L'économie française a bien stagné au printemps

Au deuxième trimestre, l'activité économique a bien calé, confirme l'Insee. L'acquis de croissance à fin juin a néanmoins été révisé en légère hausse, à 1,5%.
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2011. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)

L'Insee a confirmé ce mercredi la stagnation du produit intérieur brut (PIB) de la France au deuxième trimestre, après une croissance de 0,9% sur les trois premiers mois de l'année. L'acquis de croissance à fin juin a néanmoins été revisé en légère hausse, à 1,5% contre 1,4% annoncé 13 août.

Le détail des comptes nationaux trimestriels confirme entre autres une baisse de 0,7% de la consommation des ménages sur avril-juin, après une hausse de 0,4% sur janvier-mars. L'investissement total a été révisé en baisse et s'affiche désormais en progression de 0,6%, contre +0,9% annoncé initialement, après +1,2% au trimestre précédent. Celui des ménages a progressé de 1,3% (+1,4% en première estimation) sur la période avril-juin tandis que celui des entreprises non-financières augmentait de 0,3%.

"Au total, la demande intérieure finale (hors stocks) contribue négativement à l'évolution du PIB ce trimestre (-0,3 point après +0,5 point au premier trimestre", précise l'Insee dans un communiqué.

Les variations de stocks n'ont pas contribué à la variation du PIB tandis que le commerce extérieur y contribuait positivement (+0,3 point après -0,5 point). Les exportations sont restées stables sur le trimestre et les importations ont diminué de 0,9%, précise l'Insee.

Les chiffres révisés montrent aussi une accélération du pouvoir d'achat du revenu disponible brut des ménages, en hausse de 0,6% au deuxième trimestre après +0,2% sur les trois mois précédents. Le taux d'épargne des ménages a parallèlement augmenté de 1,1 point à 17,0%, son plus haut niveau depuis le troisième trimestre 2009. Le taux de marge des sociétés non-financières a, lui, reculé de 0,9 point, à 28,9% au deuxième trimestre après 29,8% au premier.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 1
à écrit le 28/09/2011 à 9:21
Signaler
Il n'y a pas une seule semaine sans que Carrefour fasse ses promotions ce qui prouve bien que la crise s'installe pour longtemps encore. C'est tant mieux, car j'adore du 1 + 1 gratuit ou du 100% remboursé dans le compte de fidélité.

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.