Airbus, la bonne fée du commerce extérieur français

Les bons résultats des avionneurs européens permet de limiter la dégradation de la balance commerciale.
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : Reuters)

Avec la commande passée mercredi par American Airlines, Airbus affiche plus de 4.200 appareils dans ses carnets de commandes. Soit 7 ans de production. «C?est une bonne nouvelle mais nous ne pouvons pas rester dépendants uniquement de certaines technologies comme Airbus, comme nous le sommes aujourd?hui, pour nos exportations », estime Pierre Lellouche.

Certes, mais en attendant que la balance commerciale redevienne excédentaire, ce qui n?est pas arrivé depuis 2003, les performances d?Airbus sont une véritable bouffée d?oxygène pour le commerce extérieur tricolore et donc pour le gouvernement qui se désespère d?annoncer chaque mois ou presque des déficits commerciaux record.

Sur les 510 avions livrés en 2010 par l?avionneur, 286 l?ont été en France, donc comptabilisés par les Douanes. Ils ont rapporté 19,15 milliards d?euros à la balance commerciale. Les autres appareils ont été livrés à Hambourg et depuis 2009 en Chine où Airbus assemble des avions destinés au marché local. Depuis cette date, 55 avions sont sortis de l?usine basée à Tianjin, dans la banlieue de Pékin. Aucun appareil n?est livré depuis les autres sites de production d?Airbus, en Espagne et au Royaume Uni.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 11
à écrit le 23/07/2011 à 11:51
Signaler
Bien il ne faut pas que airbus ce repose sur ces laurier, car si les carnets de commande sont plein pour quelque année l?entreprise vas bien mal, l?action en bource et passe de 40 euros avant la crise à moins de 20 euros. Elle est pratiquement absen...

à écrit le 22/07/2011 à 11:09
Signaler
dissuadons d'abord les français d'aller dépenser l'argent à l'étranger ..... en instaurant une taxe ... annuelle... de 750 euros ....sur les passports et cartes d'identité !

à écrit le 22/07/2011 à 9:59
Signaler
L'article ne clame pas qu'airbus est français, mais parle de son impact économique sur la balance commerciale. Les parties fabriquées à l'étranger sont comptabilisés dans les importations, et le prix de l'avion dans les exportations. Le solde (prix c...

à écrit le 21/07/2011 à 20:51
Signaler
Je trouve inadmissible qu'un journal dit économique en soit encore à parader comme les troupes pour le 14 juillet au nom de la défense de l'histoire de la fRance!Et l'Europe bon Dieu! Comment voulez vous qu'elle marche avec des économistes franchouil...

le 22/07/2011 à 6:51
Signaler
Vous avez raison. C'est bien ce que je ne supporte pas dans la France, ces cocoricos franchouillards... C'est pour ça que je ne suis QUE Lorrain et Européen. Et au lieu de parader sur Airbus, on ferait bien de regarder ce qui dégrade la balance comme...

le 22/07/2011 à 8:25
Signaler
Très cher Parachute, Nous avons en France une idée de l'Europe très romantique (et c'est tant mieux) mais nos voisins sont dans une guerre économique. Ils pensent d'abord à eux et ensuite à l'Europe. C'est d'ailleurs comme cela que l'Allemagne a réus...

à écrit le 21/07/2011 à 20:33
Signaler
La chine a produit son TGV grâce à l'apport de technologie. Demain il produira son AIRBUS, alors fini les cocoricos.

le 24/07/2011 à 6:17
Signaler
Oui, c'est Chirac qui leur a donne l'Airbus, cle en main.

à écrit le 21/07/2011 à 16:14
Signaler
voilà les cocoricos qui chantent !! moi je vous dis à part les ailes de l'airbus : tout le reste est sans doute étranger

le 22/07/2011 à 8:27
Signaler
Les ailes sont produites par les Britanniques.

à écrit le 21/07/2011 à 15:20
Signaler
Il ne faut pas oublier que d'autres pays sont très impliqués dans le programme Airbus. Donc ce n'est pas du tout un produit 100% français.

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.