Sarkozy joue gros sur un sommet social qui s'annonce tendu

 |   |  807  mots
Infographie La Tribune
Infographie La Tribune
Le rendez-vous du 18 janvier devra répondre à des objectifs de court terme, réduire le chômage via des mesures concrètes, mais aussi de long terme, restaurer la compétitivité avec la TVA sociale.

Pas à pas, le projet de l'exécutif pour relancer l'emploi et stimuler la compétitivité progresse. Son contenu sera dévoilé lors du sommet sur l'emploi, présidé par Nicolas Sarkozy, qui se tiendra à l'Elysée le 18 janvier. Avec ce sommet social, dont le chef de l'Etat ne voulait pas entendre parler en septembre dernier, Nicolas Sarkozy abat l'une de ses dernières cartes avant le premier tour de la présidentielle. La TVA sociale ou TVA anti-délocalisation sera l'un des plats de résistance de cette réunion. Sur ce point, le calendrier est connu. Jeudi matin, François Fillon a déclaré que les décisions seraient prises "à la fin janvier", après le sommet social, et que la réforme serait "soumise au parlement en février". Elle sera intégrée à un collectif budgétaire avait déclaré un peu plus tôt, Valérie Pécresse, la ministre du Budget. Cette mesure consiste à transférer le financement de la politique familiale de l'Etat, assumée par les entreprises, à la collectivité, soit quarante milliards par an. Une baisse des cotisations patronales, compensée par une hausse de la TVA ? de deux points ? ? réduirait le coût du travail en allégeant la charge fiscale des entreprises de 30 milliards. Compensée par une hausse d'un point de la CSG qui rapporterait 10 milliards, une baisse des cotisations salariales stimulerait le pouvoir d'achat. Mais cette mesure, qui pourrait être visible sur la feuille de paie dès avril, n'aurait pas d'effets à court terme sur le chômage. Or, tel est bien l'objectif premier de ce sommet social.

C'est la raison pour laquelle, pour enrayer rapidement la progression du nombre de demandeurs d'emploi et améliorer ainsi le bilan de son quinquennat dans le domaine du chômage, le président de la république ne pourra faire l'économie de nouvelles mesures ambitieuses. Sur ce point, le gouvernement a déjà quelques idées précises. Xavier Bertrand, le ministre du Travail, s'est dit prêt à revoir les dispositifs complexes du chômage partiel (sur lesquels les partenaires sociaux planchent encore ce vendredi), notamment pour les rendre plus attractifs pour les PME. Il souhaite également booster les contrats aidés non marchands au 1er semestre 2012. D'autres mesures plus structurelles cette fois seront également sur la table comme la création de pactes "compétitivité-emploi", soutenus notamment par le patronat, mais combattus par les organisations syndicales. Mais le gouvernement ne tranchera pas sans avoir entendu les propositions des partenaires sociaux.

Dix propositions de la CGPME

Reçue jeudi par Xavier Bertrand dans le cadre de rencontres bilatérales pour préparer ce sommet, la CGPME formule dix propositions, parmi lesquelles le chômage partiel et la remise en vigueur du dispositif "zéro charge" pour tout nouvel emploi créé dans les TPE, sous condition que le nouveau poste soit pourvu par un jeune de moins de 30 ans ou un senior de plus de 50 ans également. Mise en place dans le cadre du plan de relance de fin 2008, cette mesure a, selon le gouvernement, permis de créer près d'un million d'emplois, avant d'être supprimée pour des raisons budgétaires en juin 2010. La Confédération propose également de prendre des mesures ciblées sur les offres d'emplois non pourvues. Comment ? En mettant en place une prime forfaitaire spécifique de 1.200 euros versée aux salariés à l'issue de la période d'essai pour toute reprise d'un emploi en CDI ayant fait l'objet d'une offre régulièrement déposée à Pôle emploi depuis plus d'un an.

Egalement reçue ce jeudi, la CGT estime que le prochain sommet se présente sous de mauvais auspices : "au moment où le ministre était en train de nous dire que rien n'était arbitré ; en matière de chômage partiel, comme de TVA, le Premier ministre annonçait que la TVA sociale était pour février ! Ce n'est bon pour le sommet", a commenté Nadine Prigent, secrétaire confédérale de la CGT, pour l'AFP. Et celle-ci de poursuivre : "nous irons, mais la marge de manoeuvre ne semble pas très large (..) On pense qu'une partie des décisions sont déjà prises, pour rassurer les marchés". Elle souligne enfin que la CGT "ne laissera pas passer la TVA sociale" et réitère son appel aux salariés à se mobiliser le jour du sommet. En attendant la tenue du sommet, et pour ne pas être en reste par rapport à son futur rival sur les questions d'emploi, François Hollande rencontrera aussi les syndicats. Il recevra les leaders de FO, de la CFTC et de la CFE-CGC le 9 janvier et celui de la CGT le 12 janvier. François Chérèque (CFDT) souhaite, lui, le rencontrer après le sommet.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 08/01/2012 à 0:03 :
cgt : les vrais syndicat ont été ceux des années 60, là ceux qui ont pris la relève, ils défende l'ouvrier non le patronnat oui, de toutes les façons c'est bien les syndicats qui sont en grande partie toutes les délocalisations, si vraiment une entreprise qui est délocaliser si les syndicats étaient efficaçe l'usine ou l'entreprise serait restés en FRANCE.
a écrit le 07/01/2012 à 22:07 :
@ cgt, vôtre réponse est limite incorrecte, car tout les syndicats confondus donnent une image d'aider les salariés, MAIS PAS DU TOUT, comme disait le regretté COLUCHE syndicat + patronnat + président actuel = même combat eh ouai, j'en ai fait l'expériençe de me syndiquer et je regrette de l'avoir fait, plus jamais ça, les syndicats à part embèter la population active, et la prendre en otage, ils font quoi les syndicats r.i.e.n.
a écrit le 07/01/2012 à 13:42 :
l'illusioniste en exercice depuis 5 ans veut présenter en "live" aux syndicats ses nouveaux tours de passe passe. Je crains pour lui qu'ils ne soient pas bon public. La messe est dite et plus rien ne peut changer.
a écrit le 07/01/2012 à 3:47 :
sarkozy nous fait croire que nous avons l'obligation de diminuer la dette : rien n'est plus faux : nous devons arrêter de nous endetter, en d'autres termes plus aucun emprunts, mais en contrepartie plus aucun impôts ce qui fait aussitôt repartir la France, et c'est la croissance qui rassurera les banquiers détenteurs de la dette !
mais évidemment cela pose problème à nos politiques qui doivent dégager (de droite comme de gauche) reprenons en main nos vies et notre avenir : réinventons n la démocratie !!!!!
Réponse de le 07/01/2012 à 10:43 :
Réponse à bertrand.
Et en attendant une croissance qui puisse amener le budget à l'équilibre sachant que diminuer les dépenses est tabou,comment vous faites?
Réponse de le 07/01/2012 à 13:31 :
Réponse à Bertrand : Comment voulez vous stopper l'endettement, réduire (voire supprimer) les impôts (lesquels ?) et permettre à la France d'aller mieux ?
Sur le papier, c'est beau, (utopiste je dirais...) mais il y a quelques léger problèmes.
Cela provoquerai à coup sur une véritable fracture sociale. Comment voulez-vous assurer le paiements des retraites ? (1/10 sont payées grâce à la dette) L'assurance maladie ?
Réinventer une démocratie, certes, mais une démocratie juste et faisable...
Réponse de le 07/01/2012 à 15:45 :
Réponse à Alexandre.
sauf peut-être abaisser les pensions de la sphère publique, qui vont vite devenir un vrai casse tête pour tout gouvernement ,au niveau des retraites du privé.
a écrit le 07/01/2012 à 1:34 :
Tout sauf NS .. Je confirme !!!
Réponse de le 07/01/2012 à 8:04 :
FH=DDE (Dette= Démagogie Electoral) NS>FH
a écrit le 06/01/2012 à 22:57 :
Une chose est certaine : il ne faut pas re-élire ce petit président ni l'un de ses zélotes. Peu importe qui sera élu, il ne pourra qu'être meilleur et moins haineux vis à vis des français.
a écrit le 06/01/2012 à 21:13 :
sarko fait son job de mondialiste convaincu,cette vision fiscalisante ,confiscatoire devrait etre saluée par toute la gauche, non?au fait,avons nous encore le choix en 2012?la democratie s'eloigne devant le rouleau compresseur européiste au service de la tyrannie de la finance et des idées.la preuve en est faite encore dans les verrouillages electoraux .
a écrit le 06/01/2012 à 20:31 :
ce n'est pas un sommet social mais un sommet de contrainte où tout sera décidé par Sarko et le Médef ! on ne discutera de rien parce que tout sera imposé pour satisfaire le patronnat ....
a écrit le 06/01/2012 à 18:39 :
@bibi : question judiçieuse, le trèsor des syndicats si il paraitrait dans les journaux les français demanderais des comptes, car les syndicats + le gouvernement = même combat.
Réponse de le 06/01/2012 à 20:58 :
oui meme combat...tous veulent s'en mettre plein les poches....ils ne défendent pas la veuve et l?orphelin comme les rêveurs l'imaginent encore....
Réponse de le 07/01/2012 à 9:45 :
@absollut : Non, seulement les salariés.
a écrit le 06/01/2012 à 17:22 :
moi ce qui m'interpelle Mr le président avant de nous parler de votre programe 2012 2017 ??? si vous nous parliez de votre BILAN?? de vos ECHECS??? de la perte du tripleA
la il y a matiere a discuter de performance entre 2007 et 2012
pour cela je vous conseil de reprendre vos voeux 2007/2008/2009/2010/ pour mieux comprendre vos echecs et vos mensonges donc qu'avons nous à perdre de changer de prèsident :: RIEN
Réponse de le 06/01/2012 à 21:02 :
parlez nous également des résultats des ministres très bien payés.....
parlez nous du nombre de chômeurs et du fric que vous balancez dans des formations bidon histoire de faire baisser "mécaniquement" et faussement les stats du chômage...
he oui!!! un chomeur en formation passe obligatoirement de la cat 1 a 3 ou 4...et comme vous ne parlez que de la cat 1...vous mentez par homission
a écrit le 06/01/2012 à 16:52 :
Ce n'est pas Dieu,même si certains l'on cru .C'est un "phraseur",dans un français
approximatif.Il est donc vain de lui adresser des incantations:
-"Rendez-nous notre emploi";
-"Faites que nos dividendes augmentent";
-"Sauvez la biologie";
-"Protégez mon siège de parlementaire".
etc.
Qu'il dise toute la vérité économique et cesse de mentir,que surtout il s'abstienne d'agir et déjà les choses iront mieux.
Donc,qu'il joue "petit" au sommet social du 18",qu'il n'aurait pas convoqué si l'angoisse ne le taraudait pas.Tout ce qu'il touche est un échec et encore ,heureusement,ne va-t-il pas jusqu'au bout .Le danger,c'est que maintenant il veut faire "vite"...là c'est le pire qui pouvait arriver.
On n'a jamais autant entendu les :
-"il faut faire vite";
-"nous (ses prédécesseurs) avons trop attendu";
-"il faut parier que cela ira...(on a eu ,au choix:" jusqu'au bout","très loin"),on n'est
plus au temps des études et des rapports".

Ce joueur (comme celui décrit par Dostoïevski),n'est pas seulement un danger pour
lui-même,mais aussi pour les autres et son environnement.
Cet homme est une catastrophe,qui en plus n'a pas de chance;c'est très grave quand on veut faire de la politique.
Réponse de le 06/01/2012 à 17:38 :
Je vous plussoie totalement.
Réponse de le 07/01/2012 à 9:46 :
Lisez le programme de Marine.
a écrit le 06/01/2012 à 16:21 :
c est quand monsieur sarkozy que vous baisser votre paye ainsi que celle de vos ministres et tous vos ouailles cela redonnerais un gros gains dans les cisses travailler un peu au simg vous comprendrer peut etre comment on souffre de toutes facon je ne vote pas pour vous n y les entourages
a écrit le 06/01/2012 à 14:30 :
jespere que vous allez pas etre elu sarkozi car depuis ke vous etes president beaucoup de gens son dans la merde vous servais a rien mise a part a pomper le fric c tout
Réponse de le 06/01/2012 à 14:57 :
A ta mere - Allez voir ailleurs si c'est mieux! Vous verrez que beaucoup d'autres européens sont dans une situation bien pire que la nôtre. La crise internationale? Ca ne vous dit rien?
Réponse de le 06/01/2012 à 16:31 :
monsieur VDM-invest vous avez de l argent pour defendre ce gouvernement pourri qui nous mettre tous dans la merde vous devez pas avoir un salaire ou une retraite a 570 euro certainement pour vous voir parler comme cela
Réponse de le 06/01/2012 à 18:58 :
A gigi2 - J'ai la chance d'être dans une entreprise qui n'a pas de souci. Mes enfants, par contre, sont allés travailler en Angleterre. Ils se sont dépéchés de rentrer. Allez faire un tour dans certains quartiers de Londres, vous verrez que la misère est plus dramatique qu'en France. Je ne conteste pas les difficultés de beaucoup de mes compratriotes, à commencer par les jeunes de mon entourage, mais ce n'est pas en critiquant systématiquement, sans analyse, qu'on peut faire avancer les choses.
Réponse de le 07/01/2012 à 6:56 :
il y a beaucoup d'endroit à Londres ou cela va beaucoup mieux qu'en France.
la France est le pays ou cela va le moins mal du SUD de l'Europe, parce que dans le NORD de l'Europe cela va beaucoup mieux qu'ici !!!!!
a écrit le 06/01/2012 à 14:07 :
maintenant que l'on sait que les syndicats ne sont que des pompes à fric qui ponctionnent les fonds publics, pour des montants faramineux, il devient urgent d'exiger de ces mêmes syndicats, ce qu'ils fontde l'argent public. Peut-être aussi, serait-il judicieux de pratiquer des économie dans ce domaine .
Réponse de le 06/01/2012 à 18:38 :
je suis en phase avec votre commentaire. Récemment la cour des comptes pointait du doigt la cgt, aujourd'hui on fait des reproches à la CFDT de sea france. C'est bien gentil de temps à autre de faire des coups d'éclat, mais moi ce que j'aimerais c'est un grand coup pied dans cette fourmillière, de remettre à plat le système corrompu. Les médias font du boulot lorsqu'il s'agit de critiquer Mr Sarkozy, mais de mettre au grand jour ces patriques mafieuses, c'est silence radio ! j e dis non, on traite toutes les infos sur un pied d'égalité
a écrit le 06/01/2012 à 13:46 :
Trouvez du travail à tout les français, et trouvez une solution pour renflouer la sécu, sans que les petites gens qui n'ont pas les moyens de se soigner prendre une mutuelle accessible à tous.
Réponse de le 07/01/2012 à 6:58 :
demain je trouve du travail bien rémunéré pour chaque français !!!
et les petites gens se soigneront sans problèmes !! (ma solution existe dans d'autres pays où cela fonctionne très bien !!!)
oui seulement il faut que politiques et hauts fonctionnaires dégagent, et cela sera difficile !!!
francefr@aol.com
Réponse de le 07/01/2012 à 9:49 :
@alors c'est pas TA solution si c'est celle des autres.
a écrit le 06/01/2012 à 13:29 :
SAUVEZ LA BIOLOGIE FRANCAISE MONSIEUR LE PRESIDENT
a écrit le 06/01/2012 à 13:05 :
GROUPAMA EN FAILLITE...NOVESCI AUSSI! ALORS LA BIOLOGIE FRANCAISE AUSSI!!

Les prix flambent dans le diagnostic médical. «Un laboratoire de biologie valait 100% de son chiffre d'affaires il y a un an, il en vaut aujourd'hui 130% voire parfois 170%», s'exclame TB, président du groupement Bio Paris Ouest. Les acheteurs se bousculent au portillon. Parmi eux, des groupes de laboratoires qui, à l'image de Bio Paris Ouest, fusionnent ou rachètent des concurrents. Mais aussi de grands investisseurs. Groupama et d'autres financiers ont lancé il y a un an Novescia: le groupe a déjà racheté près de 80 laboratoires et il vise 10% du marché français d'ici à 2011.
SOURCE: http://www.lefigaro.fr/societes/2010/05/06/04015-20100506ARTFIG00818-les-laboratoires-d-analyses-medicales-tres-convoites.php
Réponse de le 06/01/2012 à 13:45 :
Les laboratoires d'analyses plombent les comptes publics en siphonnant les caisses de sécurité sociale et d?assurances maladie. Il doit être mis fin à ces gabegies de dépenses d?analyses inutiles, superflues, surfacturées ? par des laboratoires de voyous de la biologie.
a écrit le 06/01/2012 à 13:01 :
GROUPAMA
Novescia (financé par une filiale de Groupama Private Equity) se lance dans 25 acquisitions de LBM alors que la loi l?interdit aux assurances.

LE PRESENT GOUVERNEMENT A LAISSER FAIRE.....LA BIOLOGIE FRANCAISE EST MORTE ...FAILLITE ANNONCÉE!!!!
ministre de la santé avec son rapport bal...à mis la biologie en france sans dessus dessous!!


A RELIRE DANS OPTION DE 2010 N°432
Le verdict de la CJCE modifierait-il la donne ?
Pour Claude Cohen, président du Syndicat des médecins biologistes
(SNMB), il est trop tard : il n?y a plus aucune chance d?obtenir la suppression
de l?alinéa 5-1 de la loi Murcef.
« Si l?on voulait neutraliser les financiers, il fallait agir avant », tempête-t- il.
« Quand j?avais proposé de refuser de discu ter avec Michel Ballereau (pilote
de la réforme) et Roselyne Bachelot tant qu?on ne l?avait pas obtenue, person ne n?a suivi. » Tous ceux qui se raccrochent maintenant à la suppression du 5-1 ont entraîné, selon lui, la profession dans une catastrophe.
Il n?imagine donc pas que c?est sans le feu vert du gouvernement que Novescia (financé par une filiale de Groupama Private Equity) se lance dans 25 acquisitions de LBM alors que la loi l?interdit aux assurances. Il constate que l?ordonnance ouvre le
territoire national aux financiers puisque, dans chaque territoire où ils sont
implantés, ils réalisent moins de 33 % des examens tout en constituant des
supermarchés de la biologie. ETC....
Réponse de le 06/01/2012 à 13:46 :
Il doit être mis fin à ces gabegies de dépenses d?analyses inutiles, superflues, surfacturées ? par des laboratoires de voyous de la biologie. Les laboratoires d'analyses plombent les comptes publics en siphonnant les caisses de sécurité sociale et d?assurances maladie...
a écrit le 06/01/2012 à 12:38 :
TVA patronale serait plus juste, pour reprendre le propos de Mme M Le Pen,elle a tout à fait raison, les salariés ne verront pas de progression de leur salaire, les patrons et les actionnaires oui!!!
Réponse de le 06/01/2012 à 13:08 :
A titus - Vous prenez vraiment les salariés pour des imbéciles. Ils savent faire la différence entre un taux et un autre taux et exiger la différence.
Réponse de le 06/01/2012 à 15:23 :
a lucifer...cela m'etonnerai fort...; le patron a l'employé : "vous n'etes pas content"? "c'est la meme" ! ! !
Réponse de le 06/01/2012 à 19:00 :
A hades - A partir de chiffres précis, il y a les prud'hommes.
a écrit le 06/01/2012 à 12:36 :
quelle malhonnêteté intellectuelle que d'essayer de faire passer des réformes de cette importance juste avant la fin d'un mandat.

Exit sarko et sa clique
tous des mauvais....!
a écrit le 06/01/2012 à 12:18 :
le gouvernement devrait faire du ménage dans les différentes sécurité sociales de la france.
JE DIS BIEN LES SECU et pas la sécu...
Savez vous que les fonctionnaires ont leurs propres caisses de sécu: SECU PROFS etc....savez vous que la secu de paris n'est pas la même que la secu d'ALSACE...la SECU des SALARIE est différente du RSI sécu des indépendants...hors ce jour beaucoup de salariés chômeur sont forcé par pole emploi pour devenir indépendants...donc le RSI est peuplé de pauvres ex chômeurs (auto entreprise...)
faire le ménage!!!
a écrit le 06/01/2012 à 11:53 :
"sera présenté au sommet"; donc tout est déjà décidé ; les syndicats n'auront donc aucune marge de manoeuvre
a écrit le 06/01/2012 à 11:35 :
Il serait tant pour faire des économies de baisser un peux le salaire de nos politiciens qui se la coule douce a l'elysée en sortant des projet bidon qui au final iront encore que dans un sens. Cette TVA sociale c'est comme la baisse de la TVA dans les restaurants au final ca va encore être profitable pour les mêmes. Les dirigeants ou patron de société qui pourront s'en mettre encore plus dans les poches et pouvoir partir encore plus loin et plus longtemps en vacances et bien sur envoyer une partie de leur fonds vers des paradies fiscaux. Nos politiciens gagnent trop pour se rendre compte de se qui se passe vraiment, ils n'ont pas de problème a la fin du mois pour regler leur facture
a écrit le 06/01/2012 à 11:11 :
La France doit récolter des recettes fiscales immédiates et exemplaires comme en Italie, que les gendarmes et la police aillent dans les commerces pour vérifier les tickets de caisse à NICE, à CANNE, à Val d'Isère, Courchevel, Megeve, Tignes, Méribel, surtout CANNE
Réponse de le 06/01/2012 à 11:31 :
A comme ... - Vous avez totalement raison et le sentiment existe que sur le terrain, les services fiscaux ne font plus leur travail.
Réponse de le 06/01/2012 à 11:53 :
Les services fiscaux devraient aussi s'intéresser aux propriétaires des grosses cylindrées sur les parking des Casinos, à CANNE, à NICE et dans les stations balnéaires, MAIS AUSSI, dans les villes sur les parking des laboratoires médicaux, ces fiefs de laborantins qui exploitent les faiblesses de l'URSSAF, avec comme complices les cliniques médicales PRIVEES ... là il y a des gisements de recettes fiscales éNORMES
a écrit le 06/01/2012 à 10:02 :
Cette TVA sociale sera fatale à Sarkozy s'il se représente. Il fait un ultime cadeau au patronat comme cela fut le cas au début de son mandat. En 5 ans il n'a entrepris aucune réforme de fond (collectivités, professions protégées, 35 heures etc.). Ses promesses ne furent que du vent. Il est entouré de personnage à la limite de l'honnêteté. Puisse-t-il disparaître à jamais dans les poubelles de l'Histoire dont il n'aura été qu'un accident tout comme son prédécesseur qui touche toujours un paie de membre du Conseil constitutionnel en dépit de ses pertes de mémoire. Ce qui rapporte plus que les pièces jaunes..
a écrit le 06/01/2012 à 9:51 :
La TVA " sociale" (pour faire joli) c'est un 3ieme plan de rigueur qui ne veut pas dire son nom, en plus le voilà adepte de la taxe TOBIN ! IL a des envies pressantes le petit Nicolas !
a écrit le 06/01/2012 à 9:49 :
Si notre président avait coupé dans les dépenses de fonctionnement de l'état et des régions il ne serait pas obligé de trouver d'autres taxes à la va vite!
a écrit le 06/01/2012 à 9:41 :
les derniers sondages disent que les français sont opposés à la création de la TVA sociale!!!personne ne s'accorde sur le mode de calcul...pas plus les médias, que les politiques, à chacun sa TVA sociale, en fonction de sa position politique...alors Messieurs qui nous informent et nous gouvernent ...un petit effort pédagogique...le tableau noir (ou blanc) avec des exemples chiffrés et expliqués...qui s'y colle ???
Réponse de le 06/01/2012 à 11:28 :
en politique, vous savez bien qu'ils ne savent pas compter, on a la preuve en image ou à la radio face à des questions mathematique du cm2..
Réponse de le 06/01/2012 à 11:46 :
A guy - Les français ont très mal compris le mécanisme de la TVA sociale. Lorsqu'il sera mieux compris, l'opposition sera moins importante. Dans le milieu des fruits et légumes où j'évolue, la TVA sociale devrait priver les producteurs français de l'argument selon lequel les étrangers bénéficient de charges sociales moins importants qu'en France. Avec le transfert des charges sociales vers la TVA, l'argument ne tient plus notamment vis à vis des espagnols qui seront soumis en France à un taux de TVA identique à celui des français.
a écrit le 06/01/2012 à 9:03 :
j ai 52 ans et cela fait 6 ans que je suis sans emplois et que je suis au fond de solidarite ass l attente es longue .je n es droit a rien je touche 462 euros par mois je touche le rsa 117 euros mais comme mon fils es apprentit il m ont tout supprimé et la reponse que j ai eu c est que mon fils doit pouvoir subvenir a mes besoin sauf que en apprentissage il touche 321 euros .il n a que 17 ans . depuis quant un enfant doit aidé sa mere . il y a des chose en france qui ne sont pas normale . et c est quant que le gouvernement vas faire quelque chose pour differencier tout cela .la france deviens une catastrophe . c est pas normal que l on tienne compte de se qu il gagne . si j ecoute la caf il ne faut pas qu il vive avec moi . je rappelle qu il es mineur et que je ne mettrais pas mon fils dehor pour que je puisse manger . alors monsieur le president j espere que vous allez reagir a cette injustice .
Réponse de le 06/01/2012 à 10:03 :
Six ans sans emploi : vous ne voulez sans doute pas changer de région voire de ville. Comme les marins de SeaFrance !
Réponse de le 06/01/2012 à 10:11 :
@bm33, Le Président et bien de tout cela, les politiques vivent dans une tour d'ivoire! Ils ne vivent pas dans le même mode que nous!
Réponse de le 06/01/2012 à 10:34 :
Essayer d'obtenir une autre nationalité, non européenne, et restez en France, vous verrez vous aurez beaucoup plus de droits.
Réponse de le 06/01/2012 à 12:24 :
Bonjour Madame,

Bravo pour votre courage et votre façon simple de dire les choses.
à partir de 4o ans...les femmes sont virées des boites et cela même si ont accepte de changer de région de poste de salaire etc...
Il faudrait que le gouvernement réalise tout cela..mais les pauvres gens ça n'intéressent personne ...pas en france en tout cas. Dans des pays sous développés oui les pauvres gens on s'y intéresse ...surtout les labo pharmaceutiques qui se servent de ces pauvres gens pour tester leur médoc....
a écrit le 06/01/2012 à 9:00 :
Un tyran, radar, police, flicage, nouvel ordre mondial, interdiction de parler du 11 septembre, affaire Karachi, menteur, ne respect pas sa parole, et il se représente pour éviter les démêlés avec la justice, la France il s'en fout, il vient de Hongrie, et on voit comment la Hongrie est traité par bruxelles, pas d'amis que des serpillères, pas de mémoire, uniquement motivé par le pouvoir et l'argent, malakof-médéric, france telecom vendu en partie à Carlyle group, la guerre en Libye pour remercier son ami Kadhafi et saluer Dassault, bon stop il y en a pour 1 heure, la plus grande honte pour la France depuis Pétain
Réponse de le 06/01/2012 à 12:26 :
oui tout ce qui se passe vous donne peut être raison.
pauvre monde
allez debout les gars!!!
a écrit le 06/01/2012 à 8:55 :
Quand on baisse le salaire brut, on baisse bien les salaires.
a écrit le 06/01/2012 à 8:43 :
Ce gouvernement me fait penser à l'orchestre, hâtivement rassemblé à la poupe du Titanic, exécutant ses arpèges pour distraire équipage et passagers d'un sort funeste....
Réponse de le 06/01/2012 à 9:33 :
Hahahaha, l'image est effectivement jolie mais vous avez entièrement raison ! Ce gouvernement est dans une impasse complète, et sachant qu'ils ne passeront jamais la présidentiel il joue tout ce qu'ils peuvent...vous savez vu de l'étranger on a l'impression qu'il n'y a plus de capitaine dans ce bateau France !
a écrit le 06/01/2012 à 8:42 :
il nous a protégés de la crise.j'espère que les syndicats sauront se montrer enfin honnetes et réalistes
Réponse de le 06/01/2012 à 11:40 :
@ ernest
Vous vous sentez proteges vous ? Sans doute faites vous partie de cette minorite que la "crise" n'affecte pas. Cette minorite dont les grands patrons en autres font partie et qui verront sans doute leurs revenus augmenter en 2012 comme en 2011. Avant de donner des lecons de realisme aux syndicats commencez par redescendre de votre monde de privilegies proteges.
Réponse de le 06/01/2012 à 12:27 :
tous les syndicats de salariés et de patrons sont à foutre dehors!!
a écrit le 06/01/2012 à 8:13 :
Bien sûr ce sont les avantages comparatifs!
a écrit le 06/01/2012 à 7:54 :
Quand on a pas eu le courage ou la volonté de diminuer les dépenses publiques,il a ensuite des décisions pas très belles à prendre.
Réponse de le 06/01/2012 à 10:42 :
comme réduire les dépenses publiques?
Réponse de le 06/01/2012 à 18:02 :
Réponse à dédé.
Vous ne savez pas lire?Plans de rigueur,augmentation de la tva 5,5 à 7,taxation des +values,blocage des tranches de l'IR,prélèvement libératoire à 21%...Je vous conseille de vous abonner à une revue fiscale et sociale.A oui vous ne savez pas lire.Alors désolé.
a écrit le 06/01/2012 à 7:46 :
Monsieur le Président devrait prendre un cours d'économie sur les "avantages compétitifs" qui nous ont été imposés par les ultras libéraux de Bruxelles et qui laissent sur la route une armée de travailleurs pauvres et de chômeurs.
Pourquoi ne l'a-t-il pas mise en oeuvre au en 2007?
En réalité ce dispositif n'a qu'un but évité à la France de perdre son triple A dans un contexte d'élection
Réponse de le 06/01/2012 à 8:09 :
Réponse à lespiedsdansleplat.
Bien sûr,il faut plaire aux agences de notation mais aussi et ça c'est pas nouveau au grand patronat.
a écrit le 06/01/2012 à 7:45 :
Les retraités ont encore perdu ( au minimum) cette année au moins 4%. Inflation plus augmentation des prix et ça depuis plusieurs années. A ce rythme la, dans 10 ans, les retraités sont tous des pauvres.
Réponse de le 06/01/2012 à 9:24 :
Essayez avec 28 % d inflation ces 4 dernières années pourquoi pas ? Ridicule
Réponse de le 06/01/2012 à 9:58 :
@ Gérard, à ce jour ils sont pauvres!
Réponse de le 06/01/2012 à 12:31 :
à ce rythme...ma génération les 40-50 ans n'auront pas de retraite car leur parcours sera fait de 20 ans de salaires (dans le meilleurs des cas) et de 20 ans de galère et de chômage...donc tous seront à 500 euros de retraite dans 20 -25ans !!!!
2 générations de salariés pauvres...la france ne veut pas s'occuper du chômage !!! autrement qu'en mettant les chômeurs en dessous du tapis!!! alors s'est le chômage qui va s'occuper de ruiner la FRANCE!!!

a écrit le 06/01/2012 à 7:41 :
TVA dite sociale- Si je comprends bien, il s'agit encore une fois de faire confiance aux entreprises...comme pour la TVA des restaurants...
On cite le Danemark et l'Allemagne comme références. Nous ne sommes pas dans l'esprit de discipline de ces pays. Je doûte que ça marche mieux que pour la restauration.Dans ma région les prix ont plutôt été arrondis à la hausse, le personnel réduit,beaucoup de stagiaires en salle à coût zéro, , les + ou -15% de baisse de TVA servent à augmenter les marges.Je crains le même résultat avec cette tva sociale
Réponse de le 06/01/2012 à 8:16 :
tout à fait d'accord les resto ce sont mis la baisse de la tva dans les poches pour la grandes parties sa fera de meme avec la tva sociale
guenot avec bourdin ce matin sur bmf pas a laisse guénot aux question de bourdin à ce sujet tres nerveux meme il été temps que le micro tombe parterre il ne savais pas quoi dire ou faire comme le fait sarko depuis 2007 , avec un conseiller comme sa bonjour les dégats
Réponse de le 06/01/2012 à 8:29 :
La TVA en Allemagne avec la TVA "sociale" est à 19%, tout compris. Alors qu'en France on est déja à 19.6%, donc avec cette hausse la TVA sera de 22-23%. Mais cela le gouvernement n'en parle pas ....
Réponse de le 06/01/2012 à 8:33 :
L'objectif est d'augmenter les marges et de diminuer le cout d'un salarier.... La confiance n'a rien à voire la dedans...... Cela permet de donner de l?oxygène à l'entreprise qui pourra avec se développer. Avec plus de marge : elle peut investir, innover. Et surtout envisager plus facilement d'embaucher, car avec une charge moindre. Cela diminue aussi l'attrait d'une délocalisation dans beaucoup de cas.
Bien que en France, faut VRAIMENT avoir besoin pour embaucher qq... bonjour les contraintes...
Réponse de le 06/01/2012 à 9:20 :
Moi je vois mon patron:ses marges il se les garde,se paie un gros 4*4 allemand,investit dans une sci perso,et nada pour les employés payés au smic.
La tva en plus on la paiera c'est sûr,mais les augmentations de salaire faut pas y compter.Ca va creuser un peu plus les inégalités.
Réponse de le 06/01/2012 à 11:33 :
TVa est soit un patron un bon, dans ce cas, il croit à ce qu'il dit, soit c'est un patrons comme 80% des patrons actuels et dans c e cas là, c'est un pote à sarko qui se frotte les mains de se payer une nouvelle bagnole ou residence quadricondaire!!
Réponse de le 07/01/2012 à 7:51 :
la TVA dans la restauration n'a pas servis à augmenter les salaires, elle a seulement permis de maintenir beaucoup de restaurant en vie.
Quand vous parlez de 4*4 pour les patrons, le miens en a besoin pour aller faire ses courses qui sinon lui reviendraient trop cher !! alors s'il vous plaît arrêtez de taper sur le patrons sans chercher à savoir ce qu'il y a derrière. francefra@aol.com
a écrit le 06/01/2012 à 7:39 :
On devrait demander à un politique, quel qu'il soit, d'essayer de monter une TPE. Et là peut-être qu'il comprendrait le mal français. Vous vous retrouvez avec un RSI démentiel et agressif (les méthodes URSAFF vous connaissez ?), alors que vous n'avez pas gagné un centime. Mais la compétence, c'est vraiment trop demandé à un politique.
Réponse de le 06/01/2012 à 8:56 :
RSI, une institution sans foi ni loi qui rançonne les petits patrons. Incompétence généralisée, racket sans explication sur les rappels. Même les cabinets comptables n'y comprennent rien à leurs méthodes.
Réponse de le 06/01/2012 à 10:49 :
entièrement d'accord.un jour le scandale éclatera lorsqu'un employé du rsi retrouvera sa conscience.en attendant pour ceux qui le peuvent,mettez vous en micro social simplifié(comme autoentrepreneur)le montant des charges est proportionel au chiffre d'affaires ,donc pas triche du rsi possible.par contre ils refusent de vous communiquer le montant de vos points retraites acquis dans l'année.de toutes façons mieux vaut cottiser le moins possible puisque les caisses sont pillées depuis des années
Réponse de le 06/01/2012 à 12:36 :
Bravo Eric!!!
moi je sis une femme de 46 ans et j'ai monté ma TPE de prestations en maitrise d'ouvrage informatique il y a 3 ans...et je suis en train de la fermer.
Le peu d?honoraire de travail estimable sur 2012 ne servira qu'à payer les différentes caisses: le RSI, URSAFF, assurance AGA.....
RSI ne devrait plus exister s'est une HONTE!!!
a écrit le 06/01/2012 à 7:37 :
Qu'il fasse respecter à la lettre le code du travail et taxe les entreprises qui délocalisent et vendent chez nous. Trop de CDD répétitifs litigieux même au sein des administrations. Trop de contrat court, trop d'abus. Trop d'offres d'emplois douteuses, mensongères, très mal payé avec des horaires ingérables (4h, 10h hebdo). Tout à une cause : laxisme et abus. Il y a des chômeurs qui demandent qu'a travailler et des salariés en CDI pourri d'avantages qui foutes rien, triches, passe le temps à la machine a café etc... Les vrais patrons se font rare aussi, aujourd'hui je rencontre surtout des magouilleurs, des faux DRH qui n'ont aucune compétence en recrutement mais qui te convoque uniquement pour voir ta tronche (inadmissible) et te pose des questions n'ayant aucun rapport avec le poste à pourvoir sans aucune gêne.
a écrit le 06/01/2012 à 7:36 :
Quand on voit les patrons du CAC 40 avoir une augmentation de 30% de salaire, ils s'en foutent d'une augmentationde la TVA.Par contre sur la masse salariale de leurs milliers 'employés, c'est phénoménal, encore des cadeaux aux COPAINS Mr Le Président!!!!!!!!Et ça ne va rien améliorer!!!!!!!Sauf pour le CAC 40!!!!!!!!
Réponse de le 06/01/2012 à 7:59 :
Réponse à Pierre.
En période électorale les petits cadeaux ça entretien l'amitié.
a écrit le 06/01/2012 à 7:22 :
Tout celà n'est que platre sur un cul de jate.Meme pas de jambe!!!!!Même si la TVA pouvait apporter une augmentation de salaire pour ceux qui tarvaillent, cela ne sera pas le cas pour ceux qui sont a la retraite, bien au contraire!!!!!!!!Une grosse augmentation des prix tout simplement!!!!!!!!
a écrit le 06/01/2012 à 7:10 :
Une question naïve : On baisse les cotisations patronales (ça ne se voit pas sur la feuille de paye du salarié), on augmente la CSG, donc le salaire net va baisser. Et enfin on augmente la TVA ce qui créra inévitablement de l'inflation car je ne crois pas une seconde que les commerçants ne vont pas répercuter. Donc le pouvoir d'achat s'effondre et le salarié consommateur tétanisé et doublement mis en contribution n'investit plus, n'achète plus... Et on veut relancer l'économie comme ça ??? Certains secteurs vont en profiter mais pas la majorité et certainement pas le commerce ou les services qui représentent 75 % de l'emploi en France. D'ailleurs l'agriculture (5 %) non plus...
Réponse de le 06/01/2012 à 7:24 :
apprenez a lire votre bulletin de salaire( une colonne charge patronale et une colonne charge salariale)
Réponse de le 06/01/2012 à 7:26 :
Pour le reste vous avez raison, ce n'est fait que pour renflouer les caisses de l'état qui dépense toujours autant!!!!!!!!
Réponse de le 06/01/2012 à 8:32 :
si le chomage augmente ,les cottisations sociales rentrent moins.d'ou la tva sociale qui compense
Réponse de le 06/01/2012 à 12:39 :
apprenez à respecter l'autre dans votre façon de communiquer!
a écrit le 06/01/2012 à 7:04 :
Attention,notre chomage est dû en grande partie au fait que le prix de l'énergie est trop bas par rapport au cout du travail;mettez une taxe sur l'énergie pour financer les retraites et vous réduisez le chomage,et d'autres avantages aussi!
Réponse de le 06/01/2012 à 12:19 :
je vois pas du tout en quoi payer mon plein d'essence 4e le litre et facture edf 150e par mois fera baisser le chômage.. par contre me mettre en surendettement, depresion chômage, là, oui, je vois mieux..

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :