011 à 16:23 :
Ce magicien là, il ne fait pas apparaitre des lapins, mais des carottes. Ensuite, ce qu'il fait des carottes, on l'a vu... ou plutôt senti.
Réponse de le 27/04/2011 à 17:46 :
A hypnose et Mister enfumé - Votre esprit militant vous amène à manquer totalement d'un minimun d'objectivité et d'oublier l'importance de la crise internationale que nous venons de connaître. Comparez la situation de notre pays avec celle de nombreux pays occidentaux et vous constaterez que nous nous en tirons plutôt moins mal que d'autres.
Réponse de le 27/04/2011 à 18:43 :
à Lucifer le bien nommé ... La crise à bon dos, cette crise est la crise des financiers voyous, protégés par une ribambelle d'avocats de droite et de gauche. Tout est dans le sigle de l'UMP, UNion qui se Moque du Peuple.
Réponse de le 27/04/2011 à 21:35 :
A la crise sur...... - Ce n'est pas avec ce type de slogan qu'il est possible de faire avancer les choses. Que ce soit la crise des voyous ou la crise des farfelus, la crise est là avec ses terribles conséquences et il nous faut y faire face en gardant la tête froide. Chacun demain votera en son âme et conscience mais, je l'espère, avec lucidité, à l'abri des grandes phrases et des grands slogans.
Réponse de le 28/04/2011 à 9:03 :
Votre avis sur le fait de garder la tête froide me paraît pertinent. Nous assistons trop à un effet boule de neige anti sarkosy. Il serait bon de remettre les choses en place. Les français sont prêt à louer le président du FMI tel le sauveur assis à la droite de ... Oublient-ils que le poste qu'il occupe est celui de gand argentier du monde capitaliste. Alors à quoi peuvent-ils s'attendre. La politique à malheureusement pris des accents internationaux. Si bien que nous auront les mêmes décisions économiques mais avec quelqu'un de moins rapide et moins performant. La réalité est dure à dire et pourtant.
Réponse de le 28/04/2011 à 9:43 :
Au Sénat, le 27 avril 2011, a eu lieu un débat sur la désindustrialaisation de la France. La réalité est bien pire que le terme édulcoré de désindustrialisation. Sur le terrain, dans les zônes industrielles, ce que nous constatons ce sont les friches industrielles, c'est plus grave encore ... à l'évidence nous sommes plus dans le registre du saccage de l'industrie, du saccage des projets créateurs de valeurs industrielles collectives étouffés sans scrupules par Oseo, TOUT CELA SE PASSE sous une suite de Législatures de droite UMP, l'Union qui Méprise le Peuple... c'est l'Armée qui doit nettoyer les arcannes politicardes noséabondes.
a écrit le 27/04/2011 à 13:22 :
ils sont partis: pas allé voté ou au FN et quelques un a gauche!!!!Voila ou ils sont partis, mais une chose est certaine ILS SONT PARTIS
a écrit le 27/04/2011 à 12:24 :
Le mieux est qu'il se retire comme candidat à la présidentielle. Il ne peut plus berner les Français comme en 2007; il pourra reparaître en 2017 quand le peuple l'aura oublié (la populace a la mémoire courte!)
a écrit le 27/04/2011 à 12:04 :
a t on évalué la probable abstention, de quoi aurait l'air un président élu avec 52% de 40% des électeurs soit a peine plus de 20% d'avis favorables
Réponse de le 27/04/2011 à 13:27 :
Mais chère lala, ils sont tous élus avec 50% des VOTANTS.En réalité ils sont élus avec 20 % de leurs partisans, pas plus et on appelle cela de la démocratie. Au premier tour ce serait nettement mieux et plus réel!!!!
a écrit le 27/04/2011 à 12:00 :
c'est la réponse du berger à la bergère...
avec ce président, le divorce est consommé; les classes populaires gardent en tête le "je ne vous trahirai pas"...l'électorat traditionnellement votant le pen ne re-votera pas sarkozy, c'est certain, et par ailleurs, une bonne partie du patronat a le sentiment- à juste titre- que le président lui a fait porter des cornes; par solidarité de caste, il revotera pour lui...si il est présent au deuxième tour, mais une bonne minorité du patronat et de son entourage (familles, amis, relations...) est d'ores et déjà parti pour soit ne pas voter ou voter strauss khan ou Hollande; il y a même une fraction de la population qui en arrive même à un sentiment qui dépasse le raisonnement rationnel, dans le sens où ses membres finissent par détester et avoir de la haine pour l'actuel président, certains à droite étant même ceux qui le soutenaient le plus en 2007...
a écrit le 27/04/2011 à 11:30 :
Attention ! La plupart des électeurs de Sarkozy de 2007 sont tout simplement morts de vieillesse depuis, puisque plus de 70% des + de 60ans avaient voté pour lui alors qu'il avait reçu moins de 40% des voix des 18-35ans. Cette tranche d'age supérieure de propriétaires fonciers et de rentiers, qui nous a condamné à subir cinq ans de sarkozisme et de démantèlement de la France, ne pourra heureusement pas le faire deux fois... cqfd.
a écrit le 27/04/2011 à 6:20 :
Le meilleur allié, le meilleur soutien des candidats socialistes, c'est N. Sarkosy ! Il fait tout pour perdre, en accumulant les réformes, puis en les détruisants, en prônant l'instabilité fiscale, en attaquant son propre camp et en s'imaginant gouverner le monde!
a écrit le 26/04/2011 à 21:21 :
Je ne vois pas d'inconvénient à revoter pour lui. Mauvais, très mauvais peut-être mais beaucoup moins que beaucoup d'autres dirigeants occidentaux. Par rapport aux autres pays occidentaux, notre pays tient sa place. Quant à ceux qui veulent prendre la place, leurs propositions ne m'inspirent aucun enthousiasme.
Réponse de le 27/04/2011 à 11:35 :
"notre pays tient sa place" ? Il serait bon de préciser en quoi ... puisque durant l'ère Sarkozy nous avons baissé notre culotte militairement, financièrement, culturellement et socialement... le seul point qui puisse peut-être vous réjouir est la stigmatisation de français d'origine maghrébine, car là, moralement, la France a fait un grand pas... en arrière, qui ne peut satisfaire que les très faibles QI.
Réponse de le 27/04/2011 à 15:19 :
A Pol75 - Vos affirmations souffrent de comparaisons. Sur les points que vous citez, comparez avec les autres pays occidentaux et vous vous apercevrez que notre situation est bien meilleure que beaucoup. A titre d'exemple, relisez l'article de la Tribune sur l'endettement de l'Allemagne, cependant très souvent citée en exemple. Quant à mon QI, je suis tout disposé à le comparer au vôtre!
Réponse de le 27/04/2011 à 15:31 :
Pol , avec un peu d honnetete, pensez vous que cette decrepitude soit du seul ressort de Sarkosy? que nous serions dans une tout autre situation si Royal avait ete elue?
c'est malheureusement des changements structurels qui nous affectent, et c est bien cela le plus grave!
a écrit le 26/04/2011 à 18:57 :
Que d'aigreur! c'en est jouissif...
Réponse de le 26/04/2011 à 20:04 :
N'est-çe pas, si il y à du rab j'en reprendrais bien ?
a écrit le 26/04/2011 à 17:11 :
N. Sarkosy a réussi un tour de force: Arriver à se mettre à dos les électeurs qui étaient de son camp, et essayer de ganer des électeurs de gauche, voire front national, et cela en pure perte!
Et la dernière réforme fiscale, en privilégiant les "très riches" et en assommant la classe moyenne ( de 1,3 à 1,6 M) en est encore la preuve !
a écrit le 26/04/2011 à 16:27 :
Et Chirac en 1994 était donné à 14% dans les sondages, tandis que Balladur devait gagner au 1er tour... En 2006 Ségolène Royal l'emportait dans tous les cas de figure et nous faisait un magnifique 35% au premier tour...

Personnelement je voterai NS pour des raisons très simples:
-Service minimum
-Revalorisation de 25% de L'APA et de l'AAH
-Réforme des retraites ET des régimes spéciaux
-Loi TEPA (surtout l'exonération des heures sup)
-Autonomie des universités
-Aides personnalisées aux enfants du primaire en difficulté et le projet "retour à la normale"
-Réforme constitutionnelle (La QCP, limite du 49-3)
-Réhabilitation de 300 000 logements dans plus de 400 quartiers défavorisés
-Parc photovoltaîque multiplié par 18, éolien X3
-Discrimination positive dans les grandes écoles (Sciences po qui offre 250 placesaux élèves issus de ZEP)
-Dans le cadre de l'opération "culture pour tous",cours d'histoire de l'art au collège.

Je n'ai pas honte de dire que je suis Sarkozyste même si je reste lucide. Beaucoup d'erreurs ont été faîtes, la forme est loin d'être parfaite...
Cependant, en lisant le programme de 2007, je me rends compte que la majorité des réformes promises ont été réalisées.
Réponse de le 26/04/2011 à 17:16 :
Avec les nouvelles réformes, la loi TEPA est réduite à....presque rien!
Comme le bouclier fiscal: "JAMAIS je ne le supprimerais" !!
Réponse de le 26/04/2011 à 17:44 :
c'est peut etre ca le principal probleme avec sarkozy. 300,000 reformes, mais quelle vision? quelles priorites?
Réponse de le 27/04/2011 à 6:31 :
Bonjour @sumsnapy
J'ai voté NS en 2007 ce forum ne permet pas un débat mais le service mini un leureid pour l'autonomie des FAC lisez la loi et vous verrez quelles dépendent des emprunts d'Etat, les énergies renouvelables la grande escroqueries payées par le contribuable et le client EDF plus une la balonce commerciale, les retraites taxation d'1 millions de retraités à hauteur de 7à14% de l'allocation versée par leur ancien employeur et ne parlons des cadeuax dun NOUVEL ISF des amis du Bristol ETC ET6C
NON UN GRAND NON Le Président a menti comme jamais.Vous oubliez l'affaire EPAD un scandale digne des Répibliques banières.
Alors 2012 OBLIGATOIREMENT UN VOTE SANCTION
à bientôt pour les résultatsde la sanction
Réponse de le 27/04/2011 à 13:43 :
Réforme de l'AHH? mais c'est une horreur de lire cela comme un avantage!!!, au prétexte d'une augmentation de l'AAH, on réduit massivement le nombre de bénéficiaires en appauvrissant d'un coup d'un seul des milliers de personnes handicapées....les privant de toutes ressources pour se soigner, pour se nourrir.Voilà qui permet en effet de comprendre que vous puissiez, cher Monsieur, être un soutien de la politique de Monsieur Sarkozy
a écrit le 26/04/2011 à 14:45 :
il faut que tu te devoile prends le pouvoir absolu,nous te soutenons
Réponse de le 26/04/2011 à 16:10 :
Oui. Il faut voter les peins pouvoirs à Nicolas Sarkozy. Restaurer le S.O.L. et réouvrir le bureau de la rue Lauriston.
Réponse de le 27/04/2011 à 12:30 :
Oui, Napoléon Sarkozy, prends le pouvoir absolu et imposes tes réformes, le peuple français te suivrait. Mais je pense que tu n'as pas l'envergure pour le faire, sinon tu l'aurais déjà fait.
Réponse de le 28/04/2011 à 1:41 :
Il ya des Ch'tis à l'UMP ??? Les pauvres ils doivent se sentir bien seul ...
a écrit le 26/04/2011 à 14:24 :
Il y a encore 54% qui estime avoir bien votés lors des dernières présidentielles !!! faut croire que les Français sont masochiste et aiment la flagélation.
Réponse de le 26/04/2011 à 15:12 :
beaucoup ont cru au Père Noel ! Sarko ayant promis aux travailleurs de travailler plus pour gagner plus et de les protéger face à la mondialisation ! 4 ans après la réalité fait surface : la politique faite par Sarko a été pour les Riches qui l'ont porté au pouvoir ....la colère a pris la place et on choisit Marine : ce n'est pas non plus la solution ! les français seraient-ils de petits enfants ?
Réponse de le 26/04/2011 à 16:02 :
N?aimant pas particulièrement me faire fouetter, je vais tenter d?apporter quelques informations permettant de vous aider à comprendre le paradoxe que vous soulevez:
Le choix d?une personne se faisant avant tout fonction de l?offre du moment, je tiens a rappeller que les alternatives s?appellaient Segolene Royal, Francois Bayroux ou encore Jean-Marie Le Pen?. Je continue donc a penser que j?ai fait le meilleur choix en 2007 en ?votant Sarko? et qu?il etait le plus apte a gerer le navire France durant la tempete sans precedent que nous avons traverse.
Son agenda axé sur le dynamisme de l?économie et une attitude volontariste (le? travailler plus pour gagner plus?) me semblait etre la bonne (seule?) voie pour la France face à des concurrents internationaux féroces qui font peser un danger important sur le niveau de vie des pays développés et notamment sur la France qui se refuse a voir la vérité en face.
Après 4 ans au pouvoir, j?entends parler d?un échec complet, notamment sur le plan social. Je pense honnêtement que n?importe quel parti à la tête d?un pays comme la France durant une crise aussi aigüe aurait obtenu des résultats similaires et ne pouvait que perdre les élections qui suivent (voir le cas de Merkel ou de Obama). Les politiques sont la pour gérer les affaires courantes d?un pays mais ne peuvent pas faire de miracles et inverser des tendances aussi lourdes que la mondialisation ou la financiarisation des économies. Sarko n?a donc pas fait de miracle mais je lui reconnais d?avoir essayé de faire bouger les choses durant cette periode.
Pour autant vais-je revoter pour Sarkozy en 2012? La réponse est non, et ce pour 3 raisons:
- L?offre a gauche est bien meilleure, avec un candidat comme Strauss-Kahn qui gérera notre pays de maniere réaliste et somme toute assez proche de Sarko, les cadeaux aux plus fortunés en moins! Je lui fais toute confiance pour écarter les propositions les plus farfelues du programme du PS pour ne s?atteler qu?aux priorités absolues que sont le développement économique, la lutte contre le chômage et le désendettement.

- La droitisation de l UMP dans le but non avoué de récupérer des électeurs du FN ne passe pas: les déclarations des clowns Guéant & Hortefeux sont pour moi inacceptables et justifient à eux-seuls la décision de ne plus voter pour l UMP: nous ne seront pas plus forts divisés!
Voilà les raisons de mon choix d hier et d?aujourd?hui.
Réponse de le 26/04/2011 à 16:24 :
que ferez-vous si ce n'est pas DSK ?
Réponse de le 26/04/2011 à 17:16 :
Tout dépend de l'entourage de chaque candidat (voir les pointures qui entourent DSK est aussi rassurant), mais globalement je trouve Aubry credible, Hollande beaucoup moins.
Les Emmanuelli et autre autres Montebourg par contre c'est non car je souhaite voter pour une gauche responsable (pas de nouveaux emplois jeunes, pas de revalorisation excessive du SMIC qui tire la grille des salaires vers le bas...). Si c?est plutot la frange ultra-gauche qui prend la tete du PS, je voterais alors plutot Borloo?
Je serai notamment tres attentif aux propositions ayant attrait à la fiscalité. Chacun doit payer en fonction de ses capacités, il est donc inadmissible de voir aujourd?hui que les reformes mises en par l?UMP permettent aux plus riches de s affranchir de ce devoir: on favorise la rente au detriment des travailleurs, ou est passée la France qui se lève tôt?
Enfin, les questions de l?échec de l?éducation et de l?orientation sont pour moi essentielles: j aimerais voir ici des propositions audacieuses (discrimination positive, pre et re-orientation, formation continue tout au long de la vie), etc?
Dernier chantier mais non des moindres, l?Europe: nous avons besoin de plus, beaucoup plus d?Europe?
a écrit le 26/04/2011 à 14:06 :
Sarko est notre employé. Il a échoué. Il n'a pas tenu ses promesses. On le vire.
a écrit le 26/04/2011 à 13:46 :
La question posée ne trouve pas de réponse. Ou sont les 85% des électeurs qui font partis des 46% que Nicolas Sarkozy aurait perdu ? Qu'une partie (15%) aille vers le FN est une évidence, une autre partie (surement minime) ira vers un candidat socialiste, mais la plus grande partie de ces déçus semble ne plus apparaitre dans les sondages, autrement dit, ils s'abstiendront. Si c'est le cas, c'est beaucoup plus significatif que le vote FN, cela veut dire que l'offre politique actuelle ne satisfait pas la demande des électeurs, que ni le PS ni le FN n'apparaissent comme des alternatives crédibles. Qu'attendent ces électeurs ? Plus d'impôts socialistes, plus de sécurité nationaliste, ou moins d'État et plus de libéralisme.
Réponse de le 26/04/2011 à 16:10 :
à suivre votre argumentaire, de toute évidence vous ne serez pas dans les abstentionnistes, ah l'amour ça rend aveugle c'est bien connu...
Réponse de le 27/04/2011 à 8:11 :
Point d'amour sarkophile, mais si l'amour rend aveugle, que dire de la haine sarkophobe.
a écrit le 26/04/2011 à 13:46 :
DEHORS LE NAIN!!!!!
Réponse de le 27/04/2011 à 9:36 :
J'aimerais vous voir car on ne se moque pas d'une personne qui a une taille < 1m72. Faits-vous 1m90 de bêtises ?
a écrit le 26/04/2011 à 12:24 :
Je pense qu'il ne sera pas élu.Beaucoup de gens pense maintenant tout savoir de lui , mais reconduit pour un deuxième mandat il va se ''làcher'' et devenir incontrôlable , voir dangereux, c'est ce que pense beaucoup d'électeurs.
Réponse de le 26/04/2011 à 14:48 :
de gauche

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :