Valérie Pécresse annonce une TVA sociale avant la présidentielle

 |   |  700  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2011. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
La TVA sociale, critiquée à la fois par l'opposition et les syndicats, se fera avant l'élection présidentielle, a déclaré sur France Info la ministre du Budget, Valérie Pécresse, également porte-parole du gouvernement. Le ministre du Travail, Xavier Bertrand, a également défendu cette mesure.

La TVA sociale verra le jour en France avant l'élection présidentielle du printemps, a déclaré ce mardi la ministre du Budget, Valérie Pécresse. Le principe d'une augmentation ciblée de la TVA pour financer la protection sociale a été évoqué par Nicolas Sarkozy lors de ses voeux. "La TVA sociale, nous allons la faire et nous allons la faire avant l'élection présidentielle, a précisé Valérie Pécresse, également porte-parole du gouvernement, sur France Info.

Cette TVA sociale, critiquée à la fois par l'opposition et les syndicats, qui y voient une nouvelle atteinte au pouvoir d'achat de consommateurs déjà durement touchés par la crise, sera débattue lors du sommet social prévu à l'Elysée le 18 janvier, a-t-elle précisé. Le but du gouvernement est d'alléger par des taxes sur la consommation les charges pesant sur le travail pour favoriser l'emploi. Il s'agirait notamment, a dit mardi le ministre du Travail, de taxer les importations.

A la question de savoir si cette TVA sociale serait bien mise en place, Xavier Bertrand a répondu de son côté sur France 2 : "oui, parce que je pense que c'est l'intérêt de notre pays, c'est l'intérêt des emplois." "Aujourd'hui, sur 100 euros de salaire brut, en Allemagne, vous avez un coût qui est de 39 euros pour les charges. En France, c'est 50 euros", a fait valoir le ministre du Travail. "Je préfère de beaucoup que les importations, qui ont pendant longtemps pénalisé le financement de la protection sociale, financent aujourd'hui la protection sociale."

Pour l'opposition, la TVA sociale est une mauvaise idée car elle pénalise le pouvoir d'achat et menace ainsi la croissance. "Nous ne la ferons pas", a déclaré mardi sur Europe 1 Pierre Moscovici, directeur de campagne de François Hollande. "Il y a un côté oxymore, une contradiction dans les termes. L'augmentation de la TVA, ça ne peut pas être social."

Les syndicats presque tous hostiles

Les syndicats partagent largement l'hostilité du PS envers cette mesure. "La TVA sociale ou antidélocalisations, c'est un serpent de mer, c'est de la TVA", a ainsi déclaré mardi sur RTL Jean-Claude Mailly, secrétaire général de Force ouvrière. "Qu'on le veuille ou non, si ce débat a un sens, il a un sens au niveau de la zone euro."

"Augmenter le plus injuste des impôts va porter atteinte au pouvoir d'achat des Français et des salariés et donc à la consommation". Cela va "réduire la croissance" et "amplifier la crise", dénonce Eric Aubin, secrétaire confédéral de la CGT.

La CFDT non plus "n'est pas favorable à la TVA sociale", souligne Marcel Grignard, numéro deux de la centrale, pour qui la mesure frappe "les salariés les plus modestes". Il rappelle que "le poids de la TVA" dans la consommation "n'est pas uniforme" et qu'elle pèse davantage sur les plus démunis. La CFDT se dit ouverte à un débat qui porterait sur "le transfert de certaines charges sociales sur la CSG". La CSG "permet d'élargir l'assiette de la contribution" notamment aux "revenus financiers", ce qui pourrait "améliorer le financement des protections sociales", estime Marcel Grignard.

Dans ce concert de critiques, seul le président de la CFE-CGC, Bernard Van Craeynest, se dit favorable à la TVA sociale qu'il réclame "depuis plus de cinq ans" pour "redonner de la compétitivité à nos entreprises et du souffle à notre économie". Toutefois, relève-t-il, "la mise en place" de cette réforme "dans les trois mois qui viennent n'est pas très réaliste. Cela va être difficile de rattraper le temps perdu". Le calendrier de la réforme, à quatre mois de la présidentielle, suscite la réserve : "ce que je déplore c'est que cela paraisse un peu comme un pavé jeté dans la mare en pleine campagne présidentielle", relève Bernard Van Craeynest.

Impôt indirect sur la consommation, la TVA peut être déterminée librement à l'échelon national à condition que son taux normal soit supérieur à 15% et n'excède pas 25%, stipule la réglementation européenne.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 04/01/2012 à 9:03 :
Bravo au gouvernement. Il a fait bcp d'erreur mais Sarko a aussi fait énormément de bonnes choses (universités, recherche, retraites etc) qui ne sont pas du social(-clientél)isme mais qui servent la France pour le long terme.
Arrêtez donc de le critiquer même quand il fait ce que ses adversaires préconisaient juste avant qu'il ne le fasse (TVA sociale de Vall, moins de pub sur les télés publiques, taxe d'apprentissage critiquée par Mitterrand qui n'a rien fait).

En dehors des slogans politicars de caniveaux, les faits ont la vie dure ; Pour 99% des français, la TVA est l'impôt le plus proportionnel au revenu disponible c'est à dire à la somme des salaires, rentes et subventions sociales. Le riche qui paie 50E au restaurant donne 10E alors que le pauvre qui mange pour 5E chez lui ne paie que 0,25? de TVA soit 40 fois moins pour son repas. De même, le « riche » qui s'achète une voiture de luxe à 50.000E donne 10.000E à la collectivité. Le pauvre qui s'achète une voiture de seconde main ne paie carrément rien. En face l'impôt sur le revenu est payé par moins de 50% de « dindons de la farce », est criblé de niches sociales et fiscales (quotient familial, non prise en compte des prestations et avantages sociaux dans le calcul) et pénalise les gens honnêtes qui ne travaillent pas au noir ou qui n'ont pas les moyens de s?exiler fiscalement. Contrairement à ce qu'on peut raconter au café du commerce, la TVA est, de tous les impôts qui existent, celui qui est le plus juste. Il n'est pas parfait, mais infiniment plus efficace et plus juste que l'impôt sur le revenu ou l'ISF. Il ne règle pas tous les problèmes de compétitivité du pays (il ne suffit pas à compenser le « travailler moins pour gagner autant » des 35h et des retraites précoces) mais il contribue à rétablir compétitivité et justice. La TVA est un impôt pertinent car il fait payer les services publics à ceux qui en profitent, à savoirs les résidants, permanents ou de passage, du pays.
Réponse de le 04/01/2012 à 10:31 :
Nous aprécions beaucoup votre analyse Mr Raspoutinn: Il y a des Pauvres et il y a des RICHES qui achètent des grosses voitures, des grandes maisons, de grands bateaux et qui paient la même TVA qu'un PAUVRE sur la baguette de pain, la viande, les légumes.......ET TOUT N'EST QUE NORMAL A VOS YEUX.....Vous êtes vraiment FORMIDABLE Mr Raspoutinn, quellle EGALITE!!!!!!
Réponse de le 04/01/2012 à 10:35 :
Je suis d'accord, la TVA est l'impôt le plus équitable et juste puisque chacun paie la même somme proportionnelement à ce qui consomme. D'ailleurs il est assez drôle de voir que les socialistes hurlent sans cesse à l'insjustice alors qu'eux prônent des mesures par définition injustes en distinguant les citoyens, en ne prenant qu'aux mêmes pour redonner qu'aux mêmes. La justice, fiscale ou pas, n'est juste que quand elle est la même pour tous.
Réponse de le 04/01/2012 à 11:57 :
De toute façon les riches paient bien plus de TVA que les pauvres puisque la TVA se paie en fonction de la consommation. De plus l'essentiel est taxé à 5,5 ou 7 et le superflu à 19,6 %. Pierre souhaiterait sans doute un égalitarisme total par lequel les "riches" seraient privé de ce qu'ils ont gagné en plus pour être ramenés au niveau des plus pauvres. Quel intérêt aurraient-ils à travailler plus et à être plus effricace. Nous vivons dans un monde de réalité, pas dans un rêve.
Réponse de le 04/01/2012 à 12:04 :
a Dul: je ne suis pas socialiste, mais 3% de TVA pour un pauvre qui gagne 900 euros, n'est pas équitable par rapport a un riche qui gagne 12000 euros.Pourquoi, simplement que le pauvre à besoin de 1/3 de son salaire pour nourrir sa famille, donc 3% d'augmentation, c'est simplement 25 euros de moins a dépenser. Donc c'est restriction pour sa famille.Même si l'on veut nous faire croire que cette TVA doit relancer l'économie...Je pense que ce n'est pas aux smicarts de régler les problèmes engendrés depuis 30 ans par de très mauvaises politiques de BOURGEOIS!!!!!!!!!
Réponse de le 04/01/2012 à 15:02 :
Il faut augmenter la TVA pour ceux qui peuvent consommer des produits au dessus de la norme comme les voitures de plus 30 KE, les voyages , les restaurants, les spectacles etc etc... et ils sont nombreux.
Réponse de le 04/01/2012 à 15:47 :
a Démosthène: Malheureusement je ne vis pas dans un rêve, la preuve que rien ne sert de pouvoir s'offrir le monde en laissant les autres mourir, puisqu'un jour vous êtes vous même sur votre lit de MORT et ADIEU RICHESSES!!!!!!
Réponse de le 04/01/2012 à 15:59 :
la tva à 33 pour cent sur les produits de luxe avait du bon autrefois ! elle portait sur des produits non indispensables ! qu'en pensez vous ?
Réponse de le 05/01/2012 à 9:19 :
à Pierre : ce n'est pas de cette réalité là dont nous parlons. Ce n'est pas des morts, mais des vivants et c'est bien cela le problème du moment. En constatant que vous viviez dans le rêve je n'étais pas loin de la réalité si j'en crois ce que vous écrivez vous vivez dans l'au-delà !
a écrit le 04/01/2012 à 7:45 :
Cette TVA sociale sur fond de crise, c'est un cadeau fait aux entreprises payé par une augmentation des prix à la consommation. Comme la baisse de la TVA dans la restauration, elle n'entraînera aucune embauche - les entreprises ayant depuis longtemps acquis la faculté d'augmenter leur production à périmètre constant. Il faut bien comprendre que, pour une activité donnée, une entreprise n'a pas d'autres objectif que de réaliser sa production avec le moins de personnel possible. En conséquence, baisse de charges sociales ou pas, une entreprise ne peut avoir pour objectif que de diminuer le nombre d'employés pour réaliser sa production. En final, comment ne pas se rendre compte que cette TVA sociale va se traduire dans la majorité des cas par une augmentation de la profitabilité des entreprises et une augmentation des dividendes reversés aux actionnaires. Par contre, la consommation en France va en prendre un coup, et les recettes fiscales nettes de l'état risquent d'en pâtir.
Réponse de le 04/01/2012 à 8:49 :
cela n'aventagera meme pas les entreprises Francaises...CE N'EST QU'UN IMPOT SUPLEMENTAIRE.Pour être compétitif par rapport aux Chinois, il faudrait faire une division sur le taux de facturation des entreprises, une division par 10!!!!!! 50 euros en France valent 5 euros voir moins en Chine ou pire en Indes!!!!!SANS ISSUE
a écrit le 04/01/2012 à 7:42 :
La TVA sociale pourquoi pas ! ca existe ailleurs?
Si l'objectif est de rendre plus compétitif nos entreprises, elle ne règle pas le problème à cour terme du pouvoir d'achat....pourquoi ne pas réduire la TVA sur les produits de première consommation (Sucre, sel, farine....) et d'augmenter celle sur les produits de luxe (Parfums, Maroquinerie, Voiture de sport...)! Je trouverai ce système plus équitable et juste.
a écrit le 04/01/2012 à 7:12 :
QUI VA ENCORE PAYER CETTE TVA? VOUS POUVEZ ME LE DIRE? LES petits FRANCAIS EVIDEMMENT,C'est simplement une arnaque de plus pour renflouer les caisses de l'état!!!!!!!
a écrit le 04/01/2012 à 7:09 :
LA HONTE: C'est bien du Sarkozy et son équipe de voleurs!!!!!!Qui va payer, toujours les mêmes, augmentation de la TVA veut simplement dire augmentation du cout de la vie....Cela ne relancera nullement l'activité, bien au contraire,,,APAUVRISSEMENT ACCENTUE DES FRANCAIS. Une taxe de plus pour couvrir les dépenses de l'ETAT façon de faire payer aux pauvres une partie de la dette et du déficit....BIEN NICKER Mr le président......
a écrit le 04/01/2012 à 7:06 :
C'est quoi la TVA sociale? Quels taux, sur quels produits? En fonction de ce que ça rapporte, on ajuste la baisse des Charges sociales? Ne serait ce pas une nouvelle usine à gaz destinée uniquement à faire baisser le coût du travail sans que cela se traduise par une baisse du chômage? Encore de la "com." $arkozyste et des mauvais coûps (coûts?) pour la France.
a écrit le 04/01/2012 à 5:14 :
Il serait temps..... N' aurait on pas du commencer par cela il y a cinq ans !! Que de temps perdu !!!
Réponse de le 04/01/2012 à 7:26 :
Jamais Mr Cedric. Ce n'est qu'une taxe suplémentaire, rien d'autres. C'est tout simplement vous et moi qui allons la payer. Tout simplement!!!!!Une arnaque de plus de l'état pour renflouer leurs dépenses phénoménales de gaspillage.....Ils continuent de voler le PEUPLE......
a écrit le 04/01/2012 à 3:21 :
La TVA ne vient-elle pas d'augmenter ?
a écrit le 04/01/2012 à 2:59 :
7 ans qu'on en parle de cette TVA sociale, que le pays en a désespérément besoin, et maintenant, d'un seul coup, alors qu'il lui reste 4 mois de pouvoir, le gouvernement se réveille ? Mieux vaut tard que jamais dit-on mais cela ressemble plutôt à des paroles en l'air, où le gouvernement accusera, parce qu'il ne pourra rien faire en 4 mois) les syndicats et la gauche de faire obstruction et que tous les malheurs du pays viennent d'eux, des syndicats et une gauche d'ailleurs qui jouent à fond dans le piège car c'est une mesure théoriquement très à gauche à la base, car axée sur la consommation( base large) et fonctionnant comme une taxe protectionniste.






Réponse de le 04/01/2012 à 5:28 :
Il va falloir que vous me démontriez l'utilité et l'efficacité de la TVA sociale. Personnellement, je n'arriverais pas à faire une telle démonstration.
a écrit le 03/01/2012 à 22:58 :
La chine , le brésil, les USA et d'autres aplliquent des TVA aux importations de 50 et 30% moralité des industriels dont des français préfèrent fabriquer sur place!! pourquoi sommes nous les seuls blaireaux en Europe à ne pas le faire??? 50% de taxe sur tout produit importés m^me les chinois viendront créer des usines en Europe!! tandis que la TVA sociale une erreur courrue d avance!
Réponse de le 04/01/2012 à 1:30 :
je ne crois pas que ce que vous dites soit exact. Il y a des règles à l'OMC, et vous ne pouvez pas taxer n'importe quel produit. Il faut donner une raison valable.
Qu'il y ait des abus j'en suis certain mais tous les produits ne sont pas taxé à 50% sinon les USA ne serait pas le premier importateur au monde.
Réponse de le 04/01/2012 à 6:00 :
Les regles a l'OMC, les autres pays ne les appliquent pas ! Algerie, USA, Australie, Japon, Chine, Bresil, Argentine, ils mettent des barrieres douanieres enormes sur certains pays. Le Bresil taxe a 50% des produits importes : voitures, cosmetiques, agro ... Et quand ce ne sont pas les taxes ce sont les reglementations locales qui jouent le role de bouclier, comme la FDA aux USA, premiere agence mondiale de protectionnisme déguisé.
a écrit le 03/01/2012 à 22:10 :
Allez y montez la TVA ca va m'faciliter les ventes c'est certains on va relancer d'la croissance comme cela.... Et c'est sur c'est en plus avec ce genre de connerie que ca va réduire mes charges à payer sur les salaires... Valérie ? Salaire à 0 euros pendant toute la durée de la crise ? Chiche ?
a écrit le 03/01/2012 à 20:45 :
Si cette TVA me permet comme c'est prévu, de baisser les charges et impôts que je paie alors je suis pour à 200% ! J'en ai plus qu'assez de cotiser de plus en plus pour des gens qui veulent pas bouger de leur canapé, à part pour aller au mobile store le plus proche pour se payer le nouvel iPhone.
a écrit le 03/01/2012 à 20:11 :
Comment une TVA peut-elle être sociale? KEZAKO? Si les prix augmentent , on consomme moins, point barre! Il ferait mieux de s'inspirer de notre voisin allemand, qui visiblement s'en sort mieux que nous depuis des décennies.... ah oui, l'exemple français! La Grande Nation! Au lieu de baisser les charges sur les salaires, au lieu de faire des produits compétitifs, etc...... on augmente la TVA??????? Mais sur quoi? de combien? 25%?????.. décidemment ce gouvernement ne sait vraiment plus quoi faire... l'UE ferait mieux de dénoncer certains accords, cela serait plus productifs!
Réponse de le 04/01/2012 à 7:20 :
L Allemagne ?epuis 5 ans la TVA social, comme tu dis ?marche!!!!!! Baisse de charge sur ton salaire + hausse de TVA = pas de changement pour la personne qui travail. Mais pour le patron , il pourra ou te donner plus en salaire ou enbaucher une personne ?i-temps pour les petite entreprise, ou pour les grosses plusieurs personne! Donc moins de ch?e normalement!!!! Au entreprise de jouer le jeu!
a écrit le 03/01/2012 à 20:09 :
Sarkozy vient de nous prouver une fois de plus qu'il est un ondecrottable socialiste. Le probl? c'est que nombreux sont ceux qui le croient lib?l alors qu'il continue ?aire de l'?tisme a tout crin comme ses pr?cesseurs
a écrit le 03/01/2012 à 19:45 :
En gros voilà la solution, des taxes, waooo et qu'en je pense qu'il existe des gens pour respecter de tels débiles cela fait peur. La crise ce n'est pas une histoire de TVA mais c'est le déclin de notre pays et de sa capacité à créer de la vraie richesse, alors pas la peine de rêver il est impossible de redresser le pays avec les règles actuelles. Beaucoup de patrons exagères et beaucoup de salariés aussi ! On fait quoi avec ça !!!? Apparement pour ce gouvernement c'est la TVA la solution !
a écrit le 03/01/2012 à 19:38 :
En lÉspagne on parle beaucoup bien la tva. Grande Francia.
a écrit le 03/01/2012 à 19:18 :
Voilà une mesure qui ne devrait pas pénaliser les chômeurs coutumiers des restaurants du c?ur.
a écrit le 03/01/2012 à 19:01 :
Une TVA social,
Il faut, il est certain de l?argent à l?état français, mais cette TVA va se reporter sur tout les français, car tout le monde doit manger?
Par compte l?on ne touche pas aux niches fiscales, aux cadeaux des copains?..
L?on ne fait pas non plus des économies, l?on ne baisse pas les gros salaires de la fonction publique et encore moins les ministres ou des parlementaires (Dommage).
Je crois que l?élection de notre futur président sera encore des plus intéressants?
Il est regrettable que cette décision ne réduise pas les inégalités de notre société, dans ce système ces toujours pour les plus riches (les dirigeants) et des masses d?individu toujours plus pauvre (les gueux)?
Les régimes extrêmes n?on pas enrichie les pauvres (il leur on donner du travail), mais il a au moins éliminé les profiteurs de ce monde. A méditer
a écrit le 03/01/2012 à 18:51 :
Ils (et elle) nous prennent vraiment pour des cons ! quelle que soit sa qualification, une augmentation de la TVA n'est rien d'autre qu'une augmentation des impôts ! Les discours des politiques ne sont que du baratin destiné à masquer le poison des prélèvements étatiques et l'appauvrissement de la population.
a écrit le 03/01/2012 à 18:49 :
La priorité dans les PME c'est de pouvoir embaucher ou licencier instantanément en fonction de la charge de travail.Tant que embaucher sera un stress pour un Patron, il s'abstiendra de le faire et cela bien avant des baisses de charge.
a écrit le 03/01/2012 à 18:42 :
Voilà nos technocrates et politiques qui n'ont jamais travaillé dans le monde réel qui découvrent!!!! l'arme absolue de la croissance. mais que vaut une TVA sociales mot stupide, par rapport à des pays dont le coût de la M.O est inférieur à plus de X%. Un produit chinopis m^me avec 10% de TAV "bidon" sera toujours très inférieur à un produit fabriqué en France ide pour l'Inde, le Brésil et autres pays émergzents mais dont la technologie pour certains produits sera rapidement au niveau de l'Europe il faut ^tre un politique et un technocrate pour croire à ce type d'absurdité. Les techniocrates et politiques refusent de voir la seule solution diminuer le cout du travail un par des économies conséquences du fonctionement de l'Etat mieux contrôler les aides la refonte des défiscalisations... MAIS CELA DEMANDE DU COURAGE ET DE LA COMPETENCE les deux mots inconnus de TOUTE la classe politique plus Pieds Nickelés que compétents. La France a basé à cause des politiques sa croissance sur la conso l'eurreur de nos 2 artistes de l'économie l'UMP/RPR et les SOCIALOS.
a écrit le 03/01/2012 à 18:30 :
TVA social .... Faut arrêté les connerie, c'est une taxe de plus pour nous faire rentré en récession ?
Cette taxe va achevé les personne en difficulté, une taxe social sa aurai plutôt été de taxé les produit de luxe et détaxé les produit de 1ère nécessité.
Comme d'habitude des réforme de ......
a écrit le 03/01/2012 à 18:04 :
Cela va être une des rares fois de ma vie ou je vais être d'accord avec la CGT.
a écrit le 03/01/2012 à 17:58 :
Forfait Internet social, forfait portable social et maintenant la TVA Sociale...j'en oublie certainement. Mais qui dit baisse de charges sur votre bulletin de salaire ne dit pas changement des tranches de TMI. Attention à la double peine...
a écrit le 03/01/2012 à 17:55 :
Un troisième plan de rigueur qui ne veut pas dire son nom. Si à force de prendre les français pour des imbéciles, ces derniers viennent à réélire Sarkozy, j'en resterais pantoise....
Réponse de le 03/01/2012 à 18:17 :
non voyons,j'ai déja dit un plan de stabilisation de la protection sociale.
Réponse de le 03/01/2012 à 18:20 :
Réponse à Martina.
Non voyons,j'ai déjà dit un plan de stabilisation de la protection sociale après en avoir parlé avec ernest antoine.
a écrit le 03/01/2012 à 17:47 :
Ce gouvernement et cette présidence resteront dans l'histoire de France comme ceux qui auront absolument tout raté sur 5 ans. Sur les trente dernières années, nous aurons décidément connu tout ce que l'on peut faire de pire en matière de dirigeants politiques.
a écrit le 03/01/2012 à 17:42 :
Et encore des cadeaux pour les patrons et les copains du fouquet's. Sarko aura été nul jusqu'au bout .Une taxe n'est jamais social c'est un impots .Les patrons vont seulement pouvoir augmenter leur marges mais n'augementeront pas les salaires pour autant.
Réponse de le 03/01/2012 à 18:37 :
Sauf qu'aujourd'hui, les marges des affreux patrons sont bien souvent négatives, c'est pour ça que le chômage augmente ! Maintenant, pas sûr que la TVA sociale soit la bonne solution...
a écrit le 03/01/2012 à 17:17 :
lu dans la presse : 'annonce surprise mardi par le gouvernement, deux semaines avant le sommet social, de la mise en place rapide d'une TVA sociale, a rencontré l'opposition de la CGT, de la CFDT et de FO alors que le syndicat des cadres, CFE-CGC, y est favorable tout en jugeant le calendrier irréaliste.

La ministre du Budget, Valérie Pécresse, a annoncé mardi que la TVA sociale se ferait "avant l'élection présidentielle" pour "créer de l'emploi en France" et éviter que des produits importés soient vendus à "bas coûts".

La mesure est rejetée par les centrales syndicales comme inéquitable: "augmenter le plus injuste des impôts va porter atteinte au pouvoir d'achat des Français et des salariés et donc à la consommation". Cela va "réduire la croissance" et "amplifier la crise", dénonce Eric Aubin, secrétaire confédéral de la CGT.

La CFDT non plus "n'est pas favorable à la TVA sociale", souligne Marcel Grignard, numéro deux de la centrale, pour qui la mesure frappe "les salariés les plus modestes". Il rappelle que "le poids de la TVA" dans la consommation "n'est pas uniforme" et qu'il pèse davantage sur les plus démunis.!!
a écrit le 03/01/2012 à 17:13 :
Eric Besson mangera son chapeau au prochain conseil des ministres.
D'un autre coté croire un traite, faut pas être très net .
http://www.ladocumentationfrancaise.fr/var/storage/rapports-publics//074000556/0000.pdf
a écrit le 03/01/2012 à 16:56 :
En qualité de membre de l'UMP, je trouve que c'est juste comme nouvel impôt. On va rincer les pauvres et tous ceux qui vivent au dessus de leurs moyens.
Réponse de le 03/01/2012 à 19:47 :
peut mieux faire.élève appliqué malgré tout
a écrit le 03/01/2012 à 16:55 :
pour les retraités même les petits qui n'ont plus de salaires ! ce sera une augmentation des taxes sans retour ! les pensions sont déjà figées !
Réponse de le 03/01/2012 à 18:40 :
Tant mieux, c'est à cause d'eux qu'on en est là ! Moi je propose une taxe en fonction de l'âge. Nos parents et grands-parents se sont gavés sur notre dos depuis 1974 et c'est nous qui allons devoir payer...
a écrit le 03/01/2012 à 16:48 :
39 euros en Allemagne, 50 en France...Au fait, pourquoi ? Qui rémunète-t-on entre deux ? Où va l'argent ? Voilà des questions qu'il serait opportun de poser avant de rajouter de nouveaux impôts.
a écrit le 03/01/2012 à 16:46 :
encore une tva de plus donc une une taxe a la sarko!! c'est peut etre pour augmenter un peu plus son salaire avant son depart ou plutot son licenciement tchao sarko et bonne route,il va falloir retrouver un salaire equivalent dure dure et pas possible de se bourrer 170% d'augmentation aux frais du contribuable ,un super avion etc....
Réponse de le 03/01/2012 à 17:02 :
Pole emploi va lui verser 80% de son salaire !
a écrit le 03/01/2012 à 16:46 :
Quand verrons nous des politiques à la hauteur et qui prennent les mesures pour enrayer l?inéluctable déliquescence du pays (certainement pas avec l'équipe du challenger qui annonce déjà plus de dépenses...) ?
Attendront ils le dernier moment (ça fera alors - beaucoup - plus mal) ?
a écrit le 03/01/2012 à 16:44 :
Ce M.X.Bertrand est un récidiviste de l'incompétence. Après s'être mépris sur le ralentissement économique, déjà patent en Août 2011, voila qu'il annonce qu'une TVA sociale taxe les importations !. Il faut dare dare lui trouver un job en entreprise, pour qu'il atterrisse et soit formé mais, qui en voudra ?
a écrit le 03/01/2012 à 16:35 :
Quid des conséquences de la TVA sociale sur les retraités ??
Réponse de le 03/01/2012 à 16:53 :
Simple : Soupe populaire.
Réponse de le 03/01/2012 à 16:53 :
Très simple: une augmentation des prix et une baisse du niveau de vie !
a écrit le 03/01/2012 à 15:55 :
La tva n'a pas d'impact sur la rémunération des élus, des médecins et des fonctionnaires etc.
Réponse de le 03/01/2012 à 16:28 :
et quel impact sur tous les retraités??
Réponse de le 03/01/2012 à 16:40 :
non mais pour les finances du peuples si, il va voir cette téte de blain de sarko ce fout la merde en mai je suis au travail pour que les gens ne vote pas pour ce fou
qui ce fou de nous il est tant de l'arréter ce malade lui comme sa clic
a écrit le 03/01/2012 à 15:23 :
J'aurais un numéro de sécurité sociale sur tous mes tickets de caisses et autres factures, de même, la CSG et autre CRDS va m'ouvrir des droits supplémentaires puisque je cottiserais plus ?
Indirectement, je vais cottiser sans avoir de droits en relation à l'avenir ?
La redistribution : un trou sans fond. Et je m'appauvris encore et encore. Je n'en reverrais pas la couleur, à la différence des cotisations sociales.
Réponse de le 03/01/2012 à 15:45 :
Les cotisations à la sécurité sociale ne vous ouvrent aucun droit certain. La preuve, vos "droits de tirage" sur la sécurité sociale vont baisser fortement avec la crise, malgré les hausses de vos cotisations et les nouveaux impôts pour boucher les trous. La gratuité de la sécurité sociale est une vaste arnaque, puisqu'elle ne remboursera bientôt plus rien.
a écrit le 03/01/2012 à 14:43 :
s'il faut une tva sociale ok mais il faut que la baisse des charges sur les salaires soit votée avant,sinon connaissant le peu de sincérité de nos politiques ,nous aurons la hausse de la tva mais rien sur les charges<;il faut aussi encadrer la baisse des chaRges pour que les entreprises ne fassent pas comme pour la tva restauration TOUT METTRE DANS LEURS POCHES
Réponse de le 03/01/2012 à 15:35 :
ha!ha!y'en a qui y croient encore a la baisse des charges!pareil que la taxe professionelle,officiellement supprimée mais remplacée par une autre taxe du meme montant
a écrit le 03/01/2012 à 14:18 :
De la façon notre système social est géré même une TVA à 2000% ne pourra équilibrer un système social ou il y a de moins en moins de cotisants et de plus en plus de bénéficiaires. Et ceux qui ont cotisé toute une vie l'ont mauvaise quand un "régularisé" de plus de soixante ans peut percevoir une retraite sans avoir jamais cotisé à quoi que ce soit.
Ce n'est plus de la générosité mais la plus mauvaise gestion qui soit.
Réponse de le 03/01/2012 à 15:22 :
Grâce à la TVA sociale, il y aura toute une flopée de nouveaux cotisants, jusqu'à présent méchamment exclus par les services fiscaux, qui seront désormais heureux d'être pleinement "solidaires" et "citoyens" en payant enfin un impôt. La TVA sociale, c'est la fin d'une exclusion fiscale indigne. Indignez-vous, vive la TVA !
Réponse de le 03/01/2012 à 16:33 :
A citoyen ; les retraités vont apprécier.... car ils ne cotisent plus (sauf taxes sociales) donc si les retraites n'augmentent pas, il y aura une perte du pouvoir d'achat égale au taux de la TVA sociale (3, 4, 5, %....)
Réponse de le 03/01/2012 à 17:28 :
Ne pensez-vous donc qu'à l'argent ? Ne soyez pas bassement mesquin et matérialiste ! Grâce à la TVA, les retraités seront infiniment plus "solidaires", "citoyens", voire même "éco-conscients", peut-être même tout ça à la fois. Les retraités seront plus heureux que jamais de contribuer à la grandeur de la France socialiste, immense phare qui éclaire les peuples du monde entier de sa bienveillante lueur. Le nirvana solidaire devrait logiquement être atteint lorsque les retraités verseront 99% de leur retraite en impôts et taxes, le coeur battant et les larmes aux yeux de gratitude. Retraités, indignez-vous un bon coup (comme l'autre débris), exigez de payer toujours plus d'impôts !
Réponse de le 03/01/2012 à 19:50 :
la tva sociale frappera aussi durement les riches que les autres
Réponse de le 04/01/2012 à 6:51 :
oui MAI pour les riches ont sans fou le probleme c pour le citoyen a petits revenu
comment vont faire les gens avec toutes c augmentation
a écrit le 03/01/2012 à 14:17 :
Le projet TVA sociale doit être traité comme un projet avec un délai, des ressources, un suivi et des indicateurs. Ce projet ne peut pas se décider à la va-vite mais doit être préparé avec les partenaires sociaux, les entreprises et devrait, à mon avis porter d'abord dsur un secteur pilote qui présente un intérêt particulier et une facilité d'application. Ensuite, on l'applique à un autre secteur et ainsi de suite.
Réponse de le 03/01/2012 à 16:11 :
vous, vous etes trop intelligent et vos idées sont trop bien pour que cela vienne à l'esprit de nos pauvres enarques.. ne peut on donc rien faire face à ces tristes décisions qu'on sait erronées d'avance?
a écrit le 03/01/2012 à 13:57 :
un très beau cadeau au patronat!donc un très beau cadeau pour les travailleurs qui en toucheront les fruits.c'était l'impot le plus juste possible.
Réponse de le 03/01/2012 à 16:52 :
aussi malade que sarko celui là
a écrit le 03/01/2012 à 13:56 :
La TVA antidélocalisation est une bonne mesure car elle va dissuader les entreprises, la grnde distribution en particulier d'acheter des "biens pourris " venant de ce pays autocratique qu'est la Chine qui par dessus le marché n'a jamais liberé son marché des capitaux contrairement à l'Inde ce jour. Cependant, cette TVA doit être compensée par une baisse des cotisations salariales et patronales.
Enfin, quelle sera l'augmentaion des points de TVA pour que cela soit efficace ?
On ne peut pas rester en étant inonder par des produits made in China ...

il faut aussi revoir notre modèle social.
Réponse de le 03/01/2012 à 15:51 :
On augmente le prix des produits importés des pays a bas couts , donc les français en achetent moins ou pas du tout. Où sera le gain qui permet d'abaisser les charges sur le travail en France
Réponse de le 03/01/2012 à 16:12 :
meme en augmentant les prix des importations, les produits seront toujours moins chers que le peu produit en france, donc à part manger que du camembert, vous serez bien obligé de toujours acheter, mais en payant plus pour toujours moins, elle est pas belle la vie?
a écrit le 03/01/2012 à 13:39 :
Depuis quarante ans, gouvernements et parlementaires ont montré leur incapacité à nous sortir de l'ornière de 1973. Ils se sont, comme sous l'Ancien Régime, bien empiffrés à nos dépens. N'y aura-t-il aucun d'entre nous pour nous en sortir démocratiquement, autrement dit sans remplir les poches de nos élus?
Réponse de le 03/01/2012 à 13:58 :
non
Réponse de le 03/01/2012 à 15:46 :
L'ornière a été creusée en 1968, pas en 1973.
Réponse de le 03/01/2012 à 16:13 :
a moins d'un coup d'etat ou une révolution, je vois pas non, umps tous pareil, à la gamelle!!
a écrit le 03/01/2012 à 12:53 :
Et un cadeau au patronat, un!!! chaud devant !!!

La TVA = C'est un impôt indirect sur la consommation
Social = Relatif au progrès et à l'amélioration des conditions de vie.

Une TVA Sociale = Un impôt indirect pour améliorer les conditions de vie.

Chapeau bas monsieur le candidat Président, le Sans domicile fixe qui achètera sa baguette de pain plus chère grâce à la TVA sociale, vous remercie très chaleureusement.

«Quand les hommes ne peuvent changer les choses, ils changent les mots» (Jean Jaurès)
Réponse de le 03/01/2012 à 13:26 :
pourriez nous expliquer en quoi la TVA est un cadeau au patronat? le SDF que vous stigmatisez n'est pas le Français lambda, car celui-ci travaille en principe et celui qui est hors du circuit du travail perçoit qui des indemnités chômage, qui le RSA revalorisé en temps et en heure. En quoi cette mesure serait pro patronale???
Réponse de le 03/01/2012 à 13:53 :
Réponse à dudump.
TVA sociale.Le boulot du grand patronat c'est d'ajuster les salaires au plan européen et mondial.Et pas à la hausse.Enfin, croyez moi je ne suis pas du tout syndicaliste.
Réponse de le 03/01/2012 à 14:44 :
La TVA social n'ajuste pas les salaires, mais les charges.... Les allemands l'ont fait et s'en porte mieux...
Réponse de le 03/01/2012 à 16:20 :
c'est vrai qu'en france, on a les charges les moins elevées de l'europe!! TVA a raison, faut ajuster et donc augmenter.. pfff enfin, si ça en fait au moins un de satisfait, sa fera toujours un vote pour sarkoland.
Réponse de le 03/01/2012 à 16:53 :
Réponse à TVA.
Si le salarié a un petit gain sur la part salariale,le grand patronat aura toujours une solution pour le lui reprendre.Par exemple travailler plus avec le même salaire pour éviter les licenciements ou la délocalisation.Il ne faut pas être trop naif.
Réponse de le 03/01/2012 à 17:39 :
tu n'es pas un retraité avec une petite pension donc tu t'en fous ! tu approuves à chaque fois les propositions de Sarko même les plus dingues !
Réponse de le 03/01/2012 à 20:14 :
Monsieur @Dudu, je suis vraiment désolé de constater que vous n'arrivez pas à comprendre mon message, je ne stigmatise (blâmer publiquement et violemment.) pas le SDF, bien au contraire, veillez m'excuser si mon français vous semble incompréhensible.
Question mathématique, c'est similaire, non n'avons pas les mêmes outils. L'augmentation de la TVA touche plus particulièrement les classes inférieures, c'est l'impôt le plus inégalitaire qui soit.
Je me permets aussi de vous rappeler que les charges sociales patronales font partie intégrante des salaires des employés, ceci étant dit, le but de la TVA (Sociale) c'est donc de diminuer les salaires et de compenser en augmentant la TVA. En France c'est la consommation des ménages qui est le principal moteur de l'économie, maintenant tout est mis en ?uvre pour casser le mécanisme, si c'est la récession qui est souhaitée pour réduire le déficit du commerce extérieur, toutes mes excuses je n'avais pas compris alors, c'est le moyen idéal et je trouve que le gouvernement est trop timide dans sa hausse. Récession pour récession autant frapper fort, l'argent manquera dans les caisses de l'état de toutes façons.
Réponse de le 03/01/2012 à 22:16 :
@Lafronde : Désolé mais l'impôt « le plus inégalitaire qui soit » n'est pas la TVA mais l'impôt sur le revenu à la française.


En dehors des slogans politicars de caniveaux, les faits ont la vie dure ;

Pour 99% des français, la TVA est l'impôt le plus proportionnel au revenu disponible c'est à dire à la somme des salaires, rentes et subventions sociales. Le riche qui paie 50? au restaurant donne 10? alors que le pauvre qui mange pour 5? chez lui ne paie que 0,25? de TVA soit 40 fois moins.
De même, le « riche » qui s'achète une voiture de luxe à 50.000? donne 10.000? à la collectivité. Le pauvre qui s'achète une voiture de seconde main ne paie carrément rien.


En face l'impôt sur le revenu est payé par moins de 50% de « dindons de la farce », est criblé de niches sociales et fiscales (quotient familial, non prise en compte des prestations et avantages sociaux dans le calcul) et pénalise les gens honnêtes qui ne travaillent pas au noir ou qui n'ont pas les moyens de s?exiler fiscalement.


Contrairement à ce qu'on peut raconter au café du commerce, la TVA est, de tous les impôts qui existent, celui qui est le plus juste. Il n'est pas parfait, mais infiniment plus efficace et plus juste que l'impôt sur le revenu ou l'ISF. Il ne règle pas tous les problèmes de compétitivité du pays (il ne suffit pas à compenser le « travailler moins pour gagner autant » des 35h et des retraites précoces) mais il contribue à rétablir compétitivité et justice.

La TVA est un impôt pertinent car il fait payer les services publics à ceux qui en profitent, à savoirs les résidants, permanents ou de passage, du pays.
a écrit le 03/01/2012 à 12:40 :
Je vois pas ce qu'une augmentation de la TVA fera pour empecher nos entreprises de delocaliser dans les pays à meilleur coût. Ca ne fera qu'"augmenter les prix à la consommation et justifier une drastique augmnetation de salaire ultérieure.
Réponse de le 03/01/2012 à 13:08 :
si pour entrer un produit en Europe on taxe à 50% comme le font nos amis chinois pour nos vins et biens de luxe, cela en fera réfléchir plus d'un industriel pour venir produire ici !
Réponse de le 03/01/2012 à 16:51 :
Il suffira que nos entreprises délocalisent dans des pays à encore moindre coût pour compenser... Et délocalisent encore plus !
a écrit le 03/01/2012 à 12:38 :
qui dit augmentation de tva dit augmentation direct dans la même proportion, sur le prix final payé par le consommateur.. toujours les même les dindons, vous avez qu'a relever les prix de vos restos, ils votn encore en profiter pour augmetner leurs tarifs alors que beaucoup ne les avait pas baissé quand la tva était à 5.5!!
Réponse de le 03/01/2012 à 17:25 :
UN CONSEIL : allez chez le traiteur plutôt qu'au restaurant ! vous consommez chez vous et buvez des grands crus impossibles à payer dans un resto classique tant leurs prix sont exorbitants ! les prix des vins ont fait la culbute ! résultat les restaurateurs préfèrent ne plus en vendre et les clients lassés de boire de l'eau ne viennent plus...
a écrit le 03/01/2012 à 12:35 :
Encore du Sarko pour enfumer le gogo. La TVA sociale pourrait être une idée à creuser si elle était encadrée mais comme toujours avec Sarko on agit vite sans rtrop réfléchir et on corrige après si c'est vraiment mauvais. le seul effet concret sera une augmentation des prix pour tout le monde (donc touchant plus proportionnellement les petits revenus) et des profits en hausse pour les entrepreneurs. Lidée pourrait être creusée si il y avait des contraintes imposées aux entreprises en terme d'embauche ou de baisse de prix sur le marché national. mais comme d'habitude Sarko donne aux entreprises sans contrepartie (on a déjà vu le résultat avec les restaurateurs!) . la logique d'une entreprise c'est de faire du bénéfice pas d'embaucher ou d'augmenter les salaires! Comme le dit Foxy les ventes de Porsche Audi et consorts vont encore augmenter. L'injustice sociale aura été la marque de ce quinquennat espérons que les français vont en prendre enfin conscience et agir en conséquence.
Réponse de le 03/01/2012 à 13:31 :
quelle est l'injustice sociale? est ce par jalousie de ne pas posséder une Porsche, Audi,....alors la TVA sociale permet de diminuer les cotisations SOCIALES et patronales donc de diminuer les coûts de production en France par contre les importations seront majorées du différentiel la TVA. N'importe quel fiscaliste vous le confirmera, mais au royanume des aveugles et ......sourds
Réponse de le 03/01/2012 à 15:32 :
@dudu je n'ai aucune jalousie quant au Porsche audi ma vielle italienne me rend les mêmes services. Si il est exact que la diminution des charges va diminuer le coût du travail cela pose 2 questions : 1 qui paye: réponse le consommateur donc tout le monde et le pouvoir d'acaht en prend un coup 2 qui s'approprie la diminution de cout? Si je suis peut être aveuglé par mon antisarkozysme vous vous l'êtes par votre sarkozysme . égalité et balle au centre!
Réponse de le 03/01/2012 à 17:21 :
les syndicats qui défendent pourtant les salariés y sont ds l'ensemble opposés ! même la CFDT ! pour des retraités modestes ou le minima vieillesse qui n'ont plus de salaires ce sera de nouveaux impôts : quelle compensation pour eux ?????
a écrit le 03/01/2012 à 12:26 :
Puisqu'il faut quelques impôts, la TVA sociale est l'impôt le plus juste qui soit, parce qu'elle favorise le travail par rapport au non-travail, les créateurs de richesses par rapport aux destructeurs de richesses. Mais elle est très nettement insuffisante. En effet, la dette et le chômage structurel sont au coeur de la crise en France depuis plusieurs décennies. Les jeunes actifs français sont les premières victimes du poids invraisemblable de l'Etat-providence obèse. Le seul moyen de sortir de la crise est de réduire massivement ce dernier, de confier au privé la totalité des succursales socialo-communistes de l'Etat (sécu, retraites, logement, transports, énergie, etc.) et de libérer les marchés du travail et des capitaux des réglementations absurdes qui les pénalisent, notamment écologistes. Arrêtons de sacrifier les jeunes français à l'ogre étatique en les privant de travail et en les accablant de dettes. Ils sont déjà trop taxés.
Réponse de le 03/01/2012 à 12:46 :
c'est bien d'évoquer les jeunes ! mais pênsez vous que les patrons qui gagnent beaucoup en asie reviendront en France ? Comment allez vous loger les jeunes avec d'aussi petits salaires car on se doit d'être compétitifs même si l'économie ne toune plus chez nous ? on va dans un mur ! y'a quand même des gens qui ont doublé leur fortune depuis 10 ans , bien garni les paradis fiscaux et vous n'en parlez pas !
Réponse de le 03/01/2012 à 13:02 :
Vous vous intéressez au 0,1% des plus riches : c'est une perte de temps, une démarche sans intérêt sinon démagogique et populiste, mais c'est votre droit. En revanche, la libération des 99,9% de la population de la sujétion étatique écrasante et leur retour à la prospérité spoliée depuis plusieurs décennies conditionne véritablement la sortie de crise. Nous sommes déjà trop taxés.
Réponse de le 03/01/2012 à 20:24 :
changez de disque il est rayé
a écrit le 03/01/2012 à 12:20 :
Pour elle très aisée et installée à Versailles cela ne représente rien ou si peu !
appliquons après les mutuelles une autre taxe pour tous ....
les entreprises reviendront elles en france ?
LES RICHES NE SONT PAS REVENUS MËME AVEC LE BOUCLIER FISCAL
pour beaucoup de petites gens c'est encore des taxes en plus ! et ça peut faire mal !
fo changer les équipes en mai prochain !
Réponse de le 03/01/2012 à 16:52 :
Tout à fait d'accord pour changer. Mais par qui ?
a écrit le 03/01/2012 à 12:09 :
Hillarant...la France ne sait répondre à un problème que par des taxes et impôts, il n'y a jamais de remise en question de ce pays qui sombre de jour en jour dans une sorte de médiocrité hallucinante...c'est cela la France du 21e siècle ??? ça fait peur
a écrit le 03/01/2012 à 12:03 :
oui à Un 4eme taux de TVA élevée sur les produits d'importations ou la main d'oeuvre étrangere effectuant des missions en France payée sous contrat étranger mais si la décision n'est pas européenne ce sera un flop!
Quand aux textes de lois et réformes tordues inapplicables comme nous sommes champions pour les faire en France autant les éviter.
a écrit le 03/01/2012 à 11:58 :
Trop tard ?
Cela fait 4 ans que le gouvernement pouvait le faire et qu'il ne l'a pas fait, alors que c'était bien plus important pour le pays que choses controversées comme l'Hadopi.
Faudra-t-il attendre la veille du premier tour pour qu'on nous annonce que le gouvernement s'attaque au niveau des dépenses de l'Etat ?


Et malheureusement, ce n'est pas de l'autre côté qu'on peut être optimisme. Moscovici, qui confond social (favoriser l'emploi) et social-clientélisme (acheter des électeurs par la distribution d'aides sociales qui compensent les conséquences du chômage qu'on créé par les surponctions sur les entreprises) agit comme un répulsif d'un PS qui se présente comme encore pire que l'UMP.
Réponse de le 03/01/2012 à 12:48 :
pécresse croit sortir sa dernière cartouche ! c'est un peu tard il me semble et très contesté même par les économistes ...
Réponse de le 03/01/2012 à 13:01 :
Réponse à mimosa.
"contesté même par les économistes." Bien sûr car les effets économiques positifs ne seront que feu de paille.
a écrit le 03/01/2012 à 11:58 :
On le sait il faut compenser la baisse des charges des entreprises,part patronale et part salariale,mais par la baisse de la masse salariale et des pensions de la sphère publique et non par l'impôt.Sinon la même politique donnera toujours les mêmes résultats.Avec de plus en plus de dégâts.
Réponse de le 03/01/2012 à 12:53 :
Les pauvres , jeunes smicards auront ils un avantage ? seront ils épargnés ?
notre société pensera t elle un jour à ses jeunes ! la crise sociale nous guette ...
Réponse de le 03/01/2012 à 13:34 :
c'était l'émission de c 'est dands l'air sur la 5 ! visualisez la donc ! y'a des critiques
a écrit le 03/01/2012 à 11:57 :
Mais qui osera reparler de la taxe carbone pour financer la protection sociale?C'est pourtant la seule solution!
a écrit le 03/01/2012 à 11:54 :
Et hop, encore un impôt...
a écrit le 03/01/2012 à 11:52 :
Cette TVA n'a de social que le nom, c'est une forte augmentation des prix qui touchera le consommateur et seulement lui. Rappelons que la TVA est un impot dégressif d'autant moins sensible qu'on est riche. Quant à la baisse des charges, ce ne sont pas les charges payées par le salarié qui baisseront, mais celles de l'employeur. Le seul résultat de cette mesure sera donc une augmentation des ventes de Porsche et d'Audi mais on a vu mieux pour l'économie française ...

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :