Sarkozy les mains dans le pétrole, Hollande les pieds dans l'acier

 |   |  1305  mots
Duel Sarkozy - Hollande sur fond de préservation de l'outil industriel / Photo Reuters.
Duel Sarkozy - Hollande sur fond de préservation de l'outil industriel / Photo Reuters.
Les deux principaux candidats à l'élection présidentielle, s'affrontaient à distance sur le dossier de la préservation de l'outil industriel. Le premier s'est rendu sur le site d'ArcelorMittal à Florange tandis que le second annonçait le redémarrage de la raffinerie de Petit Couronne de Petroplus. Récit.

En période électorale, les entreprises en grande difficulté ont la cote auprès du gouvernement en particulier, et des politiques en général, notamment ceux qui sont en campagne. Plusieurs dossiers industriels ont pris ces dernières semaines une tournure politique avec pour certains des sauvetages in extremis. Cela a notamment été le cas de Lejaby, dont le site industriel d'Yssingeaux a été sorti d'affaire par le groupe Arnault, ou encore le fleuron français du solaire, Photowatt, récupéré par EDF.

En revanche, malgré la volonté de l'Etat de tout faire pour sauver SeaFrance, l'opérateur de ferries a coulé et a été finalement liquidé. Aujourd'hui, le gouvernement se penche au chevet du transporteur routier, Sernam, en grande difficulté. Et, hasard des calendriers de campagne, quand François Hollande fustigeait hier, vendredi 24 février, la politique industrielle du gouvernement sur le site d'ArcelorMittal de Florange, Nicolas Sarkozy vantait son succès pour le redémarrage de la raffinerie de petit Couronne auprès des ouvriers de Petroplus.
 

Sarkozy arrive chez Petroplus avec une « solution » intermédiaire

Président ou candidat ? Chacun s'est posé la question  lorsque Nicolas Sarkozy a fait son entrée ce matin vers 11h30 en voiture sur le site de la raffinerie Petroplus (550 salariés) de Petit-Couronne près de Rouen. Chacun en a été pour ses frais car il n'a pas fait d'allusion à l'élection présidentielle. La visite a commencé par un bain de foule avec quelques ouvriers chargés de la maintenance de la raffinerie à l'arrêt depuis deux mois, puis a été suivie d'une «table-ronde » de 45 minutes avec les syndicats à qui il a réservé la primeur de son annonce.

C'est ensuite qu'il s'est adressé à l'ensemble des salariés de la raffinerie vendue en 2007 par le groupe Shell au groupe suisse Petroplus (au prix de 189 millions d'euros hors stockages d'hydrocarbures) placé fin janvier en « processus concordataire » (entre le redressement judiciaire et la faillite) au regard de la législation suisse. Le président de Shell France, Patrick Roméo, avait fait également le déplacement.
 

"Je voulais venir avec une solution"

« Vous m'aviez invité mais je voulais venir avec une solution », a déclaré Nicolas Sarkozy devant une rangée de salariés réputés sages. "C'est signé". Il a confirmé ce que les syndicats supputaient depuis lundi 20 février : la signature d'un contrat temporaire de processing avec Shell. Précisément le pétrolier livre son brut à la raffinerie de Petit Courone. « Hier soir très tard un contrat dit de processing a été signé avec Shell qui garantit une activité de raffinage de six mois pour la raffinerie (...) Ce n'est pas une réponse définitive, mais sans ce contrat, la raffinerie, c'était fini, car comme vous le savez, les installations d'une raffinerie ne peuvent supporter d'être à l'arrêt ».

Un point que confirment des salariés interrogés : « avec une raffinerie redémarrée, il nous sera plus facile de choisir notre repreneur », indique un technicien qui résume la situation : « nous allons redémarrer l'unité en fabriquant de l'essence, du gasoil et des bitumes à partir du brut que Shell fournira ». La durée du contrat avec Shell est jugée trop courte par certains. « Le contrat de processing est une bonne nouvelle car c'est un moyen de redémarrer l'unité, mais j'aurais souhaité que Shell s'engage plus longtemps » indique le coordinateur CGT de la raffinerie, Nicolas Vincent. Le président de la République a ensuite présenté le plan de financement de 50 millions d'euros nécessaires pour la remise en état et le redémarrage de l'unité : 20 millions d'euros de l'Etat, 10 millions apportés par les quotas de CO2 et 20 millions d'euros d'avance de trésorerie de Shell.
 

Trois ou quatre repreneurs en piste

Maintenant, « il va falloir réussir la bataille essentiel du repreneur. Il y a trois ou quatre groupes internationaux, qui sont candidats mais il est trop tôt pour dire si ces offres sont sérieuses. A ce stade, vous n'avez pas de repreneur », a tempéré Nicolas Sarkzoy cherchant visiblement à éviter d'enfiler trop vite  le costume de « zorro ». Complimentant tour à tour les organisations syndicales qualifiées de « responsables » et les administrateurs judiciaires « engagés vers la sauvegarde », Nicolas Sarkozy a annoncé qu'il allait « mettre en place avec l'intersyndicale un petit groupe de suivi sur le dossier de reprise ». Commentaire d'un salarié parlant à son voisin : « heureusement qu'on a des syndicalistes sérieux car on n'a plus de direction ! »

Le président-candidat a enfin indiqué que le parquet allait ouvrir une enquête sur le « siphonage » de trésorerie, qui aurait été opéré par Petroplus vers d'autres filiales à l'étranger. Et souhaité aux salariés de Petit Couronne d'être repris « par des industriels » et « non des financiers ». La date de dépôt des offres de reprise est fixée au 15 mars.
 

Première visite depuis cinq ans à Rouen

La visite du président de la République/candidat sur un site industriel menacé de la région rouennaise a fait venir tout ce que la Seine-Maritime compte d'élus. A commencer par Laurent Fabius, député (PS) de la circonscription, président de la communauté d'agglomération de Rouen, ancien premier ministre et ancien ministre de l'industrie. « Le vrai sujet, c'est de trouver un repreneur pour cette unité » commentait-il en attendant Nicolas Sarkozy.

« Et l'autre vrai sujet c'est qu'il faut au niveau européen régler le problème de la concurrence déloyale des importations low-cost ». Tout ceci manquait de piment politique mais Laurent Fabius a trouvé l'occasion d'une petite pique : « Nicolas Sarkozy ne nous avait pas fait l'honneur de sa présence depuis cinq ans ; il était venu à Rouen entre les deux tours de l'élection présidentielle ». Et d'ajouter avec une pointe d'humour « Il faut dire que l'on ne vote sans doute pas tout à fait comme il faut ici ! ». Allusion à une agglomération rouennaise très marquée à gauche.
 

Bousculade autour de François Hollande

Un peu plus tard, vers 13h00, François Hollande est arrivé à Florange dans une impressionnante bousculade sur le site d'ArcelorMittal, où l'attendaient quelque 300 syndicalistes, salariés et élus locaux. Assailli par les caméras, le candidat socialiste a eu le plus grand mal à se frayer un passage jusqu'à une camionnette où il s'est installé en compagnie des représentants de l'intersyndicale CGT-CFDT-FO-CFE/CGC et d'un intérimaire, ancien de Gandrange désormais au chômage à Florange.

Porte-parole de l'intersyndicale, Edouard Martin qualifie Mittal de "prédateur" avant d'interpeller le candidat. «Nous n'avons pas le temps d'attendre. Si Mittal veut nous quitter, libre à lui. Nous vous demandons de déposer un projet de loi qui lui interdise de détruire l'outil pour permettre aux collectivités et aux syndicats de trouver des repreneurs », lance le militant CFDT sous les applaudissements. Les porte-parole des syndicats se succèdent sur la tribune improvisée. Antoine, l'intérimaire, se taille un franc succès en rappelant que « quelqu'un d'autre était déjà venu à Gandrange un matin, vers huit heures , allusion à la venue de Nicolas Sarkozy en 2008.

Ecouter l'intervention de François Hollande à Florange
 

Le candidat veut un projet de loi

François Hollande prend la parole pour préciser un engagement esquissé lors de sa visite à Gandrange en janvier dernier. « Florange produit le meilleur acier d'Europe. Si Mittal ne veut plus du site, c'est qu'il est animé par un intérêt financier alors qu'il s'est présenté comme un industriel », affirme François Hollande, avant de s'engager en tant que député à déposer dès lundi un projet de loi obligeant les grandes firmes à céder des usines qu'elles s'apprêteraient à fermer. "Quel que soit mon avenir, comme président de la République soit comme député, je reprendrai ce texte", promet le candidat.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 28/02/2012 à 20:05 :
tous les jours sarkosy aura une nouvelle idéé augmenter les profs c est bien mais si on augmente pas le nombre de proffesseurs nous aurons des classes de 45 eleves bonjour le progrés et le resultat avec 45 eleves par classe
Réponse de le 04/03/2012 à 11:10 :
comment osez vous dire de telles choses . les effectifs tournent à 24/26 en moyenne et ne tourneront jamais à 45. le nombre d'élèves diminuera pour quelques années encore. consultez donc les registres de l' état civil des naissances en mairie et vous aurez la véritable évaluation des effectifs à venir. De plus là où les heures de cours faites sur le terrain devant les élèves (les fameuses heures/élèves) sont des heures de 50 minutes d'une sonnerie à l'autre ,et non pas de 60mn, un prof qui fait 18 heures n'en fait que 15 en réalité.il faudrait donc qu'il fasse 21 heures de 50 mn pour faire 18 heures de 60 mn. Cherchez donc la vérité mais pas à nous enfumer.........3 heures de moins par semaine x 36 semaines = 108 heures..... Un véritable déficit pour les élèves et des heures d'enseignement non utilisées. Supposons 6 professeurs de français ne faisant pas 18 mais 15 heures, cela fait un professeur de trop(3 fois 6 ) . soit les professeurs font leurs 18 heures et nous n'avons pas de professeurs de trop. soit les professeurs font 15 heures et tous les 6 professeurs , il y en a un de trop.
allez fouiller dans ces chiffres- là d'abord au lieu de dire des choses totalement fausses. si au moins ces 108 heures perdues pour les élèves étaient comptabilisées pour les mettre à disposition des élèves les plus en difficulté.... mais pas du tout. quand la cloche sonne toutes les 50 mn ce sont des heures perdues pour les élèves .les heures de préparation ou de correction des cours sont une autre affaire.
a écrit le 27/02/2012 à 12:57 :
La cession obligée à de nouveaux repreneurs d'usines (dont la fermeture est envisagée) peut tout droit conduire au maintien de surcapacités sur des marchés en déclin ou d'unités obsolètes et, à terme, à la ruine. L'unité européenne, civiquement positive, fait cohabité sur un marché devenu ouvert nombre de doublons. Si par, exemple, une usine d'automobiles européenne sur cinq est devenue sans débouché, on peut aisément concevoir qu'en amont, 1/5ème des capacités tôles soit aussi sans utilité, au moins, car entre temps, les automobiles se sont aussi allègées!
a écrit le 26/02/2012 à 10:10 :
http://blabladezinc.20minutes-blogs.fr/archive/2012/02/25/titre-de-la-note.html
a écrit le 26/02/2012 à 9:51 :
En introduisant les 35 heures, la France s'est tirée une balle dans le pied. Sarkozy pouvait abroger cette disposition en 2007. Il avait alors d'autres priorités.
Réponse de le 28/02/2012 à 10:13 :
sarkosy est en campagne depuis 2007 il n avait pas le temps de s occuper des francais il pensait a ses vacances people maintenant il veut nous faire croire le contraire cela ne marche pas monsieur sarkosy il y a longtemps que les francais ont compris que seul les riches ont été bien servi pendant 5 ans
Réponse de le 28/02/2012 à 10:14 :
cela fait 17 ans que la droite est au pouvoir sans resultat vite holande
Réponse de le 28/02/2012 à 12:11 :
tout a fait d accord il se paye que du bon temps et en plus si il jette comme il dit les etrangers qui fera les chantiers se n est pas un francais

a écrit le 25/02/2012 à 21:43 :
"Et grâce à moi Petroplus va ressusciter, et patati et patata".....Comme d'hab, on ferme dans 6 mois.
Que d'incompétence depuis 5 ans....On a tout laissé filer, industries délocalisées, chômeurs à volonté, savoir faire évaporé..Bonjour, vous êtes en Sarkozye....
a écrit le 25/02/2012 à 15:34 :
Un président qui aurait la conviction d'avoir réussi son mandat ne ferait pas tous ces déplacements.Cela ne paraît pas évident?
a écrit le 25/02/2012 à 13:17 :
Sur un quotidien (virtuel) économique comme latribune.fr, je pensais trouver des commentaires de lecteurs, sur le forum, un peu plus élevés.
Il n'en est rien. C'est un repaire de sarkozystes primaires ...
Réponse de le 26/02/2012 à 4:41 :
effectivement nous sommes la pour soutenir son action:baisse de la progression du chomage et ralentissement de la baisse du pib.ralentissement de la désindustrialisation ,baisse du déficit et promotion de nadine morano
a écrit le 25/02/2012 à 12:38 :
l'un a les mains dans le goudron, l'autre les pieds dans le plomb! Pendant ce temps le Français à les deux pieds dans le fumier et chante...
Réponse de le 25/02/2012 à 13:34 :
que veux tu faire d'autre??? une solution?les reunionnais nous l'apportent !
Réponse de le 25/02/2012 à 19:06 :
Vous oubliez... les stations de ski font le plein, les terrasses de restaurants sont bondées, les bouchons encombrent les routes, ( le prix de l'essence a-t-il augmenté ? ) mais les râleurs reprendrons leurs sempiternelles litanies sur la vie trop chère des la fin des vacances...
Réponse de le 26/02/2012 à 8:50 :
seules solutions: gréve générales et boycott.
a écrit le 25/02/2012 à 11:53 :
Sarko à sauvé Alstom
Qui s en souvient!
Et pourtant "il aurait paraît tout raté"...

Que le courage et la providence nous épargne le socialisme!
Déjà qu ils occupent les régions, le sénat,plein de municipalités...
Ciels sera la fin de la république pire que sous Mitterrand car là c la crise mondiale.
Vive la liberté!
Réponse de le 25/02/2012 à 21:48 :
"Le sauvetage" c'était quand? En 2004.....Si c'est le dernier sauvetage auquel il a participé, je comprends que l'on soit dans la m....
Réponse de le 26/02/2012 à 13:28 :
Effectivement c'était quand se sauvetage ?
NS retrouve l'intérêt du produire en France...peux tu dire pourquoi la carte Vital est produite en Inde ? Pourquoi les uniformes français sont produits hors de france ? Il est loin d'être un sauveur...plutôt un fossoyeur !
a écrit le 25/02/2012 à 11:26 :
Avilissement de la démocratie et concours de démagogie entre les deux candidats socialistes, l'officiel et l'officieux, pendant que les deux brutes collectivistes, l'internationaliste et la nationaliste, déversent leur haine à la TV. Compte tenu de l'absence d'opposition réelle dans ce pays, il n'existe qu'une façon de faire comprendre à l'élu, quel qu'il soit, qu'il n'aura aucune légitimité : EN 2012, NE VOTEZ PAS !
Réponse de le 25/02/2012 à 14:02 :
Bien dit!!!! Enfin des propos censés.....
Réponse de le 25/02/2012 à 19:09 :
Abstenez-vous comme le font les socialistes dès qu'il y a un vote gênant, c'est du courage pour ne pas dire de la lâcheté... qu'ont-ils fait depuis 5 ans ???
Réponse de le 26/02/2012 à 20:25 :
Et voilà notre ami "Logic" qui a déjà changé de pseudo depuis, envoyé par sa fédération UMP pour noyauté les commentaires des sites internet des journaux. Il s'agit d'une méthode assez courante pratiquée par les partis politiques en général pour faire passer des messages ou des slogans simplistes... Celui la, il n'aurait jamais dû passer la modération...
a écrit le 25/02/2012 à 10:53 :
Deux questions la France doit-elle être en campagne électorale permanente pour que les politiques commencent à comprendre que notre pays a besoin d'industries seule possibilté pour résorber le chômage.
Dans les actions actuelles Lejaby affaire LVMH dont Mme Chirac est au conseil pourqu'elle utilité????? et M. Arnault plus proche du pouvoir bling bling actuel que d'autres partis, affaire Photowatt repris par l'Etat car EDF est une entreprise où l'etat POLITIQUE est toujours présent et un M. Proglio plus politique qu'industriel, enfin dans toutes ses aides Lejaby, Photowatt et aujourd'hui Shell quel est le coût pour le contribuable et l'avenir réel de ses entreprises???
Le chômage doit être la préoccupation PRINCIPALE des politiques mais pas en mettant à contribution soit forcée des entreprises d'Etat soit pat l'argent du contribuable mais en remmettant à plat les dépenses publiques car la gauche comme la droite n'arrivent pas à dimunuer l'inflation du coût des dépenses publiqes la opreuve 150000 fonctionnaires de moins mais la masse salariale continue d'augmenter de un pour cent. Nos politqiues ne sont pas à la hauteur des enjeux ils ont fait le déclin industriel de la France allez au revoir M. Le Président et pas de vous M. Hollande, nous avons besoin de techniciens économiques à la tête de notre Pays et non de petits politiciens qui n'ont qu'une vision LEUR EGO .
Réponse de le 26/02/2012 à 8:55 :
les dirigeants sont à la botte de la finance et des patrons + un peu de clientélisme pour récupérer des électeurs opportunistes ou aveugles. le reste du peuple est un outil.
Réponse de le 26/02/2012 à 10:57 :
MOINS D'ETAT ET TOUT IRA MIEUX
Réponse de le 26/02/2012 à 20:15 :
Tien? Un anarchiste... Manquait plus que ça.
a écrit le 25/02/2012 à 10:25 :
En réponse à jpolyon 8h33 qui dit très justement qu'on aimerait bien entendre les autres candidats que les deux dont on nous rabâche les oreilles, je dirais simplement que je suis révolté de voir la manière dont on nous manipule dans ce pays. Si vous avez regardé l'émission de Jeudi sur la 2 vous aurez constaté comme moi que Pujadas , en voulant confronter Le Pen à Mélenchon attendait un clash. Il voulait donc faire de l'audience au mépris des Français qui attendait des réponses à leurs préoccupations. Marine Le Pen très intelligemment n'est pas tombé dans le piège et en a profité même pour se dédiaboliser tout en faisant endosser le costume satanique à son adversaire qui je suis sûr croit encore aujourd'hui l'avoir emporté par KO. Je souhaite qu'il y ait une femme de sa trempe au pouvoir, elle pourrait sûrement relever le pays comme Merkel l'a fait avec le sien.




Réponse de le 25/02/2012 à 19:32 :
Mais madame Le Pen était parfaitement au courant que M.Mélanchon aller être son adversaire durant ce débat et elle à tout de même accepté sa rencontre...
Encore une technique de bouc émissaire de la part du FN qui n'a apporté aucunes réponses à nos questions.
Réponse de le 25/02/2012 à 22:52 :
à jean luc : Mélenchon lui a été imposé , en refusant de le rencontrer elle aurait sabordé son émission, donc elle ne pouvait faire autrement . Je dis simplement qu'elle a su retourner une situation qui lui était défavorable à la manière d'un boxeur coincé dans les cordes et qui s'en sort en assènant un uppercut fatidique à son adversaire. J'étais dans une salle bondée de gens de tous bords et je peux vous dire qu?elle a été applaudie. Ca répond sûrement aux questions que ces spectateurs se posaient à ce moment là et que votre aveuglement ne vous a pas posé. Dommage pour vous .



a écrit le 25/02/2012 à 10:24 :
Sarkozy les mains dans le pétrole, Hollande les pieds dans l'acier, et les Francais la tete dans la M*r°e depuis 20 ans. Voici la France des opportunistes prets a toutes les hypocrisies pour avoir un bulletin de vote en plus. Je suis fier de pouvoir m'expatrier dans 2 mois. Bonne chance a ceux qui restent.
a écrit le 25/02/2012 à 10:17 :
Que pense Hollande des dires de son équipier l'économiste Elie Cohen lors de l'émission C'dans l'air ou interpellé sur le dossier Florange :Hollande élu il fermera le site!!!!!!!!!!! Ecart entre Sarkozy et Hollande 1 point,la machine infernal socialiste va s'emballer pour le naufrage programmé
Réponse de le 25/02/2012 à 12:38 :
oui hollande veux tout supprimer les centrales nucléaires aussi,bref un nul comme beaucoup
Réponse de le 25/02/2012 à 19:12 :
tout sauf la fonction publique qui sera aggravée de 60000 postes pour commencer!
a écrit le 25/02/2012 à 10:12 :
On peut critiquer Sarkozy mais reconnaitre que lui au moins arrive avec des solutions, ce qui n'est pas le cas de Hollande.
Réponse de le 25/02/2012 à 12:41 :
OK Tout à fait d'accord avec vous Mathilde,je préfère encore malheureusement voter SARKO QUE HOLLANDE.
Réponse de le 25/02/2012 à 15:11 :
Sarkozy ; un quinquénat ; 900 entreprises fermées...Merci qui ?
Réponse de le 25/02/2012 à 19:15 :
Sarko est arrivé avec le fardeau de 30 ans d'immobilisme et la lourde charge de réformes complètement démentes de la gauche... faut-il en faire la liste ?
Réponse de le 26/02/2012 à 4:43 :
cela fait trente ans que les socialistes ruinent le pays.sarko saura t il nous délivrer?
Réponse de le 26/02/2012 à 11:03 :
SARKO EST UN SOCIALISTE DE DROITE

56% DU PIB DÉPENSÉ PAR ET POUR L ÉTAT

QUE FAUT IL DE PLUS POUR COMPRENDRE QUE CE PAYS EST LA Xéme RÉPUBLIQUE SOVIÉTIQUE ...CELLE QUI A FONCTIONNEE LE PLUS LONGTEMPS
a écrit le 25/02/2012 à 9:07 :
Les élections approchent, les candidats se rapprochent . Duel Sarkozy/Hollande en vue ... Ils se suivent de tellement près, que leur campagne en devient presque identique ... C'est regrettable .... Cela n'enlève en rien leur qualité de communiquant .
a écrit le 25/02/2012 à 8:46 :
Comment peut on faire confiance en des candidats qui n'ont d"autre programme que celui qui est imposé par Bruxelles et qui n?existe pas encore? A moins que ce ne soit que des candidats au poste de préfet!?
Réponse de le 25/02/2012 à 10:19 :
Nullissime comme commentaire !
Réponse de le 25/02/2012 à 10:23 :
Le post a l'élysée n'est tout simplement qu'un poste d'ambassadeur,donc pas très important pour la direction du pays,d'ailleurs un autre journal dit les agriculteurs voterons pour Sarkozy pas besoin de se deranger pour voter,il est déja élu.
Réponse de le 25/02/2012 à 13:07 :
d'accord avec bouga:bruxelles nous a protégés de la crise.sans bruxelles le chomage aurait été plus important et le pays se serait désindustrialisé,ce qui n'est pas encore tout a fait le cas
Réponse de le 25/02/2012 à 17:51 :
Coco ne fait que de pure spéculation; un pays qui ne se défend pas et qui dépend des autres pour sa survit ne risque pas de faire mieux que son voisin
a écrit le 25/02/2012 à 8:17 :
Pour faire des economies, l'etat devrait se pencher sur les avantages acquis de certains de ses fonctionnaires, Chef d'entreprise, je viens de recevoir le sous-prefet de mon arrondissement pour une visite. visite dite privée qui ne donne pas lieu à des fastes et la présence de journaliste...ouf !! au bout des deux heures de visite, je le raccompagne à la porte de l'entreprise pour m'apercevoir avec effarement que sa voiture s'est avancée toute seule devant la porte... vitres foncées, je finis par percevoir un chauffeur à la manoeuvre... un sous prefet avec chauffeur !!!??? Je me renseigne et me vois confirmer que ce grade de l'etat permet en effet d'avoir un chauffeur... on croit rêver. un niveau d'etude correcte mais rien d'extraordinaire...
Quel niveau faut-il avoir dans les grands groupes pour avoir un chauffeur.?.. PDG et encore uniquement au niveau des plus gros groupes.
si tous les sous prefets ont un chauffeur, cela doit couter une fortune à l'etat pour se déplacer dans un rayon de quelques dizaines de km autour de la sous prefecture...
On préfère degager des instit et des profs plutot que des chauffeurs de lave chiotte de ministre...
ou va la France?

La revolution couve et risque d'eclater si une grande (hamme ou fomme) ne vient pas remettre tout cela a plat. mais qui ? aucun des candidats en lissee ne semble en mesure de faire aboutir un changement radical necessaire...
cela urge... au secours !!!
Réponse de le 25/02/2012 à 10:23 :
Cela fait parti des attributions d'un préfet ou sous préfet... Il faut juste se renseigner un peu plus que vous ne le faite sur leurs études et leurs attributions ! Ce sont les représentants direct de l'état dans toute la France ( ils ne sont pas élu)
Réponse de le 25/02/2012 à 13:05 :
d'accord avec bouga.je suis meme étonné qu'ils n'aient pas de jet privé a disposition pour leur travail
a écrit le 25/02/2012 à 7:33 :
est il possible d'entendre les voix des autres candidats ?. Car cette campagne tourne atour de ses deux personnages .... Alors que bayrou melenchon lepen et joly ont surement quelque chose à dire!!!!
Réponse de le 25/02/2012 à 10:33 :
ces personnages non mais!
a écrit le 25/02/2012 à 7:11 :
Sarkosy arrive avec une solution, chose critiquée par Hollande. Hollande, lui, n'apporte rien que des discours haineux . Enfin, cela faisait longtemps qu'il ne s'était pas intéressé aux français, et maintenant il découvre, pour oublier rapidement après.
Réponse de le 25/02/2012 à 12:42 :
C'est ce que j'ai toujours dit BOUCHY,HOLLANDE c'est du n'importe quoi alors!!!!!
Réponse de le 25/02/2012 à 19:19 :
Vous êtes injuste avec flamby, le néant n'a jamais été n'importe quoi !!! C'est du vide et le vide est aux antipodes du plein...
a écrit le 25/02/2012 à 6:03 :
Ecoeurant, la course aux bulletins ILS sont pret vraiment a tout et à son contraire si il le fallait.
Pourvu que beaucoup d electeurs ouvrent vraiment les yeux sur ces pantalonades et gesticulations politiciennes.
a écrit le 25/02/2012 à 2:42 :
13.400 demandeurs d'emploi de plus en janvier 2012.
L'outil industriel n'est pas "à sauvegarder" mais à reconstruire.
a écrit le 25/02/2012 à 0:46 :
sarkozy super! hollande super!
VIVE MARINE !!!!
a écrit le 25/02/2012 à 0:35 :
Vive la morale !
a écrit le 25/02/2012 à 0:13 :
Et le peuple... dans la m..de jusqu'au cou, et première victime... Comme d'hab...
Réponse de le 25/02/2012 à 8:08 :

c est le peuple qui decidera et sans tenir compte des sondages......le futur elu va t il reduire son allocation,???
a écrit le 24/02/2012 à 23:44 :
C'est super.. les ex/futurs présidents se préoccupent des Francais 5 mois tous les 5 ans... c'est mieux qu'avant où c'était 5 mois sur 7 ans !!! .. pourtant.. malgré qu'on soit plus dans les fêtes de Noel.... les "cadeaux" (paroles.. gratuites) sont distribués à ceux qui y croient encore . Je me pose une question: La politique est elle une forme de secte ???
Réponse de le 25/02/2012 à 8:00 :
pas mieux ...
a écrit le 24/02/2012 à 23:22 :
Et deux qui gesticulent pour pas grand chose
a écrit le 24/02/2012 à 22:59 :
sarko tu peu rire en MAI tu va pleurer
pour info notre groupe d'amis et famille ou nous faisons pour rire un vote avant les éléctions en 2007 sur 99personne 70 voulez votez pour toi
la semaine derniere lors d'un repas de 101 pers seulement 29 tu a tellement deçu que tu peu rentrer chez toi et vive encore sur notre dos avec ton salaire a vie de président et tout les a cotés alors casse toi
Réponse de le 25/02/2012 à 11:18 :
vous devriez jouer plutot aux chiffres et aux lettres dans votre cas ...surtout aux lettres ...beaucoups meme
Réponse de le 25/02/2012 à 12:09 :
Non seulement, votre commentaire est sans intérêt, mais en plus, il est cousu de fautes. Avez-vous déjà entendu parler de la ponctuation, des majuscules, de la grammaire et la conjugaison ?
Réponse de le 27/02/2012 à 6:57 :
c mon point faible a 13ans e demi mes parents mon mis au boulot et l'ortographe n'est pas mon fort
mais si vous étais plus intelligent vous aurais répondu sur le fond de mes promos je vois que ce n'est pas le cas alors vous etes pour moi sans intérét moi je sais ce que je veut dire
et pour rappel cela ne ma pas empécher d'etre chez d'entreprises de 26pers

aller basta rigolo
Réponse de le 27/02/2012 à 12:21 :
DiffIcile de répondre à un commentaire incompréhensible et hors sujet.
a écrit le 24/02/2012 à 22:46 :
vous me faite rire sarko les mains dans le pétrole NON en mai ont va lui mettre les mains dans la merde il est tellement mauvais lui et sa clic de bons à rien
Réponse de le 25/02/2012 à 11:16 :
ah parce que le gang de Flamby est meilleur?
a écrit le 24/02/2012 à 22:33 :
Le programme de Bayrou était nettement plus réaliste et efficace dès 2007 et il l'est toujours. Pourquoi donc focaliser en permanence sur les 2 candidats des 2 partis en place depuis plus de 50 ans qui ont ruiné la France.
a écrit le 24/02/2012 à 21:38 :
Moi, ce que j'ai adoré avec François Hollande c'est le clip de campagne où même Jack Lang agitait les mains horizontalement en prononçant le mot "changement" et qui se terminait par un magnifique bras d'honneur implicite !!
a écrit le 24/02/2012 à 20:42 :
Superbe manipulation a deux pour conserver la suprématie sur la population alors qu'une troisième voie que tout le monde applique quotidiennement sera rejeté parce que les élites en auront décidé autrement!
a écrit le 24/02/2012 à 20:40 :

shell ((rappelle de mauvais souvenirs des cotes bretonnes ))
a écrit le 24/02/2012 à 19:32 :
deux candidats courageux,honnetes et concernés par les difficultés de la population.ma préférence ira néanmoins vers sarkozy,le plus a meme de redresser le pays.
a écrit le 24/02/2012 à 19:31 :
VIVE MARINE!!!
Réponse de le 25/02/2012 à 0:40 :
VIVE MARINE!!!

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :