Arrêts de travail : l'Etat espère 440 millions d'euros d'économies

 |   |  359  mots
Copyright Reuters
Le gouvernement confirme l'augmentation des délais de carence pour les fonctionnaires et les salariés.

Un pas en arrière, deux pas en avant. En acceptant de revenir sur la réduction des indemnités journalière (les IJ), prévue dans le projet de loi de financement de la Sécurité sociale (PLFSS) 2012 initial, le gouvernement fait finalement une bonne affaire. En effet, en contrepartie de l'abandon de cette mesure qui représentait 220 millions d'euros de moindre dépense, il a confirmé mardi l'instauration d'un quatrième jour de délai de carence dans le secteur privé (délai à partir duquel les salariés sont indemnisés par l'assurance-maladie). Cette mesure réglementaire, qui "vise à responsabiliser davantage les assurés pour garantir un recours justifié aux arrêts de travail", selon le gouvernement, ne représente qu'une économie de 200 millions d'euros.

Délai de carence

Mais dans un souci "d'équité", le gouvernement a parallèlement décidé, comme La Tribune l'a révélé ce dimanche (latribune.fr du 13 novembre), d'instituer d'un jour de carence pour les fonctionnaires, qui n'étaient jusqu'alors soumis à aucun délai de ce type.

Les députés ont d'ailleurs voté dans la nuit de mardi à mercredi l'instauration de cette journée de carence, dans le cadre de l'examen du budget 2012.

Finalement, ce délai de carence concernera bien la totalité du traitement des trois fonctions publiques et non pas seulement les primes comme un temps envisagé. Il faut dire que seule une partie des fonctionnaires sont concernés par ces primes. Du coup, selon nos informations, ce ne sont pas 40 millions d'euros (La Tribune du 15 novembre) mais... 220 millions qui seront théoriquement économisés, dont 130 millions pour le budget de l'Etat (le reste revenant aux fonctions publiques hospitalière et territoriale). Cette mesure, qui fait partie des 500 millions d'euros d'économies supplémentaires prévues dans le cadre du second plan de rigueur, doit être intégrée par voie d'amendement au projet de loi de finances pour 2012 voté solennellement ce mercredi à l'Assemblée avant son passage au Sénat. Sans surprise, l'opposition et les syndicats de fonctionnaires et de salariés se sont violemment élevés hier contre ces mesures, fustigeant la "chasse aux malades".

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 18/11/2011 à 10:54 :
Il est grand temps d'aligner les statuts public et privé et on n'en est loin. Il faut beaucoup de courage au gouvernement pour oser toucher aux sacros saints acquis du public et pourtant ce serait ça l'équité et dans la crise actuelle et à venir les gouvernements de droite ou de gauche n'auront plus le choix où ce sera la révolution..
a écrit le 18/11/2011 à 10:44 :
La justice et l'équité seraient 4 jours de carence pour tout le monde privé comme public et taxer les entreprises qui paient ces jours de carence.
a écrit le 18/11/2011 à 6:31 :
ajouter un jour de carence aux salariés du privé, sachant que cela ne concernera que les salariés les plus modestes, bossant dans des petites entreprises, ne disposant pas des conventions collectives ou des mutuelles permettant la rémunération de ces jours de carence, est vraiment cynique, (d'autant plus que la décision est prise pas des gens hyper protégés) dans ce pays on s'acharne sur les gens qui gagnent de 600 à 1300 ?, on les réduit à l'esclavage et c'est une honte pour nous tous . Personne ne les défend et on en proftite à fond, j'ai trop honte de cette société .
a écrit le 17/11/2011 à 18:19 :
ça se calme un petit peu ici au niveau débat.vous ne trouvez pas?je propose de relancer.
et eric woerth qu'est ce qu'il devient?maintenant qu'il a payé,je pense qu'il serait temps de le réintègrer au gouvernement.qu'en pensez vous?
a écrit le 17/11/2011 à 15:20 :
Les députés votent le délai de carence, mais combien étaient présents, eux qui n'ont à repondre à personne de leur absence à l'Assemblée Nationale ?
a écrit le 17/11/2011 à 12:58 :
C'est un scandale, une mesure discriminatoire et anti démocratique! pourquoi le personnel du secteur publique aurait il le droit d'être malade et indemnisé au bout du 2ème jour, et celui du privé seulement au bout du 4ème? ce n'est pas la pénibilité du travail qui le justifie.
a écrit le 17/11/2011 à 9:41 :
il faut lutter contre la fraude mais le gouvernement ne lutte pas contre les fraudeurs il fait supporter le cout de la fraude par ceux qui ne fraudent pas et par cela meme il se rend complice des fraudeurs .mais ce n'est pas etonnant quand on a vu un candidat a l'election presidentielle dire qu'il comprenait que quelqu'un puisse quitter la france pour un autre pays ou il pairait moins d'impot quant il a accepte le soutien d'exiles fiscaux admettant ainsi qu'on puisse faire passer son portefeuille avant son patriotisme je me dis qu'il y a quelque part une moralite douteuse
Réponse de le 18/11/2011 à 10:15 :
c'est là, le problème, ces gens n'ont pas de morale.. ils font passer leur intérêt avant tout.. à quand un vrai retournement de la population?
a écrit le 17/11/2011 à 6:37 :
Ce sont les médecins et les labos pharmaceutiques qui se gavent sur la sécu. Les marchands de lunettes, eux, se gavent scandaleusement sur nos mutuelles, toujours plus chères. A chaque tartuffe-parasite sa spécialité.
Réponse de le 17/11/2011 à 12:44 :
Merci de ne pas oublier les cliniques privées qui factures des nuitées alors que les malades sont rentrés chez eux le soir même !!
a écrit le 17/11/2011 à 6:30 :
Oui. Il faut taper sur les salariés et surtout pas sur les médecins qui se constituent des clientèles en distribuant des arrêts bidons à tour de bras, les pharmaciens qui vendent des médicaments pas plus efficaces que des verres d'eau, médicaments très bien remboursés par la sécu, vendus par des labos pharmaceutiques mafieux et grands suborneurs de pontes de la médecine et d'hommes politiques. Les ennemis, ce sont les pauvres. On sait ça, nous, à l'UMP !
Réponse de le 17/11/2011 à 6:44 :
+1000
Réponse de le 18/11/2011 à 10:18 :
UMPomme, je complète la fin de votre juste analyse: On sait ça, nous, à l'UMPS!
a écrit le 17/11/2011 à 6:05 :
il faut les m^mes régles pout tous public et privé et pour toutes les régions de feance alsace compris ; aucun passe droit admis ; et quand les députés sont absents idem ......
Réponse de le 17/11/2011 à 12:55 :
impossible a appliquer aux deputés.c'est plus un probleme technique et légal.il vaut mieux les laisser tranquilles et leur faire confiance
a écrit le 17/11/2011 à 5:53 :
les 1ers fraudeurs sont les politiques ,ministres ,députés,senateurs et cie qui se votent des lois sur mesure profitent et abusent du systeme avec notre argent ,s'octroient tous les passe droit et se pavanent dans le luxe et les ors des palis sans jamais rien payer ; et on veut nous faire la leçon ....bien sûr que tout le monde est contre la fraude mais on est aussi contre les abus et les profiteurs ; alors mrs et mmes les politiques balayaient d'abord devant chez vous et montraient l'exemple car si non un jour ce sont les français qui vont vous dégager
a écrit le 16/11/2011 à 22:52 :
on pourrait pas faire une grande manif des salariés du privé pour demander l'égalité de traitement ?
Réponse de le 17/11/2011 à 0:00 :
quand tu veux, je serais à tes côtés ? car cette différence de traitement est devenue insupportable , aujourd'hui.
Réponse de le 17/11/2011 à 21:34 :
je vous suis.
a écrit le 16/11/2011 à 22:48 :
pourquoi les alsaciens ne sont pas soumis aux mêmes règles ?
Comment se fait il que ce soit un député alsacien qui a proposé ces mesures !
Travaille t-on plus en alsace ou bien sont ils les alsaciens moins souvent malades ?
a écrit le 16/11/2011 à 22:32 :
Venir au bureau malade parce qu'on ne peux pas se permettre de perdre des jours de salaire, et contaminer tous ses collègues, ça c'est quand même un bon gros doigt au système.
Réponse de le 17/11/2011 à 12:45 :
Ca s'appelle la solidarité camarade !!
a écrit le 16/11/2011 à 22:19 :
Et pourquoi ne pas cesser les privil?s et mettre priv?omme publique sur 3 ou 4 jours de carences!! Il n'y a pas une source d'injustice et d'economies la?!
a écrit le 16/11/2011 à 20:45 :
d'accord il y a des fraudeurs sociaux mais ils ne representent qu'un faible pourcentage.Les deputes lorsqu'ils sont absents en seances sont payes ils fraudent.Les boites style Total fraudent en toute legalite et l'echelle de valeur n'est pas la même .alors pourquoi deux sortes de fraudeurs l'une interdite l'autre autorisee!
Réponse de le 17/11/2011 à 12:57 :
les députés ne sont pas facilement sanctionables:c'est un probleme technique et législatif.il vaut mieux les laisser tranquilles
a écrit le 16/11/2011 à 20:24 :
Pauvre France, ton SARKO va très mal, soigne le bien, au besoin peut-être qu'un petit séjour à Ste Anne lui ferait du bien!!! Qui sait?
Revenir sur terre et auprès des gens de base, comprendre, comprendre,..même à Carlita ça ferait du bien.....chanter, chanter, c'est de la rigolade à côté de comprendre........
a écrit le 16/11/2011 à 19:20 :
pendant que sarko nous plume, tva , hausse de la mutuelle , 4 jours de carence et ce n est pas fini puisque en face il y a aucune réaction !!!!! SILENCE DE NOS SYNDICATS( et après ils s'étonnent qu il n y a pas assez d'adhérent ) - QUERELLES PERSONNELLES DE POSTE chez nos Socialistes...continuez ainsi et on verra MARINE LE PEN à la Présidence.
Réponse de le 17/11/2011 à 5:16 :
les syndicats aimeraient bien soutenir les gens un peu plus.mails ils ont compris qu'il vaut mieux rester responsables et poursuivre un dialogue constructif avec le medef.c'est tout a leur honneur.
Réponse de le 17/11/2011 à 6:45 :
le pen ne veut pas la présidence. Elle n'a aucun réseau au niveau international et elle ne fera absolument rien. Pierre Asselineau oui
Réponse de le 17/11/2011 à 10:24 :
@ N : Pierre ASSELINEAU ???? mais c'est qui???
vous denigrez l absence de reseaux de MARINE LE PEN et vous nous sortez le nom d'un mec inconnu qui n'aura même pas 15 signatures de maires.
elle est bien bonne celle là. D'ailleurs Pierre ASSELI je sais pas quoi c'est peut être vous !!!
Réponse de le 18/11/2011 à 10:22 :
je connais pas ce type mais si il est si bien, elle le rajoutera à un poste.. je veux bien postuler aussi dans son equipe moi.. controle des dépenses publiques avec autorité de mise à pieds et de sanctions.
a écrit le 16/11/2011 à 19:06 :
Légalité c'est quoi ?
que ce soit en matière de santé, de logement, de transport, de subsitance et de retraite, une seule et même règle devrait s'appliquer à l'ensemble.
Mais dans notre pays, vous avez d'un coté la classe politique (président, ministres, députés, sénateurs), les fonctionnaires et le privé.
La classe politique a droit à tout, ne paye rien, vivent sur le dos des contribuables.
Les fonctionnaires qui ont un statut différent en matière de santé et de retraite.
Le privé qui à droit de se taire et de payer.
Ensuite, vous avez d'un coté les riches et les autres.
Les riches sont chouchoutés, privilégiés et ne sont pas imposés comme ils devraient l'être pour soi disant éviter l'évasion fiscale, les délocalisations ;
c'est déjà fait car ce qui les motive se résume en un mot le"profit", car ils ne se satisfont jamais de ce qu'ils ont.
Les autres subissent parce qu'ils ne peuvent pas faire autrement, parce qu'ils n'ont pas le choix et parce qu'ils voudraient que les choses change
mais on ne les écoute plus.
La royauté a eu ses limites et la république connaitra les siennes quand les autres se réveilleront.
Si cela continue comme cela on va au devant de problèmes que la classe politique vivant sur ses acquis n'imagine même pas.
Le chaos n'est pas loin.
a écrit le 16/11/2011 à 18:54 :
Absurde, manque total d'esprit de nos gouvernants, ce sont les moins favorisés qui vont trinquer, ceux qui ont des emploi précaires dans les petites pme et qui avaient déjà 3 jours de carence qui ssont pénalisés, dans les garndes industries les jours de carence sont déjà payés, pour les fonctionnaires on peut s'apercevoir que les avantages sont toujours existant, honte a nos politiques
a écrit le 16/11/2011 à 18:48 :
M'sieu Bertrand, vous le grand humaniste fraternel, autorisez l'euthanasie, ainsi vous ferez des économies ; les sous-hommes que nous sommes pour votre nomenklatura (Si, si c'est ainsi que vous pensez ...) ne gâcheront plus vos journées ; comme me disait un banquier : " Le monde, nous l'organiserons en solvable et en non solvable..."



a écrit le 16/11/2011 à 16:55 :
Il ne faut pas se leurrer.
Les mesures d'austérité, de rigueur suite à la "faillite" de la France dont sont responsables ceux qui nous gouvernent et la classe politique dans son ensemble vont favoriser le travail au noir et magouilles en tous genres puisque c'est toujours ceux qui en ont le moins qui subissent de plein fouet l'impact de ces décisions
prises à la va vite qui vont à l'encontre du bon sens en perturbant leur vie quotidienne.
On devrait gérer la France comme on gère une entreprise de façon qu'elle
soit la plus rentable pour ses administrés.
a écrit le 16/11/2011 à 16:49 :
Droits et non droit ?
LA CAF ET LES GENS DU VOYAGE......
UNE CATÉGORIE DE " FRANÇAIS" QUI VOYAGENT.....
Mais peut-être ne le saviez-vous pas, les hommes ne sont pas enregistrés sous leurs NOM....non,non !!
Ils sont enregistrés dans les fichiers des préfectures... S D F et un numéro...exemple: S D F 69696..
Par contre, leurs épouses ou concubines sont enregistrées sous leur vrai nom..
Comme cela, elles "emplatrent" (pour employer leurs langage) la panoplie ou la totalité des aides octroyées aux femmes, ou mères seules ....
et en plus, on les paye encore une fois pour retourner dans leurs pays......
Mais ils reviennent et on les repaye encore........
En plus on a pris 20 milliards d'euros sur vos impôts pour l'Europe et on les a donnés à la Roumanie pour qu'ils s'occupent de leurs Roms.
QUAND AUX VÉHICULES OU AUX CARAVANES DE FONCTION...... VÉHICULES TRÈS "HAUT DE GAMME" ......(il suffit de les voir dans leurs campements) POUR FINANCER TOUT CELA, PAS DE SOUCIS....
IL Y A LA CAF.......
Ben voyons ! ! ! ! ! Vous allez l'aimer celle-la !!!!
La Caf accorde, pour l'achat de la caravane, des aides exclusivement réservées aux gens du voyage. Pour partie non remboursable !!!!!!!
La preuve, voir CAF service et aide d'action sociale
VIVE LA FRANCE !
Surtout que la CAF s'apprète à supprimer les APL aux étudiants ET AUX
RETRAITES cherchez l'erreur ???
Réponse de le 16/11/2011 à 19:38 :
je constate que vous n'avez jamais mis les pieds dans un camp de roms, et que vous etes bien naif pour croire que la presence des roms sur notre territoire est une des causes de la crise
Réponse de le 16/11/2011 à 22:43 :
ne constatez pas, et ne vous permettez pas de croire que je suis naif, ce commentaire vient contredire les mesures concernant le budget de la sécu car à ce qu'il me semble la CAF est une branche qui fait partie de cette institution.
a écrit le 16/11/2011 à 16:37 :
Ils font n'importe quoi.
On ne résoud pas les effets d'une crise en prenant des mesures impopulaires qui divisent les français au lieu de les rassembler ; ceci n'est que le reflet de
l'incompétence de nos dirigeants politiques qui de toutes manières ne seront pas concernés par les décisions qu'ils nous imposent.
Gauche et droite, les privilégiés de la république sont toujours d'accord quand il s'agit de nous faire supporter financièrement le coût de leur mauvaise gestion de
la "France", de nos institutions, mais ils ne sont plus d'accord quand nous souhaiterions qu'ils participent à l'effort collectif.
Le pays "France" est divisé en deux camps : une minorité de nantis qui décident et imposent contre une majorité de gens qui subissent mais qui en a marre de cette
caste d'incapables motivés par leurs intérêts personnels.
A chacun de savoir faire le bon choix pour que cette minorité soit obligé d'apprendre un métier pour aller travailler après les prochaines élections et ne pas vivre sur le dos des contribuables.
Réponse de le 16/11/2011 à 17:35 :
et la fraude fiscale ? restaurateurs ? le scandale des pharmacies ?? ca ne vous choque pas que de gros revenus (pharma) piquent encore plus ? ou ne déclarent pas tout ?? ca ne vous révolte pas davantage ??
Réponse de le 16/11/2011 à 21:55 :
C'est justement ce que sous entend les termes de ce qui est écrit ci-dessus ; lisez tous les commentaires postés et vous verrez si cela ne nous révolte pas !
a écrit le 16/11/2011 à 16:35 :
Nos élus seraient ils tous des moutons.
Les français ralent à juste titre devant ces mesures injustes mais que font nos élus ?
A ce qu'il me semble, ils ne sont pas tous de l'UMP.
Alors pourquoi n'y a t-il pas un tollé pour dénoncer et refuser ce vote au nom des électeurs qu'ils sont censés représenter ?
La pensée unique serait elle devenue la panacée républicaine ?
Tous derrière sa majesté "Sarko1er" le nouveau roi de france, d'italie et de la province grecque, pourvoyeur de deniers pris au bon peuple,
car seul celui-ci détiendrait la vérité.
UMP = "Union pour vous la Mettre en Profondeur" "Union de Menteurs Professionnels"
a écrit le 16/11/2011 à 16:34 :
Faire des économies.......oui, mais à quel prix ?
Puisque en désignant tout le monde et personne, en opposant privé et public, cela va favoriser la délation.
Les politiques savent s'y prendre pour créer la zizanie et semer le trouble,
mais est-ce vraiment comme cela qu'ils croient résoudre la crise dont ils sont responsables.
Pauvre France.
a écrit le 16/11/2011 à 16:32 :
Bon, de toute façon, un arrêt maladie c'est malheureusement une perte pour tout le monde, qui se résume par un manque à gagner pour TOUS....
Réponse de le 16/11/2011 à 19:24 :
surtout pour nous dans le privé...comme si 3 jours sur un salaire de misère , ce n est pas assez...
a écrit le 16/11/2011 à 16:23 :
Il faudra bien un jour se poser la question de nos amis alsaciens et mosellans qui n'ont en particulier pas de jours de carences, un remboursement des médicaments plus favorable. De qui vient l?amendement augmentant la durée de carence d'un jour ? D'un député alsacien qui doit ignorer la devise de la République LIBERTÉ ÉGALITÉ FRATERNITÉ.
Réponse de le 17/11/2011 à 8:27 :
L'ALSACE MOSELLE paye plus de cotisations,a un budget EQUILIBREpar obligation.aux autres de vouloir la même chose.
a écrit le 16/11/2011 à 16:10 :
Une des explications d?un absentéisme deux fois plus élevé dans le public que dans le privé est certainement le fait du très généreux système des congés maladie des fonctionnaires. Au global, pour l?ensemble des trois fonctions publiques, on peut évaluer le surcoût de l?absentéisme à, tous les ans, plus ou moins 10 milliards d?euros.
Réponse de le 16/11/2011 à 16:50 :
Peut-être aussi du aux congés de maternité (il y a beaucoup de femmes dans la FP). Il faut donc se méfier des statistiques dont on ne connait pas exactement le périmètre.
Réponse de le 16/11/2011 à 18:43 :
En quoi votre remarque change-t-elle quoi que ce soit aux abus manifestes constatés sur les congés maladie ? 10 milliards, rien que pour le surcoût d'une petite année : 100 milliards dépensés en pure perte depuis 10 ans ! Et ce gouvernement vient nous dire qu'il n'est pas capable de faire plus de 500 millions d'économies sur les dépenses de l'Etat obèse ?
a écrit le 16/11/2011 à 15:44 :
Monsieur Sarkosy dénigre les salariés, les médecins... c'est tout ce qu'il sait faire. Pourtant , il a un avion super sophistiqué en cas de maladie et il est le premier à aller voir le médecin en cas de nécessité etc.... ça devient plus que de l'i'indécence de parler comme ill le fait..Il se prend pour qui ??? Que connait-il de la médecine ? que connait-il du budget des salariés? rien monsieur Sarkosy comme tous ses ministres ses sénateurs vit au dessus des autres et ne risque pas d'être inquiété en fin de mois,. Il est même dispensé de donner un arrêt de travail à ses supérieurs ??? Pauvre France, pauvre monde, vivement 2012 !
Réponse de le 16/11/2011 à 16:31 :
Il y a pourtant de graves abus et des médecins qui donnent des arrêts de complaisance alors qu'il n'y a pas de raison de le faire. Ça se fait au détriment des vrais malades.

Sarkozy dénigre les fraudeurs, pas les autres.
Réponse de le 16/11/2011 à 17:18 :
a Honteux: vous n'avez pas HONTE? Sarkozy ne s'attaque pas aux malades comme vous le dites.Justement il s'attaque a ceux qui font semblant d'être malade, donc a ceux qui ne sont pas malade et qui pillent les caisses que les OUVRIERS ont remplis avec leurs cotisations!!!!Vous comprenez cela?
Réponse de le 16/11/2011 à 17:44 :
"En 2010, les Français ont connu en moyenne 14,5 jours d'arrêt de travail, contre 17,8 en 2009, selon une étude du groupe Alma Consulting. Une moyenne qui cache des écarts certains : une autre enquête, publiée en 2007 par le site de gestion de carrière Monster.com, montrait que 75 % des 40 000 salariés français interrogés disaient n'avoir pris aucun jour d'arrêt maladie."
J'en déduit donc que si c'est vraiment la fraude qui plombe le système il s'agit d'arrêts longs. Ce n'est donc pas un 4eme jour qui va dissuader de frauder.
Personne n'est à l'abris d'une grosse gastro ou grippe. Comment rennoncer dans ce cas à 1/5eme de son salaire quand on a deja du mal à boucler les fins de mois? La notion d'"assurance maladie" en prend un mechant coup. Ces mesures relèvent plus de la chasses aux sorcières et d'une volonte de monter les francais les uns contre les autres (en particulier fonctionnaires contre non-fonctionnaires) sans aborder les vrais économies.
Réponse de le 16/11/2011 à 19:30 :
descendez de votre nuage !!!..C EST UN CLASSIQUE chez Sarko , nous monter les uns contre les autres pour mieux nous plumer..il dépense 37000 euros pour 1 nuit et il ose nous traiter de voleur !!!!...la secu est aussi là pour contrôler les fraudeurs , que chacun fasse son boulot
a écrit le 16/11/2011 à 15:37 :
équité quand tu nous tiens
1 jour contre 4 voir 30 pour les indépendants elle est belle l'équité
Vol contre le citoyen?
N'est ce pas du vol de ne pas payer ses impôts depuis longtemps?
et pourtant il l'a fait.
C'est tellement bas que pour le quidam le bât blesse
1789 abolition des privilèges!......
a écrit le 16/11/2011 à 15:35 :
1 jour pour le public , 4 pour le privé , Égalité , Fraternité
400 Millions d'économies d'accord ,
Mais en alignant le nombre de parlementaires et de sénateurs sur le même ratio que les USA par exemple , on aurait 5 à 6 fois moins de ces "parasites" , économie : à la louche plus de 500 million d'euros
En payant les génériques au bon prix comme les anglais ou hollandais, économie 1 MILLIARD d'euros, qu'est ce qu'on attend ? on préfère laisser les grossistes et les labos s'en mettre plein les poches ?
Toutes ces mesures reflètent le mépris de certains dirigeants pour le peuple français.
Réponse de le 16/11/2011 à 16:32 :
Les médicaments c'est aussi beaucoup de jobs en France, sans doute que ça pèse dans la balance en temps de crise ?
Réponse de le 16/11/2011 à 17:30 :
heureusement que le peuple n'a pas accès au pouvoir sinon bonjour la cata !!
Réponse de le 16/11/2011 à 19:34 :
parce que là, on est dans quoi avec nos hommes d Etats, grands diplômés de grande Ecoles ???..
Réponse de le 17/11/2011 à 4:57 :
@nadia,le peuple n'a pas assez de reflexion pour voter.je propose que sarkozy soit réelu sans vote.pourquoi?parce que c'est mieux !
a écrit le 16/11/2011 à 15:29 :
Où est l'équité:quatre jours pour les uns et une journée pour les autres mais ne t'inquiète pas pour ta réelection en 2012 mon petit Nicolas ,on va s'en occuper !!!
a écrit le 16/11/2011 à 15:06 :
toujours les memes qui trinque.SARKO fait cela apres l'accouchement de sa femme comme ca pas de carence. de toute facon il fait cela CARLA france vat mal
Réponse de le 16/11/2011 à 16:33 :
Une femme qui accouche est en congé maternité, quel rapport ?
a écrit le 16/11/2011 à 13:59 :
Giscard disait à Mitterand:vous n'avez pas le monopole du coeur.Pour de petites rémunérations 4 jours c'est un tsunami dans leur budget.Voilà pourquoi la droite perdra des voix.
Réponse de le 16/11/2011 à 14:50 :
oui,c'est pourquoi c'est un tres bon accord pour nous les gens de la fonction publique
Réponse de le 16/11/2011 à 16:35 :
De trop nombreux petits arrêts sont abusifs pour des bricoles, jamais pour des maladies graves. Allez voir dans les entreprises, c'est hallucinant. Les arrêts maladie ne devraient être donnés que pour les maladies graves ou les cas où le travail est impossible, pas pour la bobologie.
La droite perdra des voix si elle ne dit pas la vérité et ne fait pas une politique de gestion juste. On ne peut plus dépenser plus que ce que l'on a, ce temps là est fini et les Français ne veulent pas de Merlin l'enchanteur.
Réponse de le 16/11/2011 à 19:59 :
Réponse à Laurent.
Vous dites allez voir dans les entreprises.Quelle qualité avez vous pour connaitre ce qui se passe dans toutes les entreprises?
a écrit le 16/11/2011 à 13:36 :
La loi prévoit en France de faire payer des charges sociales aux salariés d' entreprises qui leur vendent des biens plus de 20% au dessous de leur prix de vente habituel. Bon.
Pourquoi les salariés d' EDF ne paient-ils pas de charges sociales quand ils paient leur électricité avec un rabais de 90% ????????
Cela soulagerait bien l' URSSAF !
Réponse de le 16/11/2011 à 14:04 :
Ne compliquez pas les choses.
Réponse de le 16/11/2011 à 14:49 :
Les salariés du secteur de l'énergie payent bien les contributions légales associées à cet avantage en nature. Encore une fois, les rénumérations des salariés d'une entreprise données sont à considérer comme un tout. Et si une entreprise donnée était vraiment un paradis fiscal assorti de conditions de travail incroyabelment bonnes, tout le monde voudrait y travailler... et il n'y auarit plus besoin de ces artificespour attirer du monde.
a écrit le 16/11/2011 à 13:19 :
quel aveux d'incompétence dans ce titre!
d'autre part messieurs les journalistes, pourriez vous analyser les chiffres plutôt que de recopier aveuglement les communiqués du gouvernement!
explication de texte:
1 jour de carence de plus pour le privé, cela veut dire salaire éconolisé pour le patron et indemnités journalières à payer par la sécu.
gagnant le patron, perdant la sécu, c'est à dire tout ceux qui la finance, via charges taxes et impôts!
1 jour de carence en plus pour le public, c'est effectivement des salaires de fonctionnaire en moins pour l'état, mais des dépense (plus faibles) d'indemnités journalières.
gagnat l'état perdant l'état! sur les salaires et indemnités l'état y gange un peu mais, quel sera le coût des non soins pour ceux qui ne peuvent se permettre de perdre un jour de carence? qui est capable de chffrer cela?
une maladie contagieuse non soignée à temps et transmise à tout un service ou une partie de l'entreprise ne coutera-t-il pas plus cher?
combien faudra-t-il embaucher de controleurs pour vérifier ses nouvelles lois et quel sera le coût des aller retours députés sénateursdes publications et des litiges?
comme d'habitude, que de la comm pour diviser et essayer de s'attirer des voix du front

Réponse de le 16/11/2011 à 14:01 :
Monsieur, vous écrivez sans réfléchir. Que faites vous de la productivité? Si un salarié ne travail pas, ce n'est pas un bénéfice pour le patron( comme vous dites) mais un manque a gagner, puisqu'il n'y a pas de production, DONC C'EST UNE PERTE POUR L'ENTREPRISE. Pour que vous compreniez bien, pas de travail (cause maladie) pas de production, donc pas de chiffre d'affaire et évidemment pas de bénéfices pour VOTRE PATRON. Bien sûr les ouvriers n'y sont pour RIEN. Ce ne sont que des INNOCENTS, n'est pas Monsieur. Faites donc un stage de gestion dans votre chambre du commerce la plus proche,C'EST GRATUIT
Réponse de le 16/11/2011 à 14:32 :
Vous aurais-je bien compris ? La fonction publique serait une maladie contagieuse? Peut-être...Oou alors voulez-vous dire que les maladies contagieuses se propagent préférentiellement au sein du corps de la fonction publique, les gens du privé étant immunisés? Humour!
a écrit le 16/11/2011 à 12:41 :
Les députés vont plus vite à voter celà que la diminution de leurs salaires
Réponse de le 16/11/2011 à 14:52 :
vous ne conaissez pas les textes:il est tres difficile de modifier en cours de contrat les salaires des députés
Réponse de le 16/11/2011 à 21:06 :
@ ernest antoine : Oui, et on sait très bien pourquoi c'est si difficile ....
Réponse de le 17/11/2011 à 5:00 :
@lasoule:enfin quelqu'un qui sait pourquoi c'est si difficile.je dirais meme:c'est impossible en l'etat actuel des lois
a écrit le 16/11/2011 à 12:41 :
la dette du pays est de 1800 milliards et ils veulent " gratouiller " 400 millions sur les arrêts maladie, mais sans bien entendu tailler dans le gras, c'est à dire eux même...ces gens n'envisagent pas une seconde la diminution de leurs avantages qu'il faudra tout de même tailler...augmenter les taxes et impôts divers, oui !!! , réduire les dépenses; non !!!....quand on en arrive à prélever 69 % du pib, selon leur mentor le général de gaulle, on est un état communiste...et ils veulent en plus ponctionner les 30 % qui reste sur la richesse nationale...cherchez l'erreur et demandez vous pourquoi certains fraudent...mais on peut largement les comprendre
et quand on en sera à 100 % de prélèvements, on fera quoi ? on prendra des crédits pour se nourrir ?
Réponse de le 16/11/2011 à 16:36 :
Il faut tailler de partout. Les dépenses c'est aussi ces arrêts maladie courts souvent abusifs.
C'est drôle les Français veulent que l'on réduise les dépenses mais c'est jamais les bonnes ;)
Réponse de le 16/11/2011 à 18:06 :
on ne peut plus toucher aux fonctionaires.on touche a l'os tellement on a coupé dans les dépenses
a écrit le 16/11/2011 à 12:36 :
c'était prévisible dès 2007, fallait pas voter sarko
on l'a voulu, on l'a eu !
Réponse de le 16/11/2011 à 16:37 :
Et on l'aura encore en 2012, heureusement pour nous ! On échappera à la dictature des Verts !
a écrit le 16/11/2011 à 12:24 :
Bonjour,je croyais que nos députés voulaient voter l'équité entre le privé et le public,pour moi la justice c'était de mettre le délai de carence à 3 jours pour le public et ne pas changer le privé,il n'y a pas deux poids deux mesure,c'est encore regrettable et tous nos élus devraient baisser leurs indemnités de 20%,en Allemagne les mesures sont nettement plus justes,alors je ne suis pas pour la guerre pour l'avoir vécu en 1955-62,on voie que bp exagèrent et ils se plaindront quand se sera la situation comme dans certains pays du moyen orient,mais pourquoi cette injustice et messieurs nos élus pourquoi la retraite à 60 ans pour ceux de la chambre et tous ces avantages sénat,parlement européen et j'en passe et tous les avantages aux anciens premier ministre,plus certains anciens ministres de l'intérieur,et bien d'autres,et les anciens employés de la sncf,edf,etc
a écrit le 16/11/2011 à 11:55 :
Carence:quatre jours c'est une sanction.
Réponse de le 16/11/2011 à 12:45 :
encore une bonne de ce gourvenement 1j pour un 4 jours pour les autres c tous pareil ou rien
en 2 quanq ont pense que c monsieurs et dame de la politique onr refusé une baisse de 10% de leurs gros salaire c une honte mais 2012 arrive n'y ps n'y ump
faut voir autrement
Réponse de le 16/11/2011 à 13:34 :
Réponse à gigi.
Ce n'est pas une question de partis politique,c'est une question sociale.
J'ai dirigé une PME pendant 15 ans.Il y a de vrais malades.J'ai constaté que les médecins donnaient souvent 3 jours d'arrêt.Les malades retournaient donc chez le médecin,les 3 jours étant insuffisants pour guérir.Deux fois 4 jours de carence
pour un salarié avec une petite rémunération c'est une catastrophe dans son budget.Nos hommes politiques doivent réfléhir et comprendre.
Réponse de le 16/11/2011 à 14:08 :
Réponse à gigi.
Je précise,evidemment hors cas de prorogation.
Réponse de le 16/11/2011 à 15:44 :
réponse a objectif moi aussi j dirigé une entreprise avec 30salariés il y en des bons et des mauvais mais c quand meme bien des politicars qui font et defont les lois donc des partis en 2012 il va falloir changer le PS et l'ump ont les a assez vu dehors ce sera pas pire avec d'autres plus au centre mais un vrai centre
a écrit le 16/11/2011 à 11:48 :
Encore une fois, plus on parle d'équité (ou d'égalité, devant la loi j'entends), moins on la pratique.
a écrit le 16/11/2011 à 11:42 :
En Alsace nous n'avons pas de jour de carence.
Réponse de le 16/11/2011 à 14:39 :
Chuuut! 1) ca pourrait ne pas durer
2) les Alsaciens sont des Rhénans, travailleurs, sérieux (un peu trop?) et n'ont pas besoin de jours de carence pour se sentir responsables.
3) Bismarck leur devait bien ca quand il les a annexés.
Réponse de le 16/11/2011 à 15:03 :
L?Alsace : 1/les taux de cotisations assis sur les salaires sont supérieurs au reste de la France
2/ Leur caisse d?assurance maladie est bénéficiaire - 3/ les médecins prescrivent très peu de médicaments même pour les enfants 4/ les habitants hésitent à prendre RV chez le médecin
? Ce n?est pas la même culture
Réponse de le 16/11/2011 à 17:32 :
mais bien sur
Réponse de le 17/11/2011 à 8:41 :
C'est simple;ont payent plus de cotisations et avons obligation d'avoir un budget EQUILIBRE.
Réponse de le 17/11/2011 à 9:47 :
Aussi une des bonnes lois héritées des différentes occupations; 1870/1914 1939/1945 .
a écrit le 16/11/2011 à 11:36 :
L'équité ou la justice n'a rien à voir dans cette affaire. Il s'agit simplement de faire payer les conséquences de la folie financière par les personnes qui n'y sont pour rien.

Equité et justice ? Même les chiffres les plus charcutés du gouvernement le disent : la fraude concerne, de loin, une minorité des arrêts de travail. Donc, contre toute parade, les principales victimes de ces mesures seront les personnes qui ne fraudent pas. Comment faut-il le dire pour que ce soit entendu ?

Quant aux salarié(e)s travaillant dans des entreprises qui ne prennent pas en charge les jours de carences, ce sont généralement celles et ceux qui ont déjà les conventions collectives ou les accords salariaux les moins avantageux. Faire les payer les plus modeste, voilà une idée juste !

"Responsabiliser" en augmentant les délais de carences ? C'est bien connu, les gens ne tombent pas malades, ils se rendent malades. Sinon, il serait idiot de vouloir les responsabiliser... "Ben oui, mon brave monsieur, comme ça, ils se font payer des arrêts de travail sans risquer les contrôles de la sécu. Des vrais vicieux, je vous dis." En résumé, il n'y a pas 2 catégories, d'un côté les fraudeurs, de l'autre les personnes vraiment malades. Il n'existe que des fraudeurs qui se répartissent en fraudeurs directs et fraudeurs indirects. Le gouvernement veut vraiment nous faire marcher sur la tête...

Mais tout ça importe peu, nos gouvernants se sont pas dans le registre de l'argumentation. Leur seul soucis est de faire payer la crise à celles et ceux qui n'y sont pour rien, en faisant en sorte que les plus modestes soient les plus frappés. Et pour faire passer des mesures qui échappent à tout autre raison, le moyen utilisé est de monter les gens les uns contre les autres. Une fois de plus.


a écrit le 16/11/2011 à 11:29 :
l'équité aurait voulu que le gouvernement s'attaque à l'absentéisme de ses parlementaires. Je n'oublie que ce sont ces bons à rien qui ont voté depuis des lustres un budget annuel en déficit.
Enfin vivent le 1° ministre et ses députés qui se gavent avec nos impôts: 4 jours de carence c'est 20% du salaire en moins pour les travailleurs
a écrit le 16/11/2011 à 11:27 :
bon on va faire des économies, mais comme le salaire des fonctionnaires est intégré dans le calcul du PIB (services) on aura donc une réduction du PIB de ces 400 Millions..... excellent pour la croissance;...
Réponse de le 16/11/2011 à 12:14 :
c'est pour cela que le PIB est un très mauvais indicateur de l'état de l'économie. on ajoute n'importe quoi, y compris les pires gaspillages.
il est grand d'arrêter d'utiliser ce chiffre qui veut dire tout et son contraire.
a écrit le 16/11/2011 à 11:19 :
En LIberal quand on travaille pas on est pas pay?t si on veut des IJ on s assure
Dans mon cas c est 30j de carence !
Je peux avoir 0 ou 3 ou autres : c est juste l assurance qui sera plus ch?

Suffit de faire pareil pour les salari?: plus on cotise moins on aura de carence

C est comme la franchise sur l assurance voiture
Pas plus compliqu?ue ?
Réponse de le 16/11/2011 à 11:46 :
Sauf qu'en profession libérale déclare-ton tous ses revenus? est ce que l'on se paie pas sa voiture par exemple sur les deniers professionnels??,
Réponse de le 16/11/2011 à 12:24 :
à libr : merçi d'exprimer votre opinion dans un français compréhensible et non en pseudo sms.
Réponse de le 16/11/2011 à 17:32 :
c'est ton choix
a écrit le 16/11/2011 à 11:01 :
En tant que fonctionnaire, je comprends parfaitement vos réactions... Mais que puis-je faire ? Est-ce de ma faute d'avoir qu'un seul jour de carence ? Est-ce de ma faute d'avoir "certains privilèges" ? Je ne suis qu'un pion, comme beaucoup d'autres...
Réponse de le 16/11/2011 à 11:13 :
enfin un focntionnaire qui ne montre pas les dents sans raison...
bravo monsieur ...; c'est tant mieu pour vous mais pas pour nous !! lol
Réponse de le 16/11/2011 à 14:54 :
moi aussi je suis fonctionaire ,et j'ai honte de notre manque de soildarité avec les petits entrepreneurs
Réponse de le 17/11/2011 à 8:52 :
merci vanessa
a écrit le 16/11/2011 à 11:00 :
L'équité c'est trois jours pour tous. Les députés sont des pourris et le PS qui se targue de vouloir changer les choses, acquiècent.(comme pour voter contre la loi de diminution de leur salaires de 10%) De plus, si ils veulent faire des économies qu'ils verouillent l'accés à la CMU ou à d'autres aides aux seules personnes ne pouvant réellement pas travailler.
a écrit le 16/11/2011 à 10:38 :
quand arretera t'on de prendre les travailleurs du privé pour des vaches à lait? non seulement ils contribuent largement au financement du public, n'ont pas la sécurité de l'emploi, assurent la balance commerciale de la france...et on ne trouve pas mieux que de rajouter des mesures discriminatoires; Imaginons que le privé fasse une grève totale: qui paiera les fonctionnaires?
Réponse de le 16/11/2011 à 11:38 :
Imaginons que le public n'aie jamais fait grève! Votre situation serait encore pire.
Le problème n'est pas là. Maintenant augmenter d'un jour le privé, je trouve ça plus révoltant que d'en imposer 3 au public. On a déjà créer la CSG, la RDS, les médicaments pas remboursés et une participation de 0,50 euros par boite. Pourquoi? ça n'a rien amélioré. Pendant ce temps de nombreux étrangers viennent séjourner en france pour se faire opérer car pour eux "c'est gratuit en France". L'état est géré par des incapables depuis plusieurs décennies. Là est le vrai problème! Et ça changera en 2012? pas sûr! Alors pourquoi se plaindre?
Réponse de le 16/11/2011 à 14:44 :
Hep! vous avez omis la "journée de solidarité" (sic!) pour les vieux qui ne veulent pas mourir à temps. Le mieux ce serait autant de journées de solidarité que de jours travaillés. Là on serait vraiment un grand pays...
a écrit le 16/11/2011 à 10:37 :
Public-Privé.
Voila le vrai débat,la vrai polémique avec des syndicats hors d'âge ,qui s'accrochent à une législation de sortie de guerre.
Avec 8 millions et plus d'électeurs potentiel,les candidats ,veulent le pouvoir et ne vont pas méconter cette caste,qui doitr rentrer dans le rang,sinon le privé ira comme chez PSAou Sanofi ailleurs;
Depuis 2007, nous sommes en république privée de logique et de bon sens,Alors!!!!!
a écrit le 16/11/2011 à 10:34 :
Punition collective pour les uns, salariés, amnistie pour les autres 17 milliards de fraude pour les patrons, les patrons honnêtes vont ils être sanctionnés
a écrit le 16/11/2011 à 10:17 :
Diviser pour mieux régner...
a écrit le 16/11/2011 à 10:15 :
"ans un souci "d'équité", le gouvernement a parallèlement décidé, comme La Tribune l'a révélé ce dimanche (latribune.fr du 13 novembre), d'instituer d'un jour de carence pour les fonctionnaires,"
L'equiité, aurait été d'aligner le public sur le privé. 3 jours pour tous ! Mais il est vrai qu'il est inhumain de demander aux fonctionnaires de faire les memes sacrifices que dans le privé. Cela s'appelle monter les uns contre les autres !
Réponse de le 16/11/2011 à 11:08 :
L'inverse aurait marqué un réel progrès social...
Réponse de le 16/11/2011 à 11:10 :
L'inverse eût à mon avis un goût de progrès social évident et le mérite pour une fois de ne pas chercher la division pour s'assurer un règne plus doux...
a écrit le 16/11/2011 à 10:09 :
n'y a t il pas un risque à voir les gens s'arreter plus longtemps,car quitte à perdre 4 jours
autant que les arrets soient les plus longs possibles pour compenser....
au final,des économies de bout de chandelle....
arretons la course à l'échalotte avec le FN!
Réponse de le 16/11/2011 à 11:40 :
Il ne faut pas oublier que les salariés du privé ne touchent ensuite que 50% de leur salaire, donc ils ne peuvent pas avoir un long arrêt maladie sans se retrouver avec des problèmes financiers.
Réponse de le 16/11/2011 à 12:08 :
L'autre problème est que dans le privé les arrêts maladie comptent pour 0 pour la retraite tout comme les congés maternité et les accidents du travail, donc si vous avez 1 mois d'arrêt dans l'année, votre retraite est calculée sur 11 mois au lieu de 12. Donc on est pénalisé 2 fois.
a écrit le 16/11/2011 à 10:07 :
Des mesures d'équité qui arrivent avec des décennies de retard! que veut-on nous faire croire? pour les arrêt abusifs, c'est le médecin qui est responsable. C'est lui qui décide ou pas d'arrêter son patient.Alors pourquoi s'en prendre aux assurés? La solution est simple: Il suffit de déconventionné le médecin qui abuserait dans l'octroi des arrêts, pour une période donnée. Si tous ont cette épée de Damoclès au dessus de la tête, il ne risqueraient pas de perdre un client.(je dis client volontairement).J'ai vu cette pratique dans une sous Préfecture du Cher, il y 34/40 ans, et ce médecin était déconventionné pendant 3 ans. Donc ces patients s'il le consultait n'était pas remboursés. Je pense que ce moyen serait éfficace, et pour une fois ce serait juste, vis à vis du "petit peuple"
Réponse de le 16/11/2011 à 12:20 :
c'est vrai qu'il y a toujours eu des médecins bien connus pour donner des jours d'arrêt de travail sans se poser de question. Ils doivent être faciles à identifier en faisant un minimum de statistiques.
Réponse de le 16/11/2011 à 13:14 :
@letroll, il y en a même ou on téléphone on passe on paye.
a écrit le 16/11/2011 à 10:02 :
Moi je conserverai de toute façon mes rentes immobilières, grippé ou non.
Réponse de le 17/11/2011 à 5:19 :
le travail de toute une vie!et quand je pense que la gauche aimerait taxer tout cela.je crois que nous n'avons pas d'alternatives pour le prochain president:sarko2012,2017,2022,2089
a écrit le 16/11/2011 à 9:57 :
encore une fois on maintient la discrimination entre les travailleurs du privés et ceux du public. il faudra alors effectivement justifier que l'on est plus souvent malade dans le privé alors que le taux d'absentéisme effectif (toute causes confondus) du public montrerait plutôt le contraire. Messieurs les politiques soyons un peu sérieux pour une fois!
Réponse de le 16/11/2011 à 10:24 :
bien dit
Réponse de le 16/11/2011 à 10:41 :
c'est drôle il n'y a que cela qui vous choque ! les 17 milliards de fraude des patrons qu'en pensez vous ? faut il punir les patrons honnêtes pour ceux qui fraudent ? et l'évasion fiscale qu'en pensez vous ? et la fraude fiscale, qu'en pensez vous? nos milliardaires qui ne paient pas d?impôts, qu'en pensez vous? par contre je suis d'accord pour l'égalité entre le public et le privé, entre le privé et les députés, entre le privé et les sénateurs en terme de retraite, d?impôts et d'égalité devant la justice, qu'en pensez vous ?
Réponse de le 16/11/2011 à 11:50 :
Pour compléter les fraudes des "gens d'en haut" regardez l'excellent reportage ces 2 dimanches qui viennent sur FR5 à 20h30, de l'argent qui circule chez clearstream , il y en a avec 12 zéros, de quoi combler les trous et déficits divers .
Réponse de le 17/11/2011 à 5:23 :
@thierry:il faudrait que les soit disant fraudes et impositions des dirigeants soient prouvées.ce qui n'est pas le cas.alors que pour les salariés c'est limpide.quant aux milliardaires qui ne payent pas d'impots vous prefereriez qu'ils partent a l'etranger?
a écrit le 16/11/2011 à 9:46 :
Merci de dire aux développeurs de retirer ce bout de code :

/*refresh de 10 minute*/
refresh = setTimeout("location.reload();", 600000);

function stoptimeout()
{
window.clearTimeout(refresh);
}

En effet, après avoir passé les 10 minutes à rédiger un commentaire élaboré, la page s'est rechargée et j'ai tout perdu... donc tant pis pour le commentaire...
Réponse de le 16/11/2011 à 10:04 :
Nous allons regarder le prb, merci
Réponse de le 16/11/2011 à 10:18 :
il suffit de faire son commentaire sur un document word ....et lorsqu'il est pret un copier coller 2 seconde ...
Réponse de le 16/11/2011 à 10:18 :
+1 - maintenant je prépare sur un brouillon de mail puis copier/coller.
Réponse de le 16/11/2011 à 14:50 :
D'accord avec souri84: c'est INSUPPORTABLE. Je demande qu'on pende haut et court l'informaticien responsable de çà...depuis des années que çà dure.
a écrit le 16/11/2011 à 9:39 :
Ce sont les travailleurs qui paie la plus grande partie du régime général
L'Assurance Maladie des travailleurs salariés (régime général) est l'assureur solidaire de quatre personnes sur cinq en France. Elle finance 75 % des dépenses de santé
Réponse de le 16/11/2011 à 14:53 :
Ah oui? Et que faites-vous du RDS et surtout de la CSG qui nous appauvrit tous considérablement...et qui semble être allée de paire avec un creusement du fameux trou. Assistanat quand tu nous tient...
a écrit le 16/11/2011 à 9:23 :
Je suis apprentie et je travaille 3j en entreprise et 2 à l'école par semaine.
Autant dire que jamais je n'accepterais un arrêt de travail. Cela revient à perdre presque 1/3 de mon salaire! Comme il l'a déjà été dit, cela revient à rendre malade ses collègues, et donc entraîne plus de dépenses de santé!
a écrit le 16/11/2011 à 9:21 :
Donc si je comprends bien, 1 jour de carence pour la fonction publique et 4 jours pour le privé. Ce qui signifie que le privé est plus souvent malade que le public? C'est aussi peut être parce que le travail est plus dur, plus pénible dans le privé que dans la fonction publique je suppose. Les fonctionnaires sont alors moins malades et ne prennent que très rarement des arrêts de travail c'est bien connu.
Réponse de le 16/11/2011 à 10:35 :
Il faut arreter avec ces suppositions idiotes, vous faites le jeu de ce gouvernement incompétent
a écrit le 16/11/2011 à 9:10 :
C?est une Honte !!! Et ceux qui votent ce genre de reforme parlent d?équité ? Ils amorcent tout simplement la bombe sociale qui va sous peu éclater.
Cette crise financière montre jour après jour le niveau d?incompétence notable de nos politiques (tous bords confondus) et surtout cette malhonnêteté systémique, viscérale qui finit par décrédibiliser le monde politique et financier du même coup. L?argent il y en a, de véritables économies il y en a aussi à faire, mais c?est le courage et l?honnêteté qui manque à nos décideurs. De plus nous vivons sur modèle de bourse uniquement basé sur le gain à court terme déconnecté de la véritable richesse qu?est la production le travail.
Comment peut-on laisser des spéculateurs se faire de l?argent sur la faillite de pays ? Comment peut-on laisser ce système de bourse fluctuer aux grés de bruits, rumeurs, manipulations spéculatives qui remplissent les poches d?une minorité en assoiffant le reste du monde ? La mécanique est en panne il faut la changer si on veut continuer d?avancer, sinon la spirale de la dégringolade va être infernale !
Mais je suis pessimiste, car la cupidité malsaine et aveugle des pouvoirs politiques et financiers est malheureusement loin de se remettre en question. Seul une explosion du système complet peut tout remettre en question? nous y allons?
Réponse de le 16/11/2011 à 11:13 :
et au nom de l'équité... Nos chers députés ont refusé de diminuer leurs indemnités de 10%... ou d'augmenter les taxes sur les nuits d'hôtel de Luxe à + de 200 ? la nuit.
Le malade est un voleur, c'est bien connu.
a écrit le 16/11/2011 à 9:09 :
Z'ont pas l'impression de se tromper de cible là encore? C'est dans la CMU, l'AME et les fraudes aux Allocs qu'ils feraient mieux de récupérer "nos" euros distribués allègrement par nos "responsables" politiques qui, eux, ne se sentent d'ailleurs pas concernés par l'effort d'austérité à fournir!...
a écrit le 16/11/2011 à 9:09 :
pour ne pas perdre cette journée, il suffira de vendre une RTT à son employeur.
Réponse de le 16/11/2011 à 10:13 :
bah tu perds quand meme un rtt . !
a écrit le 16/11/2011 à 9:06 :
bravo les députés vous etes pour le progrès sociale
a écrit le 16/11/2011 à 9:05 :
Alors si je comprends bien le fils d'un ouvrier qui a bossé en fac de droit jusqu'à bac+5 pour se trouver catégorie C car il n'a pas pu bénéficier de réseaux est un privilégié, ouarfff, trop drôle.

Mon fils quant à lui, il n'aura pas à se fouler décrocher un diplôme, même si c'est un âne, je lui ferais faire un BTS gestion dans une école privée et il héritera de plus de 3 millions d'euros, les privilèges ça se mérite !
Réponse de le 16/11/2011 à 11:28 :
Avec la remise en cause progressive de la loi tepa il aura des frais d'héritage le chouchou et la gauche n'est pas encore revenue aux affaires!!!!
a écrit le 16/11/2011 à 9:02 :
Pensez déjà à limiter la cmu et on verra après!!!!
a écrit le 16/11/2011 à 8:59 :
Il vaut mieux s'attaquer aux vrais privilégiés que constituent les fonctionnaires, de toute façon mon fils n'aura pas besoin de se casser la tête ni gâcher des semaines en bossant un concours, il héritera d'une somme rondelette lui assurant son avenir., il sera rentier et vous paierez pour lui en lui versant près de 4000 euros de loyer par mois... car il n'y aura jamais de jour de carence pour le paiement des loyers, il faut en vouloir pour aller bosser...
a écrit le 16/11/2011 à 8:54 :
j'ai peur que les fonctionnaires ne se mettent en grève maintenant qu'une journée de maladie leur sera enlevée! les "pôvres"
Réponse de le 16/11/2011 à 13:31 :
que pensez vous du rapport de M. Thian, 3 milliards de fraude pour les salariés, 17 pour les patrons. L'un ne justifie pas l'autre mais je n'ai pas lu votre commentaire sur les patrons. Ne vous inquiétez pas demain vous serez la victime de toutes ces mesures. Persécutons tous les fraudeurs, mais n'appliquons pas de punition collectives aux seuls salariés. 400.000 parisiens ont applaudi PETAIN en mai 1944, les mêmes tondaient des femmes en Aout de la même année, qu'en pensez vous ?
a écrit le 16/11/2011 à 8:50 :
Babouin ne prévoit pas un 3ème plan de rigueur? Il nous prend vraiment pour des c....s, toutes ces mesures prises en catimini pour nous faire payer encore plus, c'est quoi? (un retraité à 1012 euros mensuels)
a écrit le 16/11/2011 à 8:47 :
Messieurs les députés . Vous avez refusés une diminution de 10% de vos indemnités. A PARTIR DE COMBIEN DE SCEANCES D'ABSENCES AU PARLEMENT SEREZ - VOUS SANCTIONNES ??????? attention le peuple va se facher Messieurs et Mesdames .
a écrit le 16/11/2011 à 8:47 :
Donc 1 jour de carence pour les fonctionnaires represente 180000 euro récupérés. Pourquoi pas 4 jours comme tous les autres on economiserait ainsi 540.000 euro et tout le monde serait sur le meme pied d'EGALITE. non ?????
Réponse de le 16/11/2011 à 9:30 :
Mr Jacob Président du groupe UMP à l'assemblée nationale a indiqué que 75% des entreprises du secteur privé prenaient en charge les jours de carence...
Réponse de le 16/11/2011 à 9:30 :
Mr Jacob Président du groupe UMP à l'assemblée nationale a indiqué que 75% des entreprises du secteur privé prenaient en charge les jours de carence...
Réponse de le 16/11/2011 à 9:30 :
Mr Jacob Président du groupe UMP à l'assemblée nationale a indiqué que 75% des entreprises du secteur privé prenaient en charge les jours de carence...
Réponse de le 16/11/2011 à 9:30 :
Mr Jacob Président du groupe UMP à l'assemblée nationale a indiqué que 75% des entreprises du secteur privé prenaient en charge les jours de carence...
Réponse de le 16/11/2011 à 9:30 :
Mr Jacob Président du groupe UMP à l'assemblée nationale a indiqué que 75% des entreprises du secteur privé prenaient en charge les jours de carence...
Réponse de le 16/11/2011 à 10:17 :
pierre... je crois qu'on a bien compris .. lol
mais je n'y crois pas vraiment pas.. ils disent ca au debut pour faire bien, et puis ils n'en feront rien ...
comment voulez vous que des pme, oupetites entreprises acceptent ca.. plus augmentationde impots a partir 2012
a écrit le 16/11/2011 à 8:45 :
alignons le public sur le privé mais sur tout et notamment les salaires !!
Je demande : une augmentation annuelle, un 13ème mois et une prime de départ à la retraite ... bon la prime d'interessement je peux m'assoir dessus !

mon cas : 1er janvier 2011 (changement échelon soit augmentation de 40 euros net après 2 ans sans rien d'autre puisque le 1% gelé pdt 5 ans) mais diminution de 9 euros net pour alignement cotisation public/privé. au 1er janvier 2012 : aucune augmentation (le 1% tjrs gelé) et moins 9 euros pour aliognement cotisations sur privé donc résume = 40-9-9 soit une augmentation de 22 euros en trois ans ...wahouu la super privilégiée que je suis !!!

ah oui mon salaire étant constitué de primes, je gagne à peine plus que le SMIC et c'est ça qui est pris en compte dans le cacul de ma retraite avec seulement 30% d emes primes ..... donc oui heureusment que nos pensions sont calculées dna smon cas sur les trois dernière années sinon je suis mal !

arrêtez de croire tout ce qui est dit à la TV même les ministères ne sont pas égaux entre eux ...moi je parle pour la fonction publique d'état dans les services judiciaires (juridictions)

Nous sommes tous dans la même galère et on déshabille Pierre pour habiller Paul et dans 20 ans on refera pareil dans l'autre sens !
Réponse de le 16/11/2011 à 9:46 :
Il est vrai que dans le secteur privé est comblé d?avantages : augmentation annuelle systématique (un montant à rester le cul sur sa chaise), avantages en nature, horaire plus que light, garantie de l?emploi (ah, ben non, pas ça)? Bref, il appartient aux mécontents du Public de sortir de ce « charnier » pour venir vers cette herbe plus verte que l?on trouve dans le privé. Tiens, l?inverse est aussi vrai?
Réponse de le 16/11/2011 à 10:19 :
bien sur, alignez vous sur le privé...; tout le monde aujourd'hui est embauché au smic... sans augmentation pdt des années.. oui je suis pour votre idée . .. .
Réponse de le 16/11/2011 à 10:29 :
Oui, vous avez tout à fait raison, alors au lieu de se tirer dans les pattes si nous travaillons ensemble, nous avons tout à y gagner, Non...
Réponse de le 16/11/2011 à 12:55 :
Cher fonctionnaire tu oublies que tu pars à la retraite avec 75% de ton dernier salaire net, alors que dans le privé le calcul se fait sur les 25 meilleures années. Cette différence de traitement est insupportable d'autant plus que les régimes de retraites des fonctionnaires ne s'autofinancent pas, ils survivent uniquement grace aux cotisations des salariés du privé. Le jour où la France ne pourra plus emprunter sur les marchés pour payer ton salaire tu auras une raison de te plaindre, mais pas avant.
Réponse de le 16/11/2011 à 13:28 :
+1000 a privé
a écrit le 16/11/2011 à 8:43 :
déjà pour Sarko, qu'il limite déjà c'est déplacement en avion et hôtel est la on pourra surement faire des économie de quelque million d'euro aussi car la tout ce que long perd c'est les acquis que nos grand parents et arrière grand parents qui ce sont battu pour les avoir et maintenant on nous surprime tout ,elle est belle la France ,et il croit que après ça on va voté pour lui en 2012 .
a écrit le 16/11/2011 à 8:42 :
D'accord pour l'égalité de traitement entre privé et public.
Commençons alors par aligner les salaires de la fonction publique avec ceux du privé...
Réponse de le 16/11/2011 à 9:23 :
avantage du privé = 13° mois, chèque resto, participation, intéressement, pas de jour de carence pour congés maladie (75% des entreprises du privé les prennent en charge d'après Mr Jacob président du groupe UMP) + avantages à travers les comités d'entreprises
Réponse de le 16/11/2011 à 9:48 :
Et assurons au privé la garantie de l'emploi et un seul jour de carence... Egalité de traitement oui... mais sur la totalité. Aprés tout, Patron du Privé aussi bien lotis que "Patron" du Public lol
Réponse de le 16/11/2011 à 10:20 :
oui sauf que ... pas le meme cotisations... pas les meme impots ... pas les meme retraites....
Réponse de le 16/11/2011 à 10:21 :
en meme temps, monsieur jacob, president de l'ump, ce n'est pas lui qui decidera pour les entreprises . . .
a écrit le 16/11/2011 à 8:37 :
440 millions d'euros de gagner plus 121 millions d'euros de com' et de sondages en politique, ça fait des économies; idem si l'on arrête de payer des intérêts aux marchés et que l'on soumet à nouveau les obligations d'Etat à la BCE sans intérêt comme c'était avant avec la banque de France en 1973.
a écrit le 16/11/2011 à 8:36 :
Toutes ces mesures...
nos grands parents se sont battus pour obtenir tout ca, on paye des impots, des taxes toute notre vie pour avoir le droit d'etre indemnisé lorsqu'on est malade et voila que plus le temps passe, plus la france s'endette avec la folie depensiere de nos dirigeants et qui paye?
Les salariés, en effet un quatrieme jour, belle economie pour la secu tiens moi je juge que je donne trop et que c'est pas un si bon placement que ca la "republique " francaise si j'arretais de payer mes impots?

Combien de temps a votre avis pour qu'on me rappelle a l'ordre?
a écrit le 16/11/2011 à 8:36 :
Ce n'est pas la chasse aux malades, mais la chasse aux FAUX malades !
Les vrais malades n'ont rien à craindre.
Il est par ailleurs surprenant que l'équité ne soit pas 3j de carence pour le privé et le public. Les fonctionnaires restent une fois de plus très très favorisés.
Cela ne les empêche une fois de plus de pleurnicher sur leur TERRIBLE sort....
Sécurité de l'emploi, garantie de salaire et surmenage ;) La crise quoi!
a écrit le 16/11/2011 à 8:35 :
Inutile de se battre en privé et public. Cette économie servira à rénumérer les médecins généralistes et spécialistes, avec leur nouvelle convention,ils peuvent percevoir jusqu'à 9100 Euros par an suivant les objectifs à atteindre. ex. : affichage des horaires d'ouverture : 350 E.Pourquoi les journalistes n'en parlent pas ?
a écrit le 16/11/2011 à 8:33 :
tous le monde c'est que nos pauvres fonctionnaire sont tres pauvres alors que l'ouvrier lui et riche alors ne vous tracassez pas la tete ouvriers fesont un effort pour nos pauvres fonctionnaires
a écrit le 16/11/2011 à 8:31 :
encore le petit qui paye ,et 1 jour en plus ,mais les fonctionnaires est -il morale qu'il soit pas égale ou va t'on j'ai honte d'etre francais ; STOP a la betisse le petit n'a plusqu'assez de faire plume par vos gourvernement et ministre
a écrit le 16/11/2011 à 8:30 :
C'est à croire que je dois arrêter de travailler afin de rétablir les finances publiques!?lol
a écrit le 16/11/2011 à 8:27 :
arrêtez avec les médecins ,la plupart du temps quand ils refusent de faire un a-travail ,la personne va ailleurs pour l'avoir !!
non ce qui est injuste c'est que dans le privé :4 jours et dans le public 1 jour!!!
on savait déjà que la plupart sont des f... on saura qu'ils sont en plus "fragiles" les pauvres!
on creuse encore et toujours les écarts honte sur la france
a écrit le 16/11/2011 à 8:22 :
petit calcul :
soit un salarier qui touche le smic : environ 1050? / mois
soit 4 jours de carence = 20% d'un mois
solde restant après 1 arret = 840?
petit constat, le seuil de pauvreté en france est de 795? en revenu mesuel.
qui dit mieux au niveau double peine
a écrit le 16/11/2011 à 8:21 :
Ce qui m'écoeure c'est qu'on enlève un 4ème jour aux travailleurs du privé alors que pour un fonctionnaire (pour la 1ère fois) on ne retire qu'1 seul jour. La justice aurait voulu qu'on aligne la fonction publique (plus que protégée) sur le privé = 3 jours de carence. C'est un fonctionnaire qui vous écrit.
Réponse de le 16/11/2011 à 8:43 :
le gouvernement a réussi , la guerre entre public et privé. 1 jour et 4 jours pas equitable, d'accord , dit comme cela c'est vrai mais dans le detail: une partie du salaire des fonctionnaires territoriaux est payé en "primes" qui elles sont amputées des le 1er jour d'arrêt. Ce qui doit revenir au même. Equité dites vous !!!!! pourquoi au moment du decompte de la retraite , dans le privé un enfant rapporte 2 ans et dans le public il ne rapporte que 6 mois.....
Réponse de le 16/11/2011 à 9:01 :
Uép vous avez raison mais je veux bien aussi en contrepartie les CE du privé ainsi que les chèques restaurants déjeuner et 13 - 14ème mois de salaire...!
Réponse de le 16/11/2011 à 9:01 :
la LIBERTÉ aurait été de mettre les pendules à l'heure :
Trois jours de carence pour tout salarié, public, privé, association, hostos, territoriaux et libéraux !!

Je suis médecin libéral et pour nous, la carence est de ...90 jours !
Surprenant, n'est-ce-pas !!
Nous sommes donc obligés de payer une assurance spécifique "perte d'activité" et ensuite, au 91e jour, nos cotisations sont alors prises en charge.

D'autre part, sachez que tout médecin reçoit un SNIR (rapport semestriel) de toute son activité, épluchée sur chaque poste de dépense, dont, bien entendu, les IJ. La sécu connait donc parfaitement les "gros prescripteurs d'arrêts de travail" et peut faire une chasse aux sorcières.
Personnellement, l'arrêt de travail est toujours donné pour un véritable problème de santé et pas par complaisance. Pour les arrêts d'une journée, les salariés peuvent prendre une journée de "récup", c'est moins pénalisant.
Réponse de le 16/11/2011 à 9:09 :
pourquoi tu n'es pas fonctionnaire. Le grand défaut des français c'est la jalousie
Réponse de le 16/11/2011 à 11:21 :
dans certain pays.... voir le resutat ......
a écrit le 16/11/2011 à 8:21 :
équité ? 1 jour pour les fonctionnaires et 4 pour le privé ? Où se trouve l'équité ? Ce sont toujours les plus défavorisés qui sont pénalisés
a écrit le 16/11/2011 à 8:18 :
Cette économie est une goutte d'eau dans la mer et ne résoudra rien dans le temps. Les acquis sociaux ont été l'objet de luttes de la part de nos parents et grand-parents et ce n'est pas leur faire honneur que de se laisser plumer ainsi...... Les véritables fraudeurs sont au pouvoir et veulent absolument garder leurs privilèges "touche pas à mon argent" et ne manquent pas d'air de faire casquer la population. Non l'équité c'est zéro jour de carence, la maladie ce n'est pas un choix, on la subit. Beaucoup déjà dans la difficulté vont allez au travail malade et aggraver leur pathologie, quand ce ne sera pas contaminer les collègues. Opposer sans cesse la fonction publique au privé, c'est faire croire que dans le privé il y a un tas de bons à rien et dans le privé de braves travailleurs courageux. Mais les êtres humains sont divers dans les deux populations et l'on trouve des deux côtés les mêmes qualités ou défauts. Non là encore il faut bien voir que l'on veut la division pour mieux régner sur l'argent. On connaît bien les travers des gens qui jalousent souvent le voisin sans n'en rien connaître. Il faut réfléchir plus et voter mieux. Ce serait sûrement une meilleure solution pour endiguer la fameuse "crise", crise qui ne se fait sentir que sur les personnes non fortunées, car pour les autres c'est la joie, ils n'ont jamais été aussi riches.
Réponse de le 16/11/2011 à 8:48 :
Camille, oui je suis d'accord avec toi sur toute la ligne, les politiques cherchent à nous diviser pour mieux régner.
a écrit le 16/11/2011 à 8:17 :
Entre 1 et 4 jours je ne vois pas l'équité non plus. Déjà je ne me mettais jamais en arrêt maladie quand mon médecin me l'imposait car perdre 3 jours de salaire c'était inconcevable mais 4 c'est presque 1 semaine !
a écrit le 16/11/2011 à 8:16 :
c'est pitoyable... Honte à ceux qui on voté cela, sont-ils vraiment les représentants du peuple?!! Encore le secteur privé qui subit...un pas de fourmi pr le public ! Plus on travaille et moins on y gagne et là on ne peut même plus être malades, on se rendra au travail malade, et les contagions entre collègues seront de mises et tant pis si le rendement est moins bon ou si il y a moins d'efficacité au travail...peut être un risque accru d'accidents de travail dus justement à la fatigue ! Bravo à ce gouvernement qui devrait travailler dans le secteur privé pour savoir de quoi il retourne !
a écrit le 16/11/2011 à 8:15 :
c'est une honte ! il faut absolument aller travailler chez les fonctionnaires etre paye a rien faire c'est que du bonheur ........
Réponse de le 16/11/2011 à 10:12 :
Les concours sont ouverts à tous....
Réponse de le 16/11/2011 à 11:28 :
et le piston est reserve aux clans
Réponse de le 17/11/2011 à 13:02 :
ce n'est pas toujours la faute des fonctionaires:que peuvent ils faire lorsqu'il n'ont pas de travail?
Réponse de le 17/11/2011 à 13:54 :
le statut est INSUPORTABLE..aux yeux des autres travailleurs leurs concours leurs DONNENT des privilèges a vie.... IL EST IMPOSSIBLE D ETRE TOUS PONCTIONNAIRES
a écrit le 16/11/2011 à 8:15 :
Comment peut-on espérer des économies en augmentant le délai de carence ?! Les gens prendront juste des jours de congés maladie en plus pour être sur d'être remboursés après, donc ça coutera forcément plus cher à l'état ! Le delai de carence doit au contraire être supprimé pour réaliser des économies car il est bien évident que rembourser 1 jour de congé revient moins cher qu'en d'en rembourser 3.
Réponse de le 16/11/2011 à 8:51 :
Tu dis n'importe quoi mon pauvre Renaud, renseigne toi sur le fonctionnamant des IJ avant de parler.
a écrit le 16/11/2011 à 8:15 :
moi je suis très content, quand je serai malade, je ne m'arreterai plus du tout et je viendrai contaminer tous mes collègues.
a écrit le 16/11/2011 à 8:14 :
Encore une mesure pour diviser les privés du public . Je suis dégoutée. Quel manque de courage .Dans ma famille, il y a 13 fonctionnaires dont certains " pas tous " usent et abusent . Je suis d'accord pour la rigueur, mais pour tous, et que l'état commence déjà à faire le ménage. Les salaires et avantages de tous ces messieurs qui nous gouvernent et s'en mettent plein les poches.Tous ces députés et autres inutiles. Et tous les abus de toutes sortes des personnes qui connaissent mieux les lois que nous et en profitent a gogo.
a écrit le 16/11/2011 à 8:06 :
L'absence répétive des députés à l'assemblée devrait être également retenue.
Combien cela rapporterait-il ? !!!!!!!
Réponse de le 16/11/2011 à 8:55 :
Bravo JM tu m'as sortie les mots de la bouche. C'est pas honteux de payer des gens pour les voir dormir quand ils sont présents !!
a écrit le 16/11/2011 à 8:06 :
C'est beau de voir comme "la crise" peut nous faire perdre des acquis sociaux sans que personne ne bouge.
a écrit le 16/11/2011 à 8:06 :
Je suis fonctionnaire et ça me choquerais moins de voir passer mes jours de carence à 3 jours, histoire de vivre dans un pays plus juste, que de voir que le but de la man?uvre c'est juste de dissuader les gens de se soigner. 4 jours sans salaire sur un mois c'est vraiment énorme. J'en vient à me demander si le but de la man?uvre n'est pas simplement de jeter le discrédit sur les vilains privilégiés de fonctionnaires qui peuvent prennent 3 jours d?arrêt à la moindre migraine ... histoire de pouvoir supprimer bientôt encore plus de poste avec la bénédiction de l'opinion publique !
a écrit le 16/11/2011 à 7:50 :
Les députés absents aux séances ont-ils leur salaire défalqués d'autant?
a écrit le 16/11/2011 à 7:48 :
Pourquoi les fonctionnaires n'ont qu'une journée de carence et les salariés du privés 4 ? en temps de crise, il faut être solidaire. C'est en tout cas ce que prônent généralement TOUS ces fonctionnaires. Donc mesdames, messieurs, ne venaient pas faire grève dès qu'on vous sucre un avantage. Et le fait d'être aligné avec le privé serait un moindre mal qui rapporterait à l'état un paquet de pognon....

D'autre part, lors d'un sondage récent, il était indiqué que les français seraient pour une baisse des salaires de nos chers politiciens. Tous ces énarques s'étaient insurgés contre cette réforme "marginale"... Pourtant le montant économisé aurait été sensiblement identique (voir supérieur) aux 240 millions engrangés par cette nouvelle réforme concernant les délais de carence pour les fonctionnaires.
Réponse de le 16/11/2011 à 8:42 :
le gouvernement a réussi , la guerre entre public et privé. 1 jour et 4 jours pas equitable, d'accord , dit comme cela c'est vrai mais dans le detail: une partie du salaire des fonctionnaires territoriaux est payé en "primes" qui elles sont amputées des le 1er jour d'arrêt. Ce qui doit revenir au même. Equité dites vous !!!!! pourquoi au moment du decompte de la retraite , dans le privé un enfant rapporte 2 ans et dans le public il ne rapporte que 6 mois.....
a écrit le 16/11/2011 à 7:47 :
souci d' équité sarkosy se moque de qui pourquoi les fonctionnaires n'auraient pas quatre jours de carences ,normalement ils ne devraient pas y avoir plus d'avantage dans la fonction publique ,la majorité des entreprises privées ne prennent pas en charge les jours de carences et leurs mutuel sont souvent pour des remboursement basique contrairement au fonctionnaires qui comme par hasard leurs mutuels prendra en charge ce jour de carence,ils ont la sécurité de l'emploi, malgré souvent de grosse fautes professionnels.Donc il ne faut pas tomber malade ,les ouvriers n'ont pas le droit d'etre malade pour un ouvrier au smic c'est un peu plus de 257 euros de perdu sachant que beaucoup sont obliger de payer une mutuel en plus car les petites boites souvent ne payent pas les mutuel c'est mon cas et celui de beaucoup d'ouvrier ma mutuel ne payent pas mes jours de carences de quel équité parle t'on de quel égalité ?nous les ouvriers ont payent plein pot ,pas d'apl ,impots locaux de plus en plus exorbitant vu la folie des grandeur des mairies,l'essence ,le gaz ,l'electricité,la nourriture tout à tellement augmenté que l'on arrive à peine a finir le mois,bientot on ne pourra plus pendant que nos gouvernant ce payent des salaires de roi vivent des trainde vie a faire palir la reine d'angleterre au frais du contribuable ,qu'ils nous donnent leur salaires et leurs avantages et qu'ils prennent les notres là ont verra si ils trouvent de l'équité .
Réponse de le 16/11/2011 à 8:41 :
le gouvernement a réussi , la guerre entre public et privé. 1 jour et 4 jours pas equitable, d'accord , dit comme cela c'est vrai mais dans le detail: une partie du salaire des fonctionnaires territoriaux est payé en "primes" qui elles sont amputées des le 1er jour d'arrêt. Ce qui doit revenir au même. Equité dites vous !!!!! pourquoi au moment du decompte de la retraite , dans le privé un enfant rapporte 2 ans et dans le public il ne rapporte que 6 mois.....
a écrit le 16/11/2011 à 7:44 :
Pourquoi la plupart des préavis de salariés démissionnat se font en ARRET MALADIE? Qui en est responsable, il faut aussi chercher vers les médecins COMPLAISANTS!!!!!!!!!! Qui paie, toujours la même question????
a écrit le 16/11/2011 à 7:04 :
un jour pour les fonctionnaires, mais 4 pour les autres....vive la justice sociale!
écoeurant
quand fera t on payer les mêmes charges sociales au secteur public et au privé?
un peu de courage voyons
Réponse de le 16/11/2011 à 8:06 :
parce que vous trouvez normal qu'une personne malade soit sanctionnée dans le privée et maintenant dans le public, alors que les vrais privilégiés continent leurs exactions......? Monter les gens du peuple les uns contre les autres, c'est-à-dire diviser pour mieux régner, il faut "réfléchir plus" serait un bon slogan...... pour certains.
Réponse de le 16/11/2011 à 8:22 :
tu envies les ofnctionnaires ?
C'est des concours. Lache toi.
Réponse de le 16/11/2011 à 8:23 :
privilegies OU précaires bravo la solidarité il faut rayer GALITE
Réponse de le 16/11/2011 à 8:25 :
Parce que la fonction publique, c'est l'Etat dans l'Etat !!! et c'est 5 500 000 fonctionnaires qui voteront ! la messe est d'ores et déjà dite !! et après les élections plutôt que de supprimer des postes de fonction publique, nous aurons droit à une grosse augmentation d'impôts dont TVA (la plus injuste , mais 60% des recettes de l'Etat payé par aussi les plus pauvres), pour payer qui ????
Réponse de le 16/11/2011 à 8:40 :
le gouvernement a réussi , la guerre entre public et privé. 1 jour et 4 jours pas equitable, d'accord , dit comme cela c'est vrai mais dans le detail: une partie du salaire des fonctionnaires territoriaux est payé en "primes" qui elles sont amputées des le 1er jour d'arrêt. Ce qui doit revenir au même. Equité dites vous !!!!! pourquoi au moment du decompte de la retraite , dans le privé un enfant rapporte 2 ans et dans le public il ne rapporte que 6 mois.....
Réponse de le 16/11/2011 à 8:41 :
pour tout le monde 4 jours tous unis
Réponse de le 16/11/2011 à 8:44 :
a la la les fonctionnaires toujours tout pour eux pourtant toujours en train de pigner dans la rue avec des banderoles.Inadmissible et aussi incompetent que ceux qui nous dirige.Vive la classe ouvrière qui represente la vrai france celle qui se lève tot mais qui cèvera a son poste avant la retraite.
Réponse de le 16/11/2011 à 9:56 :
Dans la fonction publique on travaille aussi les samedis, dimanches et jours fériés ; de nuit comme de jour et vous... et ce n'est pas le tarifs des heures qui nous stimulent...
a écrit le 16/11/2011 à 7:02 :
"équité"... c'est à pleurer de rire : où est l'équité entre 1 et 4 jours ?
Oui il y a des entreprises où les jours de carence sont pris en charge par l'employeur, mais dans les autres ? C'était déjà dur de perdre 3 jours de salaire, mais 4 jours ???
Pour "mater" une petite portion de "fraudeurs" qui abusent des arrêts maladie - avec l'assentiment de leur médecin traitant - tout le monde va trinquer, et pas qu'un peu. Et les salariés vont aller au travail malades, et contaminer leurs collègues, et d'épidémies en sur-infections on n'y gagnera plus rien !!
Pourquoi raboter dans les acquis sociaux, plutôt que dans les privilèges ? Parce que la "masse laborieuse" se tait et subit... jusqu'à quand ? Visiblement, le lobby des français moyens/consommateurs, ceux qui actuellement soutiennent la croissance (+0.4%) homéopathique de la France, n'est pas assez puissant, lui...
Réponse de le 16/11/2011 à 8:03 :
Entièrement d'accord avec vous...
Réponse de le 16/11/2011 à 8:05 :
Tout à fait d'accord avec vous. Figurez-vous qu'un député PS expliquait à quel point le jour de carence dans le secteur public allait augmenter les écarts sociaux entre privé et public du fait que les entreprises du privé couvrent ces jours... Apparement il n'a pas du aller dans bcp d'entre elles. Certaines le font mais la grande majorité non et je sais de quoi je parle, c'est mon cas !
Réponse de le 16/11/2011 à 8:05 :
Arrêtez de pleurer, les fraudeurs comme vous le dites, il y en a beaucoup et de plus ils sont portés en GLOIRE par la classe ouvrière. Alors quand cette classe ouvrière fera le ménage dans ses rangs, TOUT IRA MIEUX!!!!!! Préavis fait en arrêt maladie et soutenu même conseillé par les syndicats, PAS BELLE LA MENTALITE
Réponse de le 16/11/2011 à 8:31 :
Cet homme m'a fait rire
Réponse de le 16/11/2011 à 8:45 :
Pierre, je suis également tout à fait d'accord avec vous, la mauvaise foi est bel et bien présente dans notre pays...
Réponse de le 16/11/2011 à 8:55 :
Pendant qu'on fait la guerre privé public ; on oublie l'essentiel ; ceux sont encore les travailleurs qui paient et les chomeurs volontaires , ceux qui s'arrange pour avoir un licenciement ( j'en connait ) et les rmistes , eux quand ils sont malades ils ne perdent rien !!!!!! YA QUE LES GENS QUI TRAVAILLENT QUI ONT DES CONGES MALADIE
Réponse de le 16/11/2011 à 8:55 :
Avez vous déja vu un enseignant malade pendant les vacances scolaires ou en congé maternité ?
Réponse de le 16/11/2011 à 10:18 :
Je n'en connais pas, mais je connais un ouvrier du privé qui se met régulièrement en arrêt de travail pour ne pas perdre d'autres avantages sociaux ; vous voyez on peut en trouver partout et des deux côtés... Il ne faut pas jouer à ce petit jeu du Public contre le Privé. Nous y perdrons tous... il faut travailler ensemble.
Réponse de le 16/11/2011 à 22:18 :
Cette politique me rend malade.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :