La consommation au secours de la reprise en 2010

La consommation des ménages a repris en 2010, venant soutenir la reprise économique, indique l'Insee dans une synthèse rendue publique ce jeudi. L'année 2011, en revanche, s'annonce comme celle de son ralentissement.
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2011. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)

La consommation a "soutenu" la reprise économique en 2010, indique l'Insee dans une synthèse rendue publique ce jeudi. Son redémarrage a en effet été spectaculaire. Alors qu'elle avait progressé de 0,1% en 2009, elle a augmenté de 1,3% en 2010.

La consommation a donc "soutenu" la reprise et peut-être l'a-t-elle même sauvée, si l'on regarde les différentes composantes du produit intérieur brut (PIB). Alors que les variations de stocks ont contribué à hauteur de 0,1 point à la progression du PIB et le commerce extérieur, à hauteur de 0,4 point, c'est la consommation qui a fait le reste, avec une contribution de 1 point.

Autre remarque de l'Insee, la consommation des ménages a progressé plus vite que leur pouvoir d'achat, de 1,3%, contre 0,8%. Conséquence directe, les ménages ont puisé dans leur bas de laine. Le taux d'épargne a ainsi baissé de 0,5 point, tout en restant au niveau élevé de 16%

Dépenses du logement à la hausse

Dans le détail des postes de consommation, les achats d'automobile se sont repliés en 2010 (-4,9% en volume) après les résultats fastes de 2009 (+18%). Ce mouvement de yoyo s'explique par l'instauration de la prime à la casse en 2009 et sa disparition progressive en 2010. 

Les dépenses consacrées au logement, à son chauffage et à son éclairage ont accéléré (+1,5% en volume, après +0,5%). L'Insee rappelle que ce poste représente plus de 77% des dépenses dites "pré-engagées" des ménages, réalisées dans le cadre de contrats difficilement renégociables à court terme (loyers, eau, gaz, électricité, télécommunications, cantines, télévision, assurance...).

Les dépenses de chauffage notamment se sont accrues en raison d'un hiver rigoureux. Cette progression va de pair avec une hausse générale des prix de l'énergie (+12,5% en décembre 2010, sur un an), dans le sillage de la flambée du pétrole.

Les dépenses de biens et de services de loisirs-culture (+3,2%) et de communication (+2,2%) ont également repris en 2010. La consommation dans les hôtels, cafés et restaurant s'est redressée (+1%, après -3,5% en 2009). La baisse de la TVA a joué sur l'ensemble de l'année 2010 alors qu'elle n'avait joué que sur un semestre en 2009, rappelle l'Insee. La consommation de produits alimentaires a aussi augmenté (+0,8%, après -0,1% en 2009), même si les prix ont, là encore, regagné du terrain (+1%, après -0,1%).

Ralentissement en 2011

L'année 2011 en revanche s'annonce sous de moins bons auspices pour la consommation. Après un recul de 1% déjà en mars, les dépenses des ménages en produits ménufacturés ont baissé de 1,8% en avril, sous l'effet de la chute des achats d'automobile (-10,2% sur un mois) - fin de la prime à la casse oblique - et de la chute des dépenses en carburants (-3,4% sur le mois), liée à l'envolée des prix. Une déroute qui pourrait mettre à mal la prévision du gouvernement de 2% de croissance en 2011, même si le bon premier trimestre (+1% de croissance du PIB) a permis d'enregistrer un acquis de croissance de 1,6%.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 25
à écrit le 28/06/2011 à 19:39
Signaler
RUBIS ça ne devient pas lassant de comparer les prix ont voit que vous êtes une personne retraité avec une bonne petite retraite moi mon père n'a pas eue le temps d'être en retraite longtemps il est mot d'un avc, il avait une retraite de 600 euros et...

à écrit le 10/06/2011 à 23:01
Signaler
@ RUBIS j'ai eu la chançe d'aller moi aussi à l'étranger en amérique, au canada, en turquie, et beaucoup les pays d'afrique, moi çe qui m'a perdu dans la vie, j'ai eue un avc, et les frais médicaux je les aie payé de ma poche, et comme la sécu ne rem...

à écrit le 10/06/2011 à 7:37
Signaler
quand la croissance d'un pays ne tient qu'à la consommation de ses habitants c'est que les fondamentaux de son économie sont bien malades et qu'il y a du soucis à se faire, car sa richesse est illusoire.

à écrit le 09/06/2011 à 16:53
Signaler
pas de croissance sans consommation !!! et comme nous sommes de très mauvais exportateurs, cela ne peut être qu'une consommation nationale... Sincèrement, le titre est très mal choisi

à écrit le 09/06/2011 à 12:15
Signaler
Oui la croissance de la consommation c'est des importations payées à crédit... Toujours aussi étonnant de voir ce type d'articles après la crise des subprimes, et dans un pays où la dette publique et des ménages cumulées représentent plus d'une anné...

à écrit le 09/06/2011 à 11:58
Signaler
OUI il faut consommer à outrance comme des gogos pour enrichir les pays producteurs de sous marques.... N'importe quoi !! Aujourd'hui j'en viens même à prier pour une augmentation record du pétrole et donc de l'essence. Cela signifierait la fin des i...

le 09/06/2011 à 14:03
Signaler
ENFIN un commentaire criant de véritée, merçi

le 09/06/2011 à 14:36
Signaler
100% d'accord. Je rajoute que notre planète ne pourra pas éternellement suivre cette consommation à outrance avec les déchets que cela engendre. Un retour à plus de simplicité et de naturel s'impose, il en va de notre survie à tous.

à écrit le 09/06/2011 à 11:39
Signaler
économistes de pacotilles : la croissance de la consommation c'est l'augmentation des importations et donc du déficit commercial et donc de la dette souveraine !!!

à écrit le 09/06/2011 à 9:57
Signaler
la hausse des matières premières, l'essence affecte de plus en plus les plus pauvres ! qui s'en soucie ?Et c'est la raison pour laquelle la consommation baisse ! l'état ne veut pas réduise ses taxes et perd ainsi des rentrées de tva sur une baisse de...

le 10/06/2011 à 22:55
Signaler
@ mimosa vous vous dîtes pauvre, mais vous avez une voiture, voir 2, qu'est-çe qu'on est égoïste de se plaindre pour telle et telle chose, moi je n'ai pas de voiture, je prend les transports en commun, bientôt le tram, et pourquoi l'état interviendra...

à écrit le 09/06/2011 à 9:21
Signaler
En ce qui me concerne j'achete Fançais - je suis tres attentive a mon budget donc a mes depenses d'eau , d'electricite etc.. ce qui me permet d'aller plutot l'ete dans de tres bons restaurants avec ma famille ou des amis - (je calcule au jour le jour...

le 09/06/2011 à 14:04
Signaler
Vous ne seriez pas radin ?

le 09/06/2011 à 15:00
Signaler
Bien au contraire mais j'ai toujours su gerer mes comptes convenablement - j'ai meme voyage bcp dans le monde et heureusement pour moi -

le 09/06/2011 à 15:02
Signaler
Dans la vie il faut etre prevoyant surtout quand on fait partie du troisieme age (pour ne pas etre a la charge de la societe)

le 10/06/2011 à 10:56
Signaler
@ RUBIS enfin un bon français vous serez le plus riche du cimetièrre.

à écrit le 09/06/2011 à 9:21
Signaler
En ce qui me concerne j'achete Fançais - je suis tres attentive a mon budget donc a mes depenses d'eau , d'electricite etc.. ce qui me permet d'aller plutot l'ete dans de tres bons restaurants avec ma famille ou des amis - (je calcule au jour le jour...

à écrit le 09/06/2011 à 7:35
Signaler
La consommation n'a rien soutenue du tout: ce qu'on consomme a été produit dans d'autres pays, et rapporte a d'autre pays. Tant qu'on aura pas piger que nos importations massives de biens de consommations étranger nous plombent, on ne s'en sortira ja...

le 09/06/2011 à 8:28
Signaler
Totalement d'accord et en plus on nous annonces un déficit commercial record (il n'y a pas que le pétrole) ! Si la solution consiste a endetté les gens et acheter des tas de m..... bonjour la reprise.

le 09/06/2011 à 9:17
Signaler
La reprise économique est évalué sur la base de la croissance du PIB ... (Produit intérieur Brut) => Il s'agit donc de l'impact de la consommation sur le sol français (et non sur les importations). Quand cet article fait référence au soutien de la c...

le 09/06/2011 à 10:26
Signaler
Plus rien n'est produit en france.Essayez de trouver une TV made in france ou tout autres appareils high tech,bon courage. La france est entrain de devenir comme la grece,un pays touristique et basta.Merci aux financiers qui cherchent toujours de la ...

le 09/06/2011 à 10:31
Signaler
Heureusement qu'il s'agit du PIB Français ? La question est de savoir ou se trouve la marge, il y a une énorme nuance entre CA et Marge ! EXP : Produit Automobile (dans l'article) à votre avis on fabrique tout en France !!!! Je peu faire plus 20% et ...

le 09/06/2011 à 15:18
Signaler
Attention à ne pas limiter la consommation à l'achat de biens importés et à l'achat de biens tout court. 1. Tous les biens vendus ne sont pas importés et une large partie d'entre eux restent produits en France (pour combien de temps?) 2. Les Français...

le 09/06/2011 à 15:32
Signaler
Dans votre remarque vous semblez dire qu'aucune marge n'est réalisée en France ... Les produits qui ne donnent pas naissance à de la création de "Marge" (pour reprendre vos propos) en France, sont des produits achetés directement par les consommateur...

le 09/06/2011 à 16:45
Signaler
D'accord avec vous, l'intermédiaire est la seule structure concernée (heureusement qu'il reste ça).

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.