Plan d'austérité : tout ce qui va changer pour les épargnants

 |   |  958  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2011. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Les propriétaires de résidences secondaires et de biens locatifs seront les plus touchés, l'assurance-vie est préservée. Revue de détail des mesures qui vous concernent.

Les Français connaissent enfin le régime minceur concocté par le Dr Fillon. Et la potion est somme toute amère. Certes, l'assurance-vie, le prêt à taux zéro, et le dispositif Scellier, un temps évoqués dans les pistes de réflexion, ont été épargnés. Ouf! Mais, pour le reste, le Premier Ministre a eu la main lourde.

1) Revenus de l'épargne : une nouvelle hausse des prélèvements

Les prélèvements sociaux sur l'épargne (intérêts, dividendes, plus-values sur les actions et obligations et celles sur l'immobilier) augmentent, passant de 12,3 à 13,5 %. « Cette mesure fait mal mais elle a le mérite de concerner tout le monde en fonction des revenus. Néanmoins, elle va connaître des limites : elle taxe des plus-values alors que les gens enregistrent plutôt des moins-values », ironise Patrick Ganansia, conseiller en stratégie patrimoniale chez Initiatives-Financières.

Concrètement, un livret bancaire offrant du 5 % brut ne rapportera plus que 3,38 % net, contre 3,44 % auparavant. De quoi inciter à se ruer encore un peu plus sur le livret A et le LDD, défiscalisés.

Et pour l'assurance-vie, quelles conséquences cela risque d'avoir? "Contrairement à ce qui est dit dans la présentation de cette mesure, ce ne sont pas que les ménages aux revenus les plus élevés qui seront touchés. 41% des ménages détiennent un contrat d'assurance en cas de vie. Certes plus les revenus sont élevés, plus le ménage paiera. Mais tout le monde paiera. L'habillage "justice sociale" de la mesure n'y change rien. Et comme toujours on peut se poser la question : Pourquoi un ménage qui détient 50.000euros en Livret A n'est pas mis à contribution, alors qu'un ménage qui en détient 10.000 en assurance vie est taxé?" s'inquiète Didier Ledeur, directeur générale de GMF Vie. "Ces mesures répétées, allant toujours dans le sens d'un alourdissement des prélèvements entretiennent un contexte d'incertitude fiscale et sociale qui s'ajoute au climat d'incertitude financière. Cela ne contribue pas à rassurer les épargnants. On observe même un double effet négatif : d'une part lié au niveau atteint des prélèvements, et d'autre part lié à la fréquence à laquelle ces modifications se succèdent".

Par ailleurs, autre effet pénalisant : "les surcoûts qu'entrainent pour les organismes financiers ces changements répétés. A chaque fois les systèmes informatiques doivent être modifiés. La plupart du temps les circulaires d'application sortent plusieurs mois après l'entrée en vigueur des mesures. On n'a même plus le temps de mettre en place une modification que la suivante est déjà adoptée".

2) Fiscalité des plus values immobilières : le grand chambardement.

La mesure avait été évoquée en décembre mais la discussion décalée à la réforme de la fiscalité du patrimoine au printemps. Puis évacuée à ce moment-là. Mais les petits malins avaient compris que le gouvernement reculait pour mieux sauter et ont vendu leur bien locatif. Bien leur en a pris car le principal changement concerne la fiscalité des plus values, hors résidence principale (résidence secondaire, terrains non bâtis, bien locatifs...). Jusqu'ici, le principe était le suivant : au bout de 5 ans de détention, un abattement annuel de 10% était accordé, soit une exonération totale après 15 ans. La nouvelle règle est plus simple : le propriétaire pourra déduire des plus values, lors de la revente, le montant cumulé de l'inflation depuis l'achat du bien. Exemple pour un propriétaire détenant un bien depuis 15 ans, acheté l'équivalent de 100.000 euros et valant aujourd'hui 200.000 euros. S'il a signé son compromis (ou promesse) de vente le 24 août, il ne paiera pas un centime d'impôts mais devra tout de même s'acquitter, bien entendu, des prélèvements sociaux, qui s'élèvent à 12.300 euros. S'il signe jeudi, il paiera au total 24.245 euros (accéder au détail des calculs).

Les réactions des professionnels ne se feront pas attendre...

3) Assurance santé : explosion des tarifs en vue

Une autre mesure touche indirectement les particuliers : la suppression de l'exonération partielle de taxe sur les complémentaires santé « solidaires et responsables ». « Le gouvernement décide de taxer plus lourdement les contrats santé (de 3,5% à 7%), explique Stanlislas DiVittorio, fondateur d'Assurland. D'un point de vue société, ce n'est pas une bonne mesure. Un grand nombre de personne ne peut déjà plus s'assurer avec une mutuelle santé car cela coûte trop cher et la Sécurité Sociale rembourse moins. Ça va devenir inquiétant ».

D'autant que les professionnels avaient été clairs lorsque le projet avait été évoqué en décembre dernier : le surcoût sera répercuté sur les tarifs. Or, ces derniers augmentent déjà d'environ 5% par an depuis plusieurs années à cause du désengagement de la Sécu et de l'augmentation des dépenses de santé.

4) Niches fiscales : il reste quelque chose à raboter ?

Un nouveau coup de rabot sur 22 des 500 niches fiscales est à nouveau prévu. Il est de 10% alors que la Loi de Finances 2011 en avait déjà appliqué un de 10% également. Aucune, en revanche, ne semble supprimée contrairement à ce qui avait été entendu.

Bon à savoir : la mesure entrera en vigueur en 2013, sur les revenus 2012. Pas de problème, donc, pour acheter des produits défiscalisants cette année.

Parmi les principales niches fiscales qui pourraient être visées : les Sofica (cinéma), les investissements dans les Dom-Tom, les réductions d'impôt sur l'investissement dans les sociétés non cotées, ou encore le crédit d'impôt sur la souscription d'assurance pour loyers impayés. En 2010, les niches ont coûté 67 milliards d'euros à l'Etat selon la Cour des comptes.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 07/11/2011 à 16:21 :

Vers la justice???

Allons-nous vers des mesures d'économie justement réparties?
Je ne le crois pas.
Il est évident que ce que nos actuels dirigeants montrent qu'ils n'y songent pas: Comme d'habitude, ce sera la classe moyenne qui paiera tout.
On parle beaucoup de taxes et d'impôts touchant la base et bien peu de baisse de dépenses de fonctionnement de l'état....
Il n'est pas question de réduire les salaires des hauts fonctionnaires, ni des députés ou sénateurs. Personne n'évoque les voitures de fonction, les réceptions somptuaires, les voyages inutiles.
Partant de ce constat, il faut d'abord dire la vérité.
Etre plus sérieux avec les chiffres de la croissance. Ceux qui nous prévoyaient 1,4 savaient que c'était faux. Aujourd'hui on est à 1. Plus sérieux serait de dire 0,7 ou 0,8.Quand on nous dit remplacement d'1 fonctionnaire sur 2, on laisse entendre que la dépense , sur ces postes est divisée par 2. On passe sous silence les retraites payées par l'état, donc l'économie est bien faible. Il faut admettre que les annonces à venir seront sans doute dures à admettre si, aujourd'hui, on ne dit pas toute la vérité en parlant à demi-mot!!
L'état dépense, depuis des décennies, un peu plus chaque année que l'année précédente. On augmente telle prestation on donne une prime de plus ,on augmente telle subvention, tel ou tel salaire, sans mettre en face les recettes correspondantes. Ces augmentations répondent à un besoin souvent juste, pour le bénéficiaire, mais catastrophique pour la communauté. Depuis 35 ans nous vivons sur un crédit revolving!! Pourtant chacun sait que c'est une gestion financière qui se termine toujours mal.
Maintenant, l'heure des comptes a sonné.

Je ne prétends pas présenter une réponse, j'ai envie de dire ce que je pense. Aux économistes de chiffrer et de dire si une direction est valable ou non. Aux politiques de faire les choix.

Quelques réflexions.
1) L'impôt sur le revenu
Revoir l'assiette de l'impôt: Oui, on prélèvera un peu plus sur les hauts revenus cela ne les gênera pas trop, mais on ne se penchera pas sur le nombre important de ceux qui sont proches de la première tranche, qui ont un revenu modeste, certes, mais qui pourraient participer faiblement, et justement à l'effort dû par tous. La somme n'est jamais calculée, mais, même faible, peut-être le nombre de ces contribuables en ferait une ressource non négligeable pour l'état. Je sais qu'il ne faut pas le dire : C'est politiquement incorrect, mais, je pense que le temps des politesses, des calculs de voix aux élections ne sont plus de mise. Alors il faut dire ce que l'on n'ose pas dire!! Il ne me semble pas juste que 1 foyer fiscal sur 2 paye l'impôt sur le revenu.
J'ajoute bien sûr la suppression de la loi SCELLIER.

2) les prestations sociales
je pense que les allocations familiales devraient être sous condition de ressources.
3) Les retraites
Revenir d'urgence sur la réforme des retraites en engageant la discussion pour supprimer les régimes spéciaux. C'est un système qui coûte cher, ne se justifie pas et de plus est très mal ressenti par les salariés du privé. Les niveaux de retraite vont être si bas dans le privé que leur augmentation devra être envisagée. Une partie des recettes nécessaires pourrait venir de cette compensation. Ce sera très difficile, il y aura des mouvements sociaux, mais si les choses ne sont pas rapidement revues, d'autres mouvements sociaux se produiront plus tard et seront plus violents. Ce point sera sans doute le plus délicat à traiter dans la prochaine décennie: La réforme des retraites de Mr Woerth en 2010, ce symbole d'injustice, ne rendra pas la tâche facile.
Il faut oser dire que l'âge de la retraite à taux plein sera de 67 ans et ne pas entretenir la confusion avec l'âge légal en parlant de 62 ans: seule une minorité de salariés du privé pourra prendre sa retraite à 62 ans!!!
Ne pas oublier dans ces régimes spéciaux à faire disparaître ceux des fonctionnaires de haut rang en poste à l'étranger: Ambassadeurs ou fonctionnaires affectés à des organismes internationaux. Tous, doivent être concernés.
4) la sécurité sociale:
le lobby des laboratoires pharmaceutiques ne devrait pas exister: Trop de médicaments inefficaces voire dangereux sont remboursés par la sécurité sociale. les procédures de mise sur le marché, les contrôles des "agences de surveillance" doivent être repensés.
5) La fraude sur la sécu, sur le revenu, sur les indemnités de chômage:
Le contrôle des malades imaginaires ou des congés de complaisance, doit être renforcé et sévèrement sanctionné
Le travail noir se répand. Trop de personnes couvertes par leur conjoint ont des activités non déclarées. D'autres se contentent d'un emploi à temps partiel ou mal payé et complétent leur revenu par une activité au noir. On va me dire que je parle là d'une minorité. C'est peut-être vrai, mais qui peut l'affirmer puisque les contrôles sont pratiquement inexistants.
Par contre, je ne sais pas comment les faire. Ce que je sais, c'est que les appels au civisme ne changeront pas les comportements individuels. C'est comme la limitation de vitesse: C'est la peur de se faire prendre qui a rendu le pied des chauffeurs plus léger sur la pédale. Les appels à la prudence n'ont rien fait, tout le bénéfice pour l'état revient aux radars automatiques.
Il faut donc imaginer un "radar automatique" pour la fraude.


a écrit le 12/09/2011 à 11:22 :
Plomber immobilier est facile et dangereux. A force de rogner sur les couts en gérant soi même sur des sites comme gerancecenter, ce qui au passage est plus efficace , l'Etat y perd aussi la TVA sur les frais de gestion
a écrit le 08/09/2011 à 10:51 :
Plan de rigueur très insuffisant. Il faudrait 10 fois plus d'économies !
a écrit le 05/09/2011 à 16:26 :
Il faut autoriser l'imputation des moins-values immobilières, ce qui n'était pas possible auparavant, sinon ce durcissement serait purement du racket !
a écrit le 05/09/2011 à 14:33 :
On ne taxe pas les riches car se seront eux qui vont financés les campagnes pour les prochaines élections et nos chères politiques,qui auront de belles brochures a nous distribuées dans nos boites aux lettres avec de belles promesses de chaque partis pour après ensuite faire le contraire comme d'habitude .
a écrit le 05/09/2011 à 6:16 :
beaucoup d'effet d'annonce, mais vous le verrez une fois devant le parlement, les députés raboteront le projet fillon, comme d'habitude l'UMP ne fait que des "pschitt"....Ce manque de courage sera peut-être payant pour leur réélection mais pour nous, contribuable, celà se traduira par une véritable augmentation des impôts après 2012 (réajustement du barème fiscal ou tout simplement mise en place d'une retenue à la source, augmentation de taxes indirectes....)
Réponse de le 05/09/2011 à 13:02 :
Vous avez raison ce seront comme d'habitude les quelques milions de français qui travaillent comme des fous et qui créent les richesses qui seront taxés.Pendant ce temps là les politiques et leur garde "républicaine" constituées des fonctionnaires et assimilés continueront à ce goinffrer.
a écrit le 27/08/2011 à 21:09 :
Pour que le Gauche gagne les élections il faut que la Gauche fasse une politique de droite puisqu'actuellement la Droite mène une politique de Gauche.
Y a-t'il une Gauche ou une Droite???
Pour l'instant je ne vois que des tordus.
N'y a-t'il pas un centre bien centré, droit et concentré qui puisse nous gouverner?
Réponse de le 29/08/2011 à 8:43 :
pas d'accord avec vous ! fo remettre de l'ordre partout ! les actions taxées au premier euro de gain dès 2011 et l'immobilier épargné ? alors que la bourse s'écroule on la taxe pour le petit porteur et on protège le spéculateur immobilier !
il est normal que l'on taxe celui qui accumule des biens et des gains seulement en dormant -:
Réponse de le 05/09/2011 à 13:23 :
Réponse à Alain.Vous avez raison mais restons courtois.La vérité est que la France est un pays d'obédience communiste qui s'ignore.Je crains qu'un vote centriste ne change pas grand chose.Si vous n'etes pas trop malheureux patientez.On verra nous ou enfants ce que l'histoire décidera.
a écrit le 27/08/2011 à 18:11 :
Toute cette gesticulation fiscale pour préparer la réélection de Sarko. Fillon n'a jamais entrepris que des mesurettes pour conserver sa place. Toutes ces mesurettes vont faire pschitt (taxé).
Exemple 1, PV à la revente d'une résidence secondaire: avec l'inflation, une résidence correctement valorisée il y a 15 ans ne vaudra pas plus aujourd'hui donc 0 plus-value et pas d'impôt.
Exemple 2, taxation de l'assurance-vie: après prélèvement des commissions par les organismes financiers gérants, rares sont ceux qui dégagent une plus-value, donc re-pschitt.
Et ne rions pas sur la taxe de 4 centimes d'Euro sur la bouteille de boisson sucrée dont raffolent nos enfants obèses.
Longue vie à Sarkozy!
Réponse de le 29/08/2011 à 8:48 :
parce que vous allez revoter pou lui ? c'est un démago : il a favorisé l'immobilier et donc la bulle pour vous appater - mais surtout favoriser ses amis tels bouygues et les promoteurs et ensuite vous plumer : ouvrez les yeux ....
c'est comme travaillez plus pour gagner plus : plein de gens n'y ont rien gagné....
Réponse de le 02/09/2011 à 10:51 :
mimosa, vous vous contredites !
a écrit le 27/08/2011 à 15:16 :
11 milliards de nouveaux impôts et 1 petit milliard de réduction des dépenses... On se moque de qui? Et les journaleux qui tous parlent d'économies...Ras le Bol. je vais devenir anarchiste
Réponse de le 27/08/2011 à 17:00 :
devenez libertarien, c'est moins con...nous sommes de plus en plus nombreux :
http://h16free.com/
http://www.contrepoints.org/
Réponse de le 27/08/2011 à 17:31 :
A laurent - Le libertarisme? L'occasuon de se faire cocufier par les réalités sociologiques, économiques et financières.
Réponse de le 28/08/2011 à 6:28 :
Pas d'accord ,en faisant ménage à trois ,personne est le cocu de l'autre...
a écrit le 27/08/2011 à 11:28 :
Tout ce misérabilisme étalé à longueur d'interventions est-il bien justifié?
a écrit le 27/08/2011 à 10:59 :
déjà si c'est merde nous avais écouter on en serais pas la un certain référendum pour ou contre l'europe les français on dit non mais pour quoi écouter le vote des petit gens nous on va se gaver de pognons et gauche comme droite c'est la même chose ils nous foute dans la merde et après c'est nous qui devons payer leurs conneries et cela n'est qu'un début
Réponse de le 27/08/2011 à 15:30 :
tout a fait d'accord ils n'ont pas écouter les gens de petite classe pour se faire des sous sur notre dos,les referindum n'ont plus aucun sens avec la droite comme la gauche
Réponse de le 28/08/2011 à 15:20 :
Un référendum n'est jamais qu'une position prise par des gens incompténts, qui ne votent jamais en ayant bien étudié la question posée.
Réponse de le 07/02/2012 à 21:24 :
@fremen : vous méprisez l'intelligence du Peuple Français ! En 2005 plus qu' en 1992, les Français avaient bien compris le texte soumis et voté en conséquence. Supprimez donc le Peuple et les élections en étant cohérent avec votre ineptie !
a écrit le 27/08/2011 à 8:38 :
Taxes sur les riches!on doit encore en rire dans les salons Parisiens!
Réponse de le 27/08/2011 à 17:36 :
A papy - Mme Bettancourt a encore pu manger 3 baguettes ce matin alors que je n'ai pu m'en payer qu'une seule. Je me console : son portefeuille boursier a beaucoup plus baissé que le mien.
a écrit le 27/08/2011 à 5:42 :
Si on en est la c'est la faute à qui,

1) aux Français qui veulent tout gratuit sans gratter.
2) aux gouvernenements, comment ce fait il que nous sommes sans croissance et bien parceque on a pas grand chose à vendre aux autres Pays à part du cidre, du vin et du fromage et un peu de blé pour la baguette...
3) aux escrocs de Wallstreet (voir article de presse de Madoff), qui passent leur temps à faire croire au monde que les entreprises qui faisaient des bénéfices énormes hier, et bien ils vont en faire mais heu, on préfère heu, tout vendre heu, oui pour les racheter moins cher, excusez nous... on vous arnaques désolé, sorry...


En clair il faut un traitement de choc, d'une part en tant que Français jouer la solidarité, ok les gouvernements ont mal géré, mais c'est fait, donc allons de l'avant et oublions le passé, donner une nouvelle dynamique à l'export, aidons les toutes petites entreprises,simplifions les déclarations d'impots remplis de niches qui sont utilisés uniquement par les plus riches, augmentons la TVA de 5,5 sur certain corps de metiers à 8,5 % et la TVA à 19,6 à 20,6 %, etc...

En clair faut faire du chiffre et peu de dépenses,
Au fait être Ministre ou Député ou autre fonction politique , c'est beau c'est honorifique, c'est classe, et bien ça devrait être du bénévolat, je pense que serait un geste fort pour les Français.
Réponse de le 27/08/2011 à 8:42 :
L'inconvénient c que le bénévolat ,ca vole bas....et ca rapporte rien...
a écrit le 26/08/2011 à 21:19 :
Depuis que la Chine a envahi les marches avec leurs produits notre industrie s'est effondré et la solution est de raboter le contribuable au lieu de taxer le MADE IN CHINA
Réponse de le 27/08/2011 à 8:34 :
L'on peut dire aussi que les nouveaux impots financent les importations chinoise..
a écrit le 26/08/2011 à 21:16 :
L'ISF sera plus taxée qu'avant entre 1.M3 et millions puisque ce sera taxé depuis le 1er. Euro
donc de la poudre aux yeux et tout le monde parle du contraire.
a écrit le 26/08/2011 à 21:08 :
.Il faudrait aussi taxer lourdement nos dirigeants pour leurs dépenses pharaoniques.
Réponse de le 29/08/2011 à 8:49 :
sûrement pas puisque ce sont les amis de Sarko : un mégalomane qui compte bien être réélu.......................par vous ?
a écrit le 26/08/2011 à 20:44 :
est-ce qu'un membre de ce gouvernement à quelques notions d'économie ?
Réponse de le 27/08/2011 à 7:21 :
Non,c'est bien pourquoi ils sont au gouvernement
Réponse de le 27/08/2011 à 12:53 :
@Genie des Alpages ! "thumb up "!!!, elle est excellente !
On pourrait rajouter, "et comment le chef est il choisi ???".
Réponse de le 27/08/2011 à 17:17 :
Pour vous répondre, je citerai Audiard : "Les cons, ça ose tout, c'est même à cela qu'on les reconnaît".
a écrit le 26/08/2011 à 20:22 :
Quel dommage de ne pas faire des choses simple et peu coûteuses!
Il fallait seulement passer la TVA à 20 ou 22 %, et créer une tranche de plus à l'IRPP.
La cohérence aurait été appréciée, l'absence de faux prétextes aussi.
Réponse de le 27/08/2011 à 8:16 :
A Taxo - Si vous croyez que faire passer la TVA à 20 ou 22% est une chose simple, vous vous trompez lourdement : Bernard Thibault aurait appelé à la grève en octobre!
a écrit le 26/08/2011 à 12:30 :
Le sentiment générale qui ressort des commentaires est l'injustice. Ecart des revenus de plus en plus important, inégalité fiscale, inégalité face à la santé, l'éducation , la justice...
Les fondations de notre république sont fissurées et proche de l'éffondrement. Liberté Egalité et Fraternité ne prônent plus que sur la façade de nos immeubles publics mais n'existe plus dans le coeur de nos institutions.
L'individualisme et le consumérisme ont eu raison de ces fondements. Quelle solutions ?
Les citoyens restent sages et disciplinés dans l'attente d'une élection proche. Mais que va-t-il sortir des urnes. La classe politique ne se renouvelle pas. Ceux qui se présentent sont ceux qui nous ont mené là. Les partis de "gouvernement" n'ont pas de solution et sont corrompus les partis extremistes surf sur le mécontentement, la misére...mais ne propose rien de crédible.
Peut être est il temps que les citoyens reprennent leur destin en main??? Une manifastation??? une opposition ??? Une REVOLUTION!!!
Réponse de le 26/08/2011 à 19:16 :
une revolution d'accord
mais il nous faut un président qui a des notions de politique ECONOMIQUE
Réponse de le 27/08/2011 à 9:26 :
A Gavroche - La révolution pour se faire cocufier dans les semaines ou les mois qui suivent par les réalités sociologiques, économiques et financières mais avec gege441 comme conseiller économique qui, lui, dans ce domaine a des notions. Et malgré tout ça, on est en meilleure forme que beaucoup de pays occidentaux!
Réponse de le 27/08/2011 à 15:44 :
La France est devenue un pays de vieux et de rentiers. Ce n'est pas avec ces gens-là qu'on fait la révolution.
Réponse de le 29/08/2011 à 9:45 :
Faire la révolution parce que les propriétaires d'immeubles vont payer des impôts? Ridicule!!
a écrit le 26/08/2011 à 9:44 :
Faisons simple:+2.4% de TVA POUR REMBOURSER LA DETTE.LE BUDGET DOIT ETRE EQUILIBRE PAR DES ECONOMIES? LA FRANCE VIE DANS LE LUXE.
a écrit le 26/08/2011 à 8:31 :
C'est décidé, en 2012 j'utiliserais ma carte d'électeur pour la première fois depuis 1960 et je voterai CONTRE les responsables de cette situation depuis 30 ans à savoir l'UMPS !!
Réponse de le 26/08/2011 à 9:48 :
Moi aussi et mes proches feront de même.
En espérant que "M.....E" sans le "T" puisse avoir 51% au 1er tour !
Car "ras le bol" de tous ces "guignols" qui nous serrent la ceinture mais la desserre pour eux !
Réponse de le 26/08/2011 à 10:23 :
@j11d40 oui Marinne va surement faire beaucoup mieux, quand on voit la gestion calamiteuse du peu de maire frontiste qu'il y a eu....
Réponse de le 26/08/2011 à 12:31 :
Peut-on faire pire que la dégradation de la France ces 30 denière années ? Dans le monde du travail, faites les mêmes résultats .... vous serez viré pour incompétence à la fin de votre période d'essai. Voilà ce qui arrive aussi quand on vit au dessus de ses moyens ..... en tant que père de famille c'est irresponsable !!
Réponse de le 26/08/2011 à 12:37 :
j'ai pas dit pour qui je voterai (car je ne le sais pas encore, attendons la liste définitive) PAR CONTRE je sais pour qui je ne voterai pas : l'UMPS. Il est temps de donner la chance à un autre parti alors avant de dire qu'ils sont nuls, laissez-les à l'oeuvre et ensuite on pourra les juger. La seule certitude que l'on a c'est que l'UMPS a échoué dans sa mission et ça personne ne peut le contredire (à part les riches).
Réponse de le 26/08/2011 à 14:25 :
D'accord, il faut une alternative. On ne peut pas continuer la tête dans le mur, c'est pas possible ou alors les français sont idiots !!!
Réponse de le 26/08/2011 à 15:25 :
Avec une composante importante de l'UMPS qui supportait en toute connaissance de cause, la mise à la tête de la France d'un obsédé, faut plus s'étonner.
Réponse de le 27/08/2011 à 15:47 :
Je ne vois en effet que Marine pour mettre un grand coup de pied dans la fourmillière.
Réponse de le 29/08/2011 à 8:56 :
à fallait pas : Mastricht prévoyait un déficit maxi à 3 pour cent : voyez à combien la droite l'a amené ? car le traité de lisbonne n'en parlait plus ... la droite a mal géré, augmenté le chômage - il n'y a aucune mesure de rigueur pour les gouvernants dans le dernier plan ni pour les parlementaires ! il fo donc les sanctionner - la règle d'or de ces gens c'est du pipeau .... au peuple de payer encore
a écrit le 26/08/2011 à 8:18 :
Encore raté une belle occasion de réviser le système fiscal proprement, en rétablissant une ou deux tranches au dessus de celles existantes, en éliminant niches fiscales (celles qui ne profitent pas à la collectivité large, par exemple en terme d'emploi), et en homogénéisant le système de taxes.
Taxer les mutuelles relève d'une démarche purement financière (combien ça va rapporter), ne prenant pas en compte l'utilité sociale de ces mutuelles: la taxe se montera entre 7% et 9%, contre 5,5% pour la TVA sur la restauration: cherchez l'erreur !
Quand au prélèvement -temporaire- sur les revenus élevés-qui lui ne rapportera pas grand chose globalement-, il est juste là par démagogie.
a écrit le 26/08/2011 à 8:06 :
Un tollé dites-vous ? , mais ce plan n'a rien à voir avec la réalité, attendez la suite !
Réponse de le 26/08/2011 à 18:07 :
Et c'est quoi la suite?
Réponse de le 29/08/2011 à 7:29 :
Ce ne sera pas une poignée mais une brouette de graviers, apres les elections de 2012, et la brouette sera sans adoucissant
a écrit le 26/08/2011 à 7:40 :
il devrait faire le principe de pollueur payeur dans le sens du secteur financier ainsi que dans le milieu politique
plusieurs constatations prenons l'exemple du chômage de puis des décennies ont nous balades de gauche comme de droite en créant de précarité
pour eux ont arrive a trouvé des centaines de milliards en qu'elles que jours pour le milieu financier mes pas pour les salaries
nos politiques qu'y augments de 140% pour leurs sois disant qualité (la quallité se paye ).
ILS devrait réduire déjà leurs salaires quand je vois leur qualité d'incompétence.
pas un mots a ceux sujet de leurs part.

a écrit le 26/08/2011 à 7:21 :
a référendum: le problème n'est pas le ministre ou les élus en général.Le problème c'est le fonctionnement qui va avec, DESOLE: secrétaireS,personnelS,voitureS,appartementS DE LUXE, les gens d'entretien, les gueuletons, enfin TOUTES LES DEPENSES.Combien peut couter le parlement Européen en fonctionnement, combien peut couter les ministères en fonctionnement???L'état ne fait que dépenser VOILA LE PROBLEME!!!!!!!!!!!!
Réponse de le 27/08/2011 à 8:47 :
La caste se goinfre pendant que le peuple s'enfonce dans la misère. Et ce n'est qu'un début. Diminuer l'assistanat et c'est la Révolution. Les immigrés sans qualification (la majorité) vivent d'aides et de subsides. L'unique solution pour nos jeunes diplômés est d'essayer de trouver un avenir ailleurs qu'en Europe. (Livre idéaliste "les corps indécents") L'avenir est bien sombre.
a écrit le 25/08/2011 à 22:08 :
On retiendra l'aveu que la santé est un simple prétexte à augmenter des taxes. On pourrait encore aligner les sodas sucrés ou à certains édulcorants peu clairs sur le tabac.
Il serait plus simple d'arrondir le taux général de la TVA à 20%.
Réponse de le 26/08/2011 à 8:16 :
euh pretexte???? tu as ete voir un peu le taux d obesite des jeunes???? leur taux de diabete????
Quand tu as des momes qui boivent du soda et boisson sucree a toute heure de la journee et a tous les repas, desole ca devient un probleme de sante publique....

La encore les plus responsable vont payer pour les plus irresponsable.... et c est pareil pour les produits sucres....


Et pour paraphraser coluche tu veux pas payer la taxe eh bien tu n achete pas, on vit tres bien sans coca,pepsi, orangina et autre soda et sirop sucre....
Réponse de le 27/08/2011 à 17:50 :
Donc taxation des sodas pour lutter contre l'obesite des jeunes. ok pourquoi pas, mais alors pourquoi une TVA a 5.5% sur les fast foods ?? ce gouvernement est vraiment nul et illogique. Le foutage de tronche cessera en 2012
a écrit le 25/08/2011 à 20:06 :
la fiscalité sur les plus values immobilière ralentira-t-elle la spéculation sur l'immobilier ? Si oui, tant mieux , cela contribuera à diminuer un peu la cherté des logements et donc des loyers .
Réponse de le 26/08/2011 à 12:51 :
cette fiscalité peut nuire aux résidences secondaires donc aux régions où elles sont nombreuses... mais comme il n'y a pas assez de logements en ville pour les familles , là cela ne changera guère hélas pour ceux qui ont besoin d'un logement
a écrit le 25/08/2011 à 17:14 :
quand je regarde la figure de Fillon j'ai envie de vomir......
a écrit le 25/08/2011 à 17:06 :
La majorité sortante (en 2012) a eu de la part de son chef un préavis de sortie de plusieurs mois. Mais, avec cette fiscalité toujours changeante, pénalisatrice de projets et génératrice de moindre activité, où pourra t'elle se recaser ? Tous les postes et sinécures adaptés à ses compétences (gérant de parc d'attraction ou de mutuelle, sosie de Mickey, artisan, vendeur de soda, promoteur ou bâtisseur de logements, retour dans la fonction publique,...) voient leurs portes se fermer.
a écrit le 25/08/2011 à 16:59 :
Hahaha à mourrir de rire...la France est championne du monde de l'usine à gaz fiscale !! Les mesures d'économies existent, mais comme le disait très justement un commentaire ci-dessous, les gouvernants Français protègent avant tout leur cul et leur compte en banque avant le bien-être des Français, c'est l'oligarchie. Les mesures à prendre en compte sont pourtant élémentaires : dégraissage de l'usine à gaz fiscale dont plus personne ne comprend rien et de l'état, suppression des départements et création de région forte et semi-autonome, la démocratie de proximité est beaucoup plus pertinente...et surtout arrêtez les Français que l'on décide à votre place !!! Vos gouvernants ne sont pas des chefs d'entreprises !!! Ce sont des 'élus' soit-disant du peuple.......bref bougez-vous et arrêtez d'être des assistés !
Réponse de le 26/08/2011 à 10:28 :
tous les gouvernements se sont contentes d'entasser les nouvelles mesures, sans tout remettre a plat une bonne fois pour toute. La fiscalite francaise (et la societe francaise) aime les usines a gaz, en plus ca cree des emplois pour des gens qui ont des diplomes en usine a gaz et charge de vous expliquer comment ca fonctionne. Il est temps de tout simplifier a bien des egards
a écrit le 25/08/2011 à 16:29 :
Une des mesures les plus efficaces pour limiter le déficit public serait de donner a la Cour des Comptes un véritable pouvoir de sanction sur les responsables politiques et leur gachis des dépenses publiques !
Il est temps enfin de proposer un plan d'austérité (qui touche selon les cas, tout le monde, ou les petits et moyens revenus imposables)en pleine crise après 30 ans d'augmentation incessante du déficit !! La droite ponctionne les français qui se vengeront aux urnes mais la gauche franchement qu'a t-elle de mieux à proposer ???
Réponse de le 25/08/2011 à 17:47 :
Relisez mon commentaire ci-dessous, quii vous fera comprendre qu'il n'y a rien a esperer de toute personne gravitant dans le pouvoir, y compris en attente de retrouver les places au soleil. Seule solution: que l'opinion publique accede a la compréhension d'un certains nombre de faits simples (modeles) le plus important etant de comprendre que qu'en montant dans l'echelle du pouvoir, on monte dans l'echelle des escroqueries. Ce n'est que lorsqu'ils craindront des sanctions (autre que la risible alternance) que ces oligarches feront (un peu) mieux le travail pour lesquels on leur donne beatement le pôuvoir. Donner un pouvoir de sanction a la COur des COmptes qui est un repere d'oligarches me fait sourire. Il détourneraient rapidement toute mesure allant dans ce sens, puisqu'ils ont toutes les institutions sous leurs ordres. Seule une révolution (par forcément dans le sang) de l'ensemble du systeme peut etre efficace (sauf si quelques personnes honnetes se trouvaient a des postes cles, ce qui est virtuellement impossible puisque seuls les "copains" accedent...). Allez deja demander d'arreter les depenses dans votre commune tant qu'elle est endettee, et vous entendrez la propagande de la bouche meme de vos voisins, comme quoi c'est impossible, tous les projets sont prioritaires, on est obligé de continuer a avoir des dettes. tant que le peuple n'aura pas compris que c'est de l'arnaque et obligé ses elus proches a cesser de faire les imbeciles a coup de dettes "necessaires" pour des ralentisseurs, des centres de loisir et autres pseudo-urgences, rien ne pourra changer.
Réponse de le 27/08/2011 à 16:31 :
Notre système politique et fiscal est devenu prédateur à partir du moment où l'Etat s'est départi de son droit régalien de battre monnaie pour s'endetter sur le marché du crédit. Conséquences: pléthore de politiciens "élus" irresponsables et clientélistes, inflation de lois et niches fiscales en tout genre, absence de marge de manoeuvre monétaire, désindustrialisation généralisée, ouverture des frontières à tous les vents contraires à l'intérêt des citoyens.
Au lieu de la Cour des Comptes, c'est au Comité de Salut Public que reviendra la tâche de faire le grand ménage. Mais pour en arriver là, il faudrait se mettre à dos l'Europe entière, comme au temps de notre grande RF. Nous n'avons plus de rois, mais les nouveaux aristocrates sont ceux qui détiennent aujourd'hui le pouvoir, avec la bénédiction du haut-clergé ultralibéral de Bruxelles. Bien des têtes devront tomber et des rentes de situation se perdre avant un éventuel renouveau salutaire...
a écrit le 25/08/2011 à 16:07 :
Serieusement vous voyez là de l'imposition des très riches ? Ceux la ont plusieurs résidences secondaires sans avoir besoin de les vendre. Les autres boivent du coca, vont dans les parcs d'attraction, ont du mal à payer leur mutuelle santé et ont vaguement essayé de se constituer une assurance vie, un petit portefeuille, une résidence secondaire qu'ils devront revendre en cas de besoin ou de profiter des mesures fiscales incitatites ces dernieres années sur l'immobilier locatif. A votre avis, qui trinque dans l'histoire ???
a écrit le 25/08/2011 à 15:49 :
A mon humble avis, rien ne va changer pour nous ... mais beaucoup pour eux.
a écrit le 25/08/2011 à 15:38 :
Et si De Villiers, Marine Le Pen, Bayrou, Melanchon et Ségolène proposaient un REFENDUM au peuple français pour diviser par 4 le nombre d'élus dans toutes les assemblées : Le Sénat .. les Députés Nationnaux ... les Députés Européens ... les Conseillers Régionnaux ... les Grandes agglomérations ... Et Dissoudre toutes les collectivités parapubliques ... de type Agence de développement du néant ...
Réponse de le 25/08/2011 à 16:49 :
Vous voulez une dictature ? Et vous croyez vraiment que la suppression de quelques centaines d'élus ferait économiser 10 ou 20 milliards ? Réfléchissez un peu !!!
Réponse de le 25/08/2011 à 17:35 :
LE MENAGE se fait de haut en bas ....pour rendre acceptable l'austérité
Réponse de le 26/08/2011 à 7:07 :
Le 1er principed'une réduction drastique des dépenses, cest de supprimer tout ce qui est INUTILE ... en la matière, force est de constater que plus des 3 / 4 des Elus français sont purement inutiles. Le 1er constat fait de notre situation, c'est que cesont les Elus inutiles qui engagent des dépenses somptuaires et sans objet... Conclusion, plus que l'économie des chers revenus et frais de bouche de ces élus inutiles, les économies faramineuses seront faites par l'arrête des dépenses somptuaires de goudronages, de ronds points luxueux, de terre pleins luxueux, d'éclairages somptuaires des villes, de gueuletons permanents dans les agglomérations, et dans les ministères .... bref STOP aux dépenses futiles inutiles.
Réponse de le 26/08/2011 à 9:51 :
???
doit être un élu !
Réponse de le 26/08/2011 à 19:56 :
ce sui est largement suffisant : 1 Député et 1 Sénateur par département. 1 Conseiller régional + 1 suppléant par département. Suppression d toutes les agences de développement économiques régionales et citadines. Suppression de toutes les commissions bla bla et banquets. INERDICTION de tout cumul de mandat. INTERDICITON de se préenter à 2 mandats successifs.
a écrit le 25/08/2011 à 14:45 :
On taxe les parcs d'attraction ! donc le Puy du fou ! De Villiers rage ...
c'est lamentable de racler les tiroirs et de s'en prendre aux familles ! très nombreuses à fréquenter les parcs d'attraction qui créent aussi des emplois , et aussi souvent connaissent des difficultés...
Réponse de le 25/08/2011 à 15:08 :
cela s'appele les vases communiquant.en effet,on descend la tva dans la restauration de 19,6 à 5,5 et on l'a remonte de 5,5 à 19,6 dans les parcs d'attraction.c'est vraiment du grand n'importe quoi,non pas que je sois contre l'augmentation de tva,mais c'est surtout la baisse qui est une belle betise,car depuis cette mesure ,je n'ai pas remarqué une amélioration flagrante du service et quand a la baisse des prix,n'en parlons meme pas !!
Réponse de le 25/08/2011 à 16:51 :
EN effet nero21 vous avez raison. Il est ridicule de baisser la tva des restaurateurs puis de monter celle des parcs d'attraction... La baisse de tva des restaurateurs coute 3 milliards par an, et tout cela pour rien, aucun résultat, ils n'ont tenu aucune promesse, ils se sont foutus de notre gueule et le gouvernement maintient cette mesure qui est le plus gros échec de tout le quiquennant Sarko... Ils n'ont pas peur du ridicule au gouvernement !!!
Réponse de le 26/08/2011 à 7:14 :
@ mimosa: les parcs d'attraction sont un service de luxe. De mon temps, on s'amusait avec une vieille bobien de fil, une pièce trouée et un élastique sans pour cela hurler parce que le gosse de riche avait cassé son camion acheté au Nain bleu :-)
Réponse de le 26/08/2011 à 12:48 :
les zoos garderont la tva à 5 pour cent ! pas d'accord avec vous : tous les parcs d'attraction ne sont pas un service de luxe ! voir celui de beauvais , j'habite près d'élancourt et france miniature est sobre ! le zoo de vincennes est fermé ! faut vivre avec son temps : les parcs sont crées pour une demande et les familles
les apprécient....
a écrit le 25/08/2011 à 14:43 :
La non - taxation des plusvalues sur les ventes de parts de sociétés ou de filiales pour les entreprises (mise en place par le ministre des finances Sarkozy en 2004) coûte un max et elle est maintenue. Un scandale ! Un électeur averti en vaut deux, dès 2012.
a écrit le 25/08/2011 à 14:32 :
je relève l'augmentation des taxes sur les mutuelles santé, de la tva sur les parcs d'attraction, des taxes sur les boissons sucrées : les familles même modestes sont affectées ! parc contre nos parlementaires ne sont pas "égratignés" : on ne leur demande rien dans la contribution Fillon....très injuste !
a écrit le 25/08/2011 à 13:41 :
moi je propose taxe de 3% a partir de 100 000 euros/an et 5% a partir de 200 000, suppression du senat (economie de 300 millions), relocalisation de tous les ministeres en banlieue parisienne et revente des ministeres, suppressions des departements, arme nucleaire europeenne et non plus nationale, TVA au meme niveau pour tout le monde (y compris McDo et autres), retour sur les cadeaux au niveau des droits de succession, retour de la publicite sur France television, armee europeenne, indemnite chomage limitees a 1 an, CSG sur les retraites aises...
Réponse de le 25/08/2011 à 16:53 :
Vous avez raison mais le gouvernement n'a pas assez de courage.
Réponse de le 25/08/2011 à 17:38 :
encore une fois pas touche aux PRIVILEGES
a écrit le 25/08/2011 à 13:40 :
Vous avez oublié dans votre litanie qu'il manque des juges... Comme s'il n'y avait que 4 ministères. Je vous donne globalement raison à propos des classes moyennes dont je fais partie qui sont toujours mises à contribution lorsque les impôts augmentent, mais l'Etat doit se réformer et doit (ainsi que les colectivités locales) faire des ECONOMIES. A peu près tous les ministères peuvent le faire. Quant à dire qu'il manque des profs, lorsqu'on compare le temps effectivement travaillé entre pays européens, on voit qu'il est possible de diminuer le nombre de fonctionnaires de l'Education nationale en ayant un meilleur service, mais qui se risquera à s'attaquer à la forteresse des enseignants ? Ce serait un suicide politique et je ne connais pas un politicien professionnel volontaire. Autre ministère surdoté : les Finances et le Budget qui ont a gérer un réseau inextricable de taxes diverses et d'exemptions, de niches. Ce ministère gargantuesque doit absolument simplifier son fonctionnement et les députés doivent arrêter de nous emmerder en votant des lois fiscales à n'en plus finir sans en évaluer le coût de collecte et les conséquences sociales.
a écrit le 25/08/2011 à 13:30 :
taxer le coca cola , c'est quand même à se rouler par terre
Réponse de le 25/08/2011 à 14:33 :
les parcs d'attraction fréquentés par les familles sont également visés : ils vont augmenter !! écoeurant
a écrit le 25/08/2011 à 13:24 :
Il y a un truc que je ne comprend pas, comment une taxe de 3% sur les riches ne peut rammener que 200 millions d'euros. Si l'on regarde les classements des plus grosses fortunes de France, Lilianne Bettencourt est a 17 milliards, 3 % la dessus font 510 millions non? et il lui reste encore 16,5 milliards. Quelqu'un pourrait-il m'expliquer le calcul du gouvernement?
Réponse de le 25/08/2011 à 13:44 :
C'est en fait très simple : Il suffit de taxer à 3% le montant au-delà des 500 000?. La taxe s'applique sur le dépassement du plancher. Du coup, quelqu'un dont le revenu fiscal de référence serait de 500 001? payerait 3cts de taxe.
Réponse de le 25/08/2011 à 13:54 :
la taxe est calculée sur le revenu fiscal de référence et ne porte pas sur le patrimoine
Réponse de le 25/08/2011 à 14:11 :
NE PAS CONFONDRE REVENU ET PATRIMOINE
Réponse de le 25/08/2011 à 14:19 :
Bettencourt comme beaucoup de nantis dispose d'une fondation en France qui lui permet legalement de mettre de l'argent a l'abri du fisc francais. Elle ne paie l'impot que sur ce qu'elle sort de cette fondation. Pas belle la vie ?
Réponse de le 26/08/2011 à 10:37 :
oui c'etait exactement le sens de me questions, combien d'impots payent rellement ces gens, et quant a leur fortune, je pense que les chiffres officiels sont bien loin de la realite, une bonne partie de leur fortune etant cache dans des paradis fiscaux. On a de l'argent pour changer les dictateurs de certains pays riches en petrole, mais rien, pas meme un embargo ou des represailles sur tous ces paradis fiscaux, les gouvernants sont a la botte des mutimilliardaires
a écrit le 25/08/2011 à 13:16 :
ce qui est dommage c'est qu'il a oublié de supprimer
- la participation au FED (Fond d?aide au développement pour l?Afrique, les Caraïbes) 738 millions ;
- les avances consenties par la France et non remboursées par l?Europe dépassant les 250 millions ;
-les amendes et astreintes journalières que l'on paye à l' europe 586 millions ;
- l?action européenne (crédits destinés à financer la présence d?experts dans des missions européennes) : 53,4 millions ;
la promotion de Strasbourg comme capitale européenne : 28,8 millions ;
les indemnités des députés européen: 8 millions ;
là ça serai de vraies économie.
(je suppose que ce post ne durera même pas ce que durent les roses -- mais tant pis
a écrit le 25/08/2011 à 13:08 :
Apres lecture des commentaires, j'en retire un fatras d'affirmations, quasiment rien d'argumenté, mais aussi un sentiment généralement partagé de s'etre fait rouler, sentiment que la propagande n'arrive pas a enrayer. Malheureusement, ce sentiment est insuffisant. Seul une bonne compréhension de la situation peut permettre des avancées, et la propagande est la pour l'éviter. Nous aboutirons donc à une population toujours plus exploitée dans une économie toujours convalescente, et rien ne changera tant que la connaissance et la compréhension de la situation n'aura pas évolué dans l'opinion publique. Je n'ai ni le temps ni le courage de faire ici un cours d'économie ou de phsychologie, mais je vais donner quelques éléments phares de réfléxions pour ceux qui auraient envie de vraiment réfléchir et faire réfléchir. (1) il n'y a pas de responsabilité d'état qui ferait mal son travail, laisserait tomber les pauvres, etc. Il n'y a qu'une division de la société en une multitude de corporations et classes, dont la plus élevée pourrait etre nommée oligarchie. Ces gens dirigent et actionnent a peu pres tous les leviers de haut niveau dans leur interet de caste. Parmi leurs interet, il y a celui de lacher parfois du lest pour eviter les révoltes. Et surtout de faire des reformes ayant l'apparence du bien commun alors qu'elles servent leurs interet (comme la taxation des plus-values faites par ces salauds d'actionnaires, rentiers, etc...qui n'ont pas 1000 euros mensuels pour vivre malgré leurs placements) (2) il ne faut donc pas s'attendre a une gestion saine des ressources publiques de la part de ces gens la, d'autant plus qu'ils utilisent allègrement l'argument adoré par les imbéciles comme quoi "les autres sont plus endettés". Donc examiner objectiverment le probleme de la dette (pas assez d'entrées, trop de dépenses --> jouer sur les 2 tableaux, ne faire de dettes que celle liées a l'investissement) ne fait pas partie de leur travail. D'autres raisons font qu'ils ont interet a augmenter les dettes... (3) la majorité de ces gens est issue de castes ayant deja dirigé (partis politiques, grands industriels, ENA, Science-Po) et tout le systeme electoral est savamment détourné de manière a bloquer toute personne non sortie du meme moule. Aucune sortie possible de ce cercle vicieux. (4) n'oubliez pas que la création monétaire appartient aux banques PRIVEES !!! ceci dit, la création monétaire étatique a crée des catastrophes pires que celle que nous vivont actuellement. Des solutions existent, mais bien sur aucune institution en place ne les évoque. Mieux vaut déblatérer des idioties sur la dette, sur la rigueur, sur les salauds de riches, tout cela est bien admis et pêrmet de ne pas remettre le systeme en cause...bien joué ! (5) enfin pour les niches/taxes: les niches ont l'interet de diminuer l'imposition. Lorsque je vois l'utilisation desastreuses de l'argent collecté, je suis obligé d'etre contre l'impot, donc pour toute niche quelle qu'elle soit. Par contre je suis contre toutes les subventions (a priori) y compris celles pour avoir des enfants. laissez moi le fruit de mon travail, et je ne réclame aucune aide non plus. ce schéma de base a totalement été inversé (subverntion aberrentes et impots indécents) pour ensuite etre corrigés pas des niches, des réductions, des usines a gaz qui augmente le gaspillage avec des gens payer a faire des papier au lieu de produire des bien utiles. mais comment aboutir a autre chose, avec des gens au pouvoir occupés a leurs interets et parfois sans compréhension du monde physique (des économistes de bas niveaux, des gens formés aux sciences molles, presque pas de vrais scientifiques , physiciens) ? Sont-ils capables de décider s'il faut mettre l'accent sur l'energie éolienne ou la marémotrice ? Savent'ils si le bilan energétique du moteur dopé a l'eau est amélioré par un principe de fusion ou simplement par des transferts d'energie, et qu'il faut alors privilégier le pétrole au détriment du nucléaire ? Comprennent'ils les principes de conservation qui sont valides également pour la monnaie et permettent de mieux apprehender comment celle ci devrai évoluer pour la stabilité de l'économie ? (et je n'oublie pas qu'ils se foutent de l'économie a part celle concernant leur compte en banque...) Je n'ai pas le temps de développer ces piste de réflexion jetées un peu au hasard, mais j'espère qu'elle inciteront certains a aller au dela de la propagande généralisé véhiculée par tous les média et personnes bien en place.
Réponse de le 25/08/2011 à 14:43 :
100% d'accord avec vous,il y a beaucoup à faire ....
Réponse de le 25/08/2011 à 16:11 :
Votre commentaire est tout à fait juste, il faudrait, nous citoyens et indignés, défiler dans les rues tous les vendredis soir pour nous faire entendre.

Un indigné
Réponse de le 25/08/2011 à 16:48 :
Tout à fait d'acord avec vous , moi aussi !! oui et en plus attendons le mois de septembre !!!! ce qu'ont nous à donné de la main droite , va vite repartir au galot de la main gauche .
778? complémentaire comprise , calcullez !! et croyez moi on j'ai vite fait mes comptes .
Réponse de le 25/08/2011 à 17:07 :
Vous affirmez que l'impôt est mal utilisé parce que l'état, soit-disant gère mal... Ce n'est pas mieux dans le privé : regardez les banques !!! Subprimes, produits titrisés devenus toxiques, faillites, etc. Sans le public elles auraient toutes coulé, tellement elles étaient mal gérées. Une catastrophe. Idem avec les constructeurs de voiture ; sans la prime à la casse et le fric prété par l'état ils auraient tous coulé.
Réponse de le 25/08/2011 à 17:54 :
Je ne dis pas que l'état gère mal, j'affirme que les gens en place ont d'autres interets et je suis certain que leur compte en banque est parfaitement géré, bien approvissionné, et ne contient que des dettes d'investissement. Ensuite l'état ne gèere pas "soi-disant" mal. Au contraire, il prétend que c'est la crise et qu'on ne peut pas faire autrement...Et les banques sont tres bien gérées, regardez les salaires des hauts dirigeants qui font partie de cette oligarchie qui nous gouverne...Concernant les banques américaines, bien sur, l'excroquerie va parfois trop loin et les banques en tant qu'organisme, morflent. Heureusement qu'elles sont sauvées par...l'état. Mais regardez de nouveau mon commentaire et fouillez sur les questions de création, monétaire pour comprendre l'ampleur de l'escroquerie etats/banques. Ceci dit je suis d'accord avec vous concernant les cadeaux faits aux banques ou aux constructeurs automobiles. Comme vous pouvez le lire dans mon commentaire, je suis opposé a toute subvention...
a écrit le 25/08/2011 à 12:40 :
Lamentable et atterrant , ce sont les mots qui me viennent les premiers à l'esprit ! Une fois de plus au lieu de s'attaquer au coeur du probléme en remettant à plat tout ce fatras des niches fiscales , on rafistole , on fait du cosmétique ! On ne touche quasiment pas au Scellier qui favorise la spéculation immobiliére , on taxe les parcs d'attraction ( ubuesque ) ,on ne taxera que les revenus supérieurs à un demi million d'euros , on s'en prend aux cotisations des mutuelles ( inique et révoltant ) , bref du bricolage qui convient parfaitement à l'équipe actuellement aux manettes , que pouvait on en espérer ?
Réponse de le 25/08/2011 à 17:49 :
TOUT A FAIT D ACCORD caravelle MAIS ...on ne touche pas aux privileges......
a écrit le 25/08/2011 à 12:05 :
Pénalisant pour des détenteurs de biens achetés il y a 15 ans et ayant fortement augmenté de valeur.
Arrangeant pour les détenteurs (habituels ou non) qui revendent vite.
Pour des spéculateurs misant uniquement sur la hausse des prix immobiliers, sur la raréfaction des biens, sur la pénurie ds tel ou tel secteur, c'est plutôt un encouragement à jouer court terme. Mais pour des revendeurs qui misent sur la plus-value qu'ils apportent de façon intrinsèque (en réalisant eux-mêmes une partie des travaux ou en faisant eux-mêmes la maîtrise d'oeuvre, etc) ce type de préoccupation est déjà plus secondaire. Pour eux, c'est moins problématique, ils savent que l'essentiel de leur plus-value est apporté par le fruit de leurs travaux, par les économies réalisées sur le poste dépenses et non pas en espérant un surcroît de recettes... Bref, c'est donc plutôt emmerdant pour les spéculateurs "fiscaux" et ça, c'est plutôt une bonne nouvelle, non ?
Réponse de le 25/08/2011 à 17:08 :
Cette mesure était nécessaire. Mais il aurait aussi fallu diminuer fortement le Scellier.
Réponse de le 27/08/2011 à 18:51 :
A. oui - Le coup de rabot sur le Scellier en 2010 a fait chuter les ventes immobilières de 40%
a écrit le 25/08/2011 à 11:48 :
Toujours les mêmes son de cloches ! des taxes, des taxes et encore des taxes ! pour qui ? pour les classes moyennes , celles qui bossent toujours plus pour gagner moins ! Honte à ceux qui osent toucher aux frais de santé ! seuls les riches pourront se soigner...avoir des dents pour manger et des lunettes pour voir ! La sécu avec tout se qu'elle prèlève sur les salaires des classes moyennes à comparaison des riches qui déclarent ce qu'ils veulent ! comment un animateur télé , un journaliste(96000? /par mois à 200 000, 300 000 et tellement plus ! ) ou un footballeur ( et j'en passent.. car ça me donne envie de vomir ! ) peuvent gagner tant d'argent .parlons aussi sénateurs qui s'endorment aux séances, qui oublient d'assister aux séances et qui sont beaucoup trop nombreux à profiter de gains qui passent à travers des taxes et des impôts alors qu'il manquent des instits et des professeurs, des infirmiers et des médecins...La crise c'est du bidon ! elle est pour faire des riches encore plus riches et des pauvres encore plus pauvres...J'ai honte de cette politique et je pensais que ces nouvelles mesurent ponctionneraient là ou il y a trop d'argent mais hélas encore le même refrain...courage les travailleurs car le gouvernement ne fait rien pour nous ! Merci Sarko ! Merci au ROI sarko et à sa cour !
a écrit le 25/08/2011 à 11:41 :
Peuple de FRANCE taxons ces politiques.
Réponse de le 25/08/2011 à 13:53 :
Oui, démocratie = le pouvoir du peuple. Or, le peuple n'et plus représenté par le pouvoir politique.
a écrit le 25/08/2011 à 11:24 :
TOUS CES NULS ONT OUBLIES DE TAXER LES BONBONS DES ENFANTS? MAIS AUSSI DE FAIRE DES ECONOMIES DE MÊME AMPLEUR.
a écrit le 25/08/2011 à 11:15 :
Que faut-il entendre par complémentaires santé "solidaires et responsables" ? S'agit-il de certains types de contrat ou est-ce un terme générique qui regroupe l'ensemble des contrats des particuliers ?
Merci d'éclairer ma lanterne sur ce point !
Réponse de le 25/08/2011 à 12:49 :
ce sont toutes les mutuelles santé....!!
Réponse de le 25/08/2011 à 12:52 :
pour moi ce sont "toutes les mutuelles santé" qui sont touchées ! elles ont déjà pas mal augmenté depuis 5 ans , puisque ce sont nous qui payons la CMU pas l'état via une taxe ...
a écrit le 25/08/2011 à 11:09 :
Taxation des mutuelles santé ! Doublement de la taxe de 3.5 à 7% !! en 2012 certains vont transpirer, ca va valser dans les urnes.
a écrit le 25/08/2011 à 10:51 :
Pourquoi n'y a-t-il pas un plan d'austérité concernant à la représentation des citoyens? Nous sommes sur-représentés! Communes, agglomération, communautés de communes, départements, régions, etc...
En 2014 ils y aura 3000 conseillers territoriaux qui siègeront dans les conseils régionaux. Actuellement ils sont 1770. Où est l'austérité? Vivement 2012 pour un grand coup de balai dans l'UMPS.
Réponse de le 25/08/2011 à 15:53 :
Bien sur, un coup de balai en 2012 dans l'UMPS, et les autres partis plus ou moins affiliés au pouvoir. Seulement, rien ne va se passer, tout est maquereauté.
Réponse de le 25/08/2011 à 17:11 :
On reconnait bien là les électeurs d'un parti d'extrème droite, qui oublie de leur dire que quand l'extrème droite est arrivée au pouvoir cela a donné des catastrophes monumentales : Hitler, Mussolini etc... Dirigeants les pires de l'histoire, qui ont fini par couler leur pays, faire des millions de morts, et mourir eux-mêmes à cause de leurs erreurs incroyables !
Réponse de le 26/08/2011 à 10:23 :
et un coup d'aspirateur coté socialo pour enlever les toiles d'araignée!
Réponse de le 27/08/2011 à 17:12 :
@ Non
C'est bien. Vous avez bien appris votre leçon. Vous serez décoré par Staline.
Oui, vivement 2012 pour un grand coup de balai dans l'UMPS qui fait péricliter la France depuis 40 ans!
a écrit le 25/08/2011 à 10:17 :
Et qu'est ce qu'il va changer pour eux ?
Réponse de le 25/08/2011 à 14:35 :
rien. Ils votent pour eux, pas pour le bien du peuple. La règle d'or consisterait en effet à diminuer leurs avantages et leurs salaires qui n'a plus rien à voir avec la réalité quotidienne des français.
Réponse de le 25/08/2011 à 14:40 :
ils vont "sauter" en 2012 si vous votez comme il faut ! A VOUS DE JOUER....
Réponse de le 26/08/2011 à 8:47 :
avec 300000 fonctionnaires en..plus et toute cette gauche caviars ..... peu d espoir
Réponse de le 27/08/2011 à 10:50 :
@jendoute : C'est évident, c'est la faute des fonctionnaires ! Avec des arguments comme cela, vous jouez le jeu des politiques. Les fonctionnaires sont là parce qu'on les a recrutés pour répondre à un besoin. Ce sont des gens qui consomment et paies des impôts. Ils contribuent donc à la société et coûtent certainement moins cher que s'ils s'ajoutaient aux déjà trop nombreux chômeurs. Il est tellement facile d'accuser le voisin plutôt que porter la réflexion un peu plus loin...Mais bon, si ça peut vous soulager...
a écrit le 25/08/2011 à 10:14 :
Coup de théatre: Les parlementaires propsent de baisser leur -maigres- salaires de 25% ! Par mesure de solidarité... Et le Président revient au salaire d'avant 2007 !
Excusez-moi ! J'ai révé cette nuit !!!
a écrit le 25/08/2011 à 10:03 :
toujours les mêmes qui se remplissent les poches de quoi se prive le gouvernement lui, ils dépensent sans compter y en à marre de ce gouvernement qui nous appauvri de plus en plus tout augmente sauf les salaires il va falloir que le peuple se reveille
Réponse de le 25/08/2011 à 14:34 :
2012 est proche ! sanctionnez les dans les Urnes !
a écrit le 25/08/2011 à 9:45 :
24 aout ... saint bathelemy
surtout ne Protestez pas !!!!!!
a écrit le 25/08/2011 à 9:16 :
Cela illustre l'incompétence de notre classe politique UMPS, des taxes , des taxes,.... ils savent parler que de ça .Mais des économies des réductions de dépenses rien à l'horizon. Les collectivité locales vont aussi pouvoir continuer leur travail de termites des finances publiques.
Réponse de le 25/08/2011 à 17:13 :
Le parti dont vous vous réclamez a été nullissimes les rares fois ou il a été au pouvoir... Abus de biens sociaux etc... Jusqu'à faire élire sa femme après être privé de droits civiques...
Réponse de le 27/08/2011 à 17:16 :
@Non
Vous êtes hors sujet.
a écrit le 25/08/2011 à 9:15 :
Avec ces mesures, une chose est sûre, l'économie et l'emploi n'allaient pas bien, elles vont aller encore plus mal. Il y a fort à parier que le nombre de demandeurs d'emploi va dépasser allègrement les 3 millions. Une mesure courageuse et hautement symbolique aurait été de diviser par 3 les indemnités des parlementaires et des ministres, de faire en sorte que ceux qui cumulent plusieurs mandants reversent de manière obligatoire les indemnités de leurs mandats secondaires. Mais il ne faut surtout pas toucher au bon gateau de ces messieurs.
a écrit le 25/08/2011 à 9:15 :
Franchement ce plan d'austérité est nul.Ce n'est pas à la hauteur des enjeux !! Sûrement la France qui a déjà perdu son triple A (dans nos têtes) sera vite sanctionnée par les marchés. Et ce jour n'est plus très loin il interviendra même avant mi 2012. QUID ALORS DE L'ELECTION PRESIDENTIELLE !!
Mr FILLON taxe les boissons on rigole !!! Pourquoi pas le papier toilette ça rapporterait plus car tout le monde va aux toilettes !!
Réponse de le 25/08/2011 à 12:32 :
je sais que ça ne va pas voler bien haut comme commentaire mais... personnellement, ça me ferait moins mal aux fesses (pour être polie) de me faire taxer sur le papier toilette que sur les cigarettes! Trop facile de ponctionner ceux qui fument et pour qui aucune aide RELLE n'est mise en place pour arrêter. Un peu comme si c'était rentable de fumer quoi en fait... Bonjour l'hypocrisie!!
Réponse de le 25/08/2011 à 17:14 :
Ces taxes sont un moyen de vous pousser à arréter. J'ai un ami qui a arrété parce qu'il en avait marre de trop payer.
a écrit le 25/08/2011 à 9:11 :
selon les infos telévisées - lci - etc seules les résidences secondaires seraient concernées. si ce n'est pas le cas que devient un investissement locatif acheté ou hérité il y a 25 ans; folie; il fallait taxer les spéculateurs. rendez vous en 2012 pour les élections.
Réponse de le 25/08/2011 à 17:19 :
Je ne vois pas en quoi il est choquant de payer des taxes sur un appart hérité ou acheté sur lequel il y a une plus value. Soyez un peu logique.
a écrit le 25/08/2011 à 9:09 :
Ha!
F.FILLON ira à Paris en TGV (2 ième classe) au lieu du FALCON ????

Il va montrer l'exemple ... suis sure!?
a écrit le 25/08/2011 à 9:06 :
Des effets d'annonce, du saupoudrage voilà tout.Tout ça pour ça!!
serait-on tenté de dire...
a écrit le 25/08/2011 à 9:03 :
Comme au bal des pompiers c'est toujours les mêmes qui dansent . Il est de plus en plus urgent de changer l'orchestre en place dont les fausses notes finissent par nous irriter.TROP C'EST TROP.!
a écrit le 25/08/2011 à 9:01 :
Heu ... qu'est ce qui va changer pour les sénateurs et députés ?
La classe moyenne toujours ponctionnée ...
Juste pour avoir une idée ... combien cela rapporterait à l'Etat de diminuer le nombre de sénateur de moitiée ? et de leur faire payer leur repas à prix coutant. idem pour les députés d'un tiers.
Quelqu'un at-il une idée?
Réponse de le 25/08/2011 à 12:25 :
Quand je vois les commentaires contre nos représentants, je me dis qu'on a la démocratie et les finances qu'on mérite... Et, pour Charlie, vos mesures miracles ne permettraient de réduire les dépenses de moins de 100 millions d'euros par an ce qui ne résoud pas notre problème. Mais c'est vrai que face au 47 milliards de charges d'emprunt ou au 12.3 milliards consacrés à la solidarité (par l'Etat, il y a encore l'assistanat des collectivités...), ça changerait sans doute significativement notre situation budgétaire !!!
a écrit le 25/08/2011 à 8:17 :
Toujours de plus en plus PAUVRES et de plus en plus d'ASSISTES.
Réponse de le 25/08/2011 à 10:41 :
Normal! Le principal "business" de l'Etat, des collectivités locales et de tous les "machins" associés c'est l'assistanat. Pour faire croître les parts de marché dans ce "business", il suffit d'encourager l'oisitivité et d'accroître la pauvreté.
a écrit le 25/08/2011 à 8:15 :
@ Bastien:))))
Pour commencer mon pseudo est " eurofederal".
Ces propositions sont de la poudre aux yeux car l'état ne se remet pas en cause. Les hausses prévues sont totalement bidons. il aurait fallu revoir la fiscalité de fond en comble mais ce gouvernement est voué à disparaître en 2012 donc il fait le minimum. Hausse des sodas? pipeau! Tabac? Pipeau! taxes sur les revenus sup à 1/2 million d'euros.... bof, je ne suis pas concerné. Quand on sait que plus d'un ménage sur 2 ne paie aucun IR, que certains privilèges demeurent, on peut se demander pourquoi autant de bruit? Quant à reduire notre déficit, l'Europe n'a rien à y voir mais comme on partage la même monnaie, cela me semble logique. seuls certains pensent encore que déficits = croissance! Non, réduire le déficit est une priorité mais cela fait 30 ans que l'on est dans le rouge! Quant à l'Europe, oui, je suis européen et non je ne partage pas vos idées.... ni sur schengen, ni sur l'avenir de l'EU... et grand merci une majorité de citoyens non plus. Sur ce, bonne journée.
a écrit le 25/08/2011 à 8:08 :
Voilà 20 ans que l'écart de revenus ne cesse de s'accroitre, que les plus riches sont de moins en moins taxés, que l'inégalités s'istalle, au point que les revenus les plus elevés sont moins prelevés que les revenus moyens. Qu'a choisi Sarkosy? Taxation des mutuelles du pur Thatchérisme...renforcement de la taxation du capital quel que soient les revenus, si bien que le petit porteur sera touché aussi...les taxes sur tabac et alcool pèseront plus lour sur les moins aisés...quant à celle sur les boissons sucrées elles vont surtout toucher les familles et pèseront plus sur les moins aisés.Il faut se rappeler que le poids de la taxation doit se chiffrer globalement: impots directs+indirects+locaux+salariaux. On voit très bien qu'en % du revenu plus le revenus s'éléve plus la part consommée du revenu est faible, donc la TVA, TIPP, taxes sur l'alcool, le tabac ne pese que sur la partie consommée, que plus les revenus s'élève moins les taxes locales pèsent...que plus les revevenus s'élèvent moins les mutuelles pèsent en %...Que plus les revenus sont constitués de revenus du capital moins le poids des charges salariales pèse en %....Que pour les très hauts revenus seules la part consommée du revenu est soumise à l'IR. Les 40% de non imposables payent la TVA, la TIPP, en fait toutes les taxes sur la consommation et certains locaux. Pour un couple français moyen avec un revenu de 2500 euros/mois l'IR pèse peu.Le plus lourd ce sont les taxes indirectes qui pèsent sur tout le revenuet les prélèvements sociaux qui pèsent sur l'ensemble du revenu qui lui est salarial . Le total? 25% de prelevements sur salaires+ 4%d'IR+4%de taxes locales+15% taxes indirectes soit un total de 48%. Pour quelqu'un à 25000 euros/mois dont la moitié en revenu de capital....qui ne consommera que 25% de son revenu ( 6250 e)...il ne paiera les indirects que sur le quart...les charges sociales sur la moitié...en final il paiera moins en % du revenu que le premier. c'est le capitalisme financier élitiste dans sa forme la plus extreme en n'oubliant pas que rien n'est fait pour les entreprises du CAC40 qui payent 3 ou 4 fois moins en IS que les PME....et que les riches qui demandent à payer demandent un prelevement bien supérieur à celui decidé. Et puis budget en equilibre...Quid des 1750 millions de dette?
a écrit le 25/08/2011 à 8:07 :
Bon. On a bien vu les miettes qu'on peut collecter en pressurant encore un peu plus les gueux. Maintenant, on attend le volet concernant les dépenses, a commencer par les 50 milliards de charge de la dette, que nous versons aux banques qu se sont "épuisées" et on pris un "gros risque" pour déplacer l'argent a 0,5% de la BCE vers l'Etat Francais a 3%... Des idées peut-etre ? Ha. On me souffle dans l'oreillette qu'on n'a pas le droit de jouer avec la banque.. Bon. Merci... je retourne a mon bac a sable.
a écrit le 25/08/2011 à 8:03 :
De toutes façons tant que les vraies réformes de fond (collectivités locales, comités Théodule, 35 heures, professions protégées, santé etc.) n'auront pas été mises en oeuvre rien ne bougera vraiment. Ce sera du rafistolage . Comme depuis des décennies.
Réponse de le 25/08/2011 à 10:06 :
Comme toutes les réformettes mises en place par notre "cher" président. Il faut réduire les régions à 12, avoir un maire pour les communes regroupées. J'en passe et des meilleures. Mais avant tout, il faut supprimer toutes les niches fiscales, sans aucune exception.
a écrit le 25/08/2011 à 7:51 :
montrez moi où vous voyez des économies ? partout je vois une nouvelle ponction du pib!!!!!!!!même une tva sur la complémentaire supérieure à la restauration de luxe(plus de 12 euros le repas)
a écrit le 25/08/2011 à 7:42 :
Fiscalité des plus values immobilières:
Va-t-on pouvoir déduire ses travaux réalisés dans sa propriété secondaire ?
Et comment les chiffrer si l'on a fait soi-même des travaux ???
En particulier lorsque l'on a sa propriété depuis 15, 25 ans !!!

C'est abérrant de ne plus avoir d'exonération sur le long terme (15 ans, 25 ans et plus) car les chiffres officiels de l'inflation ne sont pas conforme à la "vrai" réalité.
Réponse de le 25/08/2011 à 9:46 :
Tant pis pour vous. Si vous avez gagné en plus valus, il faut payer les impôts comme les autres. Pourquoi faire l'exception de l'immobilier?
Réponse de le 25/08/2011 à 10:24 :
Si vous avez fait des travaux vous-mêmes, vous pouvez considérer qu'une imposition sur ces travaux est une forme d'impôt sur le revenu. En quelque sorte vous avez travaillé pour vous-même, et vous payez des impôts sur ce travail, c'est sommes toutes logique. Et si vous avez une plus value, soyez en satisfait plutôt que de vous plaindre, vous pourriez avoir une moins value comme la plupart des propriétaires aux USA.
Réponse de le 25/08/2011 à 10:26 :
Les nantis qui possèdent des résidences secondaires doivent assumer seuls leurs richesse. Et l'Etat doit prélever au minima 50 % des plus values qui sont faites par des propriétaires qui dorment, et surtout qui génèrent des charges très lourdres pour les réseaux et les routes supportées par les collectivités locales.
Réponse de le 25/08/2011 à 14:37 :
nous salariés on boit l'eau avec nos participations ! on les mérite car on a bossé ! chacun son tour ! vous n'avez rien perdu voire doublé votre mise ; il est "normal" de payer ....
a écrit le 25/08/2011 à 7:28 :
Devant un premier ministre peu convaincu de son sujet, nous avons entendu l'ennoncé de mesurettes, qui n'a rassuré personnes, il est clair que nous avons affaire à des amateurs qui ne veulent pas décevoir les amis de la finance, mal leur en prend car ceux ci ne leur accordent plus leur confiance, nous voyons bien ici dans quel camp on tape une nouvelle fois, les pauvres et les moyens, mais les très riches sont une nouvelles fois épargnés, le ridicule n'a jamais tué personne pour l'instant, il n'y a pas de dégât !!!!!!!!!!
Réponse de le 25/08/2011 à 13:26 :
Peu importe sur qui l'on tape, ce n'est pas la bonne solution. La seule solution au problème consiste à tailler vigoureusement dans les dépenses ! Et à ne pas dépenser plus que l'on gagne.
a écrit le 25/08/2011 à 7:14 :
Les mesures annoncées ne sont pas du tout à la hauteur du probléme que connait France .phénoméne rassurant pour moi : selon les 1ers sondages ,une majorité de français en a conscience . quasiment aucune mesure de fond en matiére de réduction des dépenses (nous sommes à 8 mois de la présidentielle ....) . je réve d'hommes politiques responsables et courageux , mais cela existe t il ?
Réponse de le 25/08/2011 à 9:10 :
NON pas à l'UMPS responsable depuis 30 ans de la situation actuelle !!! IL EST GRAND TEMPS DE CHANGER DE CAP ..... Le foutage de gueule a assez duré !!
Réponse de le 25/08/2011 à 9:13 :
Je partage votre avis !
Réponse de le 25/08/2011 à 9:27 :
chez une femme peut-être ?
Réponse de le 25/08/2011 à 13:23 :
@bibi: j'ignorais que Mitterrand était membre de l'UMP... C'est un scoop que vous nous apportez-là ! 2011-30 = 1981. Qui a été président de 1981 à 1995 ???
a écrit le 25/08/2011 à 7:06 :
Les réformes Fillon sont déloyales envers les français qui se lèvent tôt pour travailler avec un salaire de galérien ... L'immobilier spéculatif doit être taxé et imposé PLUS. Les mesures sur l'immobilier de résidences secondaires sont des caresses sans envergure. L'immobilier spéculatif des Immeubles LOGISTIQUES n'est pas taxé alors que l'immobilier logistique est un cancer pour l'économie, cet immobilier logistique organise la concurrence déloyale des importations en provenance des pays déloyaux à bas couts. Cet immobilier logistique il est LUI AUSSI financé par les financiers voyous, les assureurs de mauvaise foi, les banquiers bandits qui se servent des épargnes des français pour leur faire perdre leurs emplois. Alors Fillon, complice de la logistique DESTRUCTRICE d'EMPLOIS ???
a écrit le 25/08/2011 à 6:53 :
En décidant d'appliquer immédiatement l'imposition des plus-values immobilières, l''état s'est ôté ce qui aurait pu être un bon moyen de réguler les prix du marché, en déclenchant un surcroît de vente avant la fin d'année, qui aurait pu donner lieu à une certaine baisse des prix. Les collectivités locales, par les droits de mutation, les agents immobiliers, par leurs commissions, les notaires, par leur honoraires, auraient pu bénéficier aussi de cette augmentation passagère de l'activité immobilière. Cette décision, ainsi que le maintien du PTZ+ en son état actuel, en dit long sur la volonté réelle de l'état de faire quelque chose pour dégonfler la bulle immobilière française. Avant de dire qu'il s'agit là d'une décision de courte vue, et qu'en ce qui concerne le dégonflement de la bulle immobilière, ce n'est probablement que "reculer pour mieux sauter"... plus loin, plus fort et plus douloureusement, il faut rappeler que tout cet argent des français bloqué dans ces prix disproportionnés de l'immobilier est autant d'argent qui pourrait beaucoup plus utilement se retrouver dans des achats de consommation auprès de nos entreprise et participer ainsi à la vigueur de notre économie, qui en aurait bien besoin (d'un surcroît de vigueur !). Mais apparemment, l'état préfère créer un pays de rentiers vivant dans une économie moribonde.
Réponse de le 25/08/2011 à 10:26 :
Vous avez raison. Et cela est une preuve de plus que le gouvernement souhaite maintenir des prix immobiliers élevés, contre l'intérêt de sa population, jeune surtout, qui ne peut plus se loger convenablement. On pourrait penser pourtant qu'un gouvernement souhaite offrir de bonnes conditions de vie à sa population, mais visiblement celui-ci s'en moque...
Réponse de le 25/08/2011 à 14:20 :
Non, l immobilier cher c est pas contre l interet de sa population. C est contre l interet des jeunes et au benefice des vieux (qui eux ont soit payé leur appart soit sont vendeur net d immobilier)
La bulle a un autre avantage: comme au USA ca fait un effet de richesse. On se dit que sont appart a pris 10 % cette annee. C est pas un vrai gain car vous ne le vendez pas (et si vous le vendez, vous devez toujours vous loger -> vous en achetez un autre qui a aussi augmente de 10 %)
Réponse de le 25/08/2011 à 17:16 :
En effet, edfg.
a écrit le 25/08/2011 à 6:41 :
Une illustration de plus de l'injustice et de la politique de gribouille menée par ce gouvernement. quoi de plus abhérent que de taxer les complémentaires santé sous prétexte de faire faire des économies à la Sécu. au contraire cela va éloigner les plus modestes des soins avec à terme une augmentation du coûts des traitements.
Quant à la taxation des plsu riches elle relève plus de la com que de l'efficacité. Ces personnes ont eu plus d'avantages avec l'aménagement de début d'année: suppression du bouclier fiscal et aménagement de l'ISF qu'elles n'auront de désagrément avec cette contribution. la seule évolution valable est celle de la remise en cause des niches mais elle aurait pu être plus radicale mais là on aurait touché au clientèlisme alors pas touche sauf à la marge.
a écrit le 25/08/2011 à 6:35 :
on garde les priviléges de ceux qui ont la chance de faire des heures sup au détriment des embauches et des intérimaires On garde les priviléges de ceux qui ont le moyen d'aller au restaurant MAIS ON n'HESITE PAS A SURTAXER LES MUTUELLES COMPLEMENTAIRES;ETC ETC
Réponse de le 25/08/2011 à 9:08 :
C'est dégueulasse pour les mutuelles !!! Le français, en plus d'être pauvre, ne pourra plus se soigner ...... c'est la déchéance !!!
a écrit le 25/08/2011 à 6:05 :
si on regarde les mesures dites de rigueur c'est des impôts, encore des impôts, toujours plus d'impôts. En ce qui concerne les dépenses ( a l'origine des déficits) rien.
on est né pour payer toujours plus.
Réponse de le 25/08/2011 à 9:11 :
Je croyais que c'était une évidence pour tout le monde ..... et depuis bien longtemps. Bienvenue au club alors !!!
Réponse de le 25/08/2011 à 9:21 :
c'est payer plus pour depenser plus .
a écrit le 25/08/2011 à 6:01 :
Les deux grands gagnants sont l'Etat et, plus généralement, la "dépense publique" qui n'ont en rien réduit leurs extravagances et autres privilèges.
a écrit le 25/08/2011 à 4:36 :
J'attends la réaction d'Europefédérale ui va nous expliquer que c'est normal, que c'est la solidarité européenne, que la France n'est qu'un voisin de tous les autres, qu'il faut payer pour le monde entier, que l'Europe est jolie et qu'il fait beau même s'il pleut. Bref, pas un instant, une seule remise en cause sur le pourquoi de la retraite à 62 ans (bientôt 65, petit scoop au passage) pour ne pas perdre le triple A et toutes ces "mesures" qui ne sont rien de moins qu'une panoplie de nouveaux impôts et taxes appauvrissant le peuple français, l'asservissant même dans certains cas.
Réponse de le 25/08/2011 à 9:36 :
Visiblement "ma" réponse a été censurée.... cela en dit long sur la liberté d'expression.....mais bon, je ne paratge pas votre point de vue: Anti-européen, franco-franchouillard....etc.... voilà en résumé mon post "censuré".
Réponse de le 25/08/2011 à 15:27 :
pas un instant, une seule remise en cause sur le pourquoi de la retraite à 62 ans (bientôt 65, petit scoop au passage): c est pas possible faut etre obtus ou.... la population vieillit, et l esperance de vie augmente, c est pourtant pas complique de voir que pour continuer a faire perdurer le systeme actuel(qui pour rappel date de 1946) la generation du baby boom et la suivante va devoir travailler plus longtemps.

Et viens pas me parler de cottisation, pour memoire le systeme que tu idolatre tant est un systeme par COMPENSATION, ce que tu payes tous les mois c est pas pour financer ta retraite, mais celle de ceux qui sont deja retraites.....

c est pourtant pas compliquer a comprendre, ou alors tu prefere continuer a te voiler la face et endetter encore les generations futur qui heriteront de la merde que VOUS avez laisse....
Réponse de le 25/08/2011 à 15:31 :
Pour memoire mon pauvre bastien, dans le code du travail la retraite legale c est bien 65 ans, va lire un peu et te cultiver....

Autre chose la retraite a 60 ans et moins ce fut une decision de la gauche en 81, soutenue par la generation du baby boom, alors meme que la plupart des analystes et previsionnistes meme de gauche disaient que c etaient une heresie et financierement pas viable...

Bastien, fonctionnaire, gouvernement meme horniere....

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :