Les nouvelles économies demandées à la Sécurité sociale

 |   |  181  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2010. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Le gouvernement a précisé les prochaines réductions de dépenses de la Sécurité sociale.

Jeudi, le gouvernement a détaillé les prochaines réductions de dépenses de la Sécurité sociale devant permettre d'atteindre le nouvel objectif national des dépenses d'assurance-maladie (Ondam). Ce dernier a été porté de 2,8% à 2,5% jusqu'en 2016 dans la foulée de la révision à la baisse des perspectives de croissance de l'économie française pour 2012 (de 1,75% à 1%).

Le projet de loi du financement de la Sécurité sociale (PLFSS) rectificatif pour 2012 prévoit ainsi un déficit de 13,8 milliards d'euros, contre 13,9 milliards dans le PLFSS initial. Concernant la branche maladie, l'industrie pharmaceutique sera mise à contribution via des baisses de prix du médicament, principalement des génériques, pour 290 millions d'économies.

Les prestations familiales seront revalorisées de 1% seulement en 2012, pour une économie de 300 millions. L'accélération de la réforme des retraites permettra de réduire l'endettement de la caisse nationale d'assurance vieillesse (Cnaf) de 4,4 milliards d'ici à 2016. Au terme des deux plans de rigueur, le déficit de la Sécurité sociale aura diminué de 40% et celui de la branche maladie de 50%, entre 2010 et 2012, selon le gouvernement.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 10/04/2012 à 11:26 :
Il faut arrêter de prendre en charge le monde entier : pour exemple l'aide médicale gratuite (AME) aux sans papiers nous a coûté 546 Millions d'euros en 2010, avec un budget en augmentation de 10 % en 2011 soit 600,60 M. d'euros.
La France se trouve à prendre en charge à 100 % toutes les pathologies des étrangers illégaux.
Pendant ce temps là, les français qui travaillent durement paient la CSG, le RDS, la mutuelle, le forfait concernant les hospitalisations, le reste à charge d' 1 euro sur chaque boite de médicament et sur chaque acte médical. voir sur le cri du contribuable ://www.lecri.fr/2010/10/27/petition%c2%a0-non-a-la-gratuite-des-soins-pour-les-immigres-clandestins/19807

http://www.u-p-r.fr/videos/conferences-en-ligne/pourquoi-leurope-est-elle-comme-elle-est
http://www.u-p-r.fr/sortie-de-leuro/faut-il-avoir-peur-de-sortir-de-leuro
a écrit le 16/11/2011 à 17:19 :
Il faut en terminer avec la Sécu, une des principales succursales communistes de l'Etat-providence, qui ruine le pays, rembourse toujours moins, et entretient un système de santé de plus en plus déficient, contre la majorité des français. Les économies à réaliser sont simples : privatisation massive sauf l'aide financière à l'assurance par chèques-santé pour les plus pauvres, 5% de la population.
a écrit le 15/11/2011 à 11:33 :
Si les exonérations de charges sociales n'existaient pas , notre Sécu serait exédentaire...mais de nouvelles exonérations pour les salariés agricoles arrivent...nouveau trou en vue....de qui se moque-t-on pendant que certains se goinfrent....
a écrit le 15/11/2011 à 11:22 :
Le travail au noir, la fraude des cliniques, la sécurisation de la carte vitale, sur ces trois thèmes il y a de quoi redresser les comptes: l'état s'engage-t-il à renforcer le corps des inspecteurs du travail? va-t-il assurer les contrôles fiscaux des cliniques avec l'aide des médecins-contrôleurs de la sécu? sinon ce n'est encore qu'une annonce politicienne,...
a écrit le 14/11/2011 à 17:13 :
Un peu plus de contrôle, sur l'ensemble des prestations cliniques et hopitaux, et surtout, sur les fraudes à la carte vitale, et plus besoin d'économie.
Surtout que ce sont ceux qui cotisent qui vont payer, encore et toujours !

Cotisation pour tous sans exception... même minime. c''est un devoir !
Réponse de le 15/11/2011 à 7:45 :
d'accord avec vous SODICAL il faut effectivement renforcer les controles mettre en place les mêmes jours de carences entre prive et fonctionnaire soit 3 jours
et faire une bonne réforme dans la fonction publiques quand je constate le nombre arrêt maladie chez les fonctionnaires et les enseignents bizare il ne sont jamais malades pendant les congés ??? si vous avez un doute regarder les statistiques des arrets de travails chez les pharmaciens pour comprendre !!!!
Réponse de le 15/11/2011 à 10:29 :
sauf que le délai de carence dans le secteur privé n'existe pas pour le salarié
dans certains secteurs et dans les grandes entreprises....
Réponse de le 15/11/2011 à 12:07 :
délai de carence mis en place à cause des abus de nos amis fonctionnaires
a écrit le 14/11/2011 à 11:54 :
Quand vous avez une prescription en Thailande; par exemple un antibiotique à raison de 2 gélules, 2 fois par jour, pendant 5 jours, le pharmacien vous délivre le nombre exact de gélules : 20 gélules, et pas une de plus, donc pas de gaspillage comme en France où vous êtes obligé d'acheter une boite avec 4, 8 ou 12 gélules de trop qui finiront à la poubelle. L'attente est un peu plus longue à la pharmacie, mais l'économie est énorme,non seulement sur le médicament lui-même mais aussi sur les emballages. Il faudrait pour cela contraindre les laboratoires à conditionner leurs médicaments en pots, comme c'est le cas dans ce pays. C'est mieux que de diminuer les remboursements sur certains médicaments en prétendant que leur utilité n'est pas évidente. Pour cela il faut faire preuve de volonté politique... et c'est ce qui manque à ceux qui nous gouvernent, dans ce domaine comme dans les autres.
Réponse de le 14/11/2011 à 16:31 :
le coût des medicaments est une goutte d'eau dans les depenses de la Secu; que ce soit 4ou 8 gelules , c'est le meme prix de revient ce qui coute cher ce sont les arrets de travail ; les journées d'hospitalisation à 500?
les IRM pour la moindre bricole , les medecins qui ne prescrivent pas les genériques pour toucher leur petit cadeau du labo etc etc
a écrit le 14/11/2011 à 9:54 :

tout est relate dans (zone interdite emission sur la 6 du dimanche 13 nov) du tres bon travail des journalistes ...fraude a la secu de la ...... part des pros de la sante ..medecins ! infirmieres ext!!!!! pas assez de controle
a écrit le 14/11/2011 à 9:43 :
Sûrement il faut de toute urgence diminuer le trou de la Secu. Avec stupéfaction j'apprends que les fonctionnaires tombant malade, n'ont aucun jour de carence par rapport au privé, bel exemple de solidarité, pas un homme de gauche, comme de droite, ni de syndicats parlent de ce sujet ? Encore un scandale que je découvre aujourd'hui, alors tout le monde pareil dans ce monde qui en a besoin.
Réponse de le 14/11/2011 à 12:43 :
Vous allez encore stupefait d'apprendre que les controles des arrets maladies se font par des medecins fonctionnaires qui previennent la malade de la date de controle.
Réponse de le 14/11/2011 à 14:45 :
La SOLUTION: PRIVATISER,des vrais malades, des vrais controleurs motivés,de vrais médecins,et un système de bonus -malus. résultats ,-50% de malades.un peu dur.
Réponse de le 15/11/2011 à 9:42 :
Oui à la privatisation mais pour cela il faudrait éviter de voter à gauche...car la gauche n'est pas prête à contrer la volonté des syndicats et fonctionnaires qui sont son fond de commerce.
Réponse de le 15/11/2011 à 10:32 :
le délai de carrence n'existe pas dans tout le secteur privé. Cela varie en fonction des conventions collectives. Dans certains cas, le délai de carence n'est appliqué, par exemple, qu'au 3° ou 4° arrêt maladie dans l'année.
Dans ce cas, ils peuvent être substitués par des RTT
a écrit le 14/11/2011 à 8:40 :
si on diminue le trou de la secu de 25 a 12 milliards, il reviendra a ce qu'il etait il n'y a pas si longtemps !!!!!!!!!!!!!!! il sera urgent de vite claquer cette ' cagnotte sociale' en trouvant de nouvelles depenses pour ces 13 milliards qu'on croyait avoir economises)

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :