Le PS pour une suppression du quotient familial

 |   |  238  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2011. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Selon Michel Sapin, chargé du programme de François Hollande, ce dernier proposera de remplacer le quotient familial par un crédit d'impôt.

Le candidat socialiste François Hollande va proposer de supprimer le "quotient familial", censé encourager la natalité, écrit ce lundi le quotidien économique Les Echos.

La publication de cette proposition intervient alors que le candidat PS est attaqué par la majorité sur sa supposée absence de propositions concrètes. Il explique vouloir attendre la fin janvier pour présenter officiellement son programme.

Le quotient familial, créé après la Seconde Guerre mondiale et qui consiste à diviser les revenus familiaux par des parts attribués par enfant, coûte 10 milliards d'euros par an dont les plus riches captent le quart. En effet, la moitié des citoyens sont exonérés d'impôt sur le revenu et n'en bénéficient donc pas.

François Hollande proposera de le remplacer par un crédit d'impôt, c'est-à-dire un versement direct de l'Etat pour les enfants versés à tous, y compris aux non imposables, qui représentent la moitié des contribuables, précisent Les Echos.

"Aujourd'hui, un enfant de riche apporte une baisse d'impôt beaucoup plus importante qu'un enfant de pauvre. Est-ce normal ? Non", explique dans Les Echos Michel Sapin, responsable du programme de François Hollande.

Plus tard dans la journée, Michel Sapin a affirmé à l'AFP que le remplacement du quotient familial par un crédit d'impôt était "une des options" du candidat PS à l'Elysée mais "pas à ce stade une proposition" de sa part.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 30/05/2013 à 23:11 :
distribuer le quotient familial des uns à ceux qui ne paient pas d'impôts revient à multiplier par 5 les allocs. ce gouvernement va t-il cesser de semer la zizanie dans tout le pays.?qu'il supprime le quotient familial purement et simplement pour tout le monde peut sembler normal puisque les allocations familiales sont déjà distribuées et ne sont pas imposées mais piquer le quotient familial des uns pour le donner aux autres est une provocation sans commune mesure.il y avait 3 énormes avantages sociaux(allocs, pas d'impôts sur les allocs et quotient familial) supprimons le quotient pour tout le monde et calculons les allocs à l'envers: plus le salaire est bas et plus les allocs sont hautes. ça c'est du boulot et du bon boulot. le reste est de la démagogie.
a écrit le 10/01/2012 à 22:29 :
Les gens ont de bonnes raisons de s'étriper ; pendant ce temps, nous les gouvernons.
a écrit le 10/01/2012 à 22:19 :
du moment qu'on peut continuer à partir au ski avec le crédit d'impôt
a écrit le 10/01/2012 à 19:52 :
L'idée demande réflexion en fonction des critères précis qui organiseront ce changement. Un défaut récurent; nous adsistons toujours à des ballons d'essais mais jamais à des décisions franchent , tranchées et argumentées. Cela équivaut à du flou.
a écrit le 10/01/2012 à 15:50 :
Il faut avoir la décence de constater avec impartialité- comme l'a fait l'Inspection des Finances- que le quotient familial sert d'argent de poche pour les plus riches.
a écrit le 10/01/2012 à 14:29 :
Que faites vous de la justice sociale ? C'est quoi pour vous ??
a écrit le 10/01/2012 à 13:44 :
C'est le dédain de Hollande pour les couples qui gagnent plus de 4500 euros par mois.
Réponse de le 10/01/2012 à 14:40 :
Il semble que ledit dedain etait celui de Cope, mais la barre etait a 5000 Euros, non ?
a écrit le 10/01/2012 à 13:37 :
Faisons une pétition pour la suppression du financement de la natalité, les parents doivent assumer et marre des familles monparentales poison de l'assistanat.
Réponse de le 10/01/2012 à 14:29 :
t'es une riche et une gosse de riche...tu es comme les politiciens ... deconnectée....
Réponse de le 10/01/2012 à 14:42 :
C'est vrai, le seul truc qui marche a peu pres en France, cassons-le, et choisissons plutot la situation anglo-saxonne: familles monoparentales dans la misere, enfants sans soins et sans education, classes moyennes en voie de pauperisation acceleree. Ah pardon, j'oubliais, c'est deja comme ca chez nous, c'est vrai...
a écrit le 10/01/2012 à 12:52 :
Plutot que de se pencher sur le quotient familial , qu'il s'occupe de leurs vols d'indemnités ,non imposables en plus :oui, celles qu'ils touchent avec tous leurs cumuls ,leur non présence aux assemblées car , comme humains , ils ne peuvent etre partout à la fois et surtout il n'y a que 24 heures aussi dans leurs journées ?Faites donc une vraie réforme sur ce sujet , là, on pourra voter pour vous ! ( qu'on ne vienne pas me dire que c'est peu ;pour moi ,c'est du vol ,pire que de prendre une salade avariée dans les poubelles d'un magasin ).
a écrit le 10/01/2012 à 12:48 :
Je crois que le calcul n'est qu'électoraliste, et fait suite aux recommandations de Terra Nova. Plus précisément, le Mitterrandisme fait son retour, accompagné du machiavélisme qui le caractérise.
Réponse de le 10/01/2012 à 13:43 :
Et quant on envoit son ministre Guéant prôner tout le contraire de ce qu'on a fait ce n'est pas du calcul électoraliste?Régularisation massive et discrimination positive,ça ne vous dit rien?
a écrit le 10/01/2012 à 12:32 :
Si cela continue , le PS va faire que les électeurs voteront UMP/Marine ou Bayrou .Est - ce le but de toutes ces déclarations alors que le programme n'est toujours pas évoqué par Hollande ?
Réponse de le 10/01/2012 à 14:30 :
pour eclaircir tout ca, faudrait un face a face entre sarko, et hollande...
pour le moment , les deux sont dans la surenchere des reformes qui ne veulent rien dire, pour qu'au final une fois elu, il ne fera rien , comme d'hab ....
a écrit le 10/01/2012 à 12:26 :
http://www.leblogfinancier.com/2011/10/24/cetait-il-y-a-4-siecles/

a écrit le 10/01/2012 à 11:45 :
les politiques se comportent comme de petits comptables,sauf pour la dette.on attend des propositions plus fondamentales.quelle différence avec le discours lepen(malheureusement)
a écrit le 10/01/2012 à 11:19 :
Hallucinant ! Ces malades n'ont toujours pas compris qu'on ne peut pas pomper indéfiniment les classes moyennes ( les pauvres sont exonérés, les riches savent rendre leur patrimoine et leurs renenuis intouchables...). Encore un moyen de niveler vers le bas au lieu de remettre en avant la notion de création de richesse ! Il est vrai que cette notion limite l'assistanat et remet en avant la valeur travail... C'est tout simplement désespérant que des élites politiques aient un tel discours.
a écrit le 10/01/2012 à 11:06 :
Que de commentaires et de divisions.A force d'écraser la fourchette des rémunérations entre smicars à temps partiel et cadres moyens voilà ou on en arrive.
a écrit le 10/01/2012 à 11:04 :
et moi je propose qu'on supprime carément ce systèe, on fait pas de gosses pour avoir plus ou moins d'impot et quand on a peu de sous on s'abstient de trop en faire!
Réponse de le 10/01/2012 à 11:32 :
@bancopasillico : ce que vous écrivez est le bon sens même. Inciter les gens à faire des enfants est une absurdité coupable car la France et la planète sont surpeuplées, les surfaces cultivables diminuent à la vitesse grand V remplacées par des HLM's immondes habités par des chômeurs et des dealers qui pourrissent les jeunes et développent la criminalité et les fraudes. La France de l'UMP et du PS est la France du déclin gouvernée par une oligarchie des incapables qui le titre du nouveau livre écrit par François de Closets.
Réponse de le 10/01/2012 à 14:32 :
les gars c'est n'importe quoi ... quand on a deux mille par mois avec des enfants, on depense plus que deux mille par mois sans enfant .... les enfants ont un cout...sinon faut egalement arreté de declarer les frais reels losqu'on fait nos feuilles d'impots .... et pleins d'autres choses...; c'est n'importe quoi ce que vous dites . !
Réponse de le 10/01/2012 à 17:37 :
Quand on fait des enfants, on les entretient avec son travail, pas avec celui des autres.
Réponse de le 11/01/2012 à 21:44 :
Vous irez expliquer votre raisonnement à tous les marchands de jouets par exemple qui sans ces enfants de riches ou de pauvres n auraient tout simplement plus de job ...
a écrit le 10/01/2012 à 10:56 :
on ne va tout de même pas verser de l'argent à ceux qui ne paient pas d'impôt sous prétexte qu'ils ont des enfants !! ils ont déjà un pouvoir d'achat que n'ont pas ceux qui sont imposés à plein régime avec deux ou trois enfants. C'est vraiment du nivellement par le bas !!
Réponse de le 11/01/2012 à 21:47 :
C est très juste ! Mais sans doute est-ce plus facile de contrôler le vote de "pauvres" à qui on verse tout plein de sous ? Démandez à Mme Aubry a Lille et sa banlieue ... C est une idée d elle que M Hollande reprend.
a écrit le 10/01/2012 à 10:51 :
Taxer tout ce qui bouge, voilà le projet du PS et même maintenant de l'UMP avec la taxe sur les transactions financières qu'on ne manquera pas de répercuter sur nos frais bancaires. Que des fiscalistes cupides, assoiffés de l'argent des autres dans ce pays. Et il s'en trouve pour accuser "l'ultra-libéralisme", avec 56% de niveau de prélèvements en moyenne...
a écrit le 10/01/2012 à 10:38 :
Comme toujours la créativité des politiques c'est de trouver des idées pour prendre du pognon au contribuable, au lieu de se battre entre nous (diviser pour mieux régner?) , nous devrions tous combattre la fiscalité dans son ensemble, elle est de plus en plus importante et touche rarement les hommes politiques .
Il faut passer à une société plus en démocratie directe, la démocratie représentative ne nous représente plus et Internet permet de prendre des décisions collectives rapidement sans avoir à rémunérer 600 députés et 400 sénateurs, sans compter les milliers de personne qui gravitent autour ...
a écrit le 10/01/2012 à 9:57 :
le PS préfère pénaliser les familles, les gens qui font marcher leurs PME, ceux qui épargnent....c'est plus facile après d'augmenter le nombre de fonctionnaires dèjà le plus élévé des pays développés...avec ça on ira encore plus vite dans le mur
Réponse de le 10/01/2012 à 11:11 :
En matière d'augmentation du nombre de fonctionnaires je me permets de vous rappeler que la droite est au pouvoir depuis 10 ans et qu'elle n'a vraiment pas de leçon à donner dans le domaine.
Réponse de le 10/01/2012 à 11:51 :
le nombre de fonctionnaires a augmenté dans les provinces. L'état se désengage sans réduire de façon significative le nombre de fonctionnaires, les collectivités locales ( nos régions socialistes ) reprennent les activités de l'état et doivent embaucher souvent à tord et à travers. Bilan, de plus en plus de fonctionnaires et de plus en plus d'impôts.
Réponse de le 10/01/2012 à 12:58 :
Réponse à fredericperonel.
Voyez vous j'insiste.Mon maire.mon président de l'agglomération,mon président du conseil général ne sont pas à gauche.
Réponse de le 11/01/2012 à 21:51 :
Mais qui détient les "provinces" et met en place partout des vice-présidents, des maisons des collectivités en lieu et place de financement pour les PMEs pourvoyeuses d emplois? C est le PS. C est le PS qui crée des postes qui consomment de la VA ou lieu d en produire !
a écrit le 10/01/2012 à 9:39 :
Nous n'avons plus les moyens de faire du social à tout vent !
Pour faire simple, aujourd'hui "trop de social, tue le social" et c'est bien là la cause première de tout nos problèmes si l'on ouvre un peu les yeux
Réponse de le 10/01/2012 à 13:24 :
Réponse à MR.A.B. GLANDU.
Vous avez raison mais le social ça fait"travailler"du monde et c'est bon pour les politiques qui nous"protègent".
a écrit le 10/01/2012 à 8:45 :
Une telle mesure conduirait à plus d'enfants faits par les personnes qui déjà n'éduquent pas correctement leurs enfants.Qui ne connait pas ces API professionnelles qui font des enfants pour ne pas travailler?Et que deviennent ces enfants une fois adultes?Des ingénieurs?des chefs d'entreprises?
Le programme du PS c'est bisounours,celui de l'UMP c'est la tchatche.On est bien barré comme ça...
Réponse de le 10/01/2012 à 10:27 :
Réponse à Fredo30.
Vous donnez l'envie de vomir.
Réponse de le 10/01/2012 à 11:08 :
@OBJECTIF,non non je vous assure que je suis une personne normale sans préjugés d'aucune sorte.Vous jugez un peu vite.Mais la réalité c'est celle là.J'habite un groupe de logements même pas sociaux:4 femmes seules avec enfants,des gamins sans aucune éducation qui trainent et enquiquinent(pour être poli) le voisinage comme si c'était leur seule préoccupation existentielle !Des scooters jusqu'à 2 /3 heures du matin,des cannettes de bieres de partout,etc,etc
Honnêtement je crois qu'on est vraiment mal.
Réponse de le 10/01/2012 à 11:08 :
c'est pourtant vrai, je bosse dans une banque et le nombre de cas sociaux qui à part faire des gosses à tout va et venir chercher leur paie.. ça fait peur. je ne vois pas en quoi encourager ces naissances là est bien, on fait des enfants parce qu'on en veut. ce serait moi, aucune politique familliale, que ce soit pour les riches ou pauvres. et pour obtenir une aide, faudrait un minimum s'insérer dans la société, le politiquement correct, faut arreter.il y'a des réalités sur terre.. même si ça fait pas monde des bisounours.aider les gens en difficultés passagère, oui, les assister tout au long de leur vie, stop.
Réponse de le 10/01/2012 à 11:56 :
Réponse à Fredo30.
Vous vous contredisez.Si vos voisines font des enfants pour ne pas travailler je pense qu'elles constituent actuellement des cas sociaux.
Réponse de le 10/01/2012 à 13:37 :
Je connais une personne qui fait facilement la morale,et met en avant ses belles idées,pour se donner l'air d'une personne bien.Cependant elle vit avec sa famille dans une belle maison,entourée d'autres villas cossues.Ils sont entre gens bien.Et là c'est clair que pour lui c'est facile de venir faire son discours sur la générosité,la solidarité et même la mixité sociale !Moi je la vis tous les jours comme beaucoup d'autres...et je n'ai qu'une seule envie:déménager !
Ce à quoi cette personne aisée répondrait que je fais sans doute parti de ces classes populaires qui se sont faites piégées par le FN...
a écrit le 10/01/2012 à 8:25 :
On en revient au discours de M. Hollande à 4000? par mois on est riche, autre point qui se cache derrière ce projet la suppression du QF permettra de prélever l'impôt à la source avec à la clé la fusion CSG / IR ce qui noiera le poisson et l'IR augmentera avec la CGS non liée à l'inflation.
Le Président actuel a tapé très fort sur la classe moyenne je pense que M. Hollande a prévu de la couler. Ce qu'oublie nos chers politiques la pyramide des catégories sociales a été inversée depuis les années 90 le poumon sont les techniciens puis les cadres donc les 2 classes moyennes et le haut de la pyramide est celle des ouvriers employés celle qui est certainement la plus fragile mais pour l'aider à monter les politiques ont décidé de briser l'évolution des 2 autres. Les plus aisés et tant mieux pour eux sont très peu touchés par les réformes fiscales car la défiscalisation leur permet de diversifier leur non imposition ce que refuse de traiter chaque gouvernement autant à droite qu'à gauche. Pas plus de justice sociale à droite qu'à gauche.
a écrit le 10/01/2012 à 8:19 :
Arrêtons de subventionner la natalité sinon on fera de la France un pays en voie de développement, un enfant d'une famille modeste n'acquérira jamais de patrimoine en alternant smic et chômage même avec un master 2. En France c'est l'héritage qui fera de l'enfant son avenir, vaut mieux avoir un fils sans qualification à qui vous pouvez offrir une maison ou un commerce qu'un ingénieur qui trimera pour payer un loyer toute sa vie.
Réponse de le 10/01/2012 à 9:50 :
C'est triste, mais pas faux!
+1!
Réponse de le 10/01/2012 à 10:49 :
Oui, et les enfants de ces enfants ils se partagent encore l'héritage ?
a écrit le 10/01/2012 à 7:31 :
Pas indecent. J'aimerais payer beaucoup d'impots et payer la cantine et le reste plein pot, ça voudrait dire que j'en ai les moyens et que je ne dors pas dans le canape tous les soirs.
Alors arretez un peu avec vos prejuges à deux sesterces...
Réponse de le 10/01/2012 à 11:04 :
Si tu es autant en difficulté il s agirait peut être de commencer par éviter le smartphone.

C est manifestement hors de moyen pour toi à l heure actuelle
Réponse de le 10/01/2012 à 13:44 :
Le gars il vous dis cela d'un Iphone,dont le moindre forfait coute plusieurs dizaines d'euros.Comme certains jeunes qui trainent en bas de chez moi:les parents au rsa mais voitures allemandes neuves,1000 euros de fringues sur eux...etc.
a écrit le 10/01/2012 à 7:30 :
Caserait bien d'arreter de faire des amalgames à tout bout de champ.
J'eleve seule mon fils, je suis donc en parent isole. Je gagne 1.800€ par mois et je paye 700€ de loyer pour un F2 de 42 m². Je n'ai qu'un enfant, pas dix. Pour la cantine, la garderie, l'etude le soir (non je ne termine pas assez tot pour le recuperer à 16h30), le centre de loisirs le mercredi (je travaille à tps plein), le montant est calcule sur la base de mon quotient familial. Oui je paye moins qu'une famille non classee dans les "cas soce" et ça ne me parait
Réponse de le 10/01/2012 à 8:07 :
Vous méritez votre situation, faut bien choisir son petit copain, non ? il n'y a pas que l'apparence qui compte, c'est quand même marrant la France est le pays où le nombre de mères célibataires est le plus élevé.
Réponse de le 10/01/2012 à 9:23 :
oui je suis de votre avis "lecavalier" pourquoi y-a-til temps de mères célibataires, où sont les pères, que sont t-ils devenus. On ne peut pas prendre en compte tous les cas de figures. Il faut réfléchir avant d'avoir un enfant ! ce n'est pas toujours la socièté qui doit prendre en charge les défaillances des couples, des mères célibataires. Il faut souvent penser plus loin que le bout de son nez !
Réponse de le 10/01/2012 à 9:43 :
Des parents isolés pour truandent le fisc , et ce ne sont pas forcément des smicards
Réponse de le 10/01/2012 à 11:18 :
si on avait une justice rapid et efficace, y'aurait pas tant de père qui bossent et ne verse rien en pension alimentaire, trop compliqué à récupérer.. L emien a jamais rien verssé mais ça l'empechait pas de vivre correctement.. helas, les maman se sacrifient pour leurs enfants. qui ne le ferait pas... ce qui n'empêche que la societé n'a effecetivement pas à payer ces défaillances conjugales.. Les gens reflechiraient plus à deux fois avant de s'engager et de divorcer. une bonne pension alimentaire d'office de 20% du salaire en ferait réfléchir plus d'un avant de semer à tout va!
a écrit le 09/01/2012 à 22:59 :
C'est ça qu'il faut faire, taxons les jeunes, les actifs, ceux qui bossent, moi je m'en fous, j'ai plus d'enfants à charge. Tant qu'on touche pas aux plus values de l'immo de mes résidences secondaires de plus de 30 ans, aux plus values des oeuvres d'art (vive le PS avec fabius je suis tranquille), à ma super retraite que j'ai prise à 50 piges, à ma CSG réduite et à mon abattement de 10% sur ma feuille d'impôt..ah ah ha mdr comme disent les jeunes. Les réformes, c'est pour les jeunes actifs, fini la triple déclaration l'année du mariage, et vive la retraite à 67 ans (enfin ce sera 70 mais chut) pour les autres.
N'oubliez pas, en 2013 je reviens vous parler de la semaine de solidarité pour financer la dépendance
a écrit le 09/01/2012 à 20:24 :
OK pour que tout le monde touche forfaitairement le même crédit d'impôt pour élever ses enfants.
Mais dans ce cas j'exige L'EQUITE également pour le reste :
Prime de naissance pour tous, les mêmes aides pour la garde des enfants pour tous, le même coût des crèches pour tous, le même prix des cantines pour tous, les APL pour tous, les bourses scolaires pour tous...
Bizarrement, ces inégalités sont citées moins souvent...
a écrit le 09/01/2012 à 18:45 :
Bienfait de M.Sapin.
Effectivement,avons-nous besoin d'une natalité aussi importante?
Pour quel travail,
pour servir des revenus à des polygames,ou à des personnes qui grâce aux allocs se font bronzer en sauna ou en plein air,chacun se reconnaîtra,.Oui,il faut revoir ce module d'assistanat qui ne correspond plus à notre niveau de vie
Réponse de le 09/01/2012 à 20:37 :
Ce module d'assistanat explique le super taux de natalité importé. Ces jeunes qui trainent dans les cités et ne trouvent pas de boulot si ce n'est dans les circuits parrallèles. Finalement la TVA (dite sociale) si elle est ciblé sur certains biens de consommation provenant de l'importation, ou voitures de luxe fera rentrer plus d'argent dans les caisses de l'état que la remise en cause du quotient!!
Réponse de le 10/01/2012 à 0:54 :
Vous pouvez nous donner un chiffre sur ce que vous nommez "natalité iimportée" ?
Réponse de le 10/01/2012 à 0:58 :
La mesure va justement donner de l argent â ceux qui ne payent pas d impôts et donc ne travaillent comme de si nombreux assistés juste bons à procréer sans se soucier de les élever correctement.
Faut pas rêver, c est pas les socialistes qui vont pénaliser les assistés!
Réponse de le 10/01/2012 à 5:52 :
@Pierre2 : facile, pour constater la natalité importée financée par le contribuable, rendez vous devant votre CAF et bureau de poste locale en chaque début de mois, c'est un constat simple et objectif, facile a realiser. Vous allez "voyager" ...
a écrit le 09/01/2012 à 17:47 :
Si vous connaissez quelqu'un qui gagne plus avec le quotient familial que ce qu'il dépense pour ses enfants...
Même quand on est au plafond (2300), on dépense plus pour eux par enfant (nounou ou crèche plus chère, etc...)!
Donc il ne faut pas exagérer non plus en disant que des personnes gagnent de l'argent grace à leurs enfants.

Réponse de le 09/01/2012 à 21:49 :
Carrément d'accord. L'équité exige une réciprocité que l'équipe Hollande ignore. A moins de vouloir faire supprimer toute une série d'emploi de proximité ou éviter d'investir dans la France de demain. Ainsi les 60.000 nouveaux enseigants qui devraient être recrutés n'auront plus assez d'élèves pour justifier leur poste. Le grand sens du sophisme ultra-démagogue de nos bons socialos qui en sont aux effets d'annonce à la Sarko-rapido genre lutte des classes. N'oublions pas que nos déficits viennent d'un état providence excessif qui préfère tout régler à coup de fiscalité anti-croissance.
Calculons la proportion de la participation de l'état dans l'éducation de chaque enfant par CSP. On constatera ainsi que plus on gagne plus, moindre est cette dernière. Selon l'Insee, ceux qui font des enfants, croissance naturelle d'un pays, sont les CSP supérieures (plus de 40k€ par foyer) grave aux effets du quotient et de la déduction des couts de gardes et ceux gagnant moins de 15k€ en raison de la pleine et entière prise en charge de leur éducation par l'état. Pour le résultat que nous connaissons grâce à l'efficacité "égalitariste " de l'Ecole publique.
Mais suis-je bête ??? Cela fera moins de chômage avec ceux des parents qui quitteront leur job pour garder les enfants ne pouvant plus se permettre d'aides ménagères, ponctionnées par notre super état génial !!! Il faudra néanmoins prévoir une taxe à la parité pour que ce ne soit pas celui qui gagne moins qui prenne le chemin des fourneaux ménagers !
Réponse de le 10/01/2012 à 5:57 :
En relisant l article et les 99 commentaires précédents je pense que M. Hollande répond aux pressions de ceux qui ont peur de la "famille" et de la natalité et prônent la "décroissance". L Histoire enseigne que la démographie est un élément essentiel sur lequel se construit l avenir d un pays. Déjà qu il n a quasiment jamais voyagé à l étranger voilà qu il montre un manque de vision globale historique en plus de ses manquements graves géographiques et culturels ...
Réponse de le 10/01/2012 à 10:00 :
Euh non c est juste le rapport entre 2 chose:

Aujourd hui un celibataire paye plus d impot qu un couple avec enfant... Est ce normal... NON
Aujourd hui en plus de cette "réduction" avec le QF beaucoup touchent la CAF...
On a multiplié les aides et les déductions comme pour d'autre choses.... Donc retour à une certaines équité et un retour a l'équilibre.
a écrit le 09/01/2012 à 17:45 :
"En effet, la moitié des citoyens sont exonérés d'impôt sur le revenu et n'en bénéficient donc pas." --------> dans votre pays de merde, ca ne viendrait a l'idee de personne si c'est normal que 100% des gens beneficient des pouvoirs regaliens de l'etat, avec 50% des gens qui ne contribuent pas au financement?
Réponse de le 09/01/2012 à 20:10 :
Excellente remarque !
Réponse de le 09/01/2012 à 20:18 :
Ceux qui ne sont pas soumis à l'impôt sur le revenu contribuent évidemment au financement de l'Etat, via la CSG et la TVA. Ils y contribuent plus que le 1% des plus riches en proportion de revenus.

Je recommande le site revolution-ficale.fr de l'économiste Thomas Piketty pour voir la "progressivité" du financement de l'Etat en fonction du revenu, c'est effrayant de voir combien les plus pauvres sont taxés.

Quant à la suppression du quotient familial, je vais y perdre beaucoup mais, honnêtement, comment peut-on trouver juste que l'Etat aide beaucoup plus les enfants des familles aisées que les enfants des familles pauvres. Imaginez des allocations familiales proportionnelles au revenu! Et pourtant, les montants sont plus importants dans le cas du quotient familial...
Réponse de le 09/01/2012 à 21:52 :
Oui mais les revenus plus aisés sont aussi le reflet d'une contribution plus grande à la création de valeur nationale.
Réponse de le 10/01/2012 à 1:56 :
Oui sa c'est encore autre chose hein, c'est pas parce que tu gagne très bien ta vie que tu contribue plus à ton pays qu'un autre! Arrêtons de penser toujours à l'argent mais plutôt à ce qu'on apporte concrètement aux gens qui nous entoure
Réponse de le 10/01/2012 à 6:23 :
Désolé mais là on parle économie. Ça de fait avec de l'argent, pas de ces bonnes intentions qui peuplent les voies de l'enfer!
Concrètement on veut surtaxer ceux qui font avancer leur pays au jour le jour par leur simple travail et leur famille, pour rembourser une dette à laqyelle ils contribuent peu ou pas. Pour en sus permettre à Hollande de faire un geste commercial de 3.5mds à ceux qui ne payent d'impôts. Soit pour eux un supplément de revenu de €10 par personne par mois. Ça ne gênera rien pour eux.
Donc Vraiment beaucoup de bruit pour rien d'efficace socialement
Merci fanfan de tulles
Réponse de le 10/01/2012 à 8:36 :
@churchill je n'ai pas bien compris votre jugement sur la France car notre pays est aussi respectable que tout autre pays au monde car un pays est avant tout une "terrain" sur lequel vit des millions de citoyens qui sont pour la plus part riches ou pauvres honorables et respectueux des autres. Pour ce qui de votre remarque sur la France je suis toujours surpris de voir le nombre de nos amis anglais venir dans nos hôpitaux et si vous leur demandez pourquoi l'explication est que " l'esprit regalien" anglo en hospitalier n'est pas à la hauteur des besoins des plus démunis.
Merci pour votre commentaire et la prochaine fois par respect des citoyens de notre pays éviter d'être grossier cela n'a jamais fait avancé les idées au contraire.
Bonne journée
a écrit le 09/01/2012 à 17:09 :
il me semble avoir lu qu'un couple gagnant 4200euros brut sera perdant avec le nouveau système prévu par Hollande. Si c'est vrai, on tape sur les classes moyennes, on ne tape pas sur les riches comme on veut nous le faire croire
Réponse de le 09/01/2012 à 20:17 :
En 2007 hollande a lancé un vrai débat : à partir de quel montant sommes nous riches ? Il parlait de 4000 euros je crois . La gauche nous parle sans cesse de cadeaux aux riches aussi j espère qu ils seront clairs et que mr Hollande relance ce débat ...pas certain
Réponse de le 09/01/2012 à 22:17 :
M. Hollande gagne actuellement plus de 30 000 euros par mois. Mais évidemment il ne s'en vante pas. Taxer au-delà de 4000 euros ? Ses revenus sont presque tous exemptés d'impôts ! Inégalités vous avez dit ?
a écrit le 09/01/2012 à 16:58 :
le système actuel est déjà une usine à gaz : csg déductible ou non , niches discutables,
faudra bien débloquer tout ça ! et un prélèvement à la source limiterait la fraude peut être ? J AI 60 ANS ET JE NE CRAINS PAS UNE VRAIE REFORME
ON EST UN PAYS DE SOLIDARITE DEJA LES JEUNES ONT LE SENTIMENT DE PAYER POUR LES AUTRES ET D ETRE MENACES POUR LEURS EMPLOIS LEURS RETRAITES ?
dès qu'on propose ou suggère quelque réforme c'est l'affolement ou l'affrontement ! alors qu'il fo tout remettre à plat notre système fiscal ! patience et sang froid ...
Réponse de le 09/01/2012 à 21:56 :
Là c est clair, les jeunes ménages de moins de 40 ans qui, eux, ont fait plus d'enfants que leurs ainés dont vous êtes, seront les les pires perdants. Leur épargne difficile sera en plus aussi taxées tout comme leurs contributions pour leur retraite soumises à la future taxe Tobin car, ne soyons pas naïfs: ces dernières sont investies sur les marches financiers et non conservées en cash sur un compte à la banque postale !
Réponse de le 09/01/2012 à 22:10 :
J'ai 30 ans aucun crédit d'impôt pr acheter aucun prêt à taux zéro je paye pour une retraite que je ne toucherais jamais aucune aide pas d'apl rien. Je pense de plus en plus sérieusement à partir à l'étranger. Je me trompe peut être ms j'ai franchement le sentiment d'être une vache à lait.
Réponse de le 10/01/2012 à 4:47 :
Tu as tout compris l'ami. Le probleme en France c'est que fait du keynesien quand tout le monde fait du liberale (Chine et Suede Inclus).Je suis parti a Singapour, Au moins on ne te traite pas salement quand tu es un contribuable de 'IR (moins de 50% des francais).
a écrit le 09/01/2012 à 16:53 :

partageons les records((- 1 palmares des ronds point )) ( 1 champions des prelevements et taxes en tout genre )
a écrit le 09/01/2012 à 16:43 :
Ca y est : La machine à créer les assistés repart !!! Messieurs Mauroy et Rocard, voici votre digne héritier, Monsieur Sapin.
C'est aussi le petit côté Robin des Bois de Monsieur Flambi-Hollande et sa vénération Mitterrandienne: jusqu'où iront-ils pour ruiner ce qui reste de notre pays ?
"Votez pour moi, vous aurez des sous-sous". Pitoyable !
Réponse de le 10/01/2012 à 6:13 :
C est pourtant fini le temps des Sapins de Noël !
Ce qu il faut éviter c est l arrivée d une période de Gastro de Hollande.
Ne faut-il pas un minimum de quotient familial et intectuel pour le voir?
a écrit le 09/01/2012 à 16:33 :
En marche vers le prélévement à la source, pour améliorere la trésorerie d 'un état assistant sorti des urnes en 2012 ???
a écrit le 09/01/2012 à 16:21 :
La suppression du quotient familial (et de toutes les niches fiscales inutiles) a du sens uniquement si on instaure auparavant la FLAT TAX pour tous les revenus, taxe prélevée à la source. Tout le monde au même taux bas, les plus riches payant naturellement plus que les moins riches : 10% de 10000 font 10 fois plus d'impôts que 10% sur 1000, ce qui respecte le principe que chacun contribue selon ses moyens.
Réponse de le 09/01/2012 à 21:57 :
Malheureusement nos politiciens sont trop demago
Réponse de le 09/01/2012 à 22:19 :
Voila une réforme simple qui a le mérite d'être intelligente... Donc pas à la portée de nos énarques !
Réponse de le 09/01/2012 à 22:27 :
La flax tax est l'impôt qui a toujours plu aux riches.Au contraire il faut que la csg devienne progressive et qu'on élimine la plupart des niches fiscales pour que l'IR redevienne vraiment progressif.
Réponse de le 10/01/2012 à 6:25 :
Ici t as pas des riches mais la France qui bosse dure et fait des gamins et pas nécessairement aidée et aisée
Réponse de le 10/01/2012 à 10:35 :
En bon id*ot utile du libéralisme le plus débridé qui soit, vous confondez allègrement égalité et équité.

Si la taxe est du même taux pour tous, les riches paieront effectivement beaucoup plus en valeur.

Par contre, marginalement, les pauvres seront matraqués car il sont déjà impactés par la TVA, les loyers exorbitants (demandés par des baby-boomers insatiables...).

Être taxé à 10% lorsque l'on gagne 1 000 000 d'euros, il vous reste 900 000.

Être taxé à 10% lorsque vous en gagnez 1000, il vous en reste 900.

Vous conviendrez que la vie sera bien plus facile pour le premier visé que pour le second.

Rappelons également que les revenus les plus élevés disposent, également, d'un patrimoine sans commune mesure avec les classes les plus pauvres.

Une évidence que certains font visiblement exprès d'oublier.
Réponse de le 10/01/2012 à 11:20 :
Mais dans votre exemple même si le millionnaire est taxé à 55% sa vie sera plus facile !

Dans ce jeu relatif un riche vivra toujours mieux qu un pauvre !Vous confondez également équité et égalitarisme...
Réponse de le 10/01/2012 à 13:09 :
lol, vous n'êtes qu'un plaisantin.

La taxation progressive, par opposition à la flat tax, vise justement à rétablir une certaine équité entre les redevables/citoyens.

Qui plus est, les pauvres et classes moyennes inférieures consacrent l'écrasante majorité de leur revenu disponible à leur subsistance.

Les classes élevées, elles, contrairement à la stupide (et jamais vérifiée) théorie du "ruissellement" ne consomment pas davantage mais épargnent et exigent des rendements élevés, rendements qui, à leur tour, viennent plomber la part de la VA consacrée aux petits salaires (l'actionnariat prend le pas sur le salaire).
a écrit le 09/01/2012 à 16:04 :
Pourquoi ne pas supprimer également le quotient intellectuel ? C'est très inégalitaire comme notion car il est prouvé que les plus riches sont les moins pauvres et que les plus intelligents sont également les moins bêtes. Donc en supprimant le QI, on pourra instaurer une taxe sur l'intelligence, ce qui rendra moins riches les plus intelligents et donc moins pauvres les plus bêtes. C'est pas la peine d'attendre fin janvier pour présenter ce genre de programme, cela n'intéresse personne.
Réponse de le 09/01/2012 à 16:25 :
+ 1 J'ai compris !
Réponse de le 09/01/2012 à 16:44 :
J'ai bien ri!
Réponse de le 09/01/2012 à 17:02 :
merci pour me faire démarrer ma journée (aux usa) de bon pied!!!
Réponse de le 09/01/2012 à 17:47 :
les riches c'est les 10% qui gagnent le plus, les pauvres, les 10% qui gagnent le moins.......... il y aura tjs 10% de riches et 10% de pauvres en france !
Réponse de le 10/01/2012 à 6:37 :
La suppression du quotient va bénéficier aux électeurs de Mme Aubry. Ce sera plus facile pour elle de demeurer une élue.
a écrit le 09/01/2012 à 14:41 :
Encore une connerie de plus à mettre dans la besace des socialistes. Donc, si nous résumons, avoir des enfants c'est étre riche! Ce crédit d'impot est encore un attrape couillon, car lorsque l'état n'a plus d'argent, il supprimera ce crédit d'impot. CQFD. Ainsi tous ceux qui auront cru à un aménagement ingénieux, se retrouverons gros jean comme d'avant. Alors que ce quotient familial a toujours résisté à toute les fluctuations politiques, le messie de la gauche vient proposer sa disparition. Quant-à incriminer le président sur nos difficultés du moment, ces français sont vraiment des anes batés pour oublier la c rise de 2008 et ses conséquences. Lorsque l'on veut supprimer son chien on dit qu'il a la rage, c'est en sorte ce que pensent tous ses malveillants, à l'égard du président. Ils ne respectent meme pas la fonction, ils ne se rendent meme pas contre que cette démagogie quotidienne se retournera vers le prochain président, et oui, la mémoire, celà existe.
Réponse de le 09/01/2012 à 15:00 :
Mettre les difficultés économiques actuelles sur le dos de la crise de 2008 est trop facile.Les 100 milliards d'euros annuels de diminution d'impôts,d'exonérations des cotisations sociales faits par la droite depuis 2002,ont créé un déficit monstre,et toutes ces exonérations ont donné un résultat nul pour l'économie.
Réponse de le 09/01/2012 à 15:43 :
Supprimer le quotient familial revient a mettre en cause une politique à moyen/long terme de renouveau des générations. Avoir un enfant impacte 25 ans de vie. À partir de 2, il faut y ajouter significativement les aléas tant financiers que "de vie" ...
Aujourd'hui hui l idée simple du quotient familiale est rassurante et compréhensible par le plus grand nombre. Un crédit d impôt est subjectivement "non stable" dans le temps.
Par ailleurs supprimer ce référentiel aura d autres impacts important sur le prix des repas à l école, la garderie, les creches ...
M. Hollande vient d ouvrir une boite de Pandorre ... Et il s y brûlera !
Réponse de le 09/01/2012 à 16:50 :
dès qu'on propose ou suggère quelque réforme c'est l'affolement ! alors qu'il fo tout remettre à plat notre système fiscal ! patience et sang froid ...
Réponse de le 10/01/2012 à 1:27 :
L'argument du renouvellement des générations est la plus grande aberration du monde moderne. Ce prétexte a été utilisé par nos politiques pour alimenter une croissance sans limites servant à combler des dettes abyssales contractées pour justement financer l'augmentation de la population et ses demandes insatiables!  Elle nous a également conduit à accepter/subir une immigration incontrôlée dont chacun de nous paye aujourd'hui les conséquences sociétaires.
1.2 enfant par couple n'a rien d'effrayant. Nos enfants pourront à nouveau vivre dans ces maisons jadis utilisées par nos parents et que nous avons été forcés de diviser en appartements sans cesse plus petits, nos villes seront moins embouteillées et polluées, la nature reprendra sa place aux périphéries des villes... 

Toute mesure qui vise à encourager la fécondité est suicidaire pour notre société.
Réponse de le 10/01/2012 à 6:44 :
Si la natalité ne provient pas de notre pays, elle viendra inexorablement d ailleurs. Les espaces moins denses ont toujours attiré ! Un manuel d Histoire le montre bien. On peut aussi utiliser l image du mécanisme de l osmose.
Il faut néanmoins penser autrement le modèle de consommation des ressources et systématiser le recyclage, les énergies renouvelables, la gestion des sols à long terme ...
a écrit le 09/01/2012 à 14:08 :
Avec le quotient familial actuel, plus on a d'enfants et plus on est riche, plus il rapporte : 269?/an pour UN ENFANT pour un ménage gagnant 2 fois le Smic (1.398,37 x 2 = 2.796,74) et 2.200?/an pour UN ENFANT pour un ménage gagnant 15 fois le Smic (1.398.37 x 15 = 20.975,55). C'est loin d?être la misère pour les supérieurs et très gros revenus mensuels! Le quotient familial est plafonné au delà de 8.667?/ brut mois pour un couple et 2 enfants. A 8.700?/brut mois, on n?est pas dans la misère. Les 10% des familles les plus riches perçoivent plus de 25% du quotient familial national, à savoir 2.9 milliards?. Pour les 2/3 des ménages, la réforme serait neutre et les vrais bénéficiaires se situeraient parmi les ménages à 3 x Smic (1.398,37 x 3 = 4.195,11). En solvabilisant et soulageant un peu plus les ménages pauvres et moyens, le PS choisit de privilégier non pas la minorité du Fouquet?s, mais les français de la classe moyenne assassinée par Sarkozy, et relance, d?une certaine façon, la consommation. Les entreprises en profiterons (mais hélas aussi les importateurs fainéants de produits chinois), mais surtout les produits Made in France. Alors, à tous ceux qui pleurent et hurlent de peur de perdre leurs «avantages acquis» (tiens, tiens, les CSP+ et les CSP++++ s?accrochent eux aussi comme les pauvres à leurs avantages acquis? Étonnant!), patientez car ce projet Socialiste sera modulé et amendé en fonction du désastre laissé par Sarkozy et de l?état de l?économie. Surtout, pas de panique! Je partage tout à fait l?opinion des lecteurs qui écrivent que tout le monde doit payer des impôts, mêmes minimes. (Sources : Direction du Trésor-Les Echos).
Réponse de le 09/01/2012 à 14:25 :
effort méritoire que votre commentaire . mais l'assertion "plus on est riche plus (le QF) rapporte" est fausse. plus on est riche plus on paye. point. les 548 000 ménages dont les revenus fiscaux annuels excédaient 97 500 euros ont acquitté 43% du total de l'IR (soir la coquette somme de 20 milliards environ) et vous voulez encore plus les matraquer ?!!
Réponse de le 09/01/2012 à 14:31 :
Complètement d'accord avec ce commentaire.Enfin quelqu'un qui fait des calculs ,au lieu de parler en l'air.
Réponse de le 09/01/2012 à 14:50 :
Je rappelle a ledodu que l'IR est encore partiellement progressif en France(ce qui n'est pas le cas de la CSG),donc il est normal que les plus riches paient plus d'IR.Le problème est que les autres impôts ne sont pas progressifs . Les plus riches doivent payer plus pour rééquilibrer un peu la répartition des revenus en France,diminuer la dette publique et le déficit de l'état.
Réponse de le 09/01/2012 à 15:12 :
Voici un exemple de ceux que vous appelez les "petits" CSP+ (c'est pas moi ..) : famille en couple, 3 enfants, gagnant 5500 net / mois (3500 euros + 2000 euros par exemple) :
Impots actuels : 2960 euros
Avec suppression du quotient : 6687 euros
Si on y rajoute un forfait de 607 euros / enfant soit 1821 euros , cela ramène l'addition à 4866 euros.
soit une augmentation de +64%, + !!
C'est bon, le PS a enclenché la machine à perdre. Une élection présidentielle se joue à 2 ou 3% qui bascule à Droite ou Gauche, là la classe CSP+ CSP++ que vous raillez n'est pas complètement folle : elle part à Droite toute
Réponse de le 09/01/2012 à 16:07 :
@ El - Vous cherchez toutes les raisons qui justifieraient votre vote pour Sarkozy. Mais surtout, vous cherchez à vous faire peur. Vous faites vos calculs avec les règles, les méthodes et les tranches et plafonds de 2011/2012. Or, si Hollande est élu, à aujourd?hui, ni vous ni moi ne connaissons d?abord la modification du quotient familial et les règles de sa modification, et à quel moment et selon quelles modalités cette réforme sera mise en place, si elle est mise en place. Mais soyez bien conscient de 2 points. Si Sarkozy est malheureusement réélu, vous et moi paieront beaucoup plus d?impôts car Sarkozy, ne pouvant pas faire un 3ème mandat, fera tout pour plaire à ses amis du CAC40 et Fouquet?s et fera les augmentations à la hache au détriment des pauvres et de la classe moyenne et pour vous, moyenne supérieure. Si c?est Hollande, nous paierons aussi davantage d?impôts, mais avec l?éventualité quasi-certaine que les riches et très riches soient eux aussi mis très fortement à contribution. Vous avez le choix. Le mien est fait.
Réponse de le 09/01/2012 à 16:21 :
Et moi, jeune qui est depuis 2 ans dans la vie active, je lutte avec mon Master pour atteindre une "classe moyenne" qui disparaît et paye le prix de la négligence de la génération précédente. Peu m'importe que ce soit quelqu'un de gauche ou droite qui passe (je préfèrerais encore le Centre), si on pouvait seulement avoir quelqu'un de réaliste, qui pense long terme pour changer... Arrêter les grèves des fonctionnaires (oui j'en connais chez la SNCF, EDF, La Poste) qui se plaignent non-stop, et faire payer toutes les grosses boîtes amies de NS. Pas étonnant que les jeunes (qualifiés, notre avenir) pensent à chercher du boulot à l'étranger, où étrangement on se satisfait de sa situation sans descendre tous les 4 matins dans la rue.
Réponse de le 09/01/2012 à 17:01 :
@Tirelire
Mon calcul n'est pas faux, il correspond seulement aux déclarations de M.Sapin et d'H.Désir d'aujourd'hui. S'ils avaient des idées d'évolutions des taux et plafonds, ils n'avaient qu'à en parler également !!
Le PS se montre à la hauteur des déclarations à l'emporte pièce de l'UMP, l'amateurisme est roi.

Réponse de le 09/01/2012 à 17:15 :
dès qu'on propose ou suggère quelque réforme c'est l'affolement ! alors qu'il fo tout remettre à plat notre système fiscal ! patience et sang froid ...

à J A un fils diplomé aussi qui souffre : on l'aide car on est conscient des difficultés des jeunes ... diplomes = travail c'est du passé ! des diplomés qui ne font pas le job qu'ils devraient faire et qui se contentent d'un emploi au smic cdd ou autre on en connaît de nombreux et si on ne réforme rien bientôt TOUTES LES FAMILLES SERONT TOUCHEES POUR LEURS PETIS ENFANTS AUSSI...
Réponse de le 09/01/2012 à 18:43 :
"Peu m'importe que ce soit quelqu'un de gauche ou droite qui passe (je préfèrerais encore le Centre), si on pouvait seulement avoir quelqu'un de réaliste, qui pense long terme pour changer... "
Allez voir sur le site de l'upr, il y a une lueur d'espoir
a écrit le 09/01/2012 à 14:08 :
La suppression du quotient familial, pourquoi pas.
Mais la justification est absurde venant d'homme politique avec autant d'années d'expérience.
Le quotient familial permet à ceux qui payent des impôts de diminuer leur contribution en fonction du nombre d'enfants qu'ils ont à élever. Cette contribution reste toujours une solidarité envers ceux qui ne peuvent pas payer. Elle permet par exemple de payer l'école publique pour tous.
Par ailleurs, l'affirmation "un enfant de riche apporte une baisse d'impôt beaucoup plus importante qu'un enfant de pauvre" est purement démagogique et son auteur aurait-du réfléchir plus avant de l'écrire.
Imaginons un enfant qui dise à son copain d'école " tu as de la chance parce que tu rapportes plus à tes parents que moi. Ce n'est pas avec ce genre de propagande que l'on construit une société de fraternité.
djha0


a écrit le 09/01/2012 à 13:31 :
Le plafonnement du quotient familial mise en place par Tartine, il en entendu parler ?
N'importe quoi pour faire une proposition qui sera comme les autres...une hausse des impots !!!
a écrit le 09/01/2012 à 13:29 :
pourquoi pas ? CHAQUE ENFANT OFFRANT A SA FAMILLE LA MËME REDUCTION D IMPÖT - LE QUOTIENT FAVORISE LES GROS SALAIRES - AUCUNE REDUCTION QUAND ON N EST PAS IMPOSABLE : si impôt = 0
ce serait une mesure de justice sociale quand l'état est en déficit ! plutôt que de pondre une TVA sociale que le plus pauvre aussi paiera...
Réponse de le 09/01/2012 à 14:01 :
On parle, on parle mais Sapin-Hollande a-t-il donné un chiffre de la "prime" par enfant ? Je ne crois pas, comme d'habitude c'est la logique (très) floue... les électeurs de gauche seront un fois de plus déçus.... quand il verront le résultat réel. Les autres paieront...
a écrit le 09/01/2012 à 13:04 :
Pour le PS, on est riche si on est un coupe avec deux enfants et que l'on rentre 3500 euros par mois. Bien. C'est peut-etre vrai dans le Massif Central, mais ça ne l'est pas en Ile de France. Comment le PS compte-t-il tenir compte des inégalités regionales ?
Réponse de le 09/01/2012 à 13:37 :
Je pense que des revenus beaucoup plus élevés que le votre sont vraiment concernés ! pas d'affolement dès qu'une propositionest faite !
ce serait déjà plus sage que 3 points de TVA pour tout le monde même le chômeur ?
Réponse de le 09/01/2012 à 13:54 :
Tous le monde est en galère, une large majorité de français est responsable de ce qui arrive (trop facile de mettre l ardoise sur le dos d'une Finance apatride et sans représentants) donc tout le monde paye.

Une autre conception de la Justice ou de l'Équité en somme
a écrit le 09/01/2012 à 12:55 :
J'ai un enfant handicap? 100% de 41 ans et qui rentre dans mon QF. Ces imb?les de politiques ont-ils r??i ?ous ces cas. La d?gogie passe avant une ?de s?euse des propositions.
Il en est de m? pour l'autre camp avec la baisse des indemnit?pour maladie. Et ceux qui sont en arr?longue dur?pour cancer etc.....
Qui a r??i au cas particuliers?
C'est un scandale.
Gauche, droite, m? incomp?nce, le centre n'est pas mieux. Je voterai pour la premi? fois contre mes id? ?'extr? droite.
a écrit le 09/01/2012 à 12:50 :
Alors qu'il supprime toutes les aides comme cela , il y aura équité !ceux qui font des gosses ,sans en avoir les ressources sont-ils responsables ? Les temps sont difficiles et ,il faudrait plutot mettre de l'argent dans la prévention comme pour la distribution des préservatifs aux jeunes ,ou alors faire comme les Chinois !Il est terminé le temps de dire qu'il faut des jeunes car , quel est donc leur avenir s'il y a autant de chomeurs ,de moins en moins d'emplois ?
a écrit le 09/01/2012 à 12:38 :
Ras le bol des propositions d?gogiques de ces politiques qui ne connaissent pas la vie r?le.
a écrit le 09/01/2012 à 12:33 :
Eh ben , demandons aux plus pauvres de faire des enfants qu'ils n'arriveront pas à élever , qui ne feront pas d'étude et ne créeront pas de richesse en France et taxons les plus riches pour les mettre au même niveau que ceux qui ne bossent pas ou qui font un petit boulot sans contrainte. Elle est où la méritocratie ? Quand on gagne bien sa vie , c'est qu'on a travaillé plus. C'est du grand n'importe quoi. Si la gauche arrive au pouvoir et qu'ils mettent en place ces lois en place , je m'expatrie.
Réponse de le 09/01/2012 à 12:57 :
Fais-le si tu en est capable,on te regrettera pas.
Réponse de le 09/01/2012 à 13:17 :
Tu le regretteras avec tous les autres vilains riches et aisés. Quand tu verras que sans leur "contribution" le niveau de vie Français équivaut à l espagnol....

Je n profite pour te proposer un Bescherelle...
Réponse de le 09/01/2012 à 14:40 :
Tous ceux qui font le chantage au départ si les impôts augmentent,ils peuvent le faire,mais une grande majorité ne le fera pas parce qu'ils sont incapables de le faire.C'est du bluff.Il faut bien maitriser une langue étrangère et ils ne sont pas attendus.Partout il y a du chômage et la préférence est donnée aux nationaux.
Réponse de le 09/01/2012 à 15:13 :
Voyagez et sortez de vos utopies ! Le Canada, l Australie, mes monarchies du Golfe, la Chine sont autent de destinations où les expatriés compétents avec un savoir faire (souvent techniques je vous l'accorde) peuvent avoir des opportunités.

Je vous rejoins néanmoins sur la part de bluff car seuls les jeunes et/ou célibataires peuvent réellement filer en quelques semaines.

Notons au passage qu il n est toujours pas question de réduire les dépenses...
Réponse de le 10/01/2012 à 10:02 :
Sisi qui donne des leçons de français alors qu'il(elle) ne sait pas conjuguer le futur de l'indicatif, c'est priceless.
a écrit le 09/01/2012 à 12:09 :
un crédit d'impôt, c'est-à-dire un versement direct de l'Etat pour les enfants versés à tous, y compris aux non imposables !!!
trop fort si on ne paye pas d'impôts ou touche tout de même
si c'est celà le programme distille au jour le jour no comment
que Hollande se mette à réflechir et qu'il ... remboursse à la nation son salaire pour les jours ou il est absent de l'assemblé
EXEMPLARITE Mr HOLLANDE
a écrit le 09/01/2012 à 11:51 :
Tous des fadas au PS ! versé de l'argent au titre que l'individu ne paye pas d'impôt est totalement utopique.belle façon d'encourager le travail Qu'il reste en Corréze avec son département en déficit ,lui le champion des absences à l'Assemblée
Réponse de le 09/01/2012 à 12:50 :
Il faut qu'il montre l'exemple : "Je suis absent, je ne touche pas de salaire". Les cumulards ça suffit!
a écrit le 09/01/2012 à 11:25 :
Il faut empêcher les "riches" d'avoir trop d'enfants et favoriser le prolétariat afin d'élargir l'électorat socialiste et et permettre ainsi aux grands bourgeois de Gauche de contrôler tout de bas en haut !
a écrit le 09/01/2012 à 11:06 :
Dérives de la démocratie... 51% de profiteurs peuvent obliger 49% à travailler et les spolier ! Le PS soigne son électorat, rien de nouveau... La richesse, elle se crée par le TRAVAIL. Spolier ceux qui travaillent pour distribuer aux profiteurs du système est une spécialité bien française !! Le scandale, c'est que 50% des foyers ne paient pas d'impôts, mais par contre touchent à tous les guichets des aides sociales !!!
Réponse de le 09/01/2012 à 11:55 :
Pat34,il faut pas dire n'importe quoi,les 50% qui ne paient pas l'IR paient la CSG et paient la tva.Globalement les classes populaires paient 45% de leurs revenus en impôts alors que les plus riches paient moins de 35%.Les classes moyennes paient quasiment 50%.
Réponse de le 09/01/2012 à 11:59 :
France eldorado des regroupements familiaux et mariages fondamentalistes...

Vu les sondages, la gauche militerait elle pour Marine?
Réponse de le 09/01/2012 à 12:27 :
Les socialistes font la campagne du pire. Ils ne veulent pas que Hollande soit élu. Et ce n'est que le début des promesses stupides et suicidaires
Réponse de le 09/01/2012 à 12:50 :
Ce n'est pas suicidaire ou stupide,au contraire!.Cette proposition de Piketty reprise par Sapin est favorable à une grande majorité des citoyens,c'est les plus riches et les classes moyennes supérieures qui seront pénalisés.
Réponse de le 09/01/2012 à 13:21 :
Nous parlons bien de ce genre de pseudo-scientifique qui préconisait la création d un impôt pour les propriétaires sur le fondement que ceux ci ne payent pas de loyer ? Remarquable !

Réponse de le 09/01/2012 à 13:34 :
je trouve cette mesure plutôt appropriée ! de nombreux pauvres sont soumis à la csg paient des taxes comme mr tout le monde et ne peuvent même plus se loger normalement : mon fils vit à 4 dans 28 mètres carrés ! il paie tout comme les autres
le dalo ? il n'y a plus de logements abordables disponibles...
la société ne fonctionne plus ! petits salaires, loyers élevés, quelle solution pour les jeunes ?
Réponse de le 09/01/2012 à 14:09 :
Cet impôt existait il y a 35 ans et il existe dans certains pays européens,ce serait une manière d'obliger les propriétaires à loueur des logements vides.Il s'agit d'un loyer fictif qui est taxé,donc pour un propriétaire il vaut mieux toucher un loyer et ne pas laisser un logement inoccupé car de toute façon il sera taxé.Attention c'est une proposition de Piketty.Hollande-Sapin ou le PS n'ont pas proposé cette mesure.
Réponse de le 09/01/2012 à 14:17 :
Cet impôt existait il y a 35 ans et il existe dans certains pays européens,ce serait une manière d'obliger les propriétaires à loueur des logements vides.Il s'agit d'un loyer fictif qui est taxé,donc pour un propriétaire il vaut mieux toucher un loyer et ne pas laisser un logement inoccupé car de toute façon il sera taxé.Attention ,cette proposition a été proposée par Piketty,pas par Hollande-Sapin ou le ps.
Réponse de le 09/01/2012 à 14:19 :
Quant au pseudo-scientifique Piketty je rappelle que c'est un normalien,brillant économiste et qu' il a été le premier directeur de l'école d'économie de Paris.
a écrit le 09/01/2012 à 11:04 :
je pense qu'il faut cesser les allocs qui ont mené la France au déficit abyssal. Hollande veut faire l'inverse, augmenter les fonctionnaires, augmenter les aides et allocs, achever la France moribonde. Marine, ausecours !
Réponse de le 09/01/2012 à 12:28 :
OK EIFFEL ILS SONT DEVENU DINGUE VIVEMENT MARINE AU MOINS PLUS NET
Réponse de le 09/01/2012 à 18:05 :
vous prenez Marine pour un nouveau Père Noel ?
ELLE NE PEUT PAS RESOUDRE AUSSI FACILEMENT LES ENORMES DIFFICULTES ACTUELLES
ON NE VOTE PAS SIMPLEMENT POUR SE DEFOULER
Sortir de l'europe, de l'euro pas si facile et puis des pénalités car il y a des contrats ! une inflation à supporter avec la dévaluation de la monnaie !pas si simple !
Réponse de le 10/01/2012 à 12:17 :
ce sont les assurances maladie et retraite qui sont déficitaires et non les allocations familiales largement couvertes par les cotisations, un transfert vers l'assurance maladie a même été organisé !
Réponse de le 10/01/2012 à 12:40 :
des pénalités? pfff, rien à faire, on les payent déjà, enfin, on essaie, c'est bien là le drame de notre dette. quand la grèce a dit, on paiera que la moitié de ce qu'on doit, quelles pénalités a t elle eu? faut pas se mentir, y'a pas d'argent pour payer ces dettes crées artificiellement, donc, rien à remboursser.. faut revenir à un système plus sain, moins à credit et arreter de tenter de vouloir s'aligner avec des pays qui ont des normes qualitatives moins elevées. ces derniers doivent faire l'objet de barrières tarifaires éleveée afin de compenser leur faible cout.. tant pis si on exporte moins de vins et de camembert!! eux aussi ont besoin de l'europe qui consomme beaucoup!nos hommes politiques n'ont pas de couilles, marine les a.
a écrit le 09/01/2012 à 10:42 :
il faut supprimer toutes les aides aux riches.
Réponse de le 09/01/2012 à 11:06 :
Comment déterminer à partir de quels revenus on est riche?Et de quelle façon le devient on ?
Réponse de le 09/01/2012 à 11:43 :
Pour devenir riche, il faut avant tout être cupide et faire partie d'un cercle restreint comme Loulou (Louis Schweitzer) où la compétence qui importe peu est remplacée par des relations de copinage. Dès lors, tu quémandes des jetons de présence à Véolia, tu demandes un poste de planqué au gouvernement comme directeur de la Halde (qui ne sert strictement à rien sinon à payer 6700 euros par mois à Loulou) et tu profites de ta retraite dorée de plusieurs millions par an d'ex PDG de Renault obtenue par chance.
Réponse de le 09/01/2012 à 16:53 :
dès qu'on propose ou suggère quelque réforme c'est l'affolement ! alors qu'il fo tout remettre à plat notre système fiscal ! patience et sang froid ...
Réponse de le 10/01/2012 à 1:40 :
Est riche celui qui se satisfait de ce qu'il a...

Vous n'en trouverez pas beaucoup dans notre société européenne de consommation dégénèrée!
a écrit le 09/01/2012 à 10:09 :
ces mecs sont fous. 2 cadres moyens avec 3 enfants , salaire total mensuel 5000 brut, vont se faire plumer.en face 2 personnes avec 3 enfants deja non imposables gagneront sans rien faire 1800 euros. trop forts les soces. autant arretez de bosser.
Réponse de le 09/01/2012 à 11:34 :
Sauf que les fins de mois pour un couple comme le votre mais non cadre ne sont pas les mêmes. Puisque vous êtes jaloux de leur staut, echangez donc les rôles pour voir la différence?
Réponse de le 09/01/2012 à 12:18 :
@stef : rien ne vous empeche de faire comme moi.
Réponse de le 09/01/2012 à 17:57 :
2 cadres "moyens" comme vous dites, gagnent certainement plus de 5000 euros bruts/mois (enfin j'espère pour eux...)
Réponse de le 10/01/2012 à 12:43 :
si, si ça existe.. quand à faire 3 gosse avec ces pauvres revenus à l'heure actuel, faut savoir ce qu'on veut aussi, rien n'empêche d'en faire qu'un seul.
a écrit le 09/01/2012 à 10:06 :
Et toujours les mémes raisonnements ségrégationistes des socialistes?
Non seulement certains ne paieront pas d'impot mais en plus des allocations familiales , des bourses , l'état leur versera un crédit d'impot. Bravo. N'oublions pas qu'avec Hollande on est riche à partir de 4000 euro par mois.
Réponse de le 09/01/2012 à 10:16 :
Moi, je trouve qu'à partir de 2500 euros par mois, on est riche.
Réponse de le 09/01/2012 à 10:17 :
Et les niches fiscales, le PS osera t-il s'y aventurer?.
Réponse de le 09/01/2012 à 10:30 :
Il y a certaines (tribu) qui vons se faire beaucoup d'argent en sus des allocations familiales.
Réponse de le 09/01/2012 à 12:30 :
COMME HOLLANDE ET SA TRIBUE MAIS ON N'EN PARLE PAS BEN VOYONS AVEC LES BARRAQUES QUI A PU S'OFFRIR AVEC SEGO
Réponse de le 10/01/2012 à 12:45 :
ben moi, tout ceux qui gagnent plus de 2000 e par mois sont riches tout comme ceux qui sont en dessous du smic.. mince, personne ne parle de comment créer du travail, tout le monde cherche comment créer plus de taxes sans baisser les dépenses.. en tant que aprticulier, un tel raisonnement mène droit dans le mur.
a écrit le 09/01/2012 à 10:01 :
Quelle tristesse, une proposition et une belle c.....rie au passage...
Ni a t il pas déjà les allocations familiales qui versent aux plus modestes de l argent en fonction du nombre d'enfant ????????????
ne faudrait il pas simplement alors déterminer le revenu maximum a delà duquel la part des enfants ne serait plus pris en compte autrement dit appliquer un plafond de revenu tout simplement
Réponse de le 10/01/2012 à 9:59 :
Les allocations familiales ne sont pas fonction des revenus, revoyez vos basiques.
Réponse de le 10/01/2012 à 12:47 :
c'est bien ce qu'il dit, lisez bien avant de la ramener. il n'est pas normal qu'à partir d'un certain niveau de vie, des gens aient des reductions d'impots sur les enfants. d'ailleurs, je limiterai carrément le montant maximal total alloué afin d'arreter de vouloir recréer l'afrique en france.
a écrit le 09/01/2012 à 9:57 :
La cantine, soumis au coeff familial me coute plus de 6 ? alors que le repas coute à la commune 3,20?, mais je paie le double du cout pour compenser ceux qui paie très peu.
Résultat, l?école publique me coute 200 ? par mois (garderie, CLAE, cantine) alors que beaucoup d'autre cela leur coute 30 ?. Même système pour la crèche. Je suis pour qu'on remplace le coeff familiale par un forfait sur l'IR à condition qu'on applique le même raisonnement sur les coûts (cantine, crèche, CLAE....).
Réponse de le 10/01/2012 à 12:50 :
nos gouvernements sont incapables d'agir à la fois sur une dépense et en même temps sur le revenu d'un même secteur.. c'est bien pour ça que leur recettes ne marchent pas.. si vous payez votre carburant moins cher mais que vous roulez plus.. il vous coutera toujours plus cher au final. Faut agir sur les deux postes en même temps et arretez ce système stupide que tel rentrée d'argent va au même secteur, faut raisonner en global, c'est pas parce qu'on dispose d'un budget de x millions qu'il faut tout dépenser si pas besoin.. enfin, on parle dans le vide.. ça leur ferait trop mal au C de travailler correctement en ayant une analyse globale.
a écrit le 09/01/2012 à 9:54 :
Pour une fois que le PS propose une mesure socialiste en répartissant la richesse d'une façon différente on ne peut qu'applaudir après chacun à le droit de débattre. Il va y en avoir encore certains qui vont dire qu'ils vont quitter la France qui les taxe trop eh bien chiche cela fera de la place pour les autres.
Réponse de le 09/01/2012 à 10:20 :
Il faut encourager les fainéants les assistés qui ne paient pas d'impots,et décourager les actifs qui nourrissent les précédents.plus il y aura de pauvres ,moins il y aura de riches et à la fin il n'y aura que des pauvres(plus d'allocations)
Réponse de le 09/01/2012 à 12:16 :
@enfant de riche c'est quand même un peu gros ces raccourcis systématiques. tous les riches ne sont pas de salauds ni des sains mais tous ceux qui ne paient pas d'impôt ne sont pas des assistés et des fainéants. avec des raisonnement aussi limité on ne crée que des querelles strériles.
Réponse de le 09/01/2012 à 13:00 :
@ GABUZO IL est vrai qu'il y a des emplois payés au SMIG,mais qui va payer ces allocations supplementaires,la classe moyenne, celle qui a travaillée à l'école, puis dans une entreprise ou autres, bref ,celle trime.on encourage pas le travail.
Réponse de le 09/01/2012 à 14:29 :
enfant de riche@,pour encourager le travail ,il faut déjà qu'il y ait du travail.Avec un chômage réel de 20% en France,il n'est pas facile d'encourager le travail.
Réponse de le 09/01/2012 à 17:19 :
dès qu'on propose ou suggère quelque réforme c'est l'affolement ou l'affrontement ! alors qu'il fo tout remettre à plat notre système fiscal ! patience et sang froid ...
Réponse de le 09/01/2012 à 19:58 :
Dis moi, tu as un problème Mimosa ? ça fait plusieurs fois que tu postes le même message. On t'a entendu. maintenant arrête un peu. Merci.
a écrit le 09/01/2012 à 9:43 :
Et en échange on supprime les allocations de la CAF?
a écrit le 09/01/2012 à 9:20 :
Pour mémoire un enfant de riche est une enfant de plus de 3000? par mois avis o classe moyenne.....
a écrit le 09/01/2012 à 9:19 :
Chacun devrait payer un impot sur le revenu. En regard de ses revenus, même faible. Cela serait plus juste. Il est abérant que seul la moitié des gens en paye. Voilà le problème. Ainsi le quotient familial actuel remplira pleinement son rôle. Arrêtons de taper toujours sur la classe moyenne, solution de facilité Mr Sapin.
Réponse de le 09/01/2012 à 10:02 :
Voila enfin une personne responsable ! merci de remettre les pieds sur terre à cette bande d'illuminés
Réponse de le 09/01/2012 à 12:02 :
@ stupide. Il paraît que le recouvrement d'impôts coûte cher?? De ce fait pour quelques pacotilles encaissées d'un côté, la fuite est plus importante de l'autre!!
Réponse de le 09/01/2012 à 13:48 :
@PONCTIONNE Pour les salariés et/ou les personnes qui n'ont qu'une paye, il est facile de prévoir le prélévement à la source ! Quand on veut, on peut !
Réponse de le 10/01/2012 à 8:35 :
D'accord avec Stupide proposition, stop à la gabégie des défiscalisations outre-mer, Scellier, et toutes autres niches permettant à de (très) riches foyers fiscaux d'échapper totalement à l'impôt sur le revenu !
Réponse de le 10/01/2012 à 12:56 :
si le gouvernement arretait son mille feuille fiscal, ça reviendrait moins cher à recvouvrer et puis dépensais au dépard plus pour gagner plus, c'est de l'investissement! mais c'est plus simple de nous faire croire qu'on ne peut rien faire et qu'on ne peut annuler certaines lois.. impot à la source, point barre en gardant le système progressif de l'impot sur le revenu. tout le monde paye, y compris celui qui n'a rien, sinon, il touche aucune aide sociale.et enfin, un plafond d'aides maximum en fonction des revenus totaux!! trop simple peut être?et surtout bordel, créer du travail en taxant les produits des autres pays afin d'avoir la même compétitivité.
a écrit le 09/01/2012 à 9:12 :
Les socialistes doivent définir la notion "enfant de riche", et à quel niveau de revenus est-on considéré comme riche. En dehors des situations patrimoniales qui se cèdent de génération en génération, certains "riches" sont ceux qui travaillent plus que les autres, voire ont pris plus de risques professionnels que certains qui comptent sur l'état provisentiel français et tous ces acquis sociaux, qu'il faudra bien revoir un jour dans le cadre de la réduction des dépenses de l'Etat .....CQFD
a écrit le 09/01/2012 à 9:09 :
Voilà, petit à petit, on va découvrir l'ampleur de la ségrégation de hollande et de sa clique. Comme sous miterrand, ceux qui travaillent beaucoup paieront plus et les fainéants seront comme toujours, bien récompencés!!! Hollande ferait mieux de limiter ces très très généreuses prestations dites sociales à trois enfants maximum; au delà, plus rien!!!
a écrit le 09/01/2012 à 9:09 :
Voilà, petit à petit, on va découvrir l'ampleur de la ségrégation de hollande et de sa clique. Comme sous miterrand, ceux qui travaillent beaucoup paieront plus et les fainéants seront comme toujours, bien récompencés!!! Hollande ferait mieux de limiter ces très très généreuses prestations dites sociales à trois enfants maximum; au delà, plus rien!!!
Réponse de le 09/01/2012 à 9:24 :
La France de la diversité va se réjouir. Bienvenue au pays des fous socialistes.
Réponse de le 09/01/2012 à 9:25 :
Vous vous trompez, cette mesure profitera surtout aux travailleurs modestes, alors que le quotient familial profite essentiellement aux familles aisées. Faites donc le calcul.

http://www.rue89.com/rue89-presidentielle/2012/01/05/oui-un-enfant-de-riches-coute-plus-cher-letat-quun-enfant-de-pauvres
Réponse de le 09/01/2012 à 10:05 :
Les familles aisées ce sont les babyboomers. Qui n'ont plus d'enfants à charge et donc s'en contrebalancent de cette réforme. El Fredo Vous confondez salaire (du travail) et patrimoine. Encore une mesure qui pénalisent les jeunes (certains certes) alors qu'il faut payer les vieux pour leur retraite/Santé/Immobilier(Dîme Foncière). Ras le bol!
Réponse de le 09/01/2012 à 10:09 :
Fredo, c'est vraiment un calcul à la noix. Ils faut aussi voir que les impots des "riches" sont redistribué à ceux qui n'en paye pas dit "pauvres"

Les crédits d'impots pour l'emploi à domicile evitent le travail au noir et assurent une couverture sociale à beaucoup de gens. De plus croyez vous que si le crédit d'impot était remplacé par une prime de l'état du même montant à tout le monde les familles modestes pourraient quand meme sortir prêt de 5000 euros par an de leur poche pour payer le salaire? La réponse est clarement NON donc vous priveriez beaucoup de gens d'une couverture sociale décente....
a écrit le 09/01/2012 à 9:06 :
Ce qu'oublie Monsieur Sapin c'est que ce quotient familial encourage la natalité dans les classes moyennes; si l'on réduit cet encouragement ce ne seront plus que les classes défavorisées qui seront encouragées. D'ores et déjà il existe un plafonnement de l'impact de ce quotient familial; il est toujours possible de jouer dessus,...
Réponse de le 09/01/2012 à 12:32 :
ET OUI VOTEZ HOLLANDE ET VOUS ALLEZ DROIT AU MUR ET SOUPE POPULAIRE RAPIDEMENT
Réponse de le 09/01/2012 à 13:00 :
Les classes moyennes supérieures gagnent suffisamment leur vie pour ne pas décider d'avoir un enfant ou pas en fonction des avantages fiscaux!
Réponse de le 09/01/2012 à 13:06 :
On oublie ici de se rendre compte que la fiscalité est quelque chose de global et que les pauvres payant plus d'impôts en proportion de leurs revenus et en étant beaucoup plus nombreux que les riches et les classes moyennes sup.,quelque part c'est eux qui paient la diminution d'impôt(niche fiscale) qui obtiennent les plus riches grâce au quotient familial.Faites le calcul et vous verrez.
Réponse de le 09/01/2012 à 17:51 :
@ civisme : oui, ils payent plus d'impots proportionnellement, d'un autre cote ils benficient de bcp de largesses dont les autres ne beneficient pas: logement gratuit, telephone gratuit, gaz gratuit, electricite .. gratuit .......... en outre, un pauvre en france, c'est qqun qui a 950 euros par mois ( hors allocs et consors!)... en Afrique, le revenu moyen est 500 dollars PAR AN... question... OU EST LE PAUVRE ? certainement pas en france..
Réponse de le 09/01/2012 à 20:35 :
@ churchill ............Bien dit!!!
Réponse de le 10/01/2012 à 8:12 :
@ chruchill

La parité de pouvoir d'achat, ça vous parle ?

Sans doute autant que la simple idée d'ouvrir un livre...

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :